Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
EscapadeS

Articles avec #bordeaux

Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...

1 Juillet 2015, 21:33pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Le traitement individuel des tables fréquentées m'aurait fait tenir jusqu'à décembre 2016 vu mon rythme d'écriture.

Le recours à ce subterfuge me permet de faire "un solde de tout compte" de quelques tables survolées pendant mes longues et méritées salvatrices vacances printanières.

Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...

"L'Ecole de Nice" est un bistrot né de la collaboration entre le chef japonais (et étoilé) Keisuke Matsushima et un DJ franco-japonais Marc Panthe.

Nice est, depuis quelques temps, aussi touché par la mode des cuistots japonais. Les pianos dudit bistrot ont été confiés à Yoshinobu Seki (qui secondait Matsushima dans son resto éponyme).

Un vendredi de "Victoire 1945" au déjeuner, toujours avec ma grande amie, pour découvrir une déco de bistrot mille fois repompées, archétypique d'une table éligible au Fooding (une pièce en cuivre qu'il y sera en novembre prochain !!). On se croirait à Paname aux tableaux près, ornant les murs, rappelant l'origine du nom du lieu.

Formule à 27 balles en 3 plats, 35 € en 4. Nous partons pour le classique entrée-plat-dessert.

Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...

En mai, nous frisons forcément l'overdose d'asperges, mais globalement la séquence se tient !! C'est soigné, "enlevé" diraient les blogueurs qui, comme moi, ne savent pas quoi écrire d'autre !!

Bref ça tient son rang de "bistrot-branché-avé-la-touche-locale-mais-on-sait-faire-comme-à-la-capitale". Service cool-sérieux, petite carte des vins pas trop mal foutue, où l'on pourra aiguiser sa curiosité vinique.

Une bonne alternative aux pièges à gogos du Cour Saleya !!

L'Ecole de Nice

16 rue de la Buffa

06000 Nice

Tél : 04 93 81 39 30

info@lecoledenice.com

www.lecoledenice.com
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...

Direction Cairanne (Vaucluse), au Tourne au Verre, QG local "du bon boire et du bon manger" selon les picolos de la France entière !!

Une adresse un poil à l'ombre des fameux Côteaux et Fourchettes voisins, dont j'avais envie de tâter les assiettes depuis un moment !!

Jolie terrasse, personnel accueillant, pour partir immédiatement sur la formule 3 plats à 16,50 € !!

Conclusion : ça ne souffre pas une seconde d'un quelconque mauvais rapport qualité/prix vu les tarifs pratiqués !!

Nous avons englouti une "cuisine bistrotière" fraîche, de saison, soignée, à un tarif presque "délirant" vu la qualité délivrée.

Sans parler de la carte des vins... et de la majorité des coefficients modèles, dont certains devraient largement s'inspirer !! Le Domaine des Tours 11 (serré dans son slip) a été facturé une vingtaine d'euros sur table !!!!

Une adresse où on peut même croiser des vignerons venus casser la graine le midi (Richaud himself lors de mon passage).

Service plutôt rapide, clientèle mêlant locaux et touristes ricains en plein "wine tour" !!

Le Tourne au Verre

5 route de Carpentras

84290 Cairanne

Tél : 04 90 30 72 18 

www.letourneauverre.com
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...

Et à Bordeaux alors ?! Encore une escale bistrotière estampillée "Le Fooding". Le Bô Bar est planqué au fond de la jolie place St-Pierre !!

Serveur un peu rentre-dedans, qui impose d'emblée la dégust' (des vins) à l'aveugle comme un dogme à prendre ou à laisser se barrer !!

La sélection des liquides est très "nature vins peu protégés", quand la bectance est simple et pas chichiteuse pour un rond !!

Si le bouclard (tenu depuis 10 ans par un certain Benoît Veyret-Logerias) est étroit, la terrasse (un poil en pente mais sympa) multiplie par (au moins) 3 la surface totale disponible !!

