Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Sous les pavés la plage, sous le pont les quilles la suite...

24 Janvier 2009, 10:55am

Publié par Docadn

Vous avez eu plus d'une semaine pour vous remettre, donc je peux poursuivre mon tour du monde des vins... Retour en Europe :


Mavrud Reserve 2003 - Assevnograd Winery - Bulgarian

C'est le vin à l'étiquette blanche à droite. Nez fumé, prune, eau de vie, olive et un coté madérisé. En bouche cela s'avère un poil alcooleux, sur la prune et un agréable soupçon de chocolat et une jolie finale poivrée **(*)

Mavrud Spécial Reserve 2001 - Assevnograd Winery - Bulgarian

Bouteille de gauche avec son christ dépressif. Boisé intense (c'est radical dès qu'on fait un "spécial réserve" il faut impérativement noyer son vin dans du chêne) vanillé, solaire et typé bordelais. En bouche l'acidité vient réveiller les gencives, l'astringence déchausser un peu plus nos chicots fragilisés, l'amer est extrême, fade au final et sans caractère *


BCD Alpha Zeta - Corvina 2007 - Italia

Très joli nez profond, solaire, un poil boisé sur les fruits noirs et la rafle et l'olive. L'attaque délivre un prune puissante puis une fraise frivole, pour un bel amer et un caractère très gourmand.
C'est épicé au poil et d'une longueur remarquable ***


Leonardo - Chianti 2007 - Italia

Nez moins complexe que le vin précédent avec des dominantes figue et garrigue. L'attaque est semblable mais plus marquée par l'alcool. Je crois y déceler un poil de volatiles, finale sur la prune, la figue et les épices **(*)

A ce stade j'attaque le stand des vins dits "premium" :


Paulo Laureano - Tinto Reserve 2004 - Alentejano - Portugal

Boisé ostensible, sanguin, cuir et cerise. Puis figue, noix et prune. En gueule, cela s'avère d'abord alcooleux, puis la fougue s'estompe. C'est riche, dense & rond, au boisé moins lourd qu'au nez. La matière est ramassée, de belle longueur et épicée. Plus que pas mal au bout du compte ***


Vertice 2005 - alpata Wineyard - ColchaguaValley - Chili

Nez réduit, plastique brûlé bref pas terros. Passée les badigoinces, la matière est en fait affable, de caractère bordelais et chaude. C'est très épicé, boisé pour une longueur honnête ** (*)


Pangea 2005 - Syrah - alpata Wineyard - ColchaguaValley - Chili

La cuvée 100% syrah (alors que la précédente n'en possédait que 10 à 15% pour 85-90% de carmenère).
Nez la aussi réduit et poivré. C'est bien plus fruité en bouche et légèrement sucrailleux.C'est doux, plutôt gourmand, à l'acidité très correcte et à l'amer consensuel ***
Ce vin se veut l'une des références nationales et se vend plus de 40 euros la quille.

nous terminons la visite par le
cocktail "Bombay Sapphire" et (comme le dit l'ami Jull) son espace en effet très agréable et reposant.


il existe un moyen de visiter l'espace "sans payer" en passant par le bar resto situé à l'arrière de Vinopolis. Une visite donc dispensable et juste ludique pour les vins croisés.
Puis nous sortons au bout de 3h00 pour marcher en direction du mythique Tower Bridge (que beaucoup confondent avec le London Bridge).


Puis nos pérégrinations hasardeuses nous ramènent au plus près du pèlerinage du boxing day où les croyances du jour sont bien éloignées des traditionnelles...


La faim commence à nous tirailler, et c'est à proximité du Camden Market que l'on se sustentera honnêtement dans un resto-salon de thé à la déco des plus typiques.


Le Trojka propose des plats à toutes heures avec des sourires très intériorisés et des chevelures très péroxydées... C'est roboratif, pas très cher pour une ambiance mélant Bobos et musiques slaves.
Ainsi s'achève ce (frais) week end londonnien sur de bons baisers de Russie, c'était dans le ton...

Commenter cet article