Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

REVEVIN Saison VI : le(s) Grand(s) Prix du Roussillon...

26 Mai 2009, 08:01am

Publié par Docadn

Nous y sommes. Les REncontres VEndéennes autour du VIN ont officiellement démarré avec cette grande dégustation intitulée "Tout l'Or du Roussillon".


Encore une région qui se trimballe des casseroles depuis des décennies et qui va à travers cette dégustation dense (26 vins)nous faire une démonstration qui a laissé bouche bée nombre d'entre nous...


Vin de table de France-Domaine les Foulards Rouges-Soif du mal 2007 : notes de miel, épices orientales et de levure.Attaque tranquille, matière de densité moyenne, relativement sec, amer marqué et finale anisée.Pas mal **(*)


VDP des côtes Catalanes-Domaine Gauby-Les Calcinaires 2007 : Notes de réduction, d'urine (non c'est pas du chat) et soufrées. C'est sec avec une bouche sur l'amande amère et une acidité tranchante. La structure est moyenne et sans grand charme. **


VDP des côtes Catalanes-Préceptorie de Centernach & Cave coop St Arnac-Coume Marie 2007 : Boisé jaillissant aux accents bizarrement bourguignon. La bouche est elle aussi un poil boisée, ronde, grasse aux notes anisées. C'est même Chablisien!! Un amer conséquent mais agréable pour des agrumes au final et une jolie rétro épicée. C'est bon. ***


VDP des côtes Catalanes-Domaine Rivaton-Blanc Bec 2007 : Notes boisées et de réduction. La matière s'avère compacte, superbement gaulée et ramassée. C'est droit et lisse avec un superbe amer aux amandes et de belles notes de rétro. J'aime beaucoup. ***(*)


Vin de table-Domaine Jolly-Ferriol-Isadora 2007
: Nez toasté et un poil réduit. Attaque vive, dynamique et épicée. Acidité relevée. L'amer est marqué, c'est relativement court.C'est malgré tout bien fait.***


VDP des côtes Catalanes-Clos du Rouge Gorge-Blanc 2007: nez peu disert ou l'on perçoit une certaine profondeur, des notes de cosmétiques (rouge à lèvres) et de noix de coco. L'ensemble est vif, anisé, avec une bonne mâche, s'étirant de manière durable, remarquablement ciselé mais avec un amer un poil marqué marqué. C'est drôlement bon tout de même.***/***(*)

Vin des Pyrénées Orientales-Domaine Jorel-Bande de Gypse 2007 : très joli nez diffusant des notes de caramel et quelques notes de réduction.La matière est compacte, anisée et me fait penser à un Rhône sud avec un fin amer. C'est bon là aussi. ***


Vin des Pyrénées Orientales-Domaine le Roc des Anges-Vieilles Vignes 2007 : Nez discret typé Ligérien aux accents pharma et de camphre.Une attaque tranquille puis qui accélère pour nous proposer une matière pleine et un poil éthérée avec une mâche conséquente.L'amer est joli. C'est bien fait. ***


Côtes du Roussillon-Clos de l'Oum-Cine Panetonne 2007: Nez boisé aux accents là aussi pharmaceutiques et de vernis à ongles. L'attaque est sur les agrumes puissants, la matière est grasse et ronde, très agréable mais sans perte de tension. Les amers sont magnifiques et la finale épicée de toute beauté. J'aime beaucoup. ***(*)


VDP des côtes Catalanes-domaine Danjou-Banessy-Vieilles Vignes 2007: Boisé puissant, vanille et pain grillé ouvrent le bal. C'est gras et rond comme une caresse mais cela reste peu expressif avec un amer appuyé. C'est par contre long voire très long et avec une finale sur le pamplemousse.
**(*)/***


VDP des côtes Catalanes-Domaine Les Enfants Sauvages-Cool Moon 2007 :Nez réduit et sur des notes que je qualifie de nature (ça poque un poil !!).L'attaque est fraîche, un poil perlante, sur les agrumes avec l'acidité qui va de paire.Cela manque un poil de personnalité mais c'est pas mal. **(*)


