Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

LPV BzH Acte VIII, session Roazhon III

7 Avril 2013, 14:50pm

Publié par Docadn

Bonjour,

 

Petit intermède liquide, pour vous narrer une nouvelle session de dégustation de notre groupuscule d'alcoolos d'amateurs. C'est autour de la (bonne) cuisine d'Isabelle Ligeron que nous nous retrouvons pour "plancher" sur 2 régions que l'on "siamoïse" systématiquement dans le langage courant, alors que ce sont 2 régions viticoles bien distinctes !!

So welcome on board for a trip to Languedoc & Roussillon !!

 

http://img15.hostingpics.net/pics/946339DSCF5391.jpg

 

Alors que nos palais se préparent à recevoir des salves bodybuildées de 15 ampères et des blancs à l'énergie d'un paresseux sous Xanax, nous démarrons la séance par une bulle champenoise en guise de "talc pour les papilles" !!

 

http://img15.hostingpics.net/pics/746507DSCF5393.jpg

 

Champagne Bourgeois-Diaz Cuvée Distinguée


Un jolie robe "saumon délavé" qui me fait dire que du Blanc de noir doit sûrement entrer dans la composition de cette sympathique bulle vive, fine, qui se révélera un poil lâche en fin de tronche pour mézigue. Une "Cuvée Distinguée" composée à 1/3 de pinot meunier, 1/3 de pinot noir et 1/3 de chardonnay, élaborée à Crouttes-sur-Marne dans l'Aisne. **(*)

 

http://img15.hostingpics.net/pics/997168DSCF5397.jpg

 

Lady Chasselas - Vin de France - Mylène Bru

 

Une importante réduction au nez,  quelques notes de cacahuètes, fumée, grillé, anis, finement oxydatif, que je classe dans la catégorie "globalement peu protégé", me laissant songeur sur le potentiel en bouche. C'est déstabilisant comme prévu, "nature qui dilate la pupille et le reste", pas du tout sexy. Les gorgées suivantes sont moins fougueuses, plus "comestibles", avec un côté "romorantin", au visage très ligérien, un poil asséchant en final. *(*)


http://img15.hostingpics.net/pics/933202DSCF5399.jpg

 

Le Soula 02 - Vin de Pays des Coteaux de Fenouillèdes - Gérard Gauby & associés 

 

Un élevage assez "classieux" flotte au-dessus du verre. C'est presque bourguignon, teinté d'effluves de vernis, d'anis, virant alsacien avec de puissantes notes de pétrole. Une bouche étonnamment perlante, marquée par les hydrocarbures, juvénile, fraîche, équilibrée, à la juste tonicité. J'aime beaucoup cet assemblage "ésotérique" de 40% grenache blanc et gris (vignes de 50 ans environ), 30% sauvignon (vignes de 15 ans environ), 20% marsanne, roussanne (vignes de 20 ans environ), 10% chenin (vignes de 15 ans environ) !! ***/***(*)

 

http://img15.hostingpics.net/pics/970271DSCF5401.jpg


Domaine Le Conte Des Floris - Arès Banc 11 - Coteaux du Languedoc 

 

Un boisé puissant (avec l'impression que Le Soula a "tatoué" nos verres pour les quelques vins suivants), de jolis fruits jaunes, pour une matière à la mâche puissante, à l'acidulé saillant, finement oxydative, à l'appréciation moyenne au global. **/**(*)

 

http://img15.hostingpics.net/pics/971372DSCF5404.jpg


Domaine Le Conte Des Floris - Lune Blanche 11 - Coteaux du Languedoc 

 

Des notes intenses de "vernis ligérien" laissent place à une délicatesse olfactive, dont les fragrances peuvent nous mener vers un chenin typé. L'ensemble se décline sur les agrumes, les épices et une étonnante craie. L'amertume finale gâche abondamment les promesses nasales et buccales du départ. **/**(*)