Pêle-mêle, quelques (bonnes) huîtres de Bruno Gass (La Cabane Buissonnière), la jacquère de Giachino, un godet de R14 de Lemasson, un axoa juste correct (préparé par une ferme basque, juste réchauffé sur place).... et la possibilité de boire juste un coup avec un grignotage (obligatoire) à 1 €, car pas de statut de bar pour le Bô Bar !!

Restaurant Le Bô Bar

8, place Saint-Pierre

33000 Bordeaux

Tél : 05 56 79 38 20
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...
Tables en vrac à Cairanne, Nice, Bordeaux, Paris...

Fin du vrac, avec le dernier "vrai plaisir primaire d'être à table" vécu à Paris : L'Ordonnance !!

La veille, j'avais mangé à A Noste (version La Table).

Des mois après, je n'ai toujours pas envie d'écrire et décrire cette expérience un peu "neutre émotionnellement parlant", assez semblable à celle (aussi bizarre) vécue chez Youpi & Voilà !!

Revenons à notre bistrot qui ne joue pas à faire semblant !! Paumé au fin fond du 14ème, voilà un vrai bistrot, pas un truc reconstitué genre "néo-bistrot avec du carrelage noir et blanc et des nappes à carreaux"... composant aussi la "déco de cinoche", tant recherchée par les touristes, de L'Ordonnance !!

Un vrai cahier des charges tenu avec une rigueur peu médicale !! Le patron gouailleur, les "grands classiques" gravés dans la carte, l'ardoise, le plat du jour... il ne manque que l'accordéon pour faire bander décoller de bonheur des Ricains et des Japonais !!

Pour le coup, à moi la "salade de pieds de veau à la lyonnaise, remoulade de céleri", le "carré d'agneau des Pyrénées grillé, risotto aux asperges", la "verrine de chocolat Valrhona, chantilly de mascarpone et canelé bordelais" ...

Brut et raffiné, frais et distinct, une cuisine juste, généreuse, servie avec gentillesse et envie !!

Le genre d'Ordonnance nocturne qui vous soigne largement mieux qu'un générique inefficace comme il s'en ouvre tous les mois là-bas !!

Petite carte des vins avec quelques tarifs accessibles !!

L'Ordonnance

51 Rue Hallé,

 75014 Paris

tél : 01 43 27 55 85

Fin des émissions pour "la saison 2014-2015" !! Votre scribe (trop) gourmand va laisser le clavier refroidir et espère vous compter encore parmi ses 12 lecteurs quotidien à la rentrée !!

Bel été, grand(s) appétit(s) et large(s) soif(s) à tous !!!!

Voir les commentaires

Le Pavillon des Boulevards à Bordeaux

30 Mai 2015, 10:20am

Publié par Docadn

Bonjour,

Après une longue pause, votre scribe reprend enfin la plume le clavier pour vous conter, en mode quasi SMS, ses nombreuses pérégrinations liquides et (surtout) solides vécues.

Une bonne quinzaine de tables ont essaimé ma grande tournée printanière. Honneur à la dernière fréquentée, chronologiquement parlant, puisqu'elle fut visitée lors de la célébration de ma lointaine naissance mon anniversaire !!

Le Pavillon des Boulevards à Bordeaux

Surprise totale pour cette table, dont j'ignorais tout avant de m'y asseoir.

Nelly et Denis Franc opèrent depuis une trentaine d'années sur la place de Bordeaux. Le Pavillon des Boulevards est une véritable institution de la bourgeoisie locale, affublée de son macaron Michelin prompt à rassurer le snobisme naturel d'une clientèle visiblement aussi souple que les bottes d'Alain Juppé en 1995.

L'élégante devanture laisse place à une déco résolument "chic-moderne" à l'intérieur. C'est lumineux, sobre et d'assez bon goût, loin des clichés des maisons bourgeoises où le portrait de l'arrière grand-mère veille sur des meubles de musée en acajou massif.

