Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
EscapadeS

Articles avec #bistrot

Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...

1 Juillet 2015, 21:33pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Le traitement individuel des tables fréquentées m'aurait fait tenir jusqu'à décembre 2016 vu mon rythme d'écriture.

Le recours à ce subterfuge me permet de faire "un solde de tout compte" de quelques tables survolées pendant mes longues et méritées salvatrices vacances printanières.

Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...

"L'Ecole de Nice" est un bistrot né de la collaboration entre le chef japonais (et étoilé) Keisuke Matsushima et un DJ franco-japonais Marc Panthe.

Nice est, depuis quelques temps, aussi touché par la mode des cuistots japonais. Les pianos dudit bistrot ont été confiés à Yoshinobu Seki (qui secondait Matsushima dans son resto éponyme).

Un vendredi de "Victoire 1945" au déjeuner, toujours avec ma grande amie, pour découvrir une déco de bistrot mille fois repompées, archétypique d'une table éligible au Fooding (une pièce en cuivre qu'il y sera en novembre prochain !!). On se croirait à Paname aux tableaux près, ornant les murs, rappelant l'origine du nom du lieu.

Formule à 27 balles en 3 plats, 35 € en 4. Nous partons pour le classique entrée-plat-dessert.

Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...

En mai, nous frisons forcément l'overdose d'asperges, mais globalement la séquence se tient !! C'est soigné, "enlevé" diraient les blogueurs qui, comme moi, ne savent pas quoi écrire d'autre !!

Bref ça tient son rang de "bistrot-branché-avé-la-touche-locale-mais-on-sait-faire-comme-à-la-capitale". Service cool-sérieux, petite carte des vins pas trop mal foutue, où l'on pourra aiguiser sa curiosité vinique.

Une bonne alternative aux pièges à gogos du Cour Saleya !!

L'Ecole de Nice

16 rue de la Buffa

06000 Nice

Tél : 04 93 81 39 30

info@lecoledenice.com

www.lecoledenice.com
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...

Direction Cairanne (Vaucluse), au Tourne au Verre, QG local "du bon boire et du bon manger" selon les picolos de la France entière !!

Une adresse un poil à l'ombre des fameux Côteaux et Fourchettes voisins, dont j'avais envie de tâter les assiettes depuis un moment !!

Jolie terrasse, personnel accueillant, pour partir immédiatement sur la formule 3 plats à 16,50 € !!

Conclusion : ça ne souffre pas une seconde d'un quelconque mauvais rapport qualité/prix vu les tarifs pratiqués !!

Nous avons englouti une "cuisine bistrotière" fraîche, de saison, soignée, à un tarif presque "délirant" vu la qualité délivrée.

Sans parler de la carte des vins... et de la majorité des coefficients modèles, dont certains devraient largement s'inspirer !! Le Domaine des Tours 11 (serré dans son slip) a été facturé une vingtaine d'euros sur table !!!!

Une adresse où on peut même croiser des vignerons venus casser la graine le midi (Richaud himself lors de mon passage).

Service plutôt rapide, clientèle mêlant locaux et touristes ricains en plein "wine tour" !!

Le Tourne au Verre

5 route de Carpentras

84290 Cairanne

Tél : 04 90 30 72 18 

www.letourneauverre.com
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...

Et à Bordeaux alors ?! Encore une escale bistrotière estampillée "Le Fooding". Le Bô Bar est planqué au fond de la jolie place St-Pierre !!

Serveur un peu rentre-dedans, qui impose d'emblée la dégust' (des vins) à l'aveugle comme un dogme à prendre ou à laisser se barrer !!

La sélection des liquides est très "nature vins peu protégés", quand la bectance est simple et pas chichiteuse pour un rond !!

Si le bouclard (tenu depuis 10 ans par un certain Benoît Veyret-Logerias) est étroit, la terrasse (un poil en pente mais sympa) multiplie par (au moins) 3 la surface totale disponible !!

Pêle-mêle, quelques (bonnes) huîtres de Bruno Gass (La Cabane Buissonnière), la jacquère de Giachino, un godet de R14 de Lemasson, un axoa juste correct (préparé par une ferme basque, juste réchauffé sur place).... et la possibilité de boire juste un coup avec un grignotage (obligatoire) à 1 €, car pas de statut de bar pour le Bô Bar !!

Restaurant Le Bô Bar

8, place Saint-Pierre

33000 Bordeaux

Tél : 05 56 79 38 20
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...

Fin du vrac, avec le dernier "vrai plaisir primaire d'être à table" vécu à Paris : L'Ordonnance !!

La veille, j'avais mangé à A Noste (version La Table).

Des mois après, je n'ai toujours pas envie d'écrire et décrire cette expérience un peu "neutre émotionnellement parlant", assez semblable à celle (aussi bizarre) vécue chez Youpi & Voilà !!

Revenons à notre bistrot qui ne joue pas à faire semblant !! Paumé au fin fond du 14ème, voilà un vrai bistrot, pas un truc reconstitué genre "néo-bistrot avec du carrelage noir et blanc et des nappes à carreaux"... composant aussi la "déco de cinoche", tant recherchée par les touristes, de L'Ordonnance !!

Un vrai cahier des charges tenu avec une rigueur peu médicale !! Le patron gouailleur, les "grands classiques" gravés dans la carte, l'ardoise, le plat du jour... il ne manque que l'accordéon pour faire bander décoller de bonheur des Ricains et des Japonais !!

Pour le coup, à moi la "salade de pieds de veau à la lyonnaise, remoulade de céleri", le "carré d'agneau des Pyrénées grillé, risotto aux asperges", la "verrine de chocolat Valrhona, chantilly de mascarpone et canelé bordelais" ...

Brut et raffiné, frais et distinct, une cuisine juste, généreuse, servie avec gentillesse et envie !!

Le genre d'Ordonnance nocturne qui vous soigne largement mieux qu'un générique inefficace comme il s'en ouvre tous les mois là-bas !!

Petite carte des vins avec quelques tarifs accessibles !!

L'Ordonnance

51 Rue Hallé,

 75014 Paris

tél : 01 43 27 55 85

Fin des émissions pour "la saison 2014-2015" !! Votre scribe (trop) gourmand va laisser le clavier refroidir et espère vous compter encore parmi ses 12 lecteurs quotidien à la rentrée !!

Bel été, grand(s) appétit(s) et large(s) soif(s) à tous !!!!

Voir les commentaires

Café de la mairie à Saint-Avé... et Téo !!

1 Avril 2015, 12:09pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Une toute nouvelle adresse en BzH, dans le Morbihan, en "banlieue vannetaise".

Nicolas Séjourné a tenu le restaurant- bar à vin "Les Remparts", avec succès, à Vannes entre 2009 et 2014.

