Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
EscapadeS

Articles avec #digression

Escapades... Zi end !!

9 Juillet 2017, 17:00pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Cela fait des lustres que je chante la mort de ce blog... après 4 mois d'inactivité absolue, il est temps de mettre fin à l'acharnement thérablogique !

Beaucoup de blogs gisent sur un dernier article, comme en suspens... j'ai ouvert ce blog le 09 avril 2007 en disant pourquoi je le faisais, autant le fermer le 09 juillet 2017 en expliquant aussi pourquoi !

Toutes les bonnes choses ont une fin... les mauvaises aussi !!

Escapades et son auteur (qui écrit à la 3ème personne du Alain Delon et de son ombre) tournent la page après 10 ans de diffusions chaotiques.

Dans l'espace-temps internautique, cela correspond au règne des dinosaures par rapport à la présence humaine sur Terre, à la dernière fois où un(e) critique gastro a payé une addition, au dernier témoignage d'un flic ayant vu Miossec ou Biolay à jeun !

533 articles, 2547 commentaires, 217 restaurants, 236 comptes-rendus de dégustations de pif,  415 fois le mot "prégnant", 4 poissons à la cuisson parfaite, 87 trop cuits, 93 plats trop salés, 200 desserts ingurgités, 5964 vins goûtés/avalés/recrachés pour toi, ami(e) lecteur/lectrice... mais aussi pour moi, parce que j'ai toujours faim et soif !!

Lassitude quand tu tiens... surtout après 10 ans !

Si la soif et la faim étreignent toujours mon gosier et mon palais, l'envie de vous conter mes aventures gastro-bacchiques m'est passée... clairement !

Je n'ai jamais écrit pour l'audience (heureusement, sinon j'arrêtais dans le trimestre suivant mes débuts), je n'ai jamais dandiné du cul, avec des accroches simili pornos ou érotico-misogynes habillées de teasers singeant les astuces éditoriales aux relents de composteurs de l'industrie agroalimentaire, pour faire venir le lecteur.

J'ai eu plus d'estime que de succès... et c'est moins facile à mesurer !!

Ce succès d'estime a dû me faire passer à côté de 5 ou 6 tentatives de suicide, car je n'ai jamais eu de passion dévorante pour l'écriture.

L'exercice m'amusait parfois, rendre une copie lisible me gonflait souvent, mais de là à jouer aux aspirants ratés d'un Houellebecq ou d'une Despentes, merci... je laisse ce rêve aux désespérés de l'édition et de la reconnaissance.

L'écriture d'un billet ne m'a jamais guère pris plus de temps que celui de taper avec la dextérité d'un gendarme aux 2 doigts gavés de polyarthrite...

En 10 ans, j'ai accepté 2 repas gratuits pour faire plaisir et un 3ème par surprise (et je l'ai signalé sur les articles correspondants), j'en ai refusé des dizaines par souci de liberté d'expression (et elle coûte une blinde dans ce milieu... la liberté).

J'ai payé toutes les bouteilles décapitées et commentées... même celles de potes producteurs... et j'ai dit la vérité, c'est tellement plus simple/sain... mais tellement irréel pour beaucoup !!

Je n'ai jamais fait de "conseil", je ne suis pas vendeur de vins à mes heures perdues (vous verriez le nombre de blogueurs cavistes gus qui vendent du vin, en parallèle, sans que vous vous en doutiez).

J'ai laissé le vin et la nourriture à leur place pour ce qui me concerne : 2 passions qui m'ont coûté et me coûtent toujours... mais qui m'ont apporté beaucoup de plaisir !

Le vin et la table ne sont pas devenus des business pour moi... mais qu'il est drôle aujourd'hui de lire certain(e)s hier en colère et amateurs, aujourd'hui énervés mais pros !!

Le glouglousphère la miamsphère... ou l'art d'utiliser les mécanismes du discours politique et valoriser sa maîtrise des réseaux sociaux.

Comme un film albanais sorti sur 3 écrans en Europe, Escapades ne doit son anonymat qu'au génie forcené de son auteur !

Un talent inné pour le "faire savoir" et inventeur du concept de "buzz" !

L'auteur d'Escapades est à l'origine des ulcères de feu Steve Jobs et des dépressions successives de Marc Zuckertruc !

Largué dès le 1er article, j'ai suivi pendant 10 ans la croissance fulgurante des microsphères dévolues au vin et à la nourriture. J'ai mis un point d'honneur à ne pas suivre dogmatiquement chaque recette pour rester dans la course... effrénée au clic... et ça a marché !

Les sujets et les partis pris se sont rapidement "politisés"... au rythme des tendances et des tribuns du clavier.

On a pu voir l'émergence des "mélenchonistes pinardiers" qui, poing et tire-bouchon levés, ont déclamé et clament encore la naturalité du vin, des hommes et de la société !!

Entre le punk sans clebs qui fait du cidre raté avec des raisins et l'ex-trader venu au vin pour soigner son burn-out, les réussites sont rares... et le prix des bouteilles très très insoumis... eh oui, il ne faudrait pas tout jeter non plus dans le capitalisme !!

Dans la tranchée opposée, les tenants du "vrai vin" : sans défaut, rigide comme un salut hitlérien. On y prône souvent le "vrai manger" qui va avec.  Cela va de l'immuable cuisine populo-bourgeoise, en passant par "le dernier artisan" si chèrement défendu par feu Jean-Pierre Coffe (qui a fini chez Lidl, en passant)...

Mais il serait tellement dommage pour ses "identitaires coronariens" de ne pas profiter du micro pour faire passer d'autres messages moins conviviaux.

