Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
EscapadeS

Sao Jorge île des Fajas

28 Septembre 2007, 09:54am

Publié par Docadn

Nous arrivons donc à Velas, petit port très animé à chaque rotation de navette et ou certains petits paquebots font escale. Nous récupérons notre fiat 500 coréenne et filons vers le nord de l'île à Rosais pour découvrir le jardin de sete fontes (7sources). Ne les cherchez pas elles sont certainement taries depuis des lustres. Petite ménagerie (avec une étonnante cohabitation entres des cochons du Vietnam et des daims) et parcours ponctué d'arbres et plantes exubérantes.

DSCN2768.JPG
Nous tentons le miradouro signalé à la sortie du parc (1 petit km de marche) mais comme prévu ces messieurs les nuages sont à la fête. Une rando est signalée menant au phare abandonné de la pointe de Rosais. Il s'agit d'une piste de 5 kms en ligne droite). Nous mettons à l'épreuve notre cheval mécanique et empruntons cette piste (je vous déconseille du coup la ballade à pied sans interêt sur le parcours ). Le phare est en état de délabrement avancé et le temps est dégagé. En faisant le tour du muret (par la gauche) entourant ce dernier on accède à un panorama somptueux sur Faial & Pico et la vue plongeante est de toute beauté.

DSCN2772.JPG
Il est temps pour nous de découvrir notre villégiature à Manadas. Sao Jorge est une cigarette de 56 kms de long et 8 de large avec un point culminant à un peu plus de 1000m.Elle me fait vaguement penser à Madère (toutes proportions gardées en terme de pentes). Les routes sont dans un état passable comparé aux billards de Pico. Manadas est à mi chemin entre Velas & Calheta. C'est Christian qui nous accueille dans ses chambres d'hôte d'Eco Triangulo. Depuis 1997 il gère avec son épouse cette activité. Nous prenons possession de notre chambre avec terrasse et fruits de la passion en guise de tonnelle. La vue sur Pico est magnifique et la chambre tout simplement délicieuse.

DSCN2773-copie-1.JPG
La chaleur nous pousse à rejoindre l'océan. Christian nous indique justement une faja ou nous pourrons nous adonner à une de mes activités favorite : le snoorkling (ou masque-tuba en français, éléments obligatoires si vous séjournez aux Açores). Les fajas semblent devoir leurs origines aux effondrements de falaise. Sao Jorge en compte 46 dont une trentaine dans le nord. Nous partons à pied pour l'une des rares située au sud : la Faja das Almas. Une petite marche d'environ 4 kms en passant devant la très jolie église de Santa Barbara.

DSCN2774.JPG
Puis après un éprouvante côte par "el caminho de la iglésia" (le chemin de l'église) et une descente ensoleillée nous découvrons un petit morceau de terre en contrebas uniquement accessible à pied.

DSCN2775.JPG
Une piscine naturelle aménagée peu profonde (et accessible même aux enfants) permet d'observer des centaines de poissons dignes des plus beaux aquariums. Un snoorkling à ne pas rater si vous êtes à Sao Jorge.Certains s'adonnent coté océan à la pêche sous marine et en sortent des spécimens impressionnants.
Après 2h00 de contemplation aquatique nous entamons le retour sous un soleil mordant mais heureux de cette découverte. Le soir tombe et nous nous prélassons sur notre terrasse en compagnie d'un verre de vin rouge portugais pas inoubliable mais qui prend une autre dimension devant ce spectacle de lumière...


DSCN2776.JPG

Prochainement : la fameuse rando Serra De Topo - Faja dos Cubres

A SUIVRE






Voir les commentaires

Pico épilogue...

23 Septembre 2007, 17:27pm

Publié par Docadn

Au delà des randos détaillées précédemment l'île regorge de nombreux points d'interêts et d'activités. Tout d'abord les nombreuses pistes (sans parlez d'un des plus beau réseau routier croisé aux Açores) qui sont largement carrossables et réservent rarement de mauvaises surprises.Qui dit île dit bateau dit poissons voire gros poissons...Comment ne pas citer le pape du Whale watching. En effet sans Serge Viallelle, l'île n'auraient pas vu naître cette activité totalement inouïe car succédant à la chasse baleinière. Il a défini la charte et les règles d'approches des cétacés qui sont depuis appliqués par tous et depuis près de 20 ans ne cesse de communiquer sa passion. il a notamment organisé toute la logistique des équipes de tournage sur les Açores du prochain opus de Jacques Perrin actuellement en bouclage se déroulant sur toutes les mers du monde...
Amateurs de grottes vous découvrirez à travers la gruta das torres la 12ème grotte mondiale (en taille avec ses 5,150 kms)