Presque 1 an après avoir cédé son adresse vannetaise, le voilà à nouveau "dans la place", cette fois-ci à St-Avé.

Le "Café de la mairie" a ouvert ses portes le 24/03 dernier.

Trois jours plus tard, je débarque au déjeuner, alors que les réglages battent leur plein !!

Café de la mairie à Saint-Avé... et Téo !!

Niché au pied d'un petit immeuble jouxtant la mairie de la bourgade, le "Café de la mairie" impressionne dès l'entrée par son aménagement flambant neuf.

Totalement repensé par Studio 02 (il y avait un fast-food resto tradi "anonyme" auparavant), la déco est "sobre et lumineuse", typée "nordique", loin des horreurs damidoesques trop souvent repompées sur le TF1 discount du PAF M6.

On a fait dans le "chêne blond", jolies chaises design, quelques tables en alcôve (la table 1 est propice à une certaine intimité-tranquillité)... et une très jolie cave à vins (10m2) de type "aquarium à persiennes" au centre de la pièce.

Le Boss est tendu. Normal, c'est un démarrage. Je le laisse bosser, visitant les lieux, bien plus vastes qu'aux Remparts.

Il y a même un coin "dégustation", avec table haute et présentoir de cave. Un petit tour justement dans la cave climatisée, pour un rapide scan des références proposées.

Les bonnes habitudes (et références) sont restées côté liquides, avec une excellente surprise en prime... mais voyons d'abord ce que ça vaut côté miam.

Café de la mairie à Saint-Avé... et Téo !!
Café de la mairie à Saint-Avé... et Téo !!

Une formule "entrée-plat-café gourmand" à 16,50 € (10,50 € pour entrée-plat), une alternative avec le "menu du printemps" à 18 € (entrée-plat, 24 € avec le dessert). Des plats à la carte entre 8 et 23,50 €... plus quelques en-cas sur le pouce !!

Nous partons pour la formule printanière en 2 plats.

Terrine de lapin aux noisettes/salade bio - Tartare de lieu jaune aux herbes fraîches - Merlu au naturel, légumes de printemps, vinaigrette d'herbes
Terrine de lapin aux noisettes/salade bio - Tartare de lieu jaune aux herbes fraîches - Merlu au naturel, légumes de printemps, vinaigrette d'herbes
Terrine de lapin aux noisettes/salade bio - Tartare de lieu jaune aux herbes fraîches - Merlu au naturel, légumes de printemps, vinaigrette d'herbes

Terrine de lapin aux noisettes/salade bio - Tartare de lieu jaune aux herbes fraîches - Merlu au naturel, légumes de printemps, vinaigrette d'herbes

Si la terrine est un poil froide et un peu sèche, le "tartare de lieu" ne souffre pas la moindre critique. Un joli merlu à la cuisson sur le fil (comprendre "impeccablement cuit" pour les gens normaux, "pile au max" pour les psychopathes comme moi), aux généreux et délicieux légumes croquants !!

Mais comme indiqué au début de l'article, 72 heures après son ouverture, le rodage est toujours en cours.

Nicolas est tendu comme un string par ces ajustements. Laissons les choses se mettre en place. Tout ceci pour signaler qu'à 18 balles €, la formule est déjà fort honorable !!

L'excellente surprise, susurrée au début de ma bafouille, concerne justement la carte des vins... qui est déjà au point côté tarifs !!

Le Café de la mairie, au-delà de sa fonction de bar (vous pouvez toujours y boire un café le matin), est aussi une cave à vin !! Vous pouvez donc acheter les vins à prix caviste !!

"And Ze cherie on ze cakeu"... pour les boire à table, un droit de bouchon unique à 7,50 € !! Eh oui, enfin du "vin sur table" à prix raisonnable !!

Un petit tour sur les références aperçues : Gramenon, Mélaric, Fosse-Sèche, Overnoy, Laherte, Foillard, Tripot, La Grange Tiphaine... et plein d'autres qui arrivent !!

Une chose est sûre... que ce soit pour y boire ou y manger, on y remettra les pieds !!

Billet écrit il y a quelques jours, qui tombe à point nommé pour mettre en lumière un évènement organisé par Isabelle Perraud : Un mois pour Téo.

Je ne connais pas le petit Téo, mais je suis (à distance) les terribles épreuves que traverse ce gamin au visage souvent inondé de sourires...

Source Côte de la Molière

Source Côte de la Molière

La généreuse mobilisation "affective et morale" ( par des réseaux sociaux soucieux, que l'on juge trop souvent artificiels) dont il bénéficie est exemplaire.

Téo n'a pas la chance de pouvoir manger ce dont il a envie à cause de cette putain de sa race satanée maladie.

Aussi, par procuration, nous autres baffreurs gourmands de la toile, qui avons la chance de pouvoir manger sans restrictions, d'être en bonne santé, nous allons durant tout le mois d'avril lui "dédicacer" nos plats, nos plaisirs de la table (de la chaise, ou debout), qu'il retrouvera très vite je l'espère.

Aussi, Téo, voici pour toi ce sympathique déjeuner d'un tout jeune restaurant qui a l'espoir, comme toi, de nous rendre heureux...

Pour que Téo, même sans apéro, puisse nous faire rire de ses rôts (forcément bios) !!

CAFE DE LA MAIRIE
Bar-Restaurant-Cave
Place de l'Hôtel de Ville
56890 Saint-Avé
Tél: 02 97 60 60 27

Ouvert du mardi au dimanche pour le déjeuner, du jeudi au samedi pour le dîner.
Cave ouverte mardi et mercredi jusqu'à 20h00, du jeudi au samedi jusqu'à minuit.

EDIT JUIN 2015 : établissement fermé en juin 2015 !!

Voir les commentaires

L'Arbalaise à Saint-Brieuc

15 Mars 2015, 16:15pm

Publié par Docadn

Bonjour,

La déclinaison en version bistrot d'une "table réputée" n'est point le monopole des restaurateurs parisiens ou lyonnais. Le phénomène existe même en Bretagne... jusque dans les Côtes d'Amor.

Après 3 semaines de silence, le foutoir se réveille enfin, car il a faim.

Retour sur une table dont je n'ai pas encore totalement chié le contenu est à peine digéré à l'heure où je dactylographie, avec mes deux index de gendarme raté, ces lignes.

L'Arbalaise à Saint-Brieuc
L'Arbalaise à Saint-Brieuc

L'Arbalaise est l'émanation "bistrot" de la "grande table locale" Aux Pesked (poissons en breizhou), drivée par Mathieu Aumont (1 macaron au Gros Rouge).

C'est une certaine Aurore Gosselin (selon la "vieille référence" trouvée sur le net) qui dirige les pianos.

Pâtissière de formation, elle a oeuvré en tant que telle Aux Pesked, avant que Mathieu Aumont ne lui confie les clés du bistrot, il y a 4 ans, pour y proposer une "cuisine de marché".

