Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Les Frangines (à Paris)...

27 Mars 2011, 09:24am

Publié par Docadn

Bonjour à tous,


Un nouveau séjour à Lutèce, l'occasion renouvelée de goûter à un infime échantillon de la cuisine parisienne ou d'ailleurs.


Les Frangines

(source la Fourchette)


Une adresse chipée sur le carnet d'adresses éclectique et très urbain d' Aude Baron.

Un mercredi soir (très animé après cette belle journée printanière) rue Losserand, sans réservation.

La terrasse est pleine comme un Zodiac débarquant à Lampedusa, la salle aussi.

On doit frôler les 80% d'humidité dans la salle tendancieusement décorée.

Un serveur déterminé, sourire de rigueur, me place à la vitesse d'un Usain Bolt à l'entraînement, à la table 23 (idéale si vous êtes seul).


J'opte aussi rapidement pour une formule entrée + plat à 20 €. Cette table 23 donne le loisir de lire un petit article (placardé sur le mur) où l'on apprend que les frangines en question se nomment Vanessa & Ornella Hubel.


La première était styliste, la seconde pâtissière de formation. Alors que Vanessa se lassait du "monde merveilleux" du stylisme, Ornella aspirait à être sa propre patronne. "Et si on bossait ensemble ?!".

Elles se sont alliées pour ouvrir leur adresse proposant une cuisine familiale et nostalgique, à prix serrés.

Ornella est au piano, tandis que Vanessa assure le service. On dit que la maman veille derrière le comptoir. Ce soir là, pas de madre à signaler.


A peine ai-je fini de lire la "biographie commune", que Vanessa apparaît avec mon entrée :


DSCN5194.JPG


      Carpaccio de boeuf à l'huile de truffe, pousses de roquette, copeaux de parmezan


Olfactivement très puissante, elle perturbe les sens des 2 tables alentour. Ma voisine s'inquiète même d'une éventuelle fuite de gaz, puis succombe au parfum prégnant de cette entrée.

Le carpaccio s'avère basique, le parmesan très consensuel. Une entrée tout en fraîcheur, rehaussée de cette "huile truffée" désarmante. 


DSCN5197.JPG


Ravioles de Royan gratinées à la crème de parmesan


C'est la "soirée du parmesan".

Un plat basique garantissant le million de calories.

Je retrouve dans ce dernier, le caractère "régressif" revendiqué par les soeurs Hubel.

C'est bien fait, très nourrissant, avec ce parfum de "comme à la maison". Je les soupçonne de mettre un peu de cette "huile truffée" à la sortie du four...


DSCN5199.JPG


Cheesecake & coulis de fruits rouges


Je me suis laissé tenter par un dessert (6.50 €). Il me paraît "trop carré pour être vrai" (Bon, Ornella n'a pas l'air d'être non plus un manche en pâtisserie vu son parcours) .

La pâte est cassante (comme ayant subi une décongélation). L'ensemble est compact, "honnête comme un bon dessert Picard"...


Service "acrobatique, efficace, au sourire démagogique très bien étudié". Rapport qualité-prix correct, esprit et cuisine de bistrot un peu artificiels, carte des vins pathétique. C'est réellement très bruyant, sans parler de cette moiteur désagréable par très beau temps...


PS : Désolé pour la très très grande médiocrité des clichés, "l'appareil à images de voyage" est en fin de vie. Si vous voulez bien m'aider à acquérir un petit X100, je vous en serais reconnaissant...

 

Les Frangines

46, rue Raymond Losserand

75014 Paris

01 43 21 11 80

Pernety 

Commenter cet article

mixlamalice 28/03/2011 23:34


Au temps pour moi, donc. Beau petit CV...

Pour le Prix Nobel, je ne sais pas ce qu'il a fait du blé, mais généralement, d'un point de vue pro, c'était un mec bien. Humainement aussi, me semble-t-il, à part peut-etre dans sa relation avec
les femmes ...


Docadn 29/03/2011 06:18



Salut Mix,


Indeed pour le CV... Il a peut-être donné le blé à une association féministe ;-))



mixlamalice 28/03/2011 17:50


Un petit bémol (potentiel) sur le cursus de la frangine, doc: si l'Institut Bocuse me semble-t-il peut délivrer un diplôme type école hôtelière, il offre aussi et surtout des stages allant d'une
demi-journée à une ou deux semaines (pour amateurs et pros, entre la centaine et quelques milliers d'euros selon l'intensité et le niveau du stage). C'est la même chose pour l'Ecole Ritz
Escoffier...

Disons que sans plus de détails, "formé à l'Institut Bocuse et à l'Ecole Ritz Escoffier", c'est trop vague (et le fait que ça soit si vague ne me donne justement pas une confiance démesurée): un
peu comme si je disais que j'ai été formé par un Prix Nobel sous prétexte que j'ai vu trois fois le directeur de mon école d'ingé pendant mon cursus...


Docadn 28/03/2011 20:09



Salut Mix,


tu as raison de mettre "le potentiel" et de ne pas être dans la "confiance démesurée" . En effet, la miss Hubel n'a
pas fait la version "light" des formations susnommées mais "l'intégrale dans la principale". Elle précise qu' elle a suivi le cursus de 3 ans chez le Père Bocuse dont l'association des "anciens
diplomés" fait une belle autopromotion du type "regardez l'institut du paulo comme il est classe, on arrive même à ouvrir des pâtisseries à Miami, tellement c'est l'fun !!"


A lire ici :http://www.institutpaulbocuse.com/fr/alumni/ornella_hubel#


Merci pour ta visite... 


PS : Il a filé le pognon à l'école votre prix Nobel ou il a tout gardé  ??


 



JCfromLivr-esse.com 28/03/2011 13:09


Tu squattes le 14° ?! Gaffe à la boalisation !


Docadn 28/03/2011 19:50



Non, non tu vas voir, je suis un dingue, j'ai poussé même jusque dans le 5ème, et grand fou que je suis, j'ai tiré même jusque dans le 2ème... Indiana Jones n'a qu'à bien se tenir !!



AlainT 27/03/2011 12:54


Et le pif ? Il me semble apercevoir un verre de rouge à côté de l'assiette de ravioles. Me trompe-je ?!
Pour ce qui concerne tes photos, je les trouve très correctes (enfin, 2 sur 3 pour être précis), et pour tout dire, je trouve curieux ton appel à la générosité publique quand j'apprends que le X100
sort fin mai ! Fin mai, tiens tiens, bizarre, non ? Pourvu que la Miss ne se sente pas obligée...


Docadn 27/03/2011 13:51



C'était un verre de "Peybonhomme les Tours" en guise d'apéro, très "boisé spanish", lacté, amer, court, cliché et excellent exemple du mauvais bio (le seul de la carte d'ailleurs)... Pour les
photos, mon pauvre Nikon de poche refuse désormais de faire le point à moins d'un mètre. Quant au X100, les évènements actuels au Japon ont retardé sa sortie initialement prévue courant mars...