Aussi, régulièrement, on croise des saillies contre les vins défendus par les "mélenchonistes natures"... et, au milieu, on se demande toujours pourquoi, des diatribes "Brigitte bardot-grotesques" contre une religion qui, comme tout le monde le sait, a un rapport forcément très très étroit avec le pinard et la charcutaille (toujours de chez Lidl) !

On dit souvent qu'avec le temps, les gens changent, certains mûrissent... mais d'autres pourrissent assurément !

Les réseaux sociaux ou l'Hanounânerie en marche...

Ces 2 factions, face à face, ont nivelé le niveau de la barrique au seuil d'un bassin d'épuration (ethnique, si possible pour ceux de droite).

Je me suis fatigué de lire toutes ces joutes et d'écrire sur ces 2 sujets en me justifiant. Fatigué de la course aux étiquettes, au naturisme de certains amateurs et des discours de quelques vignerons geignards qui palpent parfois autant que 4 smicards.

Fatigué de ces enjeux âprement disputés par des claviers souvent haineux, où le spectacle prime sur la passion.

Ces mêmes claviers qui dénoncent le totalitarisme d'en face (ou d'à côté) à longueur de billets, aveuglés par celui qu'ils distillent au quasi quotidien.

Ils ventilent sur tous les supports internautiques leur "philosophie de la détestation d'autrui(e)", quand le vin et la nourriture sont les armes de pacification les plus redoutables qui existent.

Aussi, avant de tomber à mon tour (en retard... à moins qu'il ne soit trop tard) dans le tourbillon de cet affligeant spectacle, je ferme la boutique (bon, elle est déserte en même temps, c'est vrai) !!

L'avantage de ne pas avoir goûté à la soupe quand tous les autres y ont déjà craché !

Et pour fêter en fanfare la fin d'une décennie à lire, écrire et dire des conneries, quoi de mieux qu'une belle bulle de bouzy ?!

Escapades... Zi end !!

Ciao "Monde de(venu) merde", adieu microcosme (à qui je dois de jolies rencontres), bonjour terre(s) inconnue(s) pas encore polluée(s) par ces enfants d'Hanouna prêt à manger leurs excréments pour briller comme des pitbulls édentés devant un parterre de Claudettes neurasthéniques.

Merci à vous pour votre attention durant ces 10 ans... n'oubliez jamais le seul cri de ralliement qui vaille la peine d'être hurlé :

santé-bonheur... contact et chaleur !!

Voir les commentaires

Cycle de lavage...

2 Janvier 2016, 16:56pm

Publié par Docadn

Bonjour,

A l'instar d'un autre blogueur-amateur-jouisseur, j'ai aussi le clavier triste et le palais amer à l'aube de nouveau cycle.

2016 ème, 5776 ème, 1437 ème année après qui que ce soit, on s'en fiche !!

Alors oui, j'aurais aimé vous écrire, comme beaucoup, les sempiternelles formules à l'empathie aussi durable qu'une bougie chauffe-plat, mais le moral n'a pas envie de forcer le trait pour "disneylandiser" des sentiments chaleureux et des espérances rieuses !!

Je n'ai pas pour autant envie de troller l'espace internautique par des sentences évangélistes du dernier jour !!

Alors oui, au fond, je souhaite la paix dans le monde, un dîner chez Gagnaire et des vins naturels droits pour tous, tous les jours !!

Mais je souhaite aussi ne plus voir ces "chers" réseaux sociaux picolos-gastros se transformer systématiquement en "bar-tabac-PMU" à chaque catastrophe meurtrière, pour alimenter de haine, de fiel et de bêtises toutes les analyses de comptoir aussi profondes qu'un ballon de picrate vide avec de la cendre au fond !!

Source Ouest-France

Source Ouest-France

2015 fut une année "bizarre", quand côté vigne et cuisine, on semble être plus "vivants", presque optimistes !!

J'ai scalpé quelques bulles durant le dernier réveillon... elles avaient toutes une amertume inhabituelle !!

De l'avis de tous (ça fait presque 2 décennies que je réveillonne avec les mêmes personnes), c'est le pire casting que nous ayons eu à "juger" dans nos verres !!

Seules la Triple Zéro de Blot et une bulle 04 de Philippe Gourdon (Saumur) ont sauvé les meubles !!

On parle souvent de "déguster avec la bouche et non avec la tête", il n'empêche que quand la tronche est en biais, les vins soumis le sont parfois aussi !!

Je défends depuis toujours une "liberté d'expression et de pensée" plutôt large, mais quand elle véhicule stupidités et dogmes sans fondements, je bous !!

Si je suis prêt à lire et acquiescer à la majorité des critiques, virulentes ou non, sur le vin, la gastronomie, la politique, le tuning en zone périurbaine, mes limites à la connerie ambiante sont rapidement atteintes quand c'est "la faute à Hollande", "aux 35h00", "aux sans-papiers forcément musulmans, de race peu blanche et zoophiles", "à l'Europe", "aux Roms qui seraient tellement mieux vus s'ils étaient agricoles", "aux Juifs qui ont le pouvoir, de l'argent et les meilleurs locaux dans le Marais", "aux Ricains qui imposent leur culture qui ne fait pas maigrir", au "Qatar qui achète tout surtout si c'est beauf, cher et que ça court vite sur de la prairie tondue" !!

Si je n'ai l'esprit à verser dans la scatologie justifiée du Père Olif, je peux, même sans patois, être aussi tenté d'apporter ma bouse à l'édifice !!

Aussi en 2016, je conchierai toujours plus ou moins poliment sur Sarkosy quand il postillonnera une énième connerie en piétinant, par son arrogance et sa stupidité, "l'esprit français" et les imbéciles qui l'applaudissent !!

En 2016, j'effectuerai comme le colibri ma part dans ce nécessaire "cycle de lavage" !!