C'est Marina Blévin (désormais associée à Mathieu Aumont) qui veille au grain en salle.

Nous nous pointons à midi pétantes, sans résa, pour découvrir un grand comptoir à l'entrée, fort bien garni en pochtrons locaux à casquettes de marin d'habitués venus boire le coup des coups après le marché.

Une grande salle avec carrelage à l'ancienne, tables raccords dans la première salle. Banquettes et déco moins "défraîchie" occupent le long corridor prolongeant la salle (80 couverts au total). Une vraie carte postale pour le Fooding !!

Accueil poli par un clone troublant de Bettane (avec 30 kg de moins), qui nous installe immédiatement au plus près des chiottes (évitez pour le coup les tables 28 et 29), comme si on pouvait lire dans mon regard que je souffrais de troubles prostatiques graves, alors que la salle est quasi vide (et pas totalement réservée) !!

Si vous voyez parfaitement cette illustration depuis votre table, vous pourrez vous soulager en moins de 4 secondes !!

Si vous voyez parfaitement cette illustration depuis votre table, vous pourrez vous soulager en moins de 4 secondes !!

L'ardoise annonce une première séquence entrée-plat-dessert à 17 €... un samedi midi !!

Je pars donc pour la totale, quand La Miss opte pour un moyen métrage entrée-plat à 14 balles, en compagnie d'un chardo pas gégé, mais pas cher (2,90€) !!

Beignets d'encornets, sauce tartare -  Brandade de morue
Beignets d'encornets, sauce tartare -  Brandade de morue

Beignets d'encornets, sauce tartare - Brandade de morue

Des beignets d'encornets TOP pour démarrer ce déjeuner !! Parfaitement saisis, tendres, un pur délice.

La blanquette fait dans le "tradi-maison qui rassure sans surprendre", quand la brandade déçoit La Miss. Il est vrai que les morceaux de poissons se font aussi rares qu'une fève dans une galette, dommage...

Le seul name-dropping de la séquence, avec cet honorable fromage blanc de "La Ferme des Grands Prés", nappé d'un coulis de framboise au juste sucre.

Une séquence plus qu'honorable sur mes choix, un poil décevante pour La Miss !!

Blanquette de veau - Fromage blanc, coulis de framboise
Blanquette de veau - Fromage blanc, coulis de framboise

Blanquette de veau - Fromage blanc, coulis de framboise

Mais remettons les choses à leur place : où manger aussi correctement pour 17 balles à St-Brieuc ?! A l'Air du Temps me diront sûrement d'autres locaux !!

Peut-être... et sans aucun doute pour mieux y boire, quand j'y lis la carte des vins, écrasant sans mal la très laborieuse sélection de L'Arbalaise (ce dernier n'hésitant pas à souligner qu'elle est faite par la maison-mère... !!).

Le seul bémol (de taille, pour moi qui m'agace aussi souvent de la forme que du fond) est cette propension à "glisser des éléments modernes quand on n'assume pas totalement de faire du bistrot à la papa" !!

Je me suis agacé (intérieurement) dès l'entrée, en voyant ces splendides anneaux d'encornets servis sur une gouttière en porcelaine un plat à apéritif d'à peine 8 cm de largeur !!

Je passe sur la cocotte pour la blanquette et la bassine à Rika Zaraï la simili soupière pour la brandade, mais une assiette pratique et jolie ça existe aussi !!

En attendant, on ne peut nier le succès de ce bistrot au rapport qualité/prix indéniable, attirant sa horde locale de bobos rougeauds et ses vieux beaux à pantalons pastel (45 minutes d'attente à notre départ pour les imprudents qui tentent leur chance après 13h00) !!

Une adresse qui, en travaillant sa carte des vins et sa vaisselle tout en préservant son carrelage de grand-mère, ne tardera pas à s'attirer la sympathie du Fooding, pour être rapidement classée "miniprix-bistrot-terroir".

L'Arbalaise

12 Rue Michelet, 22000 Saint-Brieuc

Tél : 02 96 33 02 30

www.larbalaise.fr

larbalaise@orange.fr

Ouvert tous les midis du lundi au samedi. Tous les soirs du jeudi au samedi

NB : préférez dans le mesure du possible "le corridor", la salle étant très bruyante quand le comptoir est gavé des ses piliers affiche complet !!

Voir les commentaires

Tables en vrac à Lille, Pont-Aven, Loctudy...

12 Septembre 2014, 10:32am

Publié par Docadn

Bonjour,

Voilà que je fais à nouveau appel à une grossière feinte éditoriale, pour tenter de masquer le retard hallucinant que j'accuse sur la tenue de ce foutoir.

J'avais déjà usé de ce subterfuge l'an dernier, pour livrer des notes bricolées sur les tables fréquentées au cours de l'année écoulée !!

Je passe sous silence pas moins d'une quinzaine d'autres restos dont je n'ai pas retenu (ou noté) grand chose, afin de solder le bilan d'un 1er semestre 2014 caloriquement débordant.

Tables en vrac à Lille, Pont-Aven, Loctudy...

Direction Lille pour commencer cette revue, chez Tata Aubry, avec Mr Jean, annexe chic de la star locale Marc Meurin.

Le chef bi-étoilé de Busnes propose, à 2 crachats de la Grand Place, une jolie salle à l'esprit bourgeois, où se pavanent des Le Quesnoy qui n'ont sûrement pas la thunes pas eu de place dans la maison mère...

Gaëtan Citerne et Franck Defermez aux pianos, quand un certain Sami Sfaxi officie en tant que directeur de salle.

Accueil "courtois-grande-maison-maniéré", table au pied d'un escalier, pas idéal mais correctement "isolée" pour ne pas avoir les pompes des serveurs qui passent à 05 cm de votre nuque...

Ce soir-là, un menu à 39 €, pas super excitant sur le papier, me fait partir sur une séquence plat-dessert à la carte (Entre 28 et 32 € le plat, ça ne se mouche pas du coude non plus !!).

Poulette de la cour d'Armoise/asperges vertes/ravioles pistachées - Rhubarbe pochée/Pana cotta vanille/Tuiles amande/Sorbet rhubarbe - Saumur 10 - Guiberteau
Poulette de la cour d'Armoise/asperges vertes/ravioles pistachées - Rhubarbe pochée/Pana cotta vanille/Tuiles amande/Sorbet rhubarbe - Saumur 10 - Guiberteau
Poulette de la cour d'Armoise/asperges vertes/ravioles pistachées - Rhubarbe pochée/Pana cotta vanille/Tuiles amande/Sorbet rhubarbe - Saumur 10 - Guiberteau

Poulette de la cour d'Armoise/asperges vertes/ravioles pistachées - Rhubarbe pochée/Pana cotta vanille/Tuiles amande/Sorbet rhubarbe - Saumur 10 - Guiberteau

Présentations simples, goûts et cuissons maîtrisés, asperges sauvages magiques, viande moelleuse, juste gâchée par ce "goût de salamandre" (je soupçonne un séjour un peu longuet sous cette dernière !!).

