Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

L'ivresse d'un malentendu permanent...

28 Janvier 2011, 19:13pm

Publié par Docadn

Bonjour à tous, lecteurs, lectrices fidèles & occasionnel(le)s,

 

En ce jour de VdV littéraire, le scribe maladroit que je suis, a renoncé à l'édition d'un texte à la médiocrité trop criante (j'entends supérieure à l'accoutumée) pour être exhibé à vos mirettes et vos cortex fatigués...

Je ne serai jamais un "littéreux", tout juste un "litreux" et un "baffreux" de seconde zone dont seules une gangrène des mains et une double ablation nez-palais réduiraient à néant mes conquêtes du verre et de l'assiette...

Aussi, je me devais d'appliquer un plan B avec un CR substantiellement en phase avec mon talent, toutes mes excuses auprès du son président mensuel  Hub.


Etant un amateur au sens large du terme, je revendique le droit à l'erreur aussi bien pour ma pomme que pour la quille sur le grill.

 

Vins-2011-0105.JPG

 

Côtes du Roussillon  - Ivresse des Sens 08 - Domaine Sol-Payré

 

Comme chez les Parent, on retrouve les infatigables dynasties parties de "presque rien" en 1913 (une dizaine d'ha), qui ont bâti sans faiblir le grand domaine d'aujourd'hui (35 ha)...

J'apprends un nouveau concept sémantique sous les traits de l'expression de "protection raisonnée".

De ce que j'en ai compris, c'est ni trop bio, ni trop chimico, entre deux eaux...

Il propose une vingtaine de vins en Côtes du Roussillon, VDN (vins doux naturels) et en Vins de Pays des Côtes Catalanes.

 

L'étiquette a une jolie typo (c'était ma touche littéraire) et reprend un vieil écueil marketing, peu original mais efficace, pour la clientèle de GMS qui, comme l'écrit (en gros) Le Bicéphale, achète ça entre le PQ et "la pâte à blanchir les chicots après 2 cubis de tannat".


Un boisé-vanillé intense, à foutre des termites junkies en transe.

Mon nez passe même les Pyrénées et y perçoit du "tonneau hispanique". Une pointe de menthol et de crème (lactée).

L'attaque est sucrée-boisée, relativement fraîche, aux grains "lâches".

Le bouche se resserre, délivre un peu d'hémoglobine puis vire sur la tapenade  intense (ça "syrahte grave", j'ai lu par la suite qu'il y en avait près de 60 % dans cette cuvée).

L'alcool explose et la finale me replonge dans le whisky-Coca de mes 20 ans à 04h12 du mat' en boîte de nuit (les 3 fois où un gros connard de videur "portier-physionomiste" a eu la grande bonté de me laisser entrer).

A J+1, les termites peuvent se faire un nouveau shoot de chêne et les diabétiques aussi.

A J+2, encore de quoi se refaire un dernier fix d'écorce, de la terre humide et du glucose... *(*)

L'avis de la Miss (le CR le plus court du monde) : Beurk !!

A 6,50 euros au Leuleu, pour tenter d'exorciser un vieux démon avec le domaine... Rien n'y fait.

Alors oui, 08 c'est trop tôt, c'est ceci, c'est cela... Je veux bien, mais même sur d'autres millésimes, sur d'autres cuvées, je n'adhère définitivement pas aux vins du domaine à "l'élevage ambitieux" et au style discutables (Scelerata 04 de très vague mémoire est dans la même veine).

Sans rancune...


Domaine Sol-Payré
Route de Saint Martin
F-66200 Elne

Tél: 04 68 22 17 97
Fax: 04 68 22 50 42

domaine@sol-payre.com

www.sol-payre.com

Commenter cet article

Hub 08/02/2011 22:11


Voici (enfin...) le compte rendu de cette 32ème édition :
http://www.oenotheque.net/article-vdv-32-compte-rendu-66740096.html

Merci beaucoup pour cette contribution !
Hub


Hub 29/01/2011 11:37


Inutile de vous excuser, cher épicurien apprenti ! car ce texte est aussi drôle et fin que le vin devait être drôle et balourd.

Hub


Docadn 30/01/2011 18:29



Merci de votre mansuétude Hub, au plaisir de vous lire et merci de votre visite... Cordialement



AlainT 28/01/2011 19:47


Encore heureux que tu sois sans rancune ! A mon avis, ça doit être dû à la conservation dans le rayon de Michel-Edouard...
Bon, maintenant, faut vraiment que t'arrête de te faire du mal avec ce domaine...même si on se marre bien en lisant ton désappointement !
Alain