Je pisserai (oui, l'ondinisme est une posture plus pratique pour échapper aux représailles) à la figure ou à la raie (selon la taille) des hygiénistes, extrémistes, téléphonistes (fans de la daube musicale renommée Les Insus), végéto-cabernistes (fans du poivron) et autres "snobituristes" (espèce très répandue d'alcooliques ne picolant que de la cartouche éligible à l'ISF) de tout poil !!

1ère bouteille bue en 2016, ça commence bien pour une fois !!

1ère bouteille bue en 2016, ça commence bien pour une fois !!

Et le blog dans tout ça ?!

Ben, il continuera à vivre à son rythme de feignasse, éditant irrégulièrement des billets ronronnants, où votre scribouillard étrillera injustement un vin naturel ou pas, encensera inutilement une table à la cuisine rétrograde du XXème siècle...

Pas d'Escapalmes en décembre dernier.... et moins de voitures brûlées la nuit du 31/12... comme quoi !! Je vous l'ai dit, cette année 2015 était vraiment bizarre !!

Allez, on passe au programme "lavage main, textiles fragiles" pour cette 9ème année miamglouesque !!

A la bonne vôtre mes fidèles et rares lecteurs/lectrices !!

Voir les commentaires

Le site La Passion du Vin racheté par Olif, François Audouze et Gérard Depardieu !!

17 Octobre 2015, 13:44pm

Publié par Docadn

La rumeur n'avait cessé d'être relayée, mais c'est acté : le site francophone n°1 des passionnés du vin est désormais entre les mains de l'improbable trio Olif-Audouze-Depardieu !!

Revenons sur les dessous de cette incroyable transaction, qui fait déjà frémir tout le Mondopicolo !!

Le site La Passion du Vin racheté par Olif, François Audouze et Gérard Depardieu !!

Un joint-venture au-delà de toutes les stratégies imaginables...

Qui aurait pensé que ces 3 passionnés du vin, que tout oppose, se seraient ralliés pour faire main basse sur le site leader des analyses de vin et de la plus grande concentration de trolls picologues internautiques.

Un peu d'histoire...

Né il y a une dizaine d'années, le site La Passion du Vin a rapidement acquis une audience qui, aujourd'hui, fait désormais force dans le Paysage Vitipicole.

Une équipe franco-belgo-suisse compose le noyau des fondateurs... dont Olif occupera brièvement un strapontin en tant que membre du bureau !!

Premiers nains d'IGP Pontarlier / Prescription finale pour l'obtention de l'IGP (source Google)
Premiers nains d'IGP Pontarlier / Prescription finale pour l'obtention de l'IGP (source Google)

Premiers nains d'IGP Pontarlier / Prescription finale pour l'obtention de l'IGP (source Google)

Les histoires d'amour finissent mal... en général !!

Mais comme toutes les "success story", les déchirements sur les visions divergentes de la gestion d'un site et d'une même passion ne tardent pas à se dessiner.

Même si l'équipe dirigeante ne manque pas de médecins, la fièvre monte... et Olif se voit obligé de quitter le giron de LPV pour se lancer dans un élevage de nains jurassiens nourris au Comté 36 mois, affinés au tonneau de ploussard, massés à la cancoillotte tiède sur fond de Benjamin Biolay diffusé 24h sur 24 !!

Source Darty

Source Darty

Et François Audouze arriva...

L'ex-capitaine d'industrie fit une entrée fracassante dans le "bistrot ronronnant de LPV".

Rapidement estampillé "buveur d'étiquettes", décrié par beaucoup, il se signale très rapidement comme un "nécrophage-nécrophile du vin", de prestige si possible...

Pour lui, un vin de moins de 30 ans c'est un peu notre beaujolais nouveau à nous !!

Il a tout bu, mangé dans tous les triples étoilés, s'ouvre du Clos du Mesnil à l'apéro, le termine en kir si c'est trop jeune...

Attaqué de toutes parts, le "tombeur des vieilles (bouteilles)" ne lâche jamais prise.

Depuis, il prend régulièrement part aux "mêlées de LPV". Ses mollets portent toujours les mêmes morsures, mais il résiste.

Un rachat maintes fois démenti... et pourtant !!

Si l'équipe dirigeante a toujours martelé son indépendance, refusant toutes les publicités et autres propositions financières, elle n'a pas vu arriver cette "OPA peu amicale", dont l'habileté force l'admiration !!

Soucre l'Express

Soucre l'Express

Et Depardieu dans tout ça.. et des "winetapes" !!

Un Blitzkrieg (guerre éclair en teuton) qui a laissé pantois l'équipe historique, obligée de céder les rênes du site.

Depardieu, par l'entremise de son ami Vladimir Poutine, a diffusé une série de "winetapes" concernant certains membres du bureau.

Ainsi, on a pu voir Luc Javaux défendre la notion de terroir, tout en se gargarisant (avec un plaisir non dissimulé) d'un vin sans soufre issu de la biodynamie...

Que rajouter en voyant Thierry Debaisieux faire de la sangria avec les 2005 de Laurent Charvin, ou encore Jérôme Perez se lancer dans un bashing ultra-violent contre les vins du sud...

Des "winetapes" qui ont laissé des traces profondes, forçant les "coupables" à renoncer définitivement à leurs fonctions sur LPV... entraînant dans leur chute les autres membres innocents !!

Source "lamidesarts.fr"

Source "lamidesarts.fr"

Le montant de la transaction tenu secret... payé en liquide(s) !!

 

Des "winetapes" qui ont fait largement chuter la valeur intrinsèque du site.