Dessert frais, à l'acidité domptée.

Service discret. Petite carte des vins aux tarifs humains (le Guiberteau est à 29 €, soit un petit coefficient 2 tarif caviste).

Après, ça ronronne comme un commissaire-priseur et son marteau à la 50ème enchère de la matinée !!

Une cuisine bourgeoise bien faite (je cherche encore la "re-création culinaire" vantée par le site), où rien ne dépasse, faite de consensualité savamment étudiée, comme pour ne pas réveiller les sens assoupis d'une clientèle peu curieuse...

Monsieur Jean

12 rue de Paris

59000 Lille

03 28 07 70 02

fermé le dimanche soir

www.restaurant-jeanjean.fr

Salade de sardines poireaux confits coulis de poivrons rouges - Croustillant de Julienne Légumes confits Beurre de Gingembre
Salade de sardines poireaux confits coulis de poivrons rouges - Croustillant de Julienne Légumes confits Beurre de Gingembre

Salade de sardines poireaux confits coulis de poivrons rouges - Croustillant de Julienne Légumes confits Beurre de Gingembre

Back to ze "roots", à Pont-Aven en Bretonnie occidentale !!

Sur le Pont est, là encore, une annexe tenue par la référence gastronomique locale.

La "version bistrot" du Moulin de Rosmadec (qui fut ma 1ère "grande table" il y a une quinzaine d'années, depuis régulièrement inondée par les humeurs de l'Aven), siège (comme son nom l'indique) sur le pont enjambant l'Aven.

Source Ouest-France

Source Ouest-France

Formule entrée/plat ou plat/dessert à 21€ (25 pour la totale) honnête, dans une déco "damideauesque" ratée.

Service pro mais moyennement attentif. Il faut que ça tourne... et ça tourne pas mal !! Pensez à arriver tôt si vous n'avez pas de résa !!

NB : faites un tour jusque dans la cour du Moulin, situé à l'arrière du bistrot, vous y trouverez aussi une discrète et jolie épicerie fine sur la gauche (hélas fermée à l'heure du déjeuner).

Sur le Pont

11 place Paul Gauguin

29930 Pont-Aven

Tél : 02 98 06 16 16

fermé mardi soir et mercredi

www.surlepont-pontaven.fr

La Suroît

La Suroît

Mon légendaire penchant pour les "adresses de l'improbable" ne peut passer sous silence cette découverte au pays de la langoustine demoiselle.

Le Suroît affiche une banale ardoise proposant les traditionnels fruits de mer et crustacés.

Déco de pizzeria des années 90, nappes comprises, accueil un peu distant (qui se détend après les félicitations).

Une carte un peu à rallonge (pas super bon signe). Et pourtant, tout semble arriver directement du port (situé à 200 m).

Les plateaux copieux adossés à des portions roboratives peuvent faire craindre le pire aux anorexiques.

Aussi, voyant que le service à emporter des pizzas marche aussi bien qu'un bouquin d'une cocue de la République, vous tentez "la Suroit", la "spécialité du chef".

Et là, au-delà de la pizza "je-mets-tout-ce-qui-peut-tenir-dessus", vous avez des langoustines cuites à la perfection, des pétoncles délicieuses, des moules plus qu'honnêtes... le tout sur une pâte extra !!

Ne cherchez pas, la meilleure "pizza marine de l'ouest" est ici !!

Le Suroît

2 Rue Port

29750 Loctudy

Tél : 02 98 66 57 52

​NB : la pâtisserie d'Yveline et Patrick Briec, juste à côté, propose "un biscuit dacquoise, mousse au chocolat, mousse passion, coeur de passion" dénommé "Saveur des îles" fort recommandable !!

A suivre... un spécial "Tables en vrac à Paris" !!!

Voir les commentaires

Chez Michel, Paris 10ème

6 Septembre 2014, 13:26pm

Publié par Docadn

Bonjour,

La synchronisation des agendas entre goinfres reste un sport de haut niveau, à Paris, pour se retrouver à la même table !!

Une fenêtre vasistas de tir nous permet d'engager un triolisme Chez Michel, avec Mix en G.O, un Chrisos en transit, complété de votre serviteur (arrivé avec 4 minutes de retard, shame on me !!).

Chez Michel, Paris 10ème

Chez Michel est le "vaisseau amiral" du petit empire de Thierry Breton, situé rue de Belzunce, à 15 jets de cailloux de la Gare du Nord.

J'avais déjeuné il y a déjà 3 ans Chez Casimir, situé à 11,67 mètres (Mix avait déjà envie d'aller voir du côté de la maison mère !!), avec grand plaisir !!

La Pointe du Grouin est venu, depuis, se loger entre les 2 bistrots.

Chez Michel, la déco verse dans le "bistrot parigot dans son jus", qui doit faire kiffer tous les touristes ricains qui ont vu "Amélie" en VO !!

Ils semblent d'ailleurs très majoritaires ce soir-là (nous avons même avancé être les seuls locaux présents), dans une salle peu fréquentée.

Menu à 35 € pour la séquence entrée-plat-fromage ou dessert.

3 € de plus que la formule "dîner week-end, avec fromages" chez Casimir, "justifié" selon NDP (Aaron Ayscough).

Ceviche de St-Pierre & daurade, avocat & fruits de la passion -  J'ai raté la photo de l'entrée de Mix

Ceviche de St-Pierre & daurade, avocat & fruits de la passion - J'ai raté la photo de l'entrée de Mix

Pièce de St-Pierre rôtie & caviar d'aubergines - Kaotriade (homard-rascasse-palourdes) - Faux filet de blonde de Galice, embeurrée de chou
Pièce de St-Pierre rôtie & caviar d'aubergines - Kaotriade (homard-rascasse-palourdes) - Faux filet de blonde de Galice, embeurrée de chou
Pièce de St-Pierre rôtie & caviar d'aubergines - Kaotriade (homard-rascasse-palourdes) - Faux filet de blonde de Galice, embeurrée de chou

Pièce de St-Pierre rôtie & caviar d'aubergines - Kaotriade (homard-rascasse-palourdes) - Faux filet de blonde de Galice, embeurrée de chou

Riz au lait façon Grand-Mère & compote d'abricot - Paris-Brest-Paris "53 heures"
Riz au lait façon Grand-Mère & compote d'abricot - Paris-Brest-Paris "53 heures"

Riz au lait façon Grand-Mère & compote d'abricot - Paris-Brest-Paris "53 heures"

L'infatigable "ceviche" est (enfin) original, par rapport à la dizaine déjà engloutis à Paris.

