Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Le tour du XIV ème : 1ère étape , Spice & Wine !!

18 Mai 2011, 14:13pm

Publié par Docadn

Point question de "petite reine", juste un nouveau titre à la con pour illustrer mes derniers déplacements printaniers dans la capitale.

Une virée en quatre étapes pour commenter les dernières tables testées entre les 09 et 17 mai derniers.


La semaine dernière, j'échouais pour la seconde fois au "Spice & Wine".

Une adresse découverte l'hiver dernier, à la faveur d'une rencontre fortuite avec un passionné du vin (dont j'avais fait la connaissance lors d'un  "week-end viking"), qui m'avait fait un portrait très flatteur de la carte des vins de l'établissement.


Pour cette seconde tentative, j'ai pu choisir une table juste sous l'étagère de présentation des bouteilles, afin d'avoir "une vue d'ensemble de la carte des vins", toujours inexistante dans sa version imprimée.


Je dis toujours, car cela semble être une volonté "cultivée" par le patron (qui il y a 6 mois, prétextait déjà le manque de temps pour l'écrire et ainsi justifier son absence, alors que l'établissement est ouvert depuis au moins 2 ans).

Il s'attache par contre, à proposer systématiquement un accord avec le(s) plat(s) choisi(s) par vos soins, doublé d'une retenue flagrante de peu communiquer sur la centaine de références disponibles.


DSC04480

Peur de se faire "dévaliser" ? Crainte de voir des hordes de buveurs déferler et ignorer la cuisine ? Mystère !


En attendant, j'ai pu apercevoir du Graillot, Granges des Pères, Clos Henri, Les Creisses, Mas Cal Demoura, Montcalmès, Sorrel, Mas Jullien, Gauby, Clos Marie, Roc de Cambes, Egly-Ouriet, Charvin, Domaine du Cayron (Gigondas 07 englouti lors de mon premier passage)... Prometteur !!


DSC04486.JPG

Côté assiette, j'ai opté pour un masaman d'agneau (toutes mes excuses auprès des 4 lecteurs habitués à voir trôner un filet de poisson trop cuit).

Des morceaux "mijotés dans un curry rouge", selon les dires de l'agréable serveuse (et visiblement moitié du patron).

Bon dosage des épices et morceaux de viandes fondants, légumes tout juste cuits. J'avais déjà été convaincu par le bel équilibre des " spices", ce plat confirme la première impression.

Côté vin, un verre de Costières-de-Nîmes 07 de chez Marc Kreydenweiss, bof, décroché péniblement auprès du "très détaché boss, pas super enthousiaste dans la promotion des vins avec lesquels il est censé nous donner soif " (comme la première fois d'ailleurs).


DSC04488.JPG


Cheesecake au citron vert


Pas très thaï, mais rafraîchissant après l'agneau.

Goûtu mais pâteux, pas top !!


En conclusion, si je devais prétentieusement imaginer la "cuisine asiatique" (concept au moins aussi con que "la cuisine européenne") et plus spécifiquement la thaïlandaise comme un immeuble de 3 étages, je placerais celle du "Spice & Wine" au 1er étage pour ses mets, entre le second et le dernier étage pour sa carte des vins.


Ultime (et parfois décisif) argument pour aller se faire gentiment défriser le palais et découvrir quelques jolies références bacchiques :

 La promotion permanente "La Fourchette"  proposant tous les vins à -50% !!

   Vous accéderez, pour certaines références, à des "tarifs sur table" frisant ceux du domaine !! 


Spice & Wine

142, Avenue du Maine

75014 Paris

Tél : 01 43 20 61 27

spiceandwine@gmail.com

Fermé le samedi midi & dimanche

Commenter cet article

JCfromLivr-esse.com 21/05/2011 17:02


Pas d'poisson, pas d'commentaire !

;o))


Docadn 21/05/2011 22:38



Hé, hé, vous allez voir c'est qui le carnivore, fini le régime végétarien de la mer !!



mixlamalice 20/05/2011 09:28


Disons que j'avais à l'époque été titillé par le "concept"... les critiques étaient pas mauvaises me semble-t-il, et je m'attendais à mieux que ce que tu chroniques.
Enfin, je pense qu'il fait partie de ces restos qui restera dans ma banque de données cérébrale (vers le fond), dont il ressurgira un jour où je passerai devant et où je serai à court de plan A.


Docadn 20/05/2011 18:22



Le concept tient la route, c'est juste la manière de le faire vivre qui peut gonfler rapidos "l'assoiffé lambda". On s'agace rapidement de demander à tout va quel type de vin il propose, quel
domaine, et surtout à quel prix (rien d'écrit, on n'a pas envie d'avoir le coup de bambou non plus, donc prudence). C'est pas super fluide si on s'intéresse un poil au vin. La première fois,
j'exagère à peine quand j'ai du lui "extorquer" tous les noms des références par région et les tarifs, ça a bien duré 8-10 minutes alors que la lecture d'une carte aurait fait gagner du temps à
tous !! Sinon côté assiette, c'est un bon compromis aux sensibles du "qui pique un peu" et c'est surtout plus clair (y'a une carte, des explications et les prix !!)...


PS : Si tu a un trou dans un plan A,  prends un Montcalmès 07 en "promo la Fourchette" au prix d'un Lapierre de n'importe quel millésime (25 €)...



mixlamalice 19/05/2011 13:40


Tiens, effectivement, j'en avais entendu parler il y a quelques temps.
Ton article:
- a permis de me le remettre en mémoire mais
- ne va pas forcément m'inciter à le mettre bien haut dans ma to-do list.
Je risque donc de le réoublier bien vite...


Docadn 19/05/2011 22:00



Salut Mix,


je peux effectivement comprendre la "non-priorité absolue" qui ne pourra grimper dans ton classement "to do" que par l'envie de boire des bonnes quilles (à coeff très décents) pas souvent
croisées sur des cartes des vins (qui existent elles !!) ET goûter une cuisine "juste épicée et peut-être consensuelle pour les spécialistes" le tout avec un service assez inégal entre le et la
boss... A faire à plusieurs sans formalités et un soir de soif ;-)...