Si personne ne confirme les montants les plus bas jamais atteints pour l'achat d'un site internet, Il se raconte (en off) que les "vendeurs" auraient empoché 12 bouteilles de la cuvée "De battre mon cœur s'est arrêté" sur le millésime 2008, ainsi qu'une carte de réduction de 15% (valable toute l'année) à "Un Midi Dans les Vignes" à Rennes (hors périodes de soldes, hors prestations culinaires, dans la limite des bouteilles sans soufre disponibles).

Un financement occulte, complexe, qui a vu naître un bloc majoritaire composé de François Audouze et Gérard Depardieu, quand Olif, malgré un crowdfunding actif (il n'a récolté que des bouteilles), ne se voyait doté que de 0,7% du nouveau capital !!

 

Source guitarist.com

Source guitarist.com

L'avenir du site LPV...

 

D'après les 3 nouveaux administrateurs, la refonte du site devrait, selon leur communiqué, "améliorer la visibilité de ce dernier, tout en innovant sur des thèmes volontairement écartés par l'ancienne équipe".

La nouvelle équipe a assuré de pas vouloir "censurer" les membres actuels, dont certains jouissaient d'une "liberté de ton plus grande que d'autres"... Gérard Depardieu et son ami Vladimir (dont le pseudo est "Vladim est là" sur LPV) seront chargés de faire respecter cette équité de liberté d'expression.

Une ouverture qui devrait permettre à des prescripteurs classés "bordeline" de pouvoir à leur tour entrer dans l'arène.

On annonce déjà Nicolas le Rouge et un certain Philippe Qu(c)bi côté Hexagone, mais aussi Sandrine Goeymachin et Vincent Pousse-toi pour la partie internationale...

François Audouze souhaite ardemment ne pas "bolloriser" cet espace d'expression, en achetant des chroniqueurs à coups de Petrus et autres La Tâche !!

Il ne paiera ces "consultants en avis définitifs" qu'en "avoirs valables pour un dîner au sein de son Académie des vins anciens".

Source Audiofanzine

Source Audiofanzine

Un nouveau site... 2 rubriques... et des nouvelles tensions !!

François Audouze a décidé de scinder le site en 2 rubriques.

La première sera consacrée aux "Vins à plus de 250 € avec un nom connu en Bourgogne, à Bordeaux ou en Champagne + les restaurants 3 macarons au Michelin", quand l'autre rubrique sera modestement intitulée "Pinards et cubis pour pauvres + bistrots à 19,90 € le midi".

Olif, très fâché par cette nouvelle stratégie, n'a pu opposer son véto contre cette nouvelle architecture.

Il a juste réussi à arracher la gestion de la rubrique "Pinards et cubis pour pauvres + bistrots à 19,90 € le midi", qu'il a immédiatement redécoupé en 2.

Ainsi, les lecteurs pourront lire et alimenter 2 sous-rubriques.

La première sera consacrée aux "vignerons rebelles et respectueux des terroirs, vins natures et bios-avec-n'importe-quoi-derrière + les casse-croûtes charcutiers", quand la seconde sera consacrée aux "vins de merde industriels, foire aux vins, avis sur Bettane et autres cochonneries marketées".

Olif nous confiait (au téléphone) qu'il était peu fan des "forums"... mais qu'avec cette nouvelle opportunité, il espérait attirer et reconquérir des lecteurs éparpillés et désorganisés sur les réseaux sociaux qui se veulent soucieux de la bonne image que le vin et sa culture doivent véhiculer... mais aussi promouvoir l'élevage des nains sous voile, plus aptes à résister à leur exploitation à la téloche ou au ciné !!

Le site La Passion du Vin racheté par Olif, François Audouze et Gérard Depardieu !!

Souhaitons "bonne chance" à ce nouveau défi internautique... qui n'arrivera sûrement jamais !!

Une laborieuse tentative de parodie pour soutenir un nouveau blog drôle, réservé à une niche de lecteurs aux amateurs de pinard qui zonent sur les réseaux sociaux et autres forums, qui comprendront sans mal le 8ème degré et les personnages mis en scène.

Ça s'appelle La Revue des Gros Vins de France (RGVF), c'est tenu par un certain Marc Hélalie, c'est un peu "notre" Gorafi pinardier... et longue vie à lui !!

Voir les commentaires

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

6 Septembre 2015, 14:13pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Pour clore cette trilogie lusitanienne, un exercice (décalé) déjà appliqué au Japon et à la Norvège (et leurs habitants respectifs).

Si le Japon a l'avantage d'être assez loin, la Norvège d'être suffisamment riche froide fraîche pour ne pas se voir opposer un droit de réponse au premier de degré, j'avoue être bien emmerdé avec le Tossland Portugal.

Mais tant pis, soyons de mauvaise foi parfois !!

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

1/ Au restaurant, tout ce qui est sur la table est payant !!

Eh oui, un piège que beaucoup de Français n'apprécient que peu, en découvrant le montant des "couverts" (pain, olives, fromages) à l'addition !!

Pratique considérée comme "illégale" par certains, 9 restos sur 10 continuent d'appliquer cette "tradition", se frottant les mains goinfrant au passage sur le dos portefeuille des touristes ignorants et affamés, se jetant sur le pain comme des poules.

Les locaux y touchent rarement, les prix variant de 1,50 à 3,50 € par personne !!

J'avais aussi croisé cette pratique en Sicile l'an dernier, avec tentative de baise d'arnaque qui avait vu le prix des couverts enfler de 2 à 4 € par tête !!

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais
8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

2/ Le risque d'hypoglycémie au Portugal est proche de zéro, quand le risque de carie(s) frise les 400% !!

Le moindre petit patelin portugais abrite toujours une "pastelaria", ou une "confeitaria", sorte de "pâtisserie-snack-salon de thé" servant majoritairement des viennoiseries et autres douceurs capables de tuer une abeille en plein vol !!

