Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Remise en Ventre III : L'Hédoniste à Tours...

28 Février 2010, 11:10am

Publié par Docadn

Tours était la seule étape du "week end coup de tête" où j'avais quelques noms de restos en bille (sinon ça fait 2 fois tête dans la phrase).
Sans parler du lobbying forcené du régional de l'étape qui comme Raymond Babitt répète inlassablement "Casse-Cailloux, Casse-cailloux...". Et le hasard faisant toujours le contraire de ce que l'on veut : ce dernier est fermé le week end...
Étonnant fonctionnement, mais c'est comme ça !!

J'avais du coup inscrit le Barju au programme du soir. En flânant dans la ville, je découvre par hasard la devanture de ce dernier et une discrète affichette signalant que l'établissement est fermé ce jour et les suivants pour cause d'inventaire...

Bref, aucune perspective en vue. Le soir venu, je surfe sans convictions sur le site du Rive Gauche mais là encore pas de plats ou d'intitulés suffisamment excitants pour franchir le pas (et faut pas rêver, on est samedi soir et ce dernier comme les 2 autres macs de la ville doit certainement compenser les appétits
guindés des "orphelins de Bardet"...).

Aussi, je relis le texto reçu le matin même du Raymond Babitt local.Il me suggérait en dernier recours (sans conviction coté cuisine mais avec bien moins de réserve côté carte des vins) "le resto de la cave à côté de la cathédrale" :

"Allo oui, bonsoir, je voudrais savoir si vous avez une table pour 2 de disponible pour dans un quart d'heure ?"
"Oui bien sûr, une table pour 2 pour 20h10, c'est noté au nom de monsieur..."
"C'est parfait, à tout de suite".

Fascinants dialogues qu'Audiard père & fils n'auraient même pas inventé tellement c'est immuable quand on réserve une table...

14 minutes plus tard, nous sommes donc accueillis dans l'établissement qui jouxte la cave du même nom.

DSC02428.JPG

Intérieur mi tuffeau, mi four à pizza (dès que je vois des briques, je pense à Pierre Bachelet et j'imagine toujours les maisons ch'ti comme des fours à pizza géants...) Les cartes débarquent. Intitulés bistrot et des formules Entrée plat ou plat dessert oscillant entre 24 & 30 euros. Je pars sur la formule plat & dessert à 30 euros.

Saint Jacques en robe de canard,fondue d'endives & jus terre & mer


DSC02433.JPG

Encore l'appareil de secours pour une vision pas très claire du plat. L'association canard et St Jacques m'a plu sur le papier et s'avère réussie dans l'assiette. Les St Jacques sont bardées par le volatile et ce dernier ne domine pas la noix. C'est cuit au poil, pardon à la plume (le canard est juste un poil sec) et la fondue d'endives (je hais les endives cuites mais c'est comme les vins rouges de Loire, je m'acharne ...) n'a pas l'amertume coutumière, c'est même bon. C'est dans l'ensemble bien exécuté, dans l'esprit bistrot de la carte : simple et bon...

Maki Sushi au lait de coco & fruits exotiques

DSC02436.JPG


et un flash à la con un !! Là encore sur cette proposition, on se fait remarquer mais on reste cohérent... Une pâte à crêpe renfermant un riz au lait et des fruits exotiques (c'est la journée de la mangue). Vu que c'est mon week end de chance, je n'avais pas imaginé du riz au lait (et j'aime pas le riz au lait !!!). Par contre je découvre avec bonheur l'association du caramel et d'un coulis de fruits exotiques... C'est divin !!! je me serais même contenté juste de cela...

Et coté glou alors me diront "ceux qui se cognent l'article juste pour savoir ce que je me suis mis dans le cornet et qui se fichent éperdument que la noix soit bien cuite et que j'aime pas le riz au lait"....

Pour commencer, la carte est vraiment d'une clarté et d'une justesse rares... C'est vraiment une belle carte mettant en avant les vignerons et non pas le nom de leur domaine... C'est volontaire et c'est pas plus mal...
Bien évidemment, une grande place est laissée aux productions "endémiques", mais aussi un éclectisme issu des multiples déplacements du patron Jacky et de Fred le sommelier (ce dernier ayant juste le défaut d'avoir un niveau sonore à peine audible pour la trop grande gueule de service que je suis).
Les 2 personnages sont un plaisir absolu en terme de connaissances, de conseils et d'échanges...
A noter la transparence de la carte des vins qui affiche les prix "à table" & caviste des quilles proposées...

