Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Les Angesvins reviennent à Nantes

14 Mars 2010, 14:45pm

Publié par Docadn

angesvins2010.jpg
C'était le samedi 13 mars dernier. Pour la seconde fois, la manifestation d'origine aubinoise tenait salon au pied de la Loire et aux portes de Nantes. Le restaurant la Civelle à Trentemoult, accueillait 17 vignerons dont 3 non angevins...
J'arrive tranquillement sur les coups de 11h00.
J'échange un billet de 5 euros contre un godet estampillé "Anges Vins". Je suis paré pour ma rando dégust...C'est pour le moment calme, et ça me va très bien pour démarrer.

Domaine Pithon Paillé

photos-2010-0001-copie-1.JPG
C'est Joseph Paillé qui tient le stand épaulé par sa ravissante et anglophone compagne. Je regoûte l'Anjou 08 puis découvre La Fresnaye 08. Issue d'une "parcelle argileuse et recouverte de cailloux", il est bien plus ample et minéral que la cuvée de négoce (ces dernières sont identifiables par "la bouteille à voile" qui orne les étiquettes).
Les Treilles 08 proviennent d'une parcelle de 3 ha recomposée après le rachat de 70 parcelles (de 30 propriétaires différents). C'est une grosse pente de cailloux et de roches qui délivre un chenin opulent, pétrolé, frais et sautillant.
Pour finir, retour à "la bouteille à voile" sur les Graviers 08 (Cabernet franc) au caractère solaire, de sous bois mais là encore animé par une jolie fraîcheur et un fruité agréable, faisant presque oublier le petit côté asséchant de la chose...

Domaine de la Paonnerie

photos-2010-0006.JPG
C'est Jacques Carroget d'Anezt (et l'un des 3 invités ligériens non angevins) qui propose ses vins.
J'en ai retenu, un joli Muscadet 09 aux antipodes des détartrants dont la région s'était faite une solide réputation... Dans notre cas, c'est rond, gras, frais et c'est bon.
Son Pineau 09 des Côteaux d'Ancenis (et issu d'une vigne centenaire) a ce côté surmûri sur la mirabelle et le noyau. C'est très expressif et là encore frais malgré l'opulence de la matière...
Puis pour finir, toujours en Côteaux d'Ancenis, un Gamay 09 qui "gamayte", bien plein, bien fruité, juste un peu froid au service...

Domaine Agnès & René Mosse

photos-2010-0008-copie-1.JPG
Je démarre la revue par la "Lettre à Élise 08" (chenin issu d'un achat de raisins d'où le classement en VDT). Il propose un nez miellé, mûr pour une matière ample, un poil pharma et un peu molle qui ne me transporte pas.
Les Bonnes Blanches 08 sont plus complexes mais avec ce caractère pharma prégnant au nez. La bouche confirme ces notes pharma, mais la longueur est remarquable.
Place au rouge et à l'Anjou 08 qui propose un joli nez profond et de sous-bois, pour une bouche pleine mais un poil rugueuse et astringente.
Je termine cette revue des troupes par l'Achillé 09, un rosé composé de grolleau, gamay et cabernet qui délivre un très joli nez de pomme cuite pour une attaque sur la poire bien mûre et un résiduel (80g) aérien et juste.
Une fin sympathique pour une appréciation générale en demi-teinte de ce domaine que j'ai mieux goûté d'autres fois (effet millésime ??)...

Jo Landron

photos-2010-0009-copie-1.JPG
Second Guest de la manifestation et non des moindres avec "un des meilleurs secoueurs du muscadet". L'Amphibolite Nature 09 dont la mise avait à peine 1 mois et demi au moment de la dégust. De belles fleurs blanches et de la poire William sans Saurin, pour une superbe fraîcheur et un fruité délicieux qui s'évanouit sous de fines épices au final.
Melonix 09, c'est l'histoire d'un petit cépage irréductible qui tente de résister vaillamment à l'envahisseur Chardonnix...Une jolie caresse au palais que délivre cette cuvée aux accents de pêche. C'est moins structuré que l'Amphibolite, mais c'est bien bon.
Puis la cuvée "Haute tradition" 2005 du domaine de la Louvetrie. Un muscadet "élevé sous bois", là encore ample, très fruité, soyeux et complet.C'est bien fait...

