Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

REVEVIN Saison VI : La Bourgogne de Chantal Lescure

28 Mai 2009, 17:58pm

Publié par Docadn

Nous nous retrouvons en cette deuxième matinée pour nous balader sur Volnay, Pommard,Chambolle-Musigny,Vosne Romanée et bien évidemment Nuits Saint Georges adresse postale du domaine.
Philippe propose "une dégustation des terroirs" à travers 2 millésimes sensiblement différents : 2003 et 2007.

Nous dégustons par paire : 2003 en 1er et 2007 en second sur chacun des binômes.

On démarre par "la Beaune"


Volnay-Les Famines 2003
: nez de sous bois,végétal, métallique et au boisé ostensible. L'attaque est d'abord neutre puis épicée,dense et un poil asséchante. La finale est épicée dotée d'un bon volume et de fruits très mûrs.C'est assez dur dans l'ensemble. *(*)

Volnay-Les Famines 2007
: nez profond de vanille et de cosmétique.L'attaque est douce sur la rafle et un amer prononcé. C'est relativement court, très astringent avec une expression sur la fraise.*(*)

Début de dégustation que je trouve difficile...



Beaune 1er cru-Chouacheux 2003
: nez métallique et de fruits rouges.Entrée de bouche sucrée et "tranquille". Puis une astringence longue et marquée vient ponctuer une certaine fraîcheur et un végétal expressif. *(*)

Beaune 1er cru-Chouacheux 2007
: nez "féminin" et aérien sur les fruits rouges. Fine attaque sucrée avec un amer marqué et long. Des tanins saillants et une certaine fraîcheur caractérise cet échantillon.Pas si mal **(*)

Pommard Villages-Les Vaumuriens 2003
: Nez profond sur les fruits noirs, métallique, vanillé et féminin.L'attaque est là aussi fine et sucrée, un poil asséchante et très épicée.La finale est mentholée et chaude. *(*)

Pommard Villages-Les Vaumuriens 2007
: Nez de grenade (le fruit pas l'explosif),de fard et de rouge à lèvres.Fine attaque sur un étrange chewing gum et finale asséchante subite. **




Pommard 1er Cru-Les Bertins 2003
: nez "typique de pinot noir", mûr, plutôt discret, vanillé et épicé.Superbe attaque dynamique,fine sucrosité et bien épicée.C'est frais, gourmand, dense avec ce délicieux acidulé en finale. Miam ***

Pommard 1er Cru-Les Bertins 2007
: Nez végétal, féminin, sucré, aérien et fruité.Très belle entrée de gueule, douce et fraîche. C'est droit, long, sans aspérité avec une superbe rétro et une magnifique finale sur les fruits rouges. J'adore ***(*)

Tiens on attaque "Les Nuits"




Nuits Saint Georges Villages-Les Damodes 2003
: Nez "lourd", très boisé, métallique avec une pointe de pruneau.L'attaque est suave, épicée, fraîche avec un amer "nickel" et sur une finale "mûre". ***

Nuits Saint Georges Villages-Les Damodes 2007
: Nez boisé, fruits rouges et de suie.Là aussi une attaque tout en douceur pour une matière "sautillante", épicée sur un joli poivre avec un amer persistant et sur une finale aérienne.***(*)

Nuits Saint Georges 1er Cru-Les Vallerots 2003
: Nez boisé, très mûr, épices et menthol.attaque suave, épicée, à l'amer marqué. finale asséchante sur la prune empreinte malgré tout d'une certaine fraîcheur.***

Nuits Saint Georges 1er Cru-Les Vallerots 2007
: Pain grillé, bois et camphre ouvre le bal.Attaque soyeuse, fruitée et épicée.Bel acidulé et très belle amertume .Très bel équilibre de l'ensemble. j'aime beaucoup. ***(*)

Chambolle Musigny-Les Mombies  2007
: très fin boisé, épices et impression de "grains serrés".La matière scotche immédiatement. C'est droit, net, fluide avec une très très fine sucrosité. Amer parfait, finale sur les épices douces. Epoustouflant. ****

Vosne Romanée-Les Suchots 2007
: nez "lourd",bois et pain grillé. L'attaque est soyeuse, gourmande et relevée.La finale est un poil boisée mais reste d'une finesse exemplaire. ***(*)

Une dégustation au démarrage très difficile et au final de feux d'artifices. Les Nuits survolent la Beaune et les 2 derniers 2007 dans ce coin sont magiques.


Et une autre "rumeur urbaine" en exclu sur Escapades... Le Olif ne passe pas son temps à boire :




Le "sérial Quilleur" photographie aussi toutes ses victimes....Et dont les Crs sont (enfin) visibles
ICI.

Une petite randonnée plus tard et nous faisons connaissance avec les époux Fillioux et leurs Cognacs du
Domaine de la Pouyade. Un monde que j'ai touché du bout des lèvres mais qui se révèle passionnant et que l'on pourrait comparer au travail des artisans parfumeurs... Le nez d'un personnage qui fait foi dans son domaine, le packaging et le prestige d'une production partant aux 4 coins du monde...


Et l'occasion de découvrir le produit à travers le délicieux "Summit" (n'est ce pas Alain !!) dont la recette figure ICI


Puis ce fut l'heure de passer à table avec au menu :



Avec bien évidemment encore plein de pinot noir (d'au moins 5 ans) que je relaterais plus tard (et là j'ai pris des notes, aucune bataille à signaler pour la défense du navarin ou la sauvegarde de l'énorme quenelle dévolue à chacun).

Les plus intrépides enchainèrent avec des volutes et un cognac spécialement dédié à l'objet... sans moi.
Y'a les Ménard, demain faut que je sois encore un peu en forme...
A SUIVRE

Commenter cet article

Bruno le chtibb 29/05/2009 09:51

Salut Docadn
Et pour les volutes ? Trop fatigué ?
Faut dire que cabernets francs et pinots le même week-end, c'est de beaux efforts :)
Amitiés
Bruno le chtibb