Grégory Leclerc - Domaine Chahut & Prodiges - La Mule 2008 - Vin de France


photos-2010-0004.JPG
"La mule, ben parce qu'il faut toujours charger la mule !! Gamay carbo, zéro soufre...08 c'est le 4ème millésime de ce vigneron..." Tel fut le résumé d'ouverture de Fred qui nous a redirigé vers cette quille après l'absence du gamay choisi au départ (et que j'ai oublié le nom du coup)... Et je ne peux que le remercier à nouveau, car là, j'ai pris la gifle du week end !!!

Une forte réduction ouvre la matière, puis le vin commence à exploser de petits fruits rouges et affirme un caractère acidulé.La matière glisse en bouche, sans aucune aspérité, mêlant framboise et chocolat, gourmandise absolue, petit bonheur en bouteille...
Et vu que nous sommes très sages, le "gloubag à emporter" (de rigueur dans  l'établissement) nous a permis de le ramener à la maison.
Le lendemain, le vin s'est complexifier en proposant olive, réglisse et prune au tarin. La mise en gueule est pleine, suave et toujours terriblement gourmande...***(*)

Signalons que l'incontournable Olif en fait "une pub éhontée" en annonçant la présence de ce petit gars aux belles quilles lors du salon de Villebarou... Si vous y êtes, surtout ne l'évitez pas !!!
En résumé, voilà "une bonne brasserie à vin" proposant une cuisine soignée et actuelle, soutenue par une formidable carte des vins, le tout joliment animé par 2 mordus curieux, et une cave adjacente qui ne mérite pas moins le coup d'oeil...


L'Hédoniste
16 rue Lavoisier
37000 Tours
02 47 05 20 40
www.lhedoniste-caviste.com

Et un grand merci à mon modèle qui illustre parfaitement une vraie remise en ventre...

remise-en-ventre.jpg

Commenter cet article

docadn 01/03/2010 20:52


Salut Alain,
les hommages classiques, c'est barbant et j'espère ne jamais écrire le tien comme : "il m'a fait aimer la photo d'art, les camionnettes à losange, et le Sol Payré, depuis tout le monde se fout de
moi, mais je m'en fiche, l'histoire lui donnera raison.."
Salut Laurent,
ben oui, et c'était le plan C, vous avez des mœurs bizarres faut s"y faire... Et coté photo, c'est là encore un hommage... ;-))
Salut Jull,
Enfin quelqu'un qui a trouvé le jeu de mots !!! chapeau, par contre le coup de canon, ben il ne me l'a pas fait le Fred, merci pour les toutes ces infos complémentaires ma tablette de chocolat
ventrale préférée...
PS : Ca y est Olif, Greg est mon ami ;-))))


jull 01/03/2010 19:07


C'est Jacky le boss (le chauve) et Charly (de son vrai prenom fred) le sommelier, un ancien de chez Bardet, que nous avions croisé à la Dive

Pour le nom de la Mule, c'est pcq le gars Greg habite à Chargé ("charger la mule"), et que le gars aime bien boire des canons! (d'ou le nom d'une autre cuvée "coup de canon")

Sinon, quelle est ta conclusion sur la qualité, originalité, rapport qualité/prix de la cuisine?
Pour le glou je connais... d'ailleurs on peut faire des degusts à coté (à la cave)des bouteilles de la carte moyennant une assiette de charcut/fromages

Jull


Chinbourg 01/03/2010 09:33


Ben tu vois, quant tu demandes, cela va mieux...
Merci à Charly et Fred d'avoir réussi à sustenter "Mister j'aime le cabernet bien nait". ;-)))

Pour les photos demande conseil à Alain, il saura t'en donner de bons. ;-)))

Ce WE un CNdP Charvin 2004, à suivre...
Laurent


AlainT 28/02/2010 19:52


Admettons que la phrase "je hais les endives...mais comme pour les rouges de Loire, je m'obstine" soit un hommage.
Please, ne me rends pas hommage si je disparais demain !
Alain


docadn 28/02/2010 19:30


Dr Olif,
merci pour le piston !!
Alain Balladur,
si en effet tu vas à Villebarou, faut un crochet chez lui, et pour la pique anti ligérienne, vous vous méprenez, il s'agit d'un hommage...