De fines lamelles de galette de sarrasin (ne m'emmerdez pas avec vos "chez nous on dit crêpe, même si c'est du sarrasin...", c'est de la galette point !!) craquantes... la passion fait office de "vinaigrette", grâce à son acidité, pour relever le tout !!

Après, c'est sans hésitation que j'ai pris du poisson !!

Il est, comme dans mon souvenir Chez Casimir, très bien cuit !!

La viande (Chrisos en mode carnassier), toute ibérique soit-elle, était gustativement bonne !!

Chez Michel, Paris 10ème

Un Paris-Brest-Paris roboratif (53h00 étant le temps de référence du patron pour la navette cycliste Paris-Brest-Paris), quand le riz au lait (que je déteste) de notre collègue carnivore était excellent... à vous faire regretter cette éternelle aversion enfantine !!

Une dernière place pour un kouign-amman maison nul très décevant, même avec les explications appuyées du serveur sur "l'originalité de ce dernier", versus "ceux qu'on croise habituellement"...

Chez Michel, Paris 10ème

Une des forces des restaurants de Thierry Breton, réside dans ses cartes des vins !!

On y retrouve quasiment toutes les "stars"de la mouvance "bio-nature-je-fais-du-pif-en-roulant-mes-clopes-avec-mes-orteils-qui-ont-mariné-dans-des-tongues-indonésiennes-mais-pas-que".

Ce soir-là, après un oubliable ligérien en ouverture du dîner, j'ai juste immortalisé l'Aide-mémoire 06 de chez Bornard... aux accents à ne pas mettre dans toutes les tronches très particuliers, qui n'a pas convaincu l'assemblée...

En conclusion, on a une séquence d'un bistrot sérieux, qui ne joue pas "le buzz du produit branché du moment"... même si on peut s'agacer des suppléments sur la moitié des plats proposés !!

Service dans le ton, cool et pas chiant !!

Pour autant, je préfère encore Chez Casimir !!

Les vilaines langues diront "comment puis-je comparer 3 ans après ?!"... ben tout simplement en y retournant (2 semaines avant la parution de ce billet)... pour constater que la séquence week-end à 32 € m'a enchanté (plateau de fromages très très convenable), jusqu'à la délicate cuisson de la lotte, parfaitement maîtrisée !!

Chez Michel

10 rue de Belzunce

75010 Paris

tél : 01 44 53 06 20

restaurant-chez-michel.com

Fermé samedi, dimanche et lundi midi

Voir les commentaires

Bistro & resto Rozili à Vannes

19 Janvier 2014, 10:25am

Publié par Docadn

Bonjour,

Fin novembre 2013, j'apprenais, avec une pointe de déception, la fermeture du trop peu fréquenté "meilleur-bistrot-bar-à-vins-de-la-ville-à-mon-humble-goût" : L'Astéroïde à Lorient (qui avait déjà "viré sa cuti" en se consacrant aux tapas début 2013).

Pressé par mes questions d'enquêteur en plastique, le Huggy local me fila rapidement de succincts mais solides tuyaux, en PVC, sur la nouvelle adresse de l'ex-chef des pianos de feu L'Astéroïde.

Une googlelisation plus tard, je localisais enfin Mathias Carnot et son nouveau QG : Rozili à Conleau (Vannes).

Désormais à la tête de son propre resto, Mathias Carnot (ex-Le Pressoir période Rambaud, La Taupinière, ou encore "Sur le Pont", le bistrot du Moulin de Rosmadec à Pont-Aven) voit enfin aboutir un vieux projet d'indépendance.

Bistro & resto Rozili à Vannes

Rozili (du nom d'un lieu-dit du Finistère, dans lequel notre cuistot a vécu gamin) a ouvert ses portes fin mai 2013, en lieu et place des Voiles Rouges.

Un emplacement remarquable, au look extérieur assez criard, que les voileux du dimanche (et des autres jours de la semaine) ne manquent pas de repérer dans leurs régates aux abords de ce dernier.

Une prudente réservation, en ce vendredi midi de décembre, nous laisse découvrir une petite salle tout en longueur, à la décoration intérieure relativement sobre, à l'esprit "bistrot" plus sage que la devanture "rouge sang de taureau fraîchement égorgé par un Desnoyer à béret".

L'accueil est chaleureux, assuré ce midi-là par un certain Alexis et un très grand Nicolas, que tout le monde doit désormais saouler de part sa relative ressemblance avec le longiligne chanteur belge Stromae !!

Un kir pour La Miss, un gewurz' allemand (moyen) pour ma pomme, avant de statuer sur nos choix du jour.

Une ardoise, qui mériterait une petite simplification, comprenant 4 formules de 17 à 25 €.

Une formule entrée-plat à 17€ pour Cindy (ben quoi, elle s'appelle bien Priscilla celle de Mix !!), quand j'opte pour le "menu I" comprenant la séquence entrée-plat-dessert pour 19 €.

Velouté de je ne sais plus quoi !!

Velouté de je ne sais plus quoi !!

Burger de St-Jacques

Burger de St-Jacques

Côte(s) d'agneau, haricots cocos, jus réduit

Côte(s) d'agneau, haricots cocos, jus réduit

Cabillaud, mousseline de pommes de terre, sauce cresson

Cabillaud, mousseline de pommes de terre, sauce cresson

Onctueux à la mangue

Onctueux à la mangue

Le tout servi en 01h15, avec un sympathique service "bistrot-brasserie" en phase avec les assiettes (le pauvre Nicolas-Stromae doit souvent se plier en 19 pour passer sous le plafond du comptoir).

  • Le burger de St-Jacques est une bonne idée !! Les noix sont superbement saisies, souffrant juste d'un trop grand nombre de saveurs juxtaposées, voire déséquilibrées (le beurre à l'ail sur les pains est notamment trop puissant). A refaire avec une ou 2 saveurs en moins !!
  • Les côtes d'agneau sont généreuses, au "goût de broutard" attendu. Les cocos sont extras, le jus réduit un poil trop riche gras (souvent trop salé pour moi, mais je ne suis pas un référentiel dans ce domaine).
  • Le cabillaud de La Miss est pile dans le "nacré-juste-cuit", la mousseline de pommes de terre purée délicieusement riche de beurre, la sauce cresson un poil trop grasse.
  • Pour finir, l'onctueux à la mangue est d'une relative "justesse roborative", quand la boule de glace est presque dispensable.
Bistro & resto Rozili à Vannes

Carte des vins très correcte (achalandée notamment par "Au nom du Vin" à St-Avé), plutôt maline par sa tarification étagée (les bouteilles à moins de 20 €, à moins de 30, etc..), avec un coefficient au verre parfois agaçant (8 € le verre de Crozes-Hermitage du Domaine Courbis, de mémoire, quand la quille en vaut moins de 20 dans le commerce !!).

