EscapadeS

EscapadeS

Petit foutoir d'un goinfre assoiffé et d'un marcheur à ses heures...


Florilège de dégustations XXVIII

Publié par Docadn sur 3 Janvier 2013, 19:05pm

Catégories : #Dégustations

Bonjour,

 

Quoi de mieux que de commencer l'année par un petit florilège liquide, après le traditionnel déluge solide à peine digéré... 

 

http://www.mas-theo.fr/images/to-rouge.gif

 

(source Mas Théo)

Cuvée TO 09 - Mas Théo - Grignan-les-Adhémar 

Un nez puissant, rhodanien par essence, sudiste convaincu avec ses flaveurs de grenade, métal froid, rafle, menthol et de torréfaction. Une attaque assez soyeuse, pleine, souple, crémeuse, épicée, assez courte, équilibrée, aux accents languedociens (grenache-syrah 50-50), à la gourmandise évidente. **(*)/***

 

http://www.vignobletiquette.com/etik/2/listrac_2000_chateau_fourcas_dupre.jpg

 

(source vignobleetiquette.com)

Fourcas-Dupré 00 - Listrac-Médoc 

 

Nez de torréfaction poussée, limite "miettes de biscottes oubliées pendant 1 mois dans le toaster". De fortes notes de caramel au lait, submergées par un végétal flagrant. L'attaque est aussi verte qu'un poivron ramassé 10 jours trop tôt. Un sucré outrageant ponctue l'ensemble. Des notes puissantes de noyau font de ce vin simpliste, le cliché tant honni des vins de Bordeaux. 0

 

http://www.mas-theo.fr/images/to-rose.gif

 

(source Mas Théo)

Sélection Mogul 10 - Mas Théo - Grignan-les-Adhémar 10 


Un nez un poil verrouillé, au fermentaire dominant, presque champenois, prenant des accents "nature peu protégé" peu rassurants. Une matière clairement oxydée, proprement imbuvable, alors qu'à l'achat c'était un joli jus de roussanne-marsanne-viognier (40-40-20), "étonnamment peu sudiste dans l'âme, louchant presque sur un bel aligoté". 0

 

http://img11.hostingpics.net/pics/431876DSCF4623.jpg

 

Prologue - Christian Ducroux - Vin de France 11

 

Nez traditionnel de fourrure, de framboise soutenue et de terre humide. Une attaque foncièrement "trop perlante pour être honnête". Une fausse impression de "refermentation", qui dissimule une matière simple et fruitée. **/**(*)

 

http://img11.hostingpics.net/pics/710088DSC0717.jpg

 

Les 3 Roches - Moulin à Vent 07 - Pierre-Marie Chermette

 

Pain chaud et notes fermentaires puissantes s'annoncent en ouverture. Une réduction malingre stationne longuement au-dessus du verre. La matière est fruitée, fraîche, assez courte, compensée par un gouleyant salvateur, assorti d'une étonnante touche crayeuse. L'ensemble gagnera en mâche ce qu'il perdra en tension le lendemain. ***

 

http://img11.hostingpics.net/pics/594808DSC0718.jpg

 

Trousseau 09 - Bénédicte & Stéphane Tissot

 

Vache !! Ca "gamayte" ?! Épices, mûres et sureau, plus une touche moyennement rassurante d'oxydation. La bouche confirme les doutes olfactifs : oxydé à mort, pas typique du tout. 0

 

http://img11.hostingpics.net/pics/943570DSC0719.jpg

 

Vin de Pays des Balmes Dauphinoises (blanc) 08 - Nicolas Gonin

 

Nez peu disert, finement "boisé ou réduit", au choix. Le temps d'aller faire 10X800 mètres avec 1 minute de repos entre chaque, le vin exhale des notes de fruits blancs qui m'emmènent tantôt en Loire, tantôt en Bourgogne !! L'oscillation géographique laisse la place à une attaque fruitée, souple, élevée, très épicée, vibrante, serrée, à la belle mâche, aux jolis amers gras. Les gorgées suivantes confirment la belle vibrance d'un aligoté de la trempe de celui des De Moor !! J'ai même griffonné "amers de l'année !!". L'acidité tend l'ensemble à la finale de curry. A J+1, le caractère est plus ligérien, mêlant toujours le gras et le côté sec d'un très beau Vin de Pays. ***/***(*)

 

http://img11.hostingpics.net/pics/841230DSCF4988.jpg

 

Châteauneuf-du-Pape 07 - Domaine Charvin

 

Nez aérien de "fraises fraîches écrasées par des bottes Le Chameau", à la finesse jaillissante, profonde, mais quasi monocorde. Une attaque serrée, très épicée, relativement austère, à l'astringence prononcée, peu gourmande. Les gorgées se succédant, il se fait moins "clérical" tendance "ermite-misanthrope", plus castel-papal. Le lendemain, le nez est lacté (caramel au lait), la matière crémeuse, toujours très épicée, puissante, à la finale teintée d'une finesse sous-jacente, mais ténue. **(*)

 

http://img11.hostingpics.net/pics/564345DSC0716.jpg

 

La Volcanique - Côtes du Forez 10 - Cave Verdier-Logel

 

Joli nez doux, métallique, de gamay affirmé. Une matière très fruitée, épicée, pleine, granuleuse caractérise ce joli jus suave, caressant le palais comme une juvénile "Careless Whisper" presque 30 balais après. C'est simple, bon, réconfortant. A J+1, il a gagné en finesse, en mâche, avec une étonnante touche crayeuse portée par une sympathique fraîcheur.

**(*)/***

 

http://img11.hostingpics.net/pics/532723DSC0714.jpg

 

Rosé de Touraine 11 - Le Rocher des Violettes - Xavier Weisskopf

 

Nez réduit de carton mouillé, rapidement dominé par de petits fruits rouges et un fermentaire affirmé. L'attaque est immédiatement pommadée comme celle d'un rosé sudiste. Les gorgées suivantes confirment le côté sec, léger, épicé de l'ensemble, louchant sur le "chenin angevin", matiné de simplicité et de perlant. **

 

http://img11.hostingpics.net/pics/924403DSC0717.jpg

 

Domaine de La Taille aux Loups - Montlouis - Sec "Les Dix Arpents" 10

 

Poire opulente, craie et épices animent le nez. Une attaque "serrée" qui libère timidement un vin très sec, à l'acidité affirmée, aux agrumes toniques. Une longueur extravagante qui donne de l'ampleur, du gras, pour une finale salivante aux amers justes. A J+1, l'ensemble est moins tendu, plus gras, l'acidité plus ténue, l'équilibre attendu est là. ***/***(*) 

 

Voilà, ça suffit pour aujourd'hui, en vous souhaitant santé-bonheur contact et chaleur pour cette année 2013 !!

Commenter cet article

Durocher 03/01/2013

D'accord avec toi pour le Fourcas;j'aime beaucoup la volcanique de Logel et j'ai envie de goûter les flacons de Nicolas Gonin.Ah oui le Montlouis de la Taille aux LoupS est énorme.Un plaisir de te
lire.Bernard

JCfromLivrS 05/01/2013

Slt Doc,
On se retrouve sur Balmes et C9P, Volcanique.
Quoique je suis moins dithyrambique sur le Gonin mais le bois me rebute tjs. Trop.
Vais tenter de me soigner en 2013.

A ce titre, je te souhaite tout le bonheur épicurien et déambulatoire possible pour la nouvel an, mon Doc !!!

JCfromLivrS 06/01/2013

Amen, Doc,
Conserve toi-même, hé taille fine !
Ton biocop has gone ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog