Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Les Buveurs de Lune à Saint-Malo

20 Juin 2011, 05:20am

Publié par Docadn

 

DSCF3208.JPG

 

 

En marge du désormais très (trop) imposant festival Étonnants Voyageurs, je tente une adresse "anonyme" piquée sur Mmmm.

En ce samedi soir, les tables sont "chères" en terme de disponibilité. La petite rue des Orbettes est suffisamment discrète pour ne pas être envahie par "les corsaires du week-end prolongé".

Ouvert il y a un an, ce bistrot affiche (sur une ardoise) sa "philosophie", mêlant des références comme Slow-Food,  Pierre Rabhi, L'Omnivore, le  Professeur Joyeux...

 

Copie-de-DSCF3207.JPG

 

La déco est boisée (limite cérusée), les épitaphes bacchiques, les étagères squattées par des "trophées" engloutis, le portrait de Benoit Courault mangeant un sécateur trône sous ces derniers... On ne va pas se faire une soirée du GJE !!

 

Je me fais confirmer l'identité du vigneron par le serveur. Erreur fatale !! Ce dernier demande à Karine Garnier (la sommelière et patronne des lieux semble-t-il) de garder un oeil sur notre table. 

 

Une formule à 22 € et chose rare, un prix unique pour tous les vins au verre (4 €). Je demande à boire "à l'aveugle" et laisse carte blanche à la sommelière.

 

Le premier verre propose des notes pharma, calcaires et de berlingot. La matière est sphérique, un poil molle au centre.

Je vois la Loire, du chenin, côté Saumur, en 09 (je lance même un improbable "Mélaric 09", que Karine ne connaît pas encore, la rencontre devant avoir lieu très prochainement).

En plein dans le mille, avec ce sauvignon 08 de Touraine d'Alex Mathur !!

 

En face, un pétillant naturel (pet nat' en langage d'alcoolo) Eglantine 10 de B. Courault. Un rosé simple, plaisant, à la jolie bulle.

 

DSC04616.JPG

 

En haut : Tartare de poissons - Au premier plan : Tartelette tomates, poivrons et confit d'oignons

 

Une trilogie de tartare aussi agréable à l'oeil qu'au palais. un radis noir consensuel, une huile "miellée", c'est frais et bon.

Ma tartelette est "juste tiède", le poivron est bon, le pesto aussi, le balsamique un peu envahissant.

 

Mon verre voit défiler un chenin sauvignon-menu pineau gras, frais, très fruité, encore bien boisé. Jolie surprise que ce Cheverny, Argilo 05 de chez Michel Quenioux (que j'ai mis en Anjou, en chenin, encore en plein dedans !!).

 

La dynamique Karine ne laisse pas de répit à nos verres. Voilà que débarque un autre chenin caractéristique, très "caillou humide en bouche", à la jolie acidité, sous les traits de la cuvée "Les Lumens 07", toujours chez Mathur.

 

DSC04618.JPG

 

En haut : Dos de cabillaud et crème d'algues - Au premier plan : Pavé de boeuf, sauce aux champignons.

 

Le cabillaud est justement cuit, excellent boulghour d'accompagnement, un cumin omniprésent dans chaque bouchée, limite "too much".

 

Le pavé est parfaitement saisi, les frites mollassonnes, la sauce douce, je retrouve encore, comme sur le tartare, une base "miellée" rehaussée d'épices agréables.

 

Ma minute de gloire arrive enfin après mon "grand chelem d'aveugles ratées". Un rouge m'est servi. C'est très "élevé", épicé, y'a de la syrah là-dedans ?! Du grenache aussi ? Karine acquiesce. Encore 2 autres à trouver. Je lance carignan, puis cinsault ou mourvèdre. J'ai tout bon, elle me laisse chercher l'appellation. Je rame sévère, puis balance "Pic-Saint-Loup en 06-07".

C'est un Coteaux du Languedoc 04 (quasiment Faugères !!), élaboré par un ex-photographe, disciple de Barral : "Mas Lumen". Un domaine déjà rencontré sous la forme d'une très appréciable "Sylve 02", lors de ma première Lpviades (actuelles REVEVIN) en 2005.

 

Karine fait aussi découvrir ce domaine aux néo-vignerons du domaine " Les Pierres Sèches", dînant sur la table à côté.

