Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Une Trilogie Beaujolaise...

21 Juin 2009, 14:22pm

Publié par Docadn

Comme de nombreux amateurs de vin, le printemps nous inspire des quilles plus "légères", plus fruitées, et dans ce domaine le gamay retrouve toute notre attention dans ces moments.
Un de mes plus fervents lecteurs toujours en quête de domaines en devenir ou dèjà bien installé dans le PVF (Paysage Viticole Français), me proposa il y a quelques semaines de ramener quelques échantillons de Beaujoland...
Je pris livraison du tout lors des REVIVIN 2009 et j'ai depuis sacrifié 3 d'entre elles :


Fleurie-Les Moriers 2007-Domaine Chignard : Nez d'une grande finesse et très agréable sur les fruits rouges intenses et laissant échapper quelques notes d'olive. C'est profond épicé et sucré en même temps.
L'attaque est très fruitée, sans aspérité, droite, sans creux. Un très bel équilibre avec une acidité qui porte la suavité et la rondeur de la très belle matière. C'est super gourmand, pourquoi je n'en ai pris que 2 !!...***(*)



 Brouilly 2007-Domaine Georges Viornery : Nez acidulé, solaire, fruits rouges, épicé et profond. Quelques flaveurs végétales. L'attaque est un peu végétale, puis laisse place à une matière concentrée, un soupçon de sucre. C'est mûr, ramassé et à la finale très épicée.Ce vin gagne a être carafé (actuellement) vu le profil encore plus délicieux qui l'a montré le lendemain. ***


Moulin à vent 2005-Jean Georges : Nez d'olive intense (syrah sort de ce vin !!), acidulé, camphre et quelques notes de pruneau.L'attaque est douce, avec une pointe sucrée. La matière est aérienne, fine. Là aussi ça glisse sans aspérité au fond du palais, finale épicée, gourmande et longue. ***

Une fois de plus ces beaujolais ne font que conforter ma vision d'excellence en terme de rapport qualité prix en France sur un vignoble qui a bâti sa (triste) réputation sur le 3ème jeudi de novembre.
Le Brouilly coûte 6 euros, Fleurie est à 7,40 euros et pour le Moulin à Vent on est à 7,70 euros.
Et le Fleurie de Chignard est une vraie tuerie que je reprendrais bien en 12 exemplaires...

Vive le gamay et vive le vrai bon Beaujolais
...

PS : ces exploitations n'ayant (à priori) pas leur propre site internet, je vous donne des liens abritant leurs coordonnées...

Commenter cet article

Estèbe 23/06/2009 11:23

Je vote Chignard. Chignard à Matignon! Chignard à l'Elysée!

AlainT 21/06/2009 22:33

Bien content que ces 3 quilles obtiennent des notes aussi élevées; ça compensera en partie les cruelles déceptions roussillonnaises !
Je pense que l'on ne va pas tarder à se faire un Chignard, mais avec ce Fleurie, rien ne presse, car il se déguste toujours aussi bien après 3 à 5 ans de bouteille.
Chez Viornery, je n'ai pas perçu de note végétale (ou alors à la rigueur, un petit quelque chose de végétal "noble"), mais ce que j'adore dans cette cuvée, c'est le parfait équilibre entre gourmandise et profondeur : du fruit, des fleurs, des épices. Le Côte de Brouilly est dans le même registre, mais en plus structuré, un peu moins explosif au niveau du fruit, et après 3 à 5 ans de bouteille, on peut facilement lorgner 100 kilomètres plus au nord (6 € également !) A noter que 2007 n'est pas un grand millésime, que 2008 se présente bien d'après Georges Viornery, qui effectuera dans un peu plus de 3 mois sa dernière vendange...
Quant au Moulin à Vent de Jean Georges, j'avoue qu'il m'avait beaucoup plu en le dégustant assez rapidement au domaine, mais je m'étais dit que c'était clairement un vin de garde.
Un de tes plus fidèles lecteurs !

jull 21/06/2009 17:49

je suis surpris de noter des touches "sucrées" sur les 3 vins...