Comme à L'Auberg'ine, vous avez la possibilité d'acheter la bouteille à emporter, à "prix caviste".

Derrière cette copie qu'une lecture sans nuances pourra considérer comme "globalement moyenne", je recommande tout de même cette table, sachant que Mathias Carnot sera capable de sortir rapidement de très jolies assiettes comme du temps de L'Astéroïde (dont les débuts furent aussi un poil poussifs).

On peut deviner une énergie bouillonnante, un côté "je veux en faire beaucoup, mais je ne vois pas toujours que j'en fais parfois trop" (Cf le burger de St-Jacques), qu'il reste à canaliser par un juste et plus sobre traitement des jolis produits mis en oeuvre.

Pétrus le chat (enfin) le plus heureux du monde, trouvé dans la cave par les nouveaux proprios !!

Pétrus le chat (enfin) le plus heureux du monde, trouvé dans la cave par les nouveaux proprios !!

PS : demandez la table 11 (2 couverts), jouissant de la plus jolie vue sur la presqu'île de Conleau.

Rozili bistro & resto

178 avenue du Général Juin

(route de Conleau)

56000 Vannes

Tél : 09 81 18 16 09

fermé le lundi et mardi

Rozili.fr

Voir les commentaires

L'Auberg'ine à Sainte-Anne d'Auray

28 Octobre 2013, 07:03am

Publié par Docadn

Bonjour,

J'avais laissé Sandrine et Nicolas Legrand, il y a un peu plus de 4 ans, au service de l'institution familiale la plus réputée de la cité : "L'Auberge".

Depuis maintenant 18 mois, ils volent de leurs propres ailes au sein de leur "propre maison" (le resto est la "propriété" du père de Sandrine, Jean-Luc Larvoir, boss de L'Auberge), à quelques mètres de celle des "respectifs parents & beaux-parents du couple".

Comme trop souvent, c'est "en passant à proximité, à la bonne heure", que je tente ma chance dans le bistrot à la thématique terriblement sexy, pour le baffreur-soiffeur-aspirant, dont je façonne le statut avec force et ténacité...

L'Auberg'ine à Sainte-Anne d'Auray

L'Auberg'ine (bigre, que je déteste ces jeux de mots de salon de coiffure) trône place Nicolazic.

Une grosse maison en granit, une terrasse, en partie ombragée, accueillante, intérieur bistrot "aubergine", tables raccords, "plancher sobre et élégant", imposant comptoir (immense, trop grand !?).

Sandrine Legrand (sommelière de formation) est à l'accueil, quand son mari Nicolas Legrand (7 ans de turbin chez le beau-père), est aux fourneaux.

L'Auberg'ine tente de se faire une place sous le discret soleil local, en tant que "bistrot à vins de qualité", dans une bourgade plus dévouée aux pardons qu'aux canons et aux gueuletons !!

L'Auberg'ine à Sainte-Anne d'Auray

"L'esprit bistrot" s'aborde avec des tarifs en cohérence avec ce dernier.

Le midi, L'Auberg'ine propose un plat unique pour 11,50 €, entrée-plat ou plat -dessert pour 15 €, quand la séquence complète coûte 17 € !!

Le cahier des charges est dans les clous !!

Voyons maintenant, côté assiette, ce qui se passe avec la formule entrée-plat (pas d'appareil photo, une fois de plus) !!

Tarte feuilletée de sardine

Tarte feuilletée de sardine

Terrine de paleron et foie gras

Terrine de paleron et foie gras

Curry d'agneau, riz madras

Curry d'agneau, riz madras

Pavé de saumon, duo de choux

Pavé de saumon, duo de choux

Bonne animation de l'ardoise des suggestions, service souriant, courtois, aux antipodes du pompeux de la maison-mère en cohérence avec les aspirations de l'établissement.

Les entrées :

  • Une tarte impeccable, débordant d'iode, de goût, de fraîcheur.
  • La terrine est, selon sa meurtrière, "plus que pas mal".

Les plats :

  • Le curry d'agneau est très tendre, presque confit par moment, au goût suffisamment consensuel pour "ceux qui ne courent pas après l'ovin" (dont je ne suis pas, j'aime le goût du broutard), bien épicé, à la dommageable présentation old-school symbolisé par cette "timbale de riz".
  • Le pavé de saumon est standard, pour une fois pas trop gras (salauds de norvégiens !!).

Un verre de "No Question" (clairette-trebbiano) fort plaisant, disponible parmi une dizaine de suggestions au verre (de 4 à 8 € le godet).

L'autre point fort du bistrot, est son activité "cave à vin".

Pour le coup, j'ai pu repartir avec 2 bouteilles de mon "blanc d'apéro-repas", au tarif caviste (jolie marge en passant, sur le service au verre !!).

Une sélection qui retient somme toute l'attention quand, comme mézigue, on passe son temps à reluquer des étiquettes dans les rades !!

Gripa, Chesnelong, Anne Gros... sont aussi proposés sur le petit présentoir en salle.

En conclusion : "un bon bistrot de pays" diraient les fans de la chose !!

Effectivement, le rapport qualité-prix est bon, la cuisine indéniablement "fraîche et minute", le service au niveau attendu.

La mention "bar à vins" est un plus non négligeable, bien animé, dont on aimerait bien forcément voir 1 à 2 € en moins sur les verres les plus coûteux (vieux réflexes gastro ?!) !!

Si le couple reste dans cet esprit de simplicité et de goût, L'Auberg'ine (diantre que je n'aime toujours pas ce nom de salon de toilettage pour chiens) pourrait voir d'autres cohortes aussi dévotes que celles qui prient alentour !!

L'Auberg'ine

Bistrot, bar à vins

20 place Nicolazic

56 400 Sainte-Anne d'Auray

Tél : 02 97 31 37 19

contact@laubergine.fr

​www.restaurant-aubergine-56.com

Voir les commentaires

Le Yachtman à Lorient

23 Octobre 2013, 06:02am

Publié par Docadn

Bonjour,

 

La "tournée des troquets", à Lorient, continue !!

Pour ce nouvel épisode, je vous emmène au Yachtman.

Voilà un peu plus de 4 ans et demi que je n'avais plus exhibé mes radius et cubitus au Yachtman.

2 repas au compteur, dont le dernier jugé "correct", servi au milieu de quelques "stars" de la vallée du Rhône (eh oui, déjà ce talent ébouriffant de photographe "à part").

Pour autant, rien d'assez excitant ne m'avait donné envie d'y retourner, avant de constater que le Yachtman avait déménagé quelques mètres plus bas, dans la même rue, face à la boutique de fion érotique emblématique de la ville.

Nouvelle salle (plus petite, plus claire, plus moderne, plus bruyante, moins chaleureuse), mitoyenne d'une cave à vin, créée à l'occasion de ce "déplacement".

