Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Le Galopin à Rennes...

28 Septembre 2012, 08:48am

Publié par Docadn

Une matinée de #@&?!%$£ administrativement parlant, venait juste de s'achever. Mon estomac se manifesta bruyamment pour me rappeler son existence, ainsi que l'heure que je ne regardais plus depuis que le jour s'était levé. 

J'étais à Rennes et n'avais, comme trop souvent, "pas étudié le terrain".

La technologie tenant désormais moins de place qu'un annuaire gastronomique, je me mets en quête d'une table censée être moins hasardeuse que mon instinct, de moins en moins naturel, puis me rend vers la suggestion proposée.

 

DSCF4521.jpg

 

Une première ardoise moyennement rassurante, un menu brasserie (18 €) en phase avec le poids de mon "pouvoir d'achat de milieu de mois"

Je pousse la jolie porte "boisée-vernie" de cette brasserie aux allures chics et parisiennes. Déco soignée, mêlant boiseries cirées et cuivres lustrés des brasseries d'antan. Personnel en costume bi-ton de "garçon de café", accueil speedé, poli, à l'heure où tous les (nombreux) costards-cravates sont déjà à table.

On me trouve une table solo entre Pierre Palmade* et Antoine Decaunes* (c'est pas n'importe quelle brasserie non plus !!). Je croise même Claude Brasseur* dans les WC. 

 

DSCF4513.jpg

 

Les 6 huîtres de Cancale (supplément +2€)

 

Déjà, les mauvaises habitudes brassicoles rejaillissent. Comme beaucoup, je préfère les "huîtres sur algues" à celles sur glace. Ces dernières sont bien charnues, à la texture idoine sous le palais, souffrant juste d'une salinité "pleine mer" dont je ne suis pas le 1er fan. 

 

DSCF4515.JPG

 

La choucroute de lapin à la moutarde au thym

 

Une assiette généreuse en lapin, en chou, moins en pommes de terre. Les morceaux sont très hétérogènes en terme de cuisson et de tendreté. C'est hélas trop souvent sec. Le chou est extrêmement salé (à croire qu'il a été cuit dans le jus des huîtres), la sauce moutarde et le thym sont étouffés par cette thalasso de Brassicacées. 

 

DSCF4518.jpg

 

Fromage blanc aux fruits rouges

 

La simplicité est parfois la moindre des évidences. J'avais refusé l'éternelle "île flottante" de peur de voir, une fois de plus, apparaître le pot en terre cuite de chez METRO (mais le label "Maître-restaurateur" m'en aurait normalement privé). 

Service bien moins débridé et assuré que dans une brasserie classique. Cela reste malgré tout pro, attentif, avec une agaçante politique de "vous reprendrez bien un verre de vin", dont la clientèle se voit gratifier 2 à 3 fois par repas...

 

DSCF4519

 

Cette "institution locale" au quart de siècle d'existence, qui voit passer presque tous les acteurs en pseudo "tournée Herbert-Karsenty" à Rennes, fait le plein tous les midis grâce à ses spécialités de la mer, sa formule à 18 €  et ses classiques rassurants (près de 200 couverts/jour !!).

En conclusion, ceux qui aiment la cuisine très assaisonnée et très classique trouveront cette table plaisante. Les autres tenteront une alternative moins salée et plus débridée. Carte des vins très moyenne.

*Les stars croisées sont sous verre, accrochées aux murs, toutes en compagnie du patron Olivier Denmat

 

Le Galopin

21 av. Jean Janvier 

35000 Rennes

Tél : 02  99 31 55 96

www.legalopin.fr

fermé le dimanche, service de voiturier

Commenter cet article