 

Pour ma "curiosité", je me vois gratifier du "Mas Lumen 05", très animal, métallique au nez, à la fraîcheur et au caractère sanguin bien trempés. Matière très poivrée, nette, droite à la rafle prononcée qui relance la fraîcheur...

 

DSC04620.JPG

 

En haut : Café gourmand - Au premier plan : Fondant au chocolat

 

Un fondant bien foutu, avec des morceaux de noix, juste un poil sec (encore une sortie précipitée d'un frigo à la ventilation ravageuse !!).

Le fondant du café gourmand est plus cuit, mais souffre, lui aussi, du syndrome frigorifique.

 

En résumé, une sommelière pointue, vulgarisant intelligemment les vins proposés.

Un collègue au service dynamique, à la gouaille juste, une nourriture peu sophistiquée, mais honnête et sans fioritures.

Karine Garnier assure en parallèle des sessions de dégustations et la vente de vin en ligne d'une cave virtuelle aux accents naturels...

 

Bistrot - Cave - Les Buveurs de Lune

3 rue des Orbettes (Intra-Muros)

35400 Saint-Malo

tél : 02 99 40 82 33 ou 06 33 64 10 81

www.bistrot-cave-lesbuveursdelune.com

 

EDIT 2013 :

Petit mot de la patronne et nouvelle adresse :

Mangerie et Buverie de qualité des Buveurs de Lune 

8 av du révérend Père Umbricht

35400 St-Malo

02 99 40 82 33 - 06 13 30 56 35

(à côté de la boutique Bordier, à proximité du Carrouf Market)

Commenter cet article

AlainT 22/06/2011 07:36


Pour AOP, sur le fond, pas de problème, mais je répondais sur la forme : les vins portent toujours la mention AOC sur l'étiquette...


karine 08/05/2013 22:20

merci pour ces commentaires, cela fait du bien de revoir la fraicheur de nos débuts dans l'intra ...depuis nous avons souffert de l'incompréhension des malouins pour ces jolis vins vivants et déménagé à courtoisville près de chez Bordier, maitre es fromager...
et continuons sur le chemin du sincère!
Mangerie et buverie de qualité des buveurs de lune 8 av du rd père umbricht 35400 st malo
0613305635

AlainT 21/06/2011 07:06


Je ne connais effectivement pas de cuvée dans laquelle le chenin est présent sur Cheverny, mais d'une part ma connaissance verre en main de l'appellation se limite aux 4 / 5 domaines "vedettes", et
d'autre part, j'ai juste précisé que le chenin est autorisé. Je pourrais certainement te dénicher un producteur qui en utilise dans son assemblage, mais là n'est pas la question !
Par contre, pour Vouvray, tu m'as appris quelque chose qui devrait me permettre de détecter, à l'aveugle bien entendu, la présence de 1% de menu pineau dans ton futur nectar !


jull 20/06/2011 23:38


Je viens de regarder 2-3 sites et tous ne mentionnent que les 3 cités plus hauts, par contre ok dans le decret le chenin semble autorisé. Par contre, trouve moi ne serait ce qu'une seule cuvée de
cheverny dans laquelle il y ait du chenin!!!
Sinon, le menu pineau est autorisé à hauteur de 10% max dans l'encepagement de Vouvray, sans possibilité d'en replanter! et "mon jardin" en compte qq pieds...


AlainT 20/06/2011 23:09


Pourquoi AOP ? Pour moi, c'est toujours AOC Cheverny...


Docadn 21/06/2011 07:08



Ta, ta ta on dit merci l'Europe : http://www.dico-du-vin.com/aocaop-appellation-dorigine-controleeappellation-dorigine-protegee/



AlainT 20/06/2011 22:52


Bon, pour que les choses soient claires : Jull a raison pour l'assemblage de cette cuvée (sauvignon et menu-pineau), mais je lui signalais juste que le chenin est autorisé en AOC Cheverny, comme
cépage complémentaire (le sauvignon doit toujours être majoritaire, au moins 60% je crois).
Pour l'APN, c'est fou ce que tu peux être prévoyant !


Docadn 20/06/2011 23:00



Eh beh, ça change de nos commentages mécanico-sexuels !! Faites gaffe, ça devient sérieux. C'est donc corrigé et merci pour les précisions sur l'AOP (be modern Alain !!) Cheverny...