Patrick Baudouin

Dont j'ai oublié de figer les quilles proposées. On démarre par l'Anjou 08 au nez très expressif et à l'attaque pharma. C'est (encore sur ce millésime) un poil déficitaire en structure à mon humble goût.
L'Effusion 07 est par contre plus complexe, plus péchu et fort joli. J'en ai même ramené 2 exemplaires à la maison...
Les Saulaies 06 annonce eux aussi un caducée des enseignes vertes et clignotantes. Il éclate en bouche sur la poire au sirop (25g de sr) et c'est achement bon.
On passe au rouge avec l'Anjou 08 aux petits fruits rouges et des notes de caramel au nez. C'est d'une fraîcheur et d'un aérien exemplaires et propice à étancher les soifs de pique-nique...

Domaine de l'Écu - Guy Bossard

photos-2010-0011.JPG
3ème et dernier invité de la session, c'est la fille de Guy Bossard qui tient la boutique. Guy Bossard n'étant pas fan de l'exercice selon sa fille, il s'échappe dès qu'il peut. Je fais les choses à l'envers, en ouvrant la dégust par l'Expression de Gneiss 08 (qui hiérarchiquement parlant est la 1ere cuvée suivie par Orthogneiss puis Granit). Floral et anisé au nez. L'anisé est aussi présent en bouche. C'est dynamique et fruité.
La cuvée classique 09 sent le carton mouillé. La matière délivre des agrumes. C'est donc vif et typiquement muscadet tranchant et pas mal.
Je termine par la bulle "Ludwig Hahn" (du nom d'un copain de Bossard, munichois et 1er violon de l'opéra de la ville). Composé de gros plant, muscadet, chardonnay, pinot noir et cabernet. Au delà du fermentaire du nez,  la bulle est vraiment trop grosse à mon petit palais. Je manque de m'étouffer et retient difficilement des larmes collatérales...

Domaine de Bablut

photos-2010-0012-copie-1.JPG
L'énergique Christophe Daviau m'accueille et me lance directement sur le Petit Princé 07 à la jolie structure allégée puis enchaîne avec Ordovicien 05 ample, aromatique et plaisant.
Petit détour par le sympathique rosé Topette 08 (un rosé qui dessaoule dixit son géniteur) super frais, vraiment bon.
Anjou-Brissac 05 (70 cabernet franc/30 cabernet sauvignon) aux fruits noirs et de suie au pif. C'est rond, plein et torréfié pour une finale épicée, pas mal.
Rocca Nigra 05, 50-60 jours de macération (le record est battu en 09), 18 mois d'élevage pour saisir une belle et grosse matière sur un fil de fruits à noyaux, pas mal .
Petra Alba 05, lui est moins sauvage que Roca. C'est soyeux, sans aspérité, plus féminin et là aussi pas mal...

Une assiette de fromage plus tard, je reprends ma promenade viticole...

Domaine Saurigny

photos-2010-0015.JPG
Gamme large et complète proposée par Jérôme et Madame. La conversion bio initiée en 07 se poursuit.
Sau8, un sauvignon pas variétal, souple, fruité mais à la structure légère.
Chenapan 08 (chenin) au nez nature, plus péchu et prégnant que Sau8 mais là encore à la structure light.
Gamma GT 08 (gamay nature) au nez métallique avec une fine sucrosité d'entrée de bouche qui ouvre une matière aérienne et très agréable. Bon je suis toujours dans ma phase "gamay addict", j'aime et j'en prends une.
Pactole 08 (100% Grolleau) avec son nez de sous-bois et de terre humide. C'est joliment fruité et souple, et un poil en dessous de Gamma côté plaisir, mais bien puisque je repartirai avec un exemplaire.
Au Suivant 08 (cabernet franc) au nez de rafle et là aussi une petite sucrosité d'entrée de bouche, pour une impression de "pas mal" au général.
2 liquoreux présents (05 & 07) avec une petite préférence pour le 05 (rejeté à l'agrément pour déficit en alcool). 07 ayant eu l'agrément pour Côteaux du Layon.

Les Vignes Herbel

photos-2010-0018.JPG
Laurent Herbel et Nadège Lelandais se sont installés en 2005 sur 3 ha. ils s'occupent aussi bien des vignes que des insectes alentour.... Et j'attends de voir la naissance d'un miel de vipérine !!
Tous les vins en "vin de table" par choix.
La Pointe 06, chenin issu de vieilles vignes de 90 ans. Élevage de 12 mois en barrique. Un peu de volatile pour une attaque moelleuse (9g de sr) et épicée. C'est rond et pas mal.
Le Rouge 06, composé à parts égales de cabernet franc et cabernet sauvignon. La prégnance du franc domine au nez. La matière est d'une fraîcheur réconfortante et d'un dynamisme bienvenu.
Rosé d'un jour 09, composé de 70% de franc, 30% de cabernet sauvignon et 5 de chenin. 70g de résiduel et un magnifique fruit au nez comme en bouche. Encore un vin qui doit dessaouler...

Domaine des Griottes

photos-2010-0020.JPG
Un domaine avec lequel j'étais resté sur un grand malentendu. Ma 1ère rencontre avec les vins du domaine (ainsi que la seconde à l'aveugle) était à oublier au plus vite. Je me lance sur le coup prudemment, sur leurs propositions du jour.
Moussaillon 09, vin mousseux issu d'un assemblage de chenin-chardo-sauvignon. La bulle est plaisante, avec une fine sucrosité, c'est sobre, simple et bon.
Petite Gâterie 08, une sucrosité d'emblée qui laisse place à un joli fruit. Là encore pas complexe mais très gourmand (j'en ai même acheté une... Si si, j'ai Griottes en cave !!).
La Griotte 07 (CF + CS) est plus sauvage, mais reste droite. C'est un poil austère mais pas mal pour du cabernet...(Aïe pas taper...)
Caroline 04 ou le chenin d'automne. La datte & l'abricot se marient joliment dans cette douceur aérienne...

Benoît Courault

photos-2010-0024.JPG
4 millésimes au compteur et 6,5 ha à ressusciter. Il a réussi à mettre la main sur des vieilles vignes taillées en gobelet. Ça tombe bien, Benoît adore cette taille. Là aussi tout est en vin de table par choix.
Gilbourg 08, matière aérienne, qui accuse une petite déficience structurelle. Pas mal au global.
La Coulée 08, un 100% grolleau qui m'envoûte le pif avec un fruit démentiel, c'est super gourmand.
Les Rouliers 08, 100% cabernet franc, typé, un peu âpre mais correct.

Stéphane Bernaudeau

photos-2010-0025.JPG

Un Stéphane comme à son habitude peu disert qui propose :
Les Nourrissons 08 dont la malo n'est toujours pas terminée (04 & 05 avaient connu aussi ce sort mais là le record est battu...Il parie que pour Pâques ce sera fini). C'est fermentaire au nez, fine sucrosité, plein et amers marqués.
Le San Souff' des Abstèmes 08, un 100% gamay qui livre des effluves de caramel au lait. La bouche est fruitée et large pour une finale bien épicée. J'aime bien.
Les Vrilles 08, composées de 90% de CS de 10 ans et 10% de CF de 90 ans (faut pas se mélanger les pinceaux...). Là encore, le CF est prégnant, l'ensemble délivrant des notes de fraîcheur et de netteté sans équivoque. C'est juste un poil court.

La Coulée D'Ambrosia

photos-2010-0026.JPG
Rencontre avec Jean François Chéné, à peine remis d'un anniversaire et doté d'une bonne humeur de lendemain de fête...
Euréka 08, un pet nat qui bulle plus trop, nature et simple.
L'O2 Vigne 07, un chenin tranquille un peu réduit et finement épicé.
L'O2 Vigne 05, est par contre un petit extra terrestre. Chenin atypique et vraiment déroutant.
Rosé d'1 Jour 09, un vrai jus de grenadine avec un acidulé sympa.

Didier Chaffardon

photos-2010-0028.JPG
Anjou 06, classique, ample et épicé.
Anjou 07, un peu réduit mais livrant une matière nette et rectiligne.
Anjou - Isidore 07, encore plus réduit mais se place un cran au dessus. C'est fruité et là aussi net et rectiligne. J'aime beaucoup et j'embarque une quille.
L'Incrédule 08, un 100% CF, là encore joliment fruité, sans aspérité mais à la petite structure idéale pour la soif.
Rosé d'un jour 09 (90% CF - 10% CS) au très joli nez, simple pas prise de tête et à la finale de compote de pommes.

05h00 que je plonge mon nez et mes badigoinces dans le verre, quand une petite voix qui me dit "Hé ho, suffit là, non mais !!"
J'échange rapidement avec Mileine Oosterlinck-Brake, pour argumenter mon refus de passer au stand Juchepie. Ces derniers étant les invités du dimanche des REVEVIN 2010, je me les garde pour l'Ascension.
J'ai aussi zappé La Sansonnière qui comme d'habitude est venu avec un seul vin (un rosé liquoreux), de la farine de froment taïwanaise et des bougies en tofu texan...
En résumé, les 08 (année de gel) m'ont paru déficients , les 07 (année de mildiou) s'en sortent largement mieux, et les 09 dispos annoncent de très jolies choses.
Sinon, hormis un coup de bourre vers 15h00, c'est paisible, on peut discuter tranquillement avec les vignerons, et l'ambiance est vraiment comme j'aime (bon pour les pépettes, ça doit moins "travailler" qu'à St Aubin...).

Commenter cet article

AlainT 15/03/2010 19:56


Arghh, j'ai oublié de mettre mes notes de dégust des vins de René Mosse, datant du mois de décembre. Effectivement, les vins ne se présentaient manifestement pas au mieux...

Anjou Blanc 2008 : joli nez bien ouvert, fruits blancs, note nature. Bouche sur le fruit, droite et longue. C’est bien équilibré et bon. B

Anjou Les Bonnes Blanches 2008 : nez puissant, sur un très beau fruité, un peu retenu toutefois. Grosse matière en bouche, minéralité et longueur spectaculaires. Très beau vin qui doit vieillir.
J’aime beaucoup. TB

Savennières Arena 2008 : nez puissant, mais moins bien défini que celui du précédent. Bouche riche, tendue, minérale, peu fruitée à ce stade. L’équilibre est bon, mais aromatiquement, le vin n’est
pas expressif. Il a la structure pour bien évoluer. B


AlainT 15/03/2010 19:52


Je pensais notamment à Saurigny et aux Griottes, mais à la réflexion, j'aurais peut-être quand même tenté le coup...si j'avais été entraîné !
Alain


docadn 15/03/2010 19:26


Salut Alain,
à quels domaines penses tu en particulier ??
Et merci pour l'ouverture d'esprit, mais juste la curiosité sans (trop) préjugés de ce que j'allais gouter...
Salut Laurent,
Eh oui eh oui, étonnant mais oui, c'était pas mal pour ces 4 domaines. Rien de déviant, du fruit, et des vins aimables à très aimables...
Ah le coté pharma !! question de sensibilité olfactive et gustative que ton esprit (trop) partisan de la Loire ne veut (peut) pas voir... ;-))))
Pour Mosse, ben ça passait pas, c'est ainsi, un jour sans... Mais heureux de voir enfin un de tes top 5... J'imagine même pas le reste ... :-)))))
Quant à Stéphane Pz, t'as bien lu le programme ??
;-)))


Chinbourg 15/03/2010 11:39


Étonnante révélation...
Saurigny
Les Griottes
Herbel
La Coulée D'Ambrosia

Par contre, il faudra que tu m'expliques le côté "Pharma", je ne vois pas bien ce que tu veux exprimer...
Bonnes Blanches 2008 de R Mosse est une de mes cuvées favorites sur 2008, tension/matière, j'adore. Elle rentre dans mon TOP5. ;-))))

Tu n'as pas dégusté chez Stéphan PZ?

Laurent


AlainT 15/03/2010 06:58


Bravo pour l'ouverture d'esprit; perso, il y a sans doute 2 stands que j'aurais évités...visiblement à tort !
Alain