Eddy Derré et Jean-François Dinasquet, tous 2 sommeliers de formation, patrons historiques du Yachtman, travaillent ensemble depuis 20 ans.

Le chef Grégoire Le Floch est aux pianos !

Rillettes de chinchard

Rillettes de chinchard

Un déjeuner de dernière minute, avant un ciné, le vendredi midi, dernier coup de feu de la semaine des "repas d'affaires" de la ville.

Pas de résa !! Ouf, de la place !! A 2 minutes près, c'était cuit !!

Moins de 25 couverts, à la louche du recenseur visuel que je ne suis pas.

Accueil souriant, speed, très bistrot, pro.

Un sauvignon de Touraine (Barbou, de mémoire), typiquement félin, accompagne de bonnes et douces rillettes de chinchard.

Nous partons sur les formules à 16 & 20 € (entrée-plat & entrée-plat-dessert) disponibles.

Gaspacho de sardines

Gaspacho de sardines

Filet de julienne (très flou, désolé pas d'appareil photo ce jour-là, comme les autres fois diront les moqueurs !!)

Filet de julienne (très flou, désolé pas d'appareil photo ce jour-là, comme les autres fois diront les moqueurs !!)

Tartelette à la rhubarbe

Tartelette à la rhubarbe

  • Le gaspacho est la très bonne surprise du repas. Frais, à l'expression légumière méditerranéenne savoureuse. Une version marine, avec de vrais bons morceaux de sardines fondants dedans. Jolie entrée !!

  • Le filet de julienne est "juste cuit" pour moi, la sauce crémeuse riche, voire trop, vu l'impression laissée la lente digestion subie pendant la séance de cinoche !!

  • La tartelette à la rhubarbe est le "dessert type réussi de brasserie" !!

Quand d'autres diront que c'est "enlevé", je préfère écrire que c'est ce que j'attends d'une tartelette à la rhubarbe : une bonne pâte sablée fraîche, une belle maîtrise de l'acidité naturelle de la polygonaceae par un sucré juste, un ensemble moelleux, vif et doux !!

En conclusion, encore un "bon plan" dans cette cité architecturalement moche peu rieuse, dont le très moustachu maire de la ville était des convives ce midi-là !!

Pour 16 à 20 €, une cuisine copieuse, fraîche (label "Maître restaurateur" vissé à l'entrée), servie avec plaisir et entrain !!

Une impression qui dépasse le "correct" que je collais au souvenir de cet établissement !!

La carte des vins, assez classique sur le rapide coup d'oeil distrait jeté, offre un choix correct de vins au verre et/ou au "pot lyonnais" !!

La cave attenante (il suffit de sonner si elle est fermée, j'ai tenté un autre jour, aux heures d'ouverture, personne n'est venu !!), laisse deviner, que les Meursault d'inconnus comme Boisson-Vadot ou Coche-Dury sont disponibles à la vente !!

Heureusement que le site révèle que Guiberteau, Alliet, Chidaine, Château-Thébaud ou encore le Domaine Singla sont aussi au casting...

Bref, un endroit à "creuser", quand ils daigneront ouvrir aux heures d'ouverture !!

Le Yachtman - Le Restaurant

14 rue de la poissonnerie

56100 Lorient

tél : 02 97 21 31 91

Fermé le dimanche

Le Yachtman - La Cave à Vin

12 rue de la poissonnerie

56100 Lorient

tél : 02 97 89 05 76

Ouverte du lundi au samedi de 09h00 à 15h00,

puis à partir de 17h00

(sonner, puis attendez, attendez... on ne sait jamais !!)

www.leyachtmanlorient.fr

Voir les commentaires

Le 7, "bistrot chic" à Valence Anne-Sophie Pic

26 Juin 2013, 06:11am

Publié par Docadn

Bonjour,

A peine arrivé dans "le sud", que je le quitte par le nord. Je me dirige vers le mâconnais, non sans avoir tenté de décrocher un couvert dans ce qui semble être le bistrot le plus couru de la préfecture de la Drôme...

Le 7, "bistrot chic" à Valence Anne-Sophie Pic

Je ne vous fais pas la pige sur la maison Pic à Valence. Si ?! Bon d'accord, mais juste 3 mots, même si résumer cette saga familiale gastronomique peut s'avérer aussi long que la vulgarisation d'une complication horlogère...

Commençons par la fin, avec la 4ème génération à la tête de cette maison "cent-vingtenaire" : Anne-Sophie Pic (qui a succédé à son frère, incapable de "maintenir à flots" le vaisseau, allant jusqu'à perdre une des 3 étoiles).

2ème dame de la famille à occuper le poste de "capitaine des fourneaux", seule cuisinière en France à détenir le Graal du Gros Rouge depuis la Mère Brazier (les 3 macs ont été reconquis en 2007), elle ventile depuis son savoir-faire avec succès, en éditant des livres, en signant des cartes, de Lausanne à Paris, en animant une école de cuisine, tout en restant fidèle à la maison historique...

Le 7, "bistrot chic" à Valence Anne-Sophie Pic

Mes vacances m'ayant laissé un peu sur la paille...

Pressé par le temps, je n'ai pas le temps de m'attabler pour 04h00 à la grande table...

C'est le bistrot que je suis venu découvrir, en ce mercredi (férié) de mai. J'arrive à midi pétantes, sans réserver.

Accueil très souriant, chaleureux, dans la très grande salle (mais aussi une très grande terrasse ombragée disponible), à la déco moderne, routière, sobre et sombre, "aux chiottes propres qui sentent très bon" (il paraît que pour certains, c'est encore un "signe de qualité non négligeable" de nos jours #SorsDeCeCorpsLouisDeFunès).

Notaires et autres médecins généralistes déconventionnés à la retraite entrent lentement mais sûrement tout droit dans le temple, quand les pauvres CSP- arrivent fébrilement devant le bistrot (dont l'entrée se situe à gauche dans le hall).

Le 7, "bistrot chic" à Valence Anne-Sophie Pic

Je grignote de petits sablés au parmesan en découvrant la formule "Plein des Sens" (Nationale 7, bagnole, station-service, tout ça, 100% jeu de mots "M6 Turbo" !!).

Un courte sélection de vin au verre, dont une thématique "à l'aveugle" que je m'empresse de prendre...

Un blanc que je place immédiatement en Muscadet Loire Méridionale, aux accents sudistes évidents... qui se trouve être un blanc 11 de Mas de Libian... en Ardèche (dont le domaine se situe effectivement sous la Loire, n'y voyez aucune mauvaise foi de ma part, ce n'est absolument pas mon style) "encore dans le mille Cécil B2" !!

C'est sans points Tatal que j'opte pour la formule hydrocarbures à 30 €...