VDP des côtes Catalanes-Domaine Gilles Trouillier-L'imprévue 2007 : Boisé puissant, vanille et notes pharma pour débuter. Attaque vive et un amer immédiat suivi d'un creux en milieu de bouche qui plante la matière parterre. Le tout reste en retrait.*(*)


Vin de Table de France-Domaine le Matin Calme-Ose 2007: la robe est trouble et le nez nous propose un caractère "nature" et levuré.La matière s'ouvre sur des notes d'agrumes en bouche avec un fin perlant. C'est gras et ça explose d'amande et de berlingot. Amer marqué et finale sur l'amande amère trop puissante à mon goût. **


VDP catalan-Domaine Marcevol-Can Felix 2007: notes de bois, miel, tabac et "vieux fruits".c'est le miel qui ouvre le bal en bouche, accompagné d'épices orientales. C'est droit mais un poil mou pour un final sur le poivre et un amer un peu marqué. **


VDP des côtes Catalanes-La Préceptorie-Les Terres Nouvelles 2007:Nez d'apothicaire ligérien (j'ai pensé à Savennières)et de bonbon.Une entrée de bouche tranquille avec un très bel équilibre acide-sucre. La matière "relargue" des notes anisées superbes (là aussi j'ai pensé Rhône sud). Fraîcheur et longue finale pour un très beau vin. ***(*).


VDP des côtes Catalanes-Jean Philippe Padié-Fleur de Cailloux 2007: notes de réductions et de plastique brulé désagréables. La matière propose d'emblée un amer mal venu. C'est neutre et plat.*


VDP des côtes Catalanes-Domaine jean Louis Tribouley-Marceau le Blanc 2007 : Nez réduit sur le camphre et des notes liégeuses. En bouche c'est "spé de chez spé" sur le zan. Certains dégustateurs annoncent "c'est bouchonné".Non noté.


VDP des côtes Catalanes-Olivier Pithon-Cuvée Laïs: Nez "féminin" (un parfum) de vernis et "d'eau de piscine". L'attaque est superbe avec une belle empreinte anisée, une fine pointe d'alcool et de fruits cuits.L'ensemble fournit une grosse matière, puissante et épicée. C'est plein, plein, plein. C'est bon, bon, bon. ***(*)


Vin de Table-Jean Philippe Padié-Milouise 2007: Flaveurs de miel et de bois. L'attaque est vive sur des agrumes puissants (citron). La matière est superbement enrobée par des beaux amers et ce, malgré une longueur qu'on aurait voulue plus persistante.C'est relevé à souhait. C'est bon. ***



Côtes de Roussillon-Domaine Gardiés-Vieilles vignes 2007: boisé conséquent et encaustique pour ouvrir la chose.La matière déboule droite, c'est net. C'est super frais et anisé au taquet. Puissance et volume scotchent le palais.Mamita que c'est bon !!***(*)



VDP des côtes Catalanes-Domaine du Clos des Fées-Vieilles Vignes 2007: Nez discret et frais d'anis. Étonnante attaque sucrée après 20 échantillons secs.C'est du coup moins dynamique. La matière est sur la poire William et c'est un poil amer en fin de bouche. Sans plus.Un vin moyennement apprécié par l'ensemble des dégustateurs.**
Quand l'étiquette est découverte, stupeur chez les connaisseurs. Un vin bien en dessous de sa réputation et qui se goûte selon leurs dires très moyennement ce jour. C'est vraiment pas le week end du Clos des Fées...


Collioure-Bruno Duchène-Val Pompo 2007: nez réduit et d'oeuf pas frais.La bouche présente un amer relevé, puis un peu de sr et laisse enfin place à de l'anis et de la réglisse. Puis je finis par savourer un véritable calisson d'Aix. C'est super bon.***(*)


VDP des côtes Catalanes-domaine Matassa-blanc 2007: quelques notes de réductions et de bois pour ouvrir les débats.Attaque douce, toujours sur cet anis omniprésent. C'est très sec et vif pour une finale assez démonstrative sur les agrumes.Bien ***