DSCN2756.JPG
issue d'une coulée de lave. On en visite environ 800 mètres. Elle a le grand avantage de ne pas avoir été défigurée par des autoroutes de béton et autres projecteurs aveuglants. elle se visite à la frontale et la guide (commentaires en anglais ou portugais) est tout simplement passionnante et passionnée... Elle s'attache a nous expliquer toutes les étapes de formation de ce remarquable couloir de lave souterrain agrémenté d'anecdoctes succulentes. Vous apprendrez notamment ce qu'est la lave "biscoito"... Puis y vous croiserez une queue de baleine et la joconde...
Coté cuisine de par l'isolement de Piedade, nous avons soir après soir gouté à quasi tous les plats de O ponta da ilha à
Manhenha. Une excellente cantine. Pour les pique niqueurs c'est à Fogos (en dessous de Candelaria) que nous avons découvert une jolie aire aménagée et déserte (qui comme ailleurs doit être prise d'assaut le dimanche) avec une jolie vue maritime (en fait vous suivez la route goudronnée vous passez un beau dragonnier et la 1ere piste sur votre gauche vous y êtes). Prenez le temps de savourer le calme des petits ports comme Calheta De Nesquim (là aussi un kiosque aux motifs viticoles) ou d'admirer les très belles vagues et le coucher de soleil dans le joli hameau de Cais do Mourato.
Mais l'image qui marque tous les hôtes de Pico est cette montagne visible de quasi partout (sauf à Piedade) et qui rythme la vie de tous les habitants. Même caché on sent sa présence par les flancs massifs qu'il laisse toujours apparaître. Aussi sur la centaine de photos réalisées sur cette île une bonne trentaine concerne uniquement ce pic de balsalte.

DSCN2660.JPG
Mais l'île montre parfois un visage commun à tous les pays mais avec sa touche personnelle...

DSCN2761.JPG
Une île fascinante que nous avons découvert par Madalena et que nous quittons par Sao Roque (Cais Do Pico).
Moins d'1h00 après commence un nouveau périple...

DSCN2763.JPG
A SUIVRE


Voir les commentaires

Cap à l'Est, des sternes & du raisin...

11 Septembre 2007, 17:54pm

Publié par Docadn

Nous continuons notre périple pedestre par une rando  sur la pointe Est de l'île. Départ  du petit port de Calhau (à 2 petits kms de Piedade) pour une marche  le long de la  côte. La piste disparaît rapidement pour laisser place a de la roche en basalte. La signalisation du PR est du coup faite au sol le plus souvent... Il faut environ 50 minutes pour traverser cette partie plutôt pénible (quand le soleil s'en mêle) mais plane ...

DSCN2710.JPG
On y observe malgré tout quelques points de vue très intéressants et on ne croisera personne...

DSCN2711.JPG
Puis  des constructions réapparaissent ainsi que les carrés de vignes typiques de l'île. Un paysan s'affaire , nous le saluons . Sachez que dans ce coin de l'île, les hommes sont les plus "terroirs" que vous rencontrerez. Ils sourient rarement mais  répondront toujours à votre "Bom Dia" ou "Bom Tarde". Hors notre homme n'est pas du tout doté du  même sourire intérieur que ses comparses. Il nous répond toutes dents dehors et nous fait signe de le rejoindre dans son champ. Je ne comprends toujours pas le portugais mais le verre fraichement rincé tendu vers nous me fait dire qu'il a certainement de la compassion  à nous voir marcher comme des forcats sous ce cagnar... C'est une sorte de liqueur de raisin délicieuse qui vient étancher une soif insoupçonnée... C'est pour cela que j'aime marcher, le prochain virage vous réserve toujours une surprise. Un paysage, des rencontres...ou une pierre tombée de nulle part !!

DSCN2715.JPG
Je ne peux m'empêcher de regarder ses raisins, notre "bistrotier" se précipite pour m'en offrir une grappe énorme et mûre...Je le remercie comme je peux avec mes mains et une dizaine de "muito obrigado"... Un peu plus loin j'aperçois une vigne plantée de nombreux panneaux ou on peut y lire : pinot gris, malvasia,muller, avs longo...
La suite de notre marche nous oblige à couper notre itinéraire pour des raisons écologiques indiscutables...

DSCN2714.JPG
Dans notre cas il s'agit de la nidaison de la sterne très présente sur les Açores. Nous arrivons enfin à Manhenha nous poussons jusqu'au phare...


et dégustons tranquillement notre grappe...façe à ce sympathique décor naturel...

DSCN2719.JPG
Nous regagnons notre point de départ par la route (une belle petite côte). L'occasion de découvrir de plus près l'énorme kiosque de Piedade. Ce dernier sert aux représentations du cercle philharmonique, presque chaque village possédant le sien..Et le petit détail qu'on ne peut louper...

DSCN2724.JPG
A SUIVRE

Voir les commentaires