Le velouté d'asperges vertes, panna cotta à la réglisse

Le velouté d'asperges vertes, panna cotta à la réglisse

L'entrée arrive très rapidement (tout droit du frigo, vu la température de service). Le velouté est impeccable, aussi bien sur le volet consistance que sur celui du goût. La belle idée réside dans l'étonnante panna cotta à la réglisse, là encore d'une rare justesse en terme de texture et de goût... Le ton est donné !!

Le merlan saisi, fenouil confit, bouillabaisse revisitée à la fève Tonka

Le merlan saisi, fenouil confit, bouillabaisse revisitée à la fève Tonka

Le temps de regoûter à mon blanc, toujours sudiste, que voilà le plat. Le choc thermique avec l'entrée est imposant. L'ensemble est bouillant, mais pas un élément ne souffre d'une surcuisson !!

Le merlan (cuisson-laser) est une ode à la mer, le fenouil un hymne au potager et à la cuisson douce, la bouillabaisse un splendide hommage à Fernandel la cuisine méridionale, quand la fève se cherche en finale, comme un Jo-Wilfried Tonka... Un plat ébouriffant !!

La (toute petite) Anne-Sophie Pic passe, donnant à tous du "bonjour" timide et souriant, s'installe au passe de la cuisine (ouverte) du bistrot, puis déjeune (la même chose que moi, copieuse !!) sur un tabouret en compagnie d'un de ses enfants...

Un serveur m'amène une second verre de vin blanc, mais c'est mon voisin qui l'a commandé...

Le moelleux au chocolat Guanaja, coeur coulant et sorbet à la framboise

Le moelleux au chocolat Guanaja, coeur coulant et sorbet à la framboise

Le "creux" de ce "programme court" quasi parfait !! Un moelleux un poil sec, au "coeur coulant" moyennement digeste, bien trop sucré pour mon bec !! Le sorbet est classique, "typé Pacojet", servi à la température idéale...

Service souriant, aimable, "détendu-sérieux". Carte des vins locale, accessible et courte...

Le 7, "bistrot chic" à Valence Anne-Sophie Pic

Le 7 dans l'assiette ressemble à l'image que l'on devrait avoir du (souvent trop fumeux) concept de la "bistronomie".

Pour 30 €, vous avez de vrais produits de saison travaillés, une réflexion évidente et originale des alliances entre ces derniers, des assiettes très gourmandes, un service très pro... et l'envie d'y retourner !!

La reine de la gastronomie 3* a tout compris !! Son "bistrot chic" l'est... son mobilier décalé beaucoup moins !!

Seule ombre à l'ardoise (dont j'assume la moitié de la responsabilité), le second verre de vin (non commandé) m'a été facturé !! Mon timing de "lapin d'Alice" n'ayant relevé la boulette que 4 jours après... en rentrant de Bourgogne !!

En conclusion, une excellente adresse à faire sur "la route des bouchons", dont la réservation ne paraît pas inutile est tout de même fortement conseillée...

Le 7, bistrot chic

285 avenue Victor Hugo

26000 Valence

Tél : 04 75 44 53 86

Ouvert toute l'année midi et soir, sans exception...

www.pic-valence.com

Voir les commentaires

Mets et Vins Plaisirs à Angers...

3 Juin 2013, 06:16am

Publié par Docadn

Bonjour,

Après l'intermède des VdV, retour sur la suite de notre périple ligérien qui, comme dans les BD peuplées de gaulois moustachus et rieurs, se termine par un banquet...

Mets et Vins Plaisirs à Angers...

Retour à Angers, pour nous sustenter au "Mets & Vins Plaisirs", table reprise et baptisée ainsi en 2009 par Gaëlle & Richard Cerini.

Ce dernier aspirant à "créer une table de toute pièce", a aussi ouvert depuis août 2012 le XVIIème (dans l'ex-hôtel particulier "Gohin des Aulnays", 6 rue Claveau à Angers), aux aspirations plus gastronomiques que notre table du soir...

Nous passons devant la cave et une impression de vide nous saisit "au volume étudié", avant de rejoindre notre table dans une salle à la déco "branchée", que l'allergique au "lounge-Damidot" que je suis boude immédiatement...

L'accueil est très poli, un poil guindé pour un bistrot...

Mets et Vins Plaisirs à Angers...

Assez rapidement, nous jetons notre dévolu sur le "Menu 1er Cru" (37€). La question de "quoi boire" anime très vite notre hippie-motard.

Ici, le principe est simple : on va choisir directement dans la cave (à l'entrée, dans "l'espace très dégagé") avec l'aide du sommelier, la victime désignée...

Mais le choix est rude, surtout avec notre "polaire-man" aussi pointilleux qu'un régleur de Tourbillon, devant une sélection relativement maigre... pour des chieurs comme nous !!

                            Fondant de crabe aux agrumes, vinaigrette exotique

Fondant de crabe aux agrumes, vinaigrette exotique

Une entrée plutôt plaisante à regarder, par ses couleurs vives, au crabe à la texture un peu trop humide, à l'accord réussi avec les agrumes, à la vinaigrette trop exotique (en plus d'être "trop sucrée") pour moi !!

Thon rouge, sauce mangue & piment d'Espelette, billes de légumes

Thon rouge, sauce mangue & piment d'Espelette, billes de légumes

Les intitulés auraient dû faire reculer le fan de sucré-salé que je ne suis pas !! Mais l'espoir de voir le piment d'Espelette jouer les trouble-fête dans cette "salade de fruits maritime" m'a décidé à choisir ce plat, dont le thon rouge fut le principal alibi !!

Je ne m'éternise pas sur la cuisson du poisson (assez hétérogène, délivrant de vraies petites bouchées de bonheur quand d'autres gâchent la fête), mais plutôt la sauce sucrailleuse où surnagent d'agréables billes de légumes et d'autres de melon !!

Fondant au chocolat, sorbet coco

Fondant au chocolat, sorbet coco

Le sorbet coco ayant été (à ma demande) remplacé par un autre sorbet à l'origine moins douteuse bien meilleur (question de goût personnel, pas de jugement qualitatif), je termine ce repas par un fondant classique, servi trop chaud, dont les 11 000 calories de rigueur viennent tapisser la cuisine trop "sucrée" pour mon bec !!

Mets et Vins Plaisirs à Angers...

Pour le glou, c'est un Savennières Roche-aux-Moines de chez Damien Laureau qui accompagna par sa "grasse" son "opulence" et son "boisé ostensible" le repas, là où on nous promettait de la tension.

En conclusion, une cuisine relativement soignée, mais dont les "expérimentations" sucrées-salées présentent un déséquilibre rédhibitoire sur les plats goûtés...

Mets & Vins Plaisirs

44 boulevard Jean-Marc Ayrault

49100 Angers

Tél : 02 41 87 03 35

Voir les commentaires