Vin de Savoie-Domaine Beluard-Les Alpes 2007 : Et voilà donc l'inévitable pirate de la série qui nous offre un boisé prégnant et de la vanille pour bagnole chargé à bloc.La matière offre un décollage en douceur, et vu que je mets de l'anis depuis le début je vais pas m'en passer comme ça !! C'est gras, rond et un poil mou. **(*)


Vin de Table-Domaine Marcevol-La Bruguière Coté Blanc : La robe est orangée.Nez pharmaceutique et très riche. C'est très sec avec une expression sur les fruits cuits, le noyau et un poil d'eau de vie. La finale est asséchante.Bof. *


Vin de Table-Domaine du Pechpeyrou-Vin d'épices: Figue et zeste d'orange surgissent sur une planche de "bois d'arbre".En gueule c'est sec comme le précédent. C'est là aussi asséchant mais en plus c'est court,évanescent et cela manque de structure.*

Ainsi se termine ce formidable panorama des blancs du Roussillon. Pour infos à ceux qui me lisent rarement ou jamais, ma note maximum étant 4*, j'ai rarement noté une dégust aussi haut dans son ensemble.
C'était une excellente dégustation et je ne fus pas le seul surpris par le haut niveau qualitatif des vins présentés.
De plus la fraîcheur et le coté aérien de l'ensemble des vins a laissé mes papilles dans une forme que je n'ai jamais eu l'occasion de connaître après un marathon pareil...

Les blancs du Roussillon ont changé. Et mon avis sur eux, aussi...
Foncez c'est du tout bon !!!

Et grâce à eux "la colonne" des vins ouverts pendant le week end s'est fortement étoffée...

A SUIVRE les vins de L'Hurluberlu...

Commenter cet article

Fredo 21/07/2009 19:16

Bonjour
juste pour vous dire que je suis d'accord, et que Cyril Fhal nous a gatés par cet belle cuvée. Il m'en reste qq 2007 à la cave.
Et puis-je suggérer le vin d'un copain, Marc Barriot, Le Clos de l'Origine, Les Quilles Libres blc 07. Un modele de mineralité, du fruit et cette fraicheur que l'on cherche souvent en Roussillon sans la trouver.
Merci
Salud !

docadn 26/05/2009 22:39

Salut Olif,
je sais c'est antinomique mais c'est ce que mon pov' tarin à reniflé sur ce dernier.
Quant au vins de JP Padié, je les ai sensiblement trouvé différent. J'ai lu ça et là que Fleur de Cailloux etait plutôt bien apprécié en général mais j'ai trouvé quand même une nette différence entre les 2 cuvées et pas celle qu'on attend vu le "classement" de Milouise...Comme Alain alors qu'on s'est pas copié l'un l'autre...
J'attend tes CRs avec impatience.
Salut Alain,
Alors on rame coté informatique !!
T'inquiète les pneus arrivent..
Et vu l'actu, c'est mal venu...

AlainT 26/05/2009 22:30

L'a pas voulu prendre mon premier commentage ton vilain blog, alors je recommence. Je disais donc qu'à part une légère divergence sur le Gardiès, je suis tout à fait en phase avec tes appréciations. J'ai pour ma part trouvé le Gardiès pas mal, mais un peu too much (noté AB/B quand même. Oui je sais, je note haut !)
J'ai également goûté très différemment les 2 Padié : Fleur de Caillou sur une réduction très marquée (AB pour la belle matière), alors que Milouise se présentait infiniment mieux (superbe acidité, matière, longueur, TB).
Je relève pour finir l'étonnante sobriété de ton cr, car j'ai eu beau le relire, je n'ai pas trouvé la moindre trace de note de Bridgestone monté sur 18 pouces !
Allez courage, plus que 80 quilles à décrire...
Alain

olif 26/05/2009 20:48

Nature et levuré, c'est pas un peu antinomique, ça?

Je suis un peu surpris par tes appréciations divergentes sur Fleur de Cailloux et Milouise, les deux vins ayant quand même un sacré air de famille!

Si j'ai encore beaucoup de courage, mon compte-rendu devrait être en ligne ce soir. Tu pourras compare! ;-)