 

http://img15.hostingpics.net/pics/796449DSCF5408.jpg


Les Sorcières du Clos des Fées 11 - Côtes du Roussillon - Hervé Bizeul 

 

Un nez typique de "syrah-grenache" (ça tombe bien, y'en a !!), style "Rhône sud". Les gorgées révèlent un vin encore tout jeune, à la matière "serrée", un poil "fermé", aux amers finaux désagréables. Une impression générale d'un "vin aux allures technos".  Bof  *(*)

 

http://img15.hostingpics.net/pics/339802DSCF5409.jpg


Château St Martin de la Garrigue - Bronzinelle 05 - Coteaux du Languedoc 

 

Bois et olive verte enlacés sur mes narines, avant de délivrer une fraîcheur et une élégance remarquables, immédiatement flinguées par une finale amère atroce. Un vin "Hulk" (Copyright Phil72 !!). Dommage. **

 

http://img15.hostingpics.net/pics/362379DSCF5412.jpg


Domaine Le Roc des Anges - Segna de Cor 11 - Côtes du Roussillon Villages 

 

Une boutique de cosmétiques défile devant mon imposant tarin, avec son lot d'arbres sciés, de notes terreuses, crémeuses, lactées. Ces dernières notes bégaient en bouche, pour un ensemble peu excitant, là encore avec des amers finaux désagréables !! **

 

http://img15.hostingpics.net/pics/966630DSCF5414.jpg


Domaine Pin des Marguerites - Horizon 08 - St Chinian

 

Un nez enfin joueur, avec des notes de violette, d'orange sanguine, de petits fruits acidulés qui appellent au "glou de soif" !! La bouche ne déçoit pas, avec une immédiate gourmandise, une matière bien mûre ne versant jamais dans la lourdeur grâce au bel acidulé prégnant !!

Il y a un "esprit Gramenon" dans cette bouteille (j'ai dit "esprit", pour les sourds de la tablée qui ont crû que je comparais la qualité intrinsèque de ce vin à celle de Gramenon ), à savoir, de la gourmandise, de l'immédiateté, sans complexes (ni complexité), simple mais (très) efficace !! ***(*)

 

http://img15.hostingpics.net/pics/792608DSCF5417.jpg

 

Domaine D'Aupilhac - Les Cocalières 09 - Coteaux du Languedoc Montpeyroux 

 

Du pruneau, une certaine élégance, de la finesse, rapidement dissipés par des notes de fumée et de terre humide. La fraîcheur, un lacté-boisé, des épices et un trait vert marqué qui s'amplifie au fil de la dégustation laisse une impression générale bien fade pour l'ensemble. **

 

http://img11.hostingpics.net/pics/776985DSCF5430.jpg


Château La Voulte-Gasparets - Cuvée Romain Pauc 04 - Corbières


Une bouteille carafée 03h00 qui délivre un évident "végétal-boisé-bordelais", tabac, sous-bois, quand la bouche confirme ce végétal rédhibitoire additionné d'un boisé appuyé. Une cuvée souvent bien moins médiocre, plus complexe, très en-dessous de l'attendu. *(*)

 

http://img15.hostingpics.net/pics/731259DSCF5419.jpg 


Mas Laval - Grande Cuvée 08 - Vin de Pays de l'Hérault 


Un nez de boucherie, avec du sang et des lames (genre acier AUS-10A) !! Une matière dense, gourmande, fraîche, joliment fruitée, mais à l'amertume trop marquée à ce stade, dommage !! **(*)

 

http://img15.hostingpics.net/pics/398652DSCF5420.jpg


Mas de Daumas Gassac 00 - Vin de Pays de l'Hérault 


Un nez Bougrain Dubourg animal, terreux, boisé, "cliché bordelais". Un ensemble élégant, plein, au végétal rédhibitoire, encore dommage vu l'entame. **

 

http://img11.hostingpics.net/pics/873966DSCF5422.jpg

 