Le Pavillon des Boulevards à Bordeaux
Le Pavillon des Boulevards à Bordeaux
Le Pavillon des Boulevards à Bordeaux

Accueil très souriant de la maîtresse de maison, personnel affable, au rang attendu pour ce type de table.

Amuse-bouches soignés, sur un verre de châteauneuf-du-pape blanc (Beaurenard 11) au tarif fiévreux de 18 € !!

Nous optons pour le "Menu découverte"... soit un dîner à l'aveugle !!

Oeuf brouillé, haddock fumé - Bouchée de thon rouge, gelée de navet, noix de coco, épicée au vadouvan
Oeuf brouillé, haddock fumé - Bouchée de thon rouge, gelée de navet, noix de coco, épicée au vadouvan

Oeuf brouillé, haddock fumé - Bouchée de thon rouge, gelée de navet, noix de coco, épicée au vadouvan

Place aux "vrais plats" !!

Tous les intitulés sont le résultat des retranscriptions (approximatives) après l'énoncé oral.

Asperges de Blaye sauce yaourt-olives, oeuf de caille - Foie gras fumé minute au bois de hêtre, cédrat et caviar de citron, espuma au sauternes, piment d'Espelette
Asperges de Blaye sauce yaourt-olives, oeuf de caille - Foie gras fumé minute au bois de hêtre, cédrat et caviar de citron, espuma au sauternes, piment d'Espelette

Asperges de Blaye sauce yaourt-olives, oeuf de caille - Foie gras fumé minute au bois de hêtre, cédrat et caviar de citron, espuma au sauternes, piment d'Espelette

Tartare huître-daurade, perle d'huître feuille "iodée" (mertensie maritime) - Le couteau et la langoustine, sauce wazabi
Tartare huître-daurade, perle d'huître feuille "iodée" (mertensie maritime) - Le couteau et la langoustine, sauce wazabi

Tartare huître-daurade, perle d'huître feuille "iodée" (mertensie maritime) - Le couteau et la langoustine, sauce wazabi

Merlu, feuille de nori, sésame noir, sauce miso, petits pois, carottes, girolles - Pigeon : le filet, le cromesquis, le civet, tuile amande, boulghour à l'orientale
Merlu, feuille de nori, sésame noir, sauce miso, petits pois, carottes, girolles - Pigeon : le filet, le cromesquis, le civet, tuile amande, boulghour à l'orientale

Merlu, feuille de nori, sésame noir, sauce miso, petits pois, carottes, girolles - Pigeon : le filet, le cromesquis, le civet, tuile amande, boulghour à l'orientale

Caillé de brebis, gâteau basque - Meringue, blancs en neige givrés-coco, coulis de fruits exotiques - Sabayon au chocolat
Caillé de brebis, gâteau basque - Meringue, blancs en neige givrés-coco, coulis de fruits exotiques - Sabayon au chocolat
Caillé de brebis, gâteau basque - Meringue, blancs en neige givrés-coco, coulis de fruits exotiques - Sabayon au chocolat

Caillé de brebis, gâteau basque - Meringue, blancs en neige givrés-coco, coulis de fruits exotiques - Sabayon au chocolat

Remarquable séquence, qui a frisé le sans faute, si le "caillé de brebis, gâteau basque" n'avait pas dénoté aussi vivement du haut niveau général.

Si en entrant, je m'attendais à une cuisine très sage et soignée, Denis Franc "ose" bousculer sa clientèle avec des associations "peu académiques" et franchement réussies.

Long métrage servi en 02h30, à un bon rythme, aux proportions justes, à la variété qui met en fuite toute pointe d'ennui !! Un macaron largement mérité et très bien tenu !!

Service allant du "gauche volontaire je démarre faut pas m'en vouloir" à l'impeccable "j'ai 9227 services au compteur", toujours aimable et attentif.

