Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

La Cigale Égarée

31 Mars 2010, 17:11pm

Publié par Docadn

Déjà 2 rendez-vous ratés avec cet établissement au nom bien choisi. Une première tentative de résa, pour un "menu dégustation" il y a 1 ou 2 ans, restée sans réponse.

Une autre tentative quelques mois plus tard, mais c'était fermé. Puis plus rien. Un entrefilet de F. Simon (du temps où il ne faisait pas encore des jeux concours gastros) prudent, comme il sait faire, ou comment nager sans se mouiller même en Bretagne.

photos-2010-0034.JPG

Aux portes de Quimperlé (à la frontière du Morbihan et du Finistère), la Cigale Égarée semble être la naufragée de la zone d'activités dans laquelle elle semble surnager.
Un court chemin défoncé mène à la bâtisse. On a l'impression de s'inviter chez quelqu'un.


photos-2010 0028-copie-1


Déco que je qualifierais de "patinée" rapport aux murs savamment colorés. Vieux plancher et bibelots, sièges résolument modernes et couleurs néo-provençales discutables. Pas âme qui vive à notre arrivée. La maîtresse de maison sort de la cuisine après le toussotement de circonstance dans pareille situation. Toussotement que je ne déclenche jamais avant 180 secondes de solitude. Une vieille astuce qui a ses règles : être bref mais audible.
Elle nous installe rapidement et disparaît à nouveau en cuisine. Deux nouveaux clients arrivent et vivent à leur tour le même long moment de solitude, avant de voir apparaître la responsable des lieux...

photos-2010-0001-copie-3.JPG

Nous voilà enfin en possession des cartes des mets & des vins à l'ergonomie moyennement pratique. Trois menus sont disponibles
le week end : Découverte à 35 €, Promenade des épices à 50 € et l'inévitable Dégustation à 75 €.
En semaine la formule vous propose le plat du jour à 10 €, l'entrée + plat à 15 € et "la totale sans fromage" à 19,80 €.
Puisque nous en sommes au stade de la découverte, nous optons pour ce 1er menu.

photos-2010 0008-copie-3


Escargot et sa réduction au vin rouge - Betterave, bonbon à la poire - velouté de tomate au curry


Les intitulés plutôt approximatifs, sont la réinterprétation de ma mémoire de poisson rouge.

Très jolies mises en bouche avec un escargot au sommet sur sa petite tranche de pain toasté. Une cuisson parfaite pour cette véritable croquandise qui excite le palais. La betterave (dont je ne raffole pas) est sans plus. Le velouté de tomate bien mûre est très expressif, au curry savamment dosé.


photos-2010 0009 1


Pastilla d’agneau caramélisée aux douces épices - extrême réduction de jus de cuisson.

‘’Sorbet d’orange amère à l’estragon"


Une jolie composition, (pas super bien relayée par la photo) qui embaume l'atmosphère de la menthe parsemée sur la pastilla. Posé sur une tranche de navet (excellent puisque je n'ai pas senti ce légume insipide et détestable), l'agneau (pas suffisamment rosé pour ma pomme) est bien exécuté, mais manque un peu de goût. Le jus de cuisson est délicieux et le sorbet accompagnant le plat est une réussite en terme d'accord et de goût.


En face, et toujours en entrée il y avait :


photos-2010-0013-copie-2.JPG


Soupe d’avant le printemps aux petits pois. Croque mignon de St Jacques à l'infu de truffe,

émulsion de lait fumé…


Un concentré de goût et de technique en quelques bouchées. Une soupe "nature & tellement pas sucrée pour des petits pois" (qui devancent de peu les navets en terme de détestation dans mon panthéon culinaire).

Un croque mignon démoniaque, une St Jacques cinglante dans cette petite merveille de réduction de club sandwich. Puis l'étonnante émulsion de lait fumé, amusante et aérienne.


photos-2010-0017-copie-1.JPG


Nage de merlu juste cuit au plat très très gentiment épicé, fondue de verdure relevée de chorizo…


Le merlu est posé sur un lit de lentilles et baigne dans un jus de cuisson de cailles. La cuisson du merlu est un poil poussée à mon goût, les lentilles sont bonnes, la verdure pas incontournable, et le jus de cuisson est la vraie tuerie du plat.


