Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

La Stoppa & Arianna

8 Juin 2010, 17:04pm

Publié par Docadn

 

Le scénariste en chef des REVEVIN avait, à l'occasion de cette journée transalpine, décidé de nous faire découvrir une autre Italie. Et c'est le domaine de la Stoppa qui a notamment hérité de cette mission, épaulé de quelques trublions d'outre-botte.


Elena Pantaleoni a repris ce domaine historique (à un certain Maître Ageno dont l'une des cuvées porte son nom) et n'a rien modifié dans la conduite de ce dernier. Elle élabore avec Giulo Armani des vins dans l'esprit de l'avant-dernier siècle.


Ce domaine de 30 ha est certifié bio depuis cette année, il est situé à Rivergaro dans la vallée de la Trébbia.


Avant de découvrir la production de ce domaine, direction la Sicile :


REVEVIN-0844.JPGSP 68 -Occhipinti 2008 (Nero D'Avola + Frappato) : Une cuvée sur sable qui s'ouvre sur un joli nez pinoteur, cerise, rafle, noyau, et fin bois. Une attaque métallique, sur des grains serrés, la matière est ramassée, délivrant une jolie fraîcheur et une finale à l'amer saillant. **(*)/***


 

REVEVIN-0845.JPGI Frappato Occhipinti 2007 : Nez profond, sous-bois et de rafle.

Le vin offre une première facette sucrée, suivi d'un amer conséquent et un poil brutal.

L'ensemble se fait subtilement aérien mais un poil court. Il s'ouvre lentement et dompte sûrement l'amer prégnant. **(*)/***

 

Puis la Stoppa entra en scène :


REVEVIN-0846.JPGGutturnio 08 - Colli Piancentini : une cuvée composée de 60% de Barbera et de 40% de bornardin qui délivre un vieux bois humide, mêlant noyau, caractère solaire et notes lactées. La matière d'abord sucrée vire sur un acidulé très marqué. L'astringence est soutenue et difficile pour moi. *

 

REVEVIN-0847.JPGBarbera Della Stoppa - Emilia Barbera 05 : une cuvée qui nous plonge dans une ambiance coprologique, de noyau, prune et un caractère « nature ». Attaque sucrée sur la violette. L'ensemble est très concentré, épicé, rond, velouté, mais hélas too much pour ma pomme. *(*)

 

REVEVIN-0848.JPGStoppa 03 - Colli Piancentini : Cuvée contenant notamment du cabernet-sauvignon et du merlot qui s'ouvre sur des notes solaires. Là encore, le sucre sort en premier, suivi par le noyau, les épices ferment la marche. Mais là, c'est pas mal **(*)

 


REVEVIN 0849Stoppa 99 - Colli Piancentini : Le duo « boisé-toasté » et des notes de rafle flottent au-dessus du verre.On a le même ordre de sortie que le vin précédent, à savoir un fin sucre et du noyau, mais sans les épices. L'ensemble est agréable, mûr, avec une fine astringence de circonstance, qui empêche la plongée vers l'ennui de cette cuvée vraiment plus que pas mal au bout du compte. ***

 

Place aux blancs :


REVEVIN 0850Vino da Tavola - Dinavolo 06 : un nez miellé et de résine. Attaque molle à l'acidité marquée. L'ensemble paraît « dilué » mais est assurément amer et asséchant. *



 

REVEVIN-0851.JPGAgeno - Emilia 05 : Nez intense de fruits jaunes (pêche et mangue vainqueurs). Attaque sans aspérité. C'est sec, épicé, à la jolie finale intense sur la pêche blanche ( est ce un fruit jaune du coup ?). ***



 

REVEVIN-0852.JPGMalavasia - Dolce Frizzante - Emilia Malvasia 09 : Nez de compote de pommes, la matière est trop sucrée et très molle en bouche. *(*)




 

Un panorama atypique d'une autre Italie, loin de supers toscans et des clichés qui collent parfois à l'autre pays du vin...

 

Azienda Vitivinicola La Stoppa Di Elena Pantaleoni

Loc Ancarano

29149 Rivergaro

www.lastoppa.it


Et pour Arianna Occhinpinti c'est ICI pour le site,

et pour le blog.

Commenter cet article

Bebert 08/06/2010 23:43


Bon, faut aussi que t'apprennes à compter... Il n'y en a eu que 10 de perdues. La onzième a été a bonne! ;-)


Docadn 09/06/2010 07:23



Désolé Bebert, je pensais que vous 'aviez perdue la dernière...Comme d'habitude ... ;-))



Bebert 08/06/2010 19:27


Dès qu'y a plus de notes de poivrons, t'es perdu, toi!.. ;-))))


Docadn 08/06/2010 21:14



Ben ouais Bebert, un vin sans poivron c'est comme Clermont sans ses 11 finales perdues...