Carte des vins classique aux coefficients (outrageants) en phase avec le quotient familial de la clientèle, allant des touristes anglais en "romance bordelaise", jusqu'aux tribus de notables avec le casse-couille de service méprisant (vous savez le lourdaud qui a tout vu, tout fait, tout mangé, tout bu et qui chuchote à 34 000 décibels).

Un grand merci La Miss pour ce joli cadeau !!

Le Pavillon des Boulevards

120 rue de la Croix de Siguey

33 000 Bordeaux

Tél : 05 56 81 51 02

pavillon.des.boulevards@orange.fr

www.lepavillondesboulevards.fr

Voir les commentaires

Greniers St-Jean 2015, en brut de cuvaison... part 2

4 Février 2015, 21:26pm

Publié par Docadn

Bonsoir,

Un excellent dîner à "La Table d'Anjou" à Tiercé (résumé à venir), suivi d'une nuit sur le dos (ou comme notre limousin, à faire la teuf toute la nuit avec des djeunes), avant d'attaquer la suite et fin du grand raout bachique angevin.

Greniers St-Jean 2015, en brut de cuvaison... part 2
Greniers St-Jean 2015, en brut de cuvaison... part 2
Greniers St-Jean 2015, en brut de cuvaison... part 2

Première étape chez Sébastien Mann, dont je retiendrais seulement le Riesling Altengarten 12 à la profondeur notable, ainsi que le Riesling Grand Cru Pfersigberg 11 racé et précis.

Toujours en Alsace, chez Zusslin, seul le Riesling Clos Liebenberg 07, par sa singulière beauté, est parvenu à m'émouvoir.

Direction le Burgenland en Autriche, pour le Domaine Gutt Oggau, avec des blancs aux fruités et aux équilibres enthousiasmants, que les rouges ne confirment pas, en dehors de Bertholdi 11 au soyeux imposant, épaulé par un Joschuari 12 au crayeux et à la fraîcheur marqués.

Greniers St-Jean 2015, en brut de cuvaison... part 2
Greniers St-Jean 2015, en brut de cuvaison... part 2
Greniers St-Jean 2015, en brut de cuvaison... part 2

Retour dans l'Hexagone, chez la star "franco-nippone" du Château Le Puy, où Emilien 10 (millésime des 400 ans du domaine !!) domine de la tête et des épaules les versions 11 et 12 de cette cuvée. Pour Barthélemy (sans soufre), c'est sur le millésime 11 que je trouve le plus de plaisir !!

Chez Le Soula, grosse claque avec le "blanc" 07, alors que c'est le "rouge" 10 qui m'impressionne par sa finesse, sa puissance et sa cinglante netteté !!

Gros passage à vide chez Gramenon, où presque tout me semble sucré et/ou astringent au possible !! Seule La Papesse 14 tient son rang par sa grande mâche et son élégance.

Chez les soeurs du Clos Fantine, La Lanterne Rouge 14 est déjà une grosse gourmandise, quand Faugères 13 et Courtiol 13 ont une astringence rédhibitoire à ce stade !!

Sympathique "rang à boire" au Mas des Chimères, avec en pointe le "blanc" 13 frais et net. En rouge, l'échantillon tiré sur cuve de Nuit grave 13 semble déjà bien en place.

Greniers St-Jean 2015, en brut de cuvaison... part 2

Déjà la fin du salon pour mon palais exténué. Je me "termine" aux sucres, d'abord chez Tessa Laroche, avec une Cuvée de l'Abbesse 13 à l'équilibre épatant.

Puis un dernier "grand" verre que cet Auguste 14 (ex cuvée Vieilles Vignes) du Domaine des Sablonnettes (Christine et Joël Ménard), à l'amplitude, au fruité et à l'équilibre magistraux !!

Il est déjà 13h00, je quitte Les Greniers (bondés) avec une seule certitude : après 400 "grumages*" (et quasiment autant de crachats), j'aime toujours le vin et ses géniteurs !!

* Néologisme personnel tiré du verbe "grumer"

Voir les commentaires