En face :


photos-2010-0018-copie-2.JPG


Mignon de cochon rôti, farci à la sauge… « Extrême réduction de jus de vin rouge et sorbet de poivron rouge. »


Là encore, un bel effort de présentation et de travail sur les couleurs. Le mignon est hélas comme souvent un poil sec, le gratin pas mal, la réduction top, le flan de carotte-citronnelle bien. Le sorbet, malgré sa bonne qualité, était en trop. À croire qu'il faut à tout prix rentabiliser le Pacojet !!!


photos-2010-0027-copie-1.JPG


Et quelques gourmandises du moment…


De gauche à droite :

l'inévitable moelleux au chocolat sans défaut et son excellent sorbet à la clémentine (à ce stade, j'ai pris ma dose de sorbet pour l'été prochain et le suivant).

La tartelette aux mendiants succulente.

Le doux smoothie mangue-carotte et son pain d'épices bien trop riche en cannelle.

Au premier plan du cliché, la crème glacée pruneau-armagnac.

Au delà de la énième glace du repas, c'est juste de texture et de saveur.

Des gourmandises, à l'exception près de la tartelette, en dessous du niveau général du repas.

 

Côté carte des vins, ça pèche terrible... Y'a rien de transcendantal en dehors d'un vin de Bizeul...

 

Au global, un bon repas avec de jolis pics de plaisir. En s'autoproclamant "restaurant gastronomique & atypique", la Cigale Égarée n'usurpe absolument pas le titre gastro. Mais il y a aussi plus atypique !!


Un service là aussi égaré, que j'excuse plus facilement qu'ailleurs. La maîtresse de maison semblait totalement à côté de ses escarpins.

Elle était vraisemblablement très très fatiguée. Oubliant jusqu'aux intitulés des plats, elle a assuré le service au moral. En temps normal, elle doit mener son service de manière plutôt décontractée avec le sérieux qui s'impose...


Certains verront certainement d'un oeil très critique le décalage "palpable" entre le type de service et la cuisine servie.

Les coincés seront certainement déçus de ne pas assister aux courbettes de rigueur avec ce niveau de cuisine. Pour ma part, cela ne m'a pas du tout manqué !!

Et ce décalage fermera, pour un moment je pense, l'accès à une étoile avec laquelle la cuisine surfe joliment sur certains plats...

 

La Cigale Égarée

Villeneuve Braouic
29300 Quimperlé
02 98 39 15 53

www.lacigaleegaree.com

Commenter cet article

jull 01/04/2010 18:58


Salut Doc, comme Alain, pour 20e c'est royal, la meme chose pour 35e, à voir... tu aurais payé 35e pour ce repas? sinon ca me rappelle le menu du dejeuner en semaine du Bout du Monde de Berthenay
(37) à 18e. Sauf que la bas la carte des vins est magnifique (mention speciale dans le GM je crois)...
pourtant sur le site, il parle d'attention particuliere aux vins, surtout les Vins de Pays, ils ont pas lu ton blog et LPVBZH ou quoi???
les 2 autres menus à 50e et 75e, ne m'emballent pas forcement...
nous on hesite avec la miss à se faire Barrier par Lussault qui refait pdt qq jours les recettes du grand Charles (pied de cochon farci au foie gras truffe et ris de veau, matelote d'anguille aux
pruneaux et chinon, millefeuille d'amourettes en compote de joue de boeuf, ...)


sophie 01/04/2010 09:44


Ce que j'aime surtout dans tes posts, c'est la finesse de ton écriture, cher Adnane!


Docadn 01/04/2010 22:17



 


Salut copine,
et merci pour le compliment qui me fait largement rougir à le lire...


Bises


Salut Jull,
Alors là faut pas rêver, sans être un spécialiste mondial du rapport qualité/prix et en faisant ma pince ( comprendre mon radin de base) je dirais qu'à 30 euros, c'est une très bonne affaire, vu
le niveau mais qu'à moins de 20 euros, il doivent gagner juste de quoi payer le jus et les taxes foncières... Pour faire toujours dans le comparatif, l'Hédoniste avec son plat + dessert à 29
euros est du coup une mauvaise affaire à côté de la Cigale !!
Sinon Jull on veut se la jouer "revival Barrier" avec le régressif de Lussault !!??


Bises aussi !!



AlainT 31/03/2010 23:14


Si j'ai bien compris, vous avez testé une formule à 19,80 € ? Franchement, à te lire, c'est plus qu'honnête. Reste à savoir si le niveau des plats augmente proportionnellement au tarif des menus,
car à 50 € et 75 €, on est en droit de devenir un peu plus exigeant, notamment au niveau de la prestation globale.
Alain


Docadn 01/04/2010 08:14



Salut Alain,


Ben non puisque c'est week end dès le samedi midi, ça commence à 35 euros avec le menu découverte...Après au niveau gradation du prix, je pense que la prestation doit suivre si le service a la
pêche... et la cuisine aussi, surtout à 75 euros, le site donne le ton pour ce menu dégust mais pas de détail sur son contenu !!!