Domaine des Grécaux - Hêméra 00 - Coteaux du Languedoc Montpeyroux 


Un boisé soutenu, une pointe de rafle mêlée au menthol, pour une attaque douce, éthérée, finalement peu nette (sûrement liégeuse). NN

 

http://img11.hostingpics.net/pics/268588DSCF5425.jpg

 

Le Maury Blanc 08 - Maury - La Preceptorie de Centernach 

 

Un nez qui "poire", "muscate" gentiment, assurément plein de fruits !! des sr peu intégrés (sucre candy), un profil pommadé qui lui confère cet "esprit sudiste mollasson" tant redouté !! Les épices ne suffisent pas à relever l'ensemble trop tendre à mon (humble) goût. *(*)/**

 

http://img11.hostingpics.net/pics/254452DSCF5427.jpg

 

Vieux Grenache - Vin de France (solera 10 ans) - Jean-François Coutelou


Nez jurassien de noix et noisette. Attaque oxydative, épicée, puissante, mêlant gentiane et rancio. Un OVNI (Objet Vinicole Non Intégré) surprenant, qui n'a pas fait l'unanimité dans l'assemblée, malgré la sympathique histoire des "Aventures de Jeff Coutelou" contée par Isabelle !! **(*)

 

Au global, une dégustation plus aérienne que prévue (une météo fraîche qui s'y prête assez bien, ne l'oublions pas !!), des déceptions (Romain Pauc, jamais goûté aussi végétal et tant boisé), une belle découverte (Pin des Marguerites, moins de 9 €, une belle affaire !!), du potentiel (Grande Cuvée, oubliez-les !!).


http://img15.hostingpics.net/pics/458187DSCF5396.jpg

 

Lieu jaune, légumes racines "aïoli destructuré"


Puisque l'on parlait de la cuisinière, juste avant la conclusion liquide, parlons justement cuisine, avec un scénario à rebondissements qui nous a permis de découvrir un aïoli raté destructuré avec notre entrée !!

Hormis ce détail (un jour sans, comme parfois avec les vins !!), je tiens à saluer, derechef, l'impeccable maîtrise de la cuisson du poisson ci-dessus !!

Elle raconte avoir des parents aussi chiants que mézigue sur "la cuisson du poisson", un 10 mérité à la Nadia Elena Comăneci sur ce point !!

Pour refréner cet élan lyrique gastronomique, la "faute de goût" résidait en la présence de navets nouveaux, légumes éternellement aussi insipides qu'un livre de Marc Levy, qu'une chanson de Benjamin Biolay, qu'un film de Luc Besson !! Tous avec moi pour dire halte à la promotion du navet !!

 

http://img11.hostingpics.net/pics/452231DSCF5407.jpg

 

Cassoulet en 2 services (ben oui, pour goûter un max de vins avec le plat, on nous servi 2 fois !!) et ses lingots chanteurs !!

 

Des lingots, de la canette bio, du confit maison, du goût et de la musique de chambre assurée le soir venu !!

 

http://img11.hostingpics.net/pics/791669DSCF5424.jpg

 

Croustade languedocienne, salade d'oranges sanguines à la fleur d'oranger, panacotta au lait d'amandes

 

Après le navet, mes deux autres phobies : la fleur d'oranger et la "pâte d'amande". Si Isabelle a reconnu avoir été généreuse avec  la fleur d'oranger, la galette des rois croustade était au max du TF* supporté par mes papilles.

Une panacotta délicieuse, la fleur d'oranger sur les oranges sanguines était effectivement généreuse !!

Au-delà de ces remarques de sodomite de diptères pour certains détails, sans parler des penchants gustatifs personnels sur lesquels on ne peut pas lutter, la cuisine soignée et généreuse était encore de la partie !! Merci Isabelle et Christophe (sans oublier les "petites mains" en cuisine). 

Merci aussi à tous les alcooliques amateurs de se mobiliser ainsi, pour faire vivre ce genre d'happening hautement enrichissant.

 

*TF : Taux de Frangipane 

Commenter cet article