Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Morey-Coffinet

14 Septembre 2010, 18:08pm

Publié par Docadn

Retour au récit estival, avec un court séjour entre la Côte de Nuits et celle de Beaune.

Plusieurs demandes de rendez-vous se sont soldées par un : "désolé nous sommes en congés sur cette période..."

Heureusement, quelques-uns partent plus tard, avouant que l'été reste une période confortable pour recevoir les visiteurs .

 

photos-2010-0584.JPG

 

Nous sommes à Chassagne-Montrachet, au sein d'une grosse bâtisse (datant du 16ème siècle) aux caves remarquables (et rares à Chassagne selon les spécialistes du coin).

C'est le jumelage des vignes de Marc Morey avec celles de Fernand Coffinet (à la fin des années 70) qui a donné naissance à ce domaine de 9 Ha.


Ce sont désormais Michel (le fils) et Thibault (le petit fils) qui signent les vins. C'est avec ce dernier, que nous découvrons une (grosse) partie de la production.

 

Bourgogne 09 : la mise a tout juste un mois au moment de la dégustation. Raisins issus de plusieurs parcelles, 12 mois d'élevage.

Un poil de réduction qui s'efface pour des fruits blancs discrets. Attaque fruitée, presque molle qui me fait penser à 06 (je suis un peu traumatisé par 06 dans le coin). Matière pleine, très poivrée, aux jolis amers finaux. **

 

Chassagne-Montrachet Village 08 : Issu de vieilles vignes sur 2 parcelles (Houillères et les Chaumes).

Un nez réduit et "en dedans", puis des notes fumées et le fameux "carton mouillé". L'attaque est citronnée, pêchue, se déclinant sur le berlingot. Là encore, le poivre surgit dans un ensemble plein, dynamique jusqu'au bout, pour un amer final remarquable. **(*)/***

 

Chassagne-Montrachet 1er Cru "Les Caillerets" 08 : fine réduction et notes fumées. Matière citronnée, pleine, grasse à l'amer délicat et évanescent. ***

 

Chassagne-Montrachet 1er Cru "En Remilly" 08 : Silex et minéralité signent le nez. Attaque vive sur la poire. Ensemble prégnant, mais un poil en dedans au global. **(*)

 

Chassagne-Montrachet 1er Cru "Blanchots Dessus" 08 : une parcelle de 6,4 ares qui révèle, là encore, une minéralité complétée par des notes métalliques.

Grosse attaque sur les fruits blancs qui se pare de poivre, confirmant au passage, la densité et la vivacité de l'ensemble. C'est riche, aérien et d'une longueur extatique. ***(*)

 

Puligny-Montrachet 1er Cru "Les Pucelles" 08 : fine réduction pour une matière offrant une poire entêtante, un poil tendre mais complète. Longueur conséquente mais mollesse relative. **(*)

 

photos-2010-0029-copie-1.JPG

Chassagne -Montrachet 1er Cru "La Romanée" 07 : Jolies notes "mellifères" et de caillou humide. Une attaque suave, tendre (mais pas molle), fine,  tout en longueur puis qui se met en largeur. Un convoi de plaisir à la finale d'amande amère et magnifiques amers finaux raccords. ***(*)

 

Batard-Montrachet Grand Cru 08 : Thibault indique un élevage en fûts neufs (pour 2/3) pour la confidentielle production de ce Grand Cru (700 quilles), dont la parcelle se situe sur la partie haute de l'appellation.

Fin bois, silex et notes fumées flottent au-dessus du verre. Attaque minérale, puis fruitée, qui emporte le palais dans un tango où se mêlent le soyeux, la finesse extrême et les très très fins amers hypnotisants. ***(*)/****

 

photos-2010-0577.JPG

 

Je finis par céder à la proposition de Thibault de goûter ses rouges.

 

Bourgogne 09 : vanille et petits fruits rouges débordent du verre. Matière finement astringente, marquée par une jolie fraîcheur, mais pas convaincante pour autant dans l'ensemble. **

 

Chassagne-Montrachet Village 08 : même origine parcellaire des raisins que pour le blanc. Nez boisé pour une attaque acidulée, à l'amer (trop)  saillant. **

 

Chassagne Montrachet 1er Cru "Clos Saint Jean" 08 : encore un nez marqué par le bois. L'attaque est finement "sucrée" et astringente, mais révèle un ensemble très fruité, agréable et complet. ***

 

Une visite très agréable, dans un cadre magnifique (la table de dégustation est éclairée par une pseudo luminothérapie qui donne une certaine ambiance). Thibault Morey parle doucement et très bien de ses vins. Les tarifs sont encore "raisonnables" pour le coin. Il va sans dire que j'ai préféré les blancs aux rouges, mais voilà une adresse fort recommandable pour qui veut, comme moi, acquérir quelques 1ers crus sans se retrouver fiché à la Banque de France...

 

Domaine Morey-Coffinet

6 Place du Grand Four

21190 chassagne-Montrachet

tél : 03-80-21-31-71

morey.coffinet@wanadoo.fr

www.domaine-morey-coffinet.com

 

Mais aussi le blog de Thibault : ICI

Commenter cet article

jull 17/09/2010 23:01


chiche???, 4h de route, et seulement 3h en sandero!!! Olé
sinon moi dans ma cave on peut se faire un petit graillou, mais c'est pour repartir que ca va etre juste


jull 17/09/2010 19:40


Moi aussi j'aime bien la conclusion du Doc...
On va enfin pouvoir gouter de bonnes bouteilles issues de sa cave, plutot (ouaf ouaf) que des vins de pays de bretagne!!!


Docadn 17/09/2010 22:56



Ben demain soir, je fais un petite bouffe, t'as qu'à passer, j'ai des petits vins "avec du breton" à liquider et toi
donc alors !! on la fait quand cette guinche dans ta cave troglodytique ??



AlainT 17/09/2010 18:08


Joli CR qui permet de mettre en lumière un très bon domaine, assez peu médiatique. Les trop rares fois où j'ai eu l'occasion de croiser des bouteilles provenant de cette maison, j'ai bien
accroché.
Par ailleurs, j'aime beaucoup ta conclusion !
Alain


Docadn 17/09/2010 20:02



Une visite que je dois à ton infatigable soif de curiosité, et je t'en remercie !! Pour la conclusion, nous autres "terriens", sommes justement condamnés à fouiller les terroirs de Bourgogne pour
éviter les tarifs d'extra-terrestres en vigueur dans beaucoup de domaines...