La "pastel de nata" ("pastéis de nata" au pluriel, photo ci-dessus), est le gâteau-roi de Lisbonne, même si on en trouve un peu partout au Portugal aujourd'hui !! Le "Pão de Ló" (gâteau éponge) est moins connu, mais n'est pas moins capable d'être classé comme "arme de 1ère catégorie" dans le milieu des diabétiques !!

Sachez aussi que le pain semble être sous la coupe d'une forme de monopole, que vous n'en trouverez pas dans les "pastelarias-confetarias", qu'il vous faudra pousser la porte d'une "panaderia".

Ces boulangeries ne vendent pour le coup que du pain (très) blanc, pas cher et pas terros.

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

3/ Il est interdit de revendiquer vouloir "manger 5 fruits et légumes par jour" au Portugal, tant les lobbies de la patate, du riz et de l'huile de tournesol sont puissants !!

J'avais effleuré l'infinie délicatesse (de lanceuse de marteau qui ne tricote pas) qui anime la cuisine portugaise par l'intermédiaire de sa cousine açorienne.

La cuisine métropolitaine n'a pas démenti cette lubie monomaniaque des féculents et autres sucres lents A CHAQUE REPAS !!

Vous trouverez bien parfois une tranche de tomate, voire une tranche d'ananas avec votre brochette de viande... mais aussi les inévitables patates (bouillies ou frites), accompagnées de 2 ou 3 palettes de riz, qui vous donnent envie de napalmer toutes les rizières du monde, les sacs de Kouchner et lui avec !!

C'est un fait, on ne va pas au Portugal pour compter ses calories, ni y faire des ventrées de carottes râpées !!

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

4/ Les conducteurs de bus et de tramways sont les principaux responsables de la perte du titre de "peuple le plus sympa d'Europe" !!

Force est de constater que même les "conducteurs-branleurs" du réseau Transdev du 9-3 sont des modèles de politesse, de sourire et de savoir-vivre face à l'introversion la froideur d'une bonne partie du personnel roulant des transports en commun lusitaniens !!

Si comme tout étranger, je n'ai pas saisi dans la seconde toutes les subtilités des us et coutumes régissant la bonne marche des transports locaux, je me suis fait insulter quelques fois pour ne pas être monté dans la rame en moins de 2/10 ème de seconde avec mon sac de 15 kg sans écraser femmes et poussettes !!

Sorti de cette caste à la tolérance aussi peu méditerranéenne que celle d'un Kim Jong-un, le reste de la population fait preuve d'efforts permanents à regagner, à mes yeux, le titre de "peuple le plus sympa d'Europe", trophée souvent disputé avec la Belgique et la très grande majorité des ses ressortissants ni pédophiles et ni Flamands !!

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais
8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

5/ Si tu vas à Sintra, ne va pas à la Pena et contente-toi de la Regaleira...

Classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco, Sintra est située à 45 minutes (en train) de Lisbonne. Symbole de l'architecture romantique européenne, elle est assiégée par des hordes de touristes (dont je ne m'exclue pas) qui errent dans la petite cité avant de trouver le moyen de gagner les hauteurs et de découvrir le "joyau de la cité" : le Palais national de la Pena.

Si le parc (200 ha) vaut le détour, le palais est un véritable sommet du kitsch, sûrement aussi excitant et surpeuplé que celui de Disneyland Paris (que je ne connais pas) !!

Au-delà d'un tarif plutôt prohibitif et d'un accès pas des plus aisés (il faut prendre un bus payant pour parcourir les 6 kms de lacets, ou entreprendre une jolie rando au dénivelé conséquent dont le point de départ n'est pas non plus indiqué est des plus discrets), je vous conseille plutôt de rester "en ville" et de vous diriger à pied vers la Quinta da Regaleira.

Même si, comme moi, vous ne "comprenez rien à l'architecture", vous serez sûrement "touché" par "l'intelligence et l'harmonie des jardins et des terrasses" ainsi que le style "propre" de cette quinta forcément atypique !!

Pour 5€ l'entrée, pas "La Pena" de vous ruiner emmerder là-haut !!

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

6/ Non, ce pays ne "sent pas la morue jusque dans le coeur des frites batatas fritas que des grosses mains (moustachues) invitent..."

Il est quand même bon de rappeler que la fameuse "bacalhau" est née en Norvège (je l'ai déjà écrit ICI), que son nom originel est même "bacalhau de Noruega", qui ne traduit pas un poisson préparé selon la recette d'un ex-trafiquant de drogue, mais bien "morue de Norvège" !!

Sources Le temps/Le Nouvel ObsSources Le temps/Le Nouvel Obs

Sources Le temps/Le Nouvel Obs

7/ Non, ce pays n'est pas peuplé de clones d'Edwy Plenel pour les hommes et de photocopies de Conchita Wurst pour la partie féminine !!

Là encore, un mythe s'effondre !!

Si vous pensiez voir des hôtesses de l'air à la pilosité d'un Demis Roussos vivant, ou des pêcheurs affichant des bacchantes à la António José Conceição Oliveira, vous serez globalement déçus !!

Les filles pratiquent des bains quotidiens de Roundup afin d'exhiber leurs merveilleux tatouages de "cagoles locales", quand les mecs se laissent majoritairement bronzer les zones entourant le philtrum, s'adonnant aussi au tatouage à la sensibilité artistique aussi élevée que la bibliothèque de Franck Ribery !!

Par contre, pour les fringues, même à Lisbonne, nous sommes quand même plus près des "Deschiens en short à Palavas-les-Flots" que des créations de Felipe Oliveira Baptista.

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais
8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais
8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

8/ Il y a un secret que les Portugais vous confieront, à l'unique condition de découvrir leur pays autrement que par la plaie des tuk tuk et les bus Sightseeing, bandes de feignasses !!

Ce secret, j'ai eu la chance de le découvrir, par hasard sans leur aide, dès 2004 !!

La découverte de la "métropole" n'était qu'une (longue) escale pour mon 3ème voyage vers l'archipel INOUÏ des Açores !!

9 îles, 9 pays aurais-je envie de dire !!

Cette année, après 2 voyages et 5 îles, c'était au tour de ce qui est considéré comme la "perle absolue des Açores" : Flores.

Et quand les Portugais en parlent, ils ont souvent des étoiles dans les yeux... je fais désormais partie de cette secte !!

Sa "petite soeur" Corvo nous a échappé... ce n'est que partie remise !!

Comme vous l'avez constaté, rien de bien méchant sur cette vision "subjective" du Portugal et de ses habitants, qui sont globalement adorables, accueillants, plutôt pas grands et pas très poilus en plus !!

Voir les commentaires

Digression estivale

16 Août 2015, 11:53am

Publié par Docadn

Bonjour,

Reprise des activités, quand la moitié de la France soigne encore intensivement son cancer de la peau sur des plages souvent bondées.

Un foutoir internautique qui promène sa bedaine depuis maintenant 9 saisons, tout en se posant l'éternelle question du "renouvellement-lassitude-habitudes-à-la-con".

Je vous épargne le couplet du"je-sais-pas-si-je-vais-arrêter-dans-l'espoir-de-provoquer-une-mobilisation-de-mes-3-lecteurs-et-feindre-le-caprice-de-diva-discount-sans-talents-qu'on-supplie-de-continuer", car je suis aussi (et avant tout) un lecteur de blogs !!

Digression estivale

Mais combien de blogs sont soit morts-nés, soit aussi actifs que Vincent Lambert, comatant dans une permanente procrastination éditoriale ?!

Pour les "encore vivants", combien de blogs à la même rhétorique grammaticale, visuelle, provocatrice aussi passionnante qu'une cérémonie des César ?!!

Ce foutoir n'échappe pas non plus à ce constat et ces travers !!

Si le vin a occupé grandement les débuts calamiteux de ce carnet (à l'orthographe qui peut encore rendre aveugle), la gastronomie s'est faite majoritaire au fil de l'eau... et depuis ronronne !!

Les limites "littéraires" personnelles, les "carcans descriptifs" des sujets abordés, pour ne pas se couper de son petit auditoire... quand certains n'écrivent plus que pour leur petit ego, cultivant au quotidien la frustration d'être un écrivain raté de n'avoir jamais percé dans le milieu de l'édition !!

Cela reste assurément une question de talentS !!

Digression estivale

Alors oui, nous pouvons user et abuser de toutes les astuces grossièretés éditoriales pour "attirer le chaland".

Comme si ces artifices devaient combler, à marche forcée, le vide éditorial et créatif de ces supports potentiellement très excitants !!

Mais non, la "Closer-isation" des blogs poussifs va bon train !!

Voyez vous-mêmes : deux zobs en porcelaine, une poitrine en pvc, un chaton aux yeux d'aryen et c'est la quasi garantie d'une course au clic !!

Digression estivale

Rajoutez un cliiffhanger une accroche suffisamment travaillée pour vous assurer un nombre de like, retweet conséquent... puis monétisez le tout, quitte à ne pas faire ça que pour la gloire, merde !!

Je sais de nombreux blogueurs viscéralement braqués sur leurs "stats" !!

Certains pour mieux vendre leur "pouvoir de prescription" auprès des marques, d'autres pour toiser leurs semblables et/ou masturber caresser langoureusement leur ego !!

Fin de la digression "crachons-sur-les-blogs-à-entraîneuses-pas-de-ça-chez-moi-je-suis-au-dessus-de-cette-vulgarité", pour parler "liquide", même si la question du "renouvellement éditorial" reste ouverte et en suspens !!

Brut Viard-Lanier - 45% pinot meunier, 45% pinot noir, 10% chardonnay

Brut Viard-Lanier - 45% pinot meunier, 45% pinot noir, 10% chardonnay

Poursuivons dans le "décalé bacchique", qui à force de se démarquer finit par ressembler à du "normcore vinique" !!

Au détour d'un séjour forcé aux confins de l'Aisne, j'ai découvert une boutique excitante : La Triperie de Luzoir qui, comme son nom l'indique, vend des produits tripiers à Luzoir !!

Après avoir rempli mon panier d'une bonne dizaine de conserves, mon regard a été happé par cette étiquette !!

La patronne m'en fit un article dithyrambique, normal elle vend pas de la merde !!

5 semaines plus tard, je scalpe ladite bouteille lors d'un apéritif au soleil !!

Et je retrouve dans mon verre l'exact contenu décrit par notre tripière picarde !!

Un vrai bon petit champagne, au dosage un poil appuyé pour mon palais fan du "zéro dosage", mais à l'esprit de circonstance !!

Une acidité de bon aloi, une amertume "intégrée", à l'expression maîtrisée, bref un vrai champ' de consensualité apéritive !!

Si on fouille sur le site de la maison Viard-Lanier, on voit que ce petit domaine ne foule pas ses raisins avec des Birkenstocks traitées "à la 500", qu'il travaille en "raisonné", comme la très grande majorité des domaines champenois !!

Ah, une dernière chose, ça coûte 17 € en boutique, soit le prix d'un crémant "haut de gamme"... et c'est plutôt bien foutu, à mon humble goût, pour du brut !!

Allez, bonne fin de congés payés... pour ceux qui en ont !!!

Voir les commentaires

Les Escapalmes d'Or® 2014

27 Décembre 2014, 08:21am

Publié par Docadn

Bonjour,

Une 5ème édition "chamboulée" par un calendrier aussi serré qu'une tenue SM d'une partie fine lilloise.

Les Escapalmes d'Or ayant pour habitude (de vieux) de sortir après les Vindics d'Or, que cette grosse feignasse d'Antonin n'a pas voulu se fader cette année, annulés cette année pour d'obscures raisons éditoriales, votre serviteur a longuement hésité avant de vous livrer ce 5ème palmarès (tout en participant aux prolongations du Calendrier de l'Avin d'Eva).

Et vu que votre gribouilleur n'a pondu que 33 fois cette année, il s'est dit que 34 c'est mieux que le nombre de bougies soufflées par le crucifié le plus célèbre du monde.

La nappe n'a pas changé... une photo que je vous promets en mode sépia l'an prochain si ce blog existe encore...

La nappe n'a pas changé... une photo que je vous promets en mode sépia l'an prochain si ce blog existe encore...

Aussi, sans attendre, voici pour toi lecteur-lectrice qui transpire des mains et d'ailleurs, le verdict le plus attendu de la gloumiamblogosphère qui ne compte pas !!

"L'Escapalme d'Or 2014 de la meilleure dégustation rennaise de pinards de Jura-Savoie en pleine épidémie de gastro qui commence par du Selosse, tout en dévorant la cuisine de Maïté Ligeron" est attribuée conjointement à "Nanard La Rocaille" et "Martin, dit genou de cristal" pour leurs implications permanentes à organiser et faire vivre un cercle ligéro-mayenno-breton de dégustations pour amateurs jamais repus.

Bravo et merci de vous démener ainsi pour réunir des amateurs trop fainéants pour en faire de même !!

Des bouteilles alignées sur une table, dont une couchée...

Des bouteilles alignées sur une table, dont une couchée...

"L'Escapalme d'Or 2014 du meilleur déjeuner dans une ancienne poste du fief de Rachida Dati pour lequel je vais faire trempette dans la Seine s'il ne chope pas un macaron au Gros Rouge en 2015, où la carte des vins peut donner une demi-molle à tous les Jull buveurs d'étiquettes de pinot-chardo" est attribuée au "Restaurant Les Climats" à Paris.

Une assiette blanche avec du poisson orange, des bouts de légumes et du caca de Shrek très bon

Une assiette blanche avec du poisson orange, des bouts de légumes et du caca de Shrek très bon

"L'Escapalme d'Or 2014 du vin que je n'achèterai jamais, mais qui m'espande à chaque fois que je le goûte, que c'est même fait avec du gamay teinturier, que je te défie de placer ce dernier dans un débat sur la bonne gestion des secours et de la logistique dans la lutte contre le virus Ebola" est attribuée à Strawberry Fields 12 de La Ferme du Mont Benault.

Une photo floue d'une étiquette typique d'un vin moyennement traditionnel

Une photo floue d'une étiquette typique d'un vin moyennement traditionnel

"L'Escapalme d'Or 2014 du pif que tu ouvres n'importe quand, qui n'est jamais, mais jamais, en-dessous de "super bon, j'adore, mets-moi en 10 bouteilles, merde il t'en reste que 3, tant pis je prends tout, mais comment je vais faire après, ok, je vais passer au domaine quand je serai dans le coin, mais je suis poli, donc je prends rendez-vous, mais pourquoi il ne me répond pas, tant pis, je passe pas chez les gens sans prévenir, bon t'es sûr il t'en reste pas une en réserve..." est attribuée à Le Claux 2010 - AOP Côtes-du-Rhône - La Roche Buissière

Une autre photo floue, mais avec une étiquette moins rigolote...

Une autre photo floue, mais avec une étiquette moins rigolote...

"L'Escapalme d'Or 2014 du resto nordique avec ses tables en bois, ses barbus anorexiques, ses plats tous fumés au chêne du Tronçais, ses intitulés télégraphiques, ses légumes qui ne poussent que sur La Terre du Milieu, qui te fait enfin comprendre d'où vient ce putain de cahier des charges à la con d'éligibilité au Fooding qui t'emmerde autant, même si on y parle le danois" est attribuée au Restaurant Radio à Copenhague.

On dirait du russe, alors que c'est juste écrit à l'envers...

On dirait du russe, alors que c'est juste écrit à l'envers...

"L'Escapalme d'Or 2014 du resto parigot auquel tu crois moyennement vu le buzz anormalement élevé dû soit à un(e) AP efficace, soit à une cuisine qui tient la route, dans lequel tu vas après la bataille sans réserver, dont la déco n'est pas faite de meubles Emmaüs chinés amoureusement montés à l'arrache pour faire comme au Verre Volé, au service qui ne dure pas des plombes, sans pinards qui sentent l'entrejambe de rugbyman après un match" est attribuée à Playtime à Paris.

Tables pas encore occupées

Tables pas encore occupées

"L'Escapalme d'Or 2014 du meilleur vin blanc du sud que tu ne peux pas dénigrer comme tous les autres, même si tu es un Amateur et que tu sais que les blancs du sud c'est de la crotte de coccinelle myopathe, que c'est pour les blaireaux, mais là, tu bois et tu fermes ta gueule... même entre les gorgées" est attribuée à Imalaya 2010 - Domaine Le Roc des Anges - Côtes du Roussillon

Une étiquette d'un vin blanc du sud

Une étiquette d'un vin blanc du sud

"L'Escapalme d'Or 2014 du resto qui aurait pu être super bien si le gars il avait pas voulu faire 3 plats en un, alors qu'un plat dans une assiette c'est bien aussi, comme son poulpe en solo par exemple, que c'est super dommage, qu'il gagnerait aussi à bouffer 2-3 clowns et un bras valide de Jamel Debbouze tous les matins sourire un peu en passant" est attribuée à Youpi et Voilà à Paris.

Où est Charlie ?!

Où est Charlie ?!

"L'Escapalme d'Or 2014 pas attribuée à un resto parigot, vu que j'y étais toute l'année, que du coup les restos ailleurs ne m'ont pas beaucoup vu, mais qu'on peut quand même 29 mois après découvrir le meilleur bistrot d'un étoilé à la sortie de l'Echonova" est attribuée à Le Bistr'Aurélia à Vannes.

Poisson mort et pas flou

Poisson mort et pas flou

"L'Escapalme d'Or 2014 du resto où tu n'amèneras JAMAIS une fille pour tenter de la séduire, sous peine de la voir t'ignorer tout le repas à cause de l'énervante supériorité physico-culinaire du chef" est attribuée à Rossi & Co à Paris.

Cuisinier flou... et énervant !!

Cuisinier flou... et énervant !!

"L'Escapalme d'Or 2014 des meilleurs poissons, de la meilleure St-Jacques, des meilleurs tout ce qui sort de la mer préparés par un japonais qui bosse en solo dans un T2 de Hobbit, avec toi dedans, pour te servir des baffes maritimes hallucinantes, que même si tu es une sirène ou un crustacé en phase terminale tu rêverais de finir tes jours sur sa plancha" est attribuée à Akihiro Horikoshi pour "La table d'Aki" à Paris.

Carte des vins floue sur table mal éclairée...

Carte des vins floue sur table mal éclairée...

"L'Escapalme d'Or 2014 du meilleur accueil vigneron de Rablay-sur-Layon, que je ne peux filer à Mélaric vu qu'ils n'y habitent pas, qui parle, fait et boit du vin comme un Pierre Rabhi local, que si tu dis rien, tu peux passer 3 jours dans le chai à dégoupiller des trucs insensés en digressant sur la meilleure façon d'assaisonner un pâté de ragondin stérilisé selon les principes de la cosmoculture, tout en fredonnant une impro de jazz manouche namibien sur une rythmique de fermentation malolactique " est attribuée à Richard Leroy vigneron-vinosophe.

Vigneron flou en plein travail...

Vigneron flou en plein travail...

"L'Escapalme d'Or du caviste qui était toujours fermé quand je voulais y aller, qui s'est rendu compte sur le tard que sa sonnette était hors-service, car le mec tient aussi le resto d'à côté, qui vend et aime le romorantin un peu âgé qui donc à ce titre ne peut être ignoré par la Loire" est attribuée à Eddy Derré de La Cave à vin du Yachman à Lorient.

2 cavistes qui tiennent des bouteilles (source www.leyachtmanlorient.fr)

2 cavistes qui tiennent des bouteilles (source www.leyachtmanlorient.fr)

"L'Escapalme 2014 des meilleures plaques de choco produites par un belge élevé au rang de Stromae du cacao, d'Amélie Nothomb des nouveautés, de Stéphane De Groodt du bean to bar, du Plastic Bertrand du succès (ça plane pour lui tout, ça), mais hélas d'André Lamy de la ganache" est attribuée à Pierre Marcolini.

Tablettes de chocolat belge

Tablettes de chocolat belge

"L'Escapalme d'Or 2014 de la supercherie culinaire qui prend les hipsters et les autres pour des anorexiques patentés en servant des bouchées pseudos ibériques de 24 calories sans même prendre l'accent de Julio Iglesias, alors qu'à ce tarif je veux du Ricky Martin le fion sur la plancha avec des poulpes qui dansent autour" est attribuée à "Le Bat à Paris"

Mobilier anorexique

Mobilier anorexique

"L'Escapalme 2014 de médiathèque qui fait croire qu'on lit autre chose que les faits divers de Grouest-France ou du Télégros de Brest" est attribuée à "Le Diable tout le temps" de Donald Ray Pollock, stupéfiant et haletant roman d'une Amérique perdue dans ses moeurs dégénérées, le tout dépeint avec une écriture à vif !!

Un vrai petit chef-d'oeuvre pour le petit lecteur très irrégulier que je suis...

Un livre qu'il est bien !!

Un livre qu'il est bien !!

Ultime Escapalme d'Or 2014 de ce 5ème palmarès :

"L'Escapalme d'Or 2014 du disque (qui fête ses 3 ans) a la profondeur d'une poitrine de Marina Foïs, mais qui te met une patate matinale unique, que ça sert aussi à ça la zique, pas seulement à spleener des heures durant sur le sens de la vie et de pourquoi plus personne ne fait de crème brûlée maison au resto" est attribuée à The Wombats - Proudly Present, pour son album "This Modern Glitch".

Ainsi s'achève cette 5ème saison des Escapalmes. Les récipiendaires pourront retirer leurs trophées dans l'au-delà en présentant un flash code qu'ils recevront contre un chèque de 432 € à mon ordre.

A l'an prochain, si Paco Rabanne le veut bien...

Voir les commentaires

Vendredis du Vin #68 : quel vin "de jeune" ?

29 Août 2014, 14:41pm

Publié par Docadn

Vendredistes, vendredistes, jeunes, vieux, abstinents et picolos bonjour !!

Nous revoilà (enfin) pour le 68 ème numéro des VdV, présidé ce mois-ci par Nathalie Merceron, scribe en chef du blog Saveur Passion.

En cette fin d'été, la toute prochaine rentrée fait de nouveau frémir tous les adultes coupables d'avoir copulé puis enfanté !!

Ces fossoyeurs du trou de la sécu, pourvoyeurs d'enseignants, adeptes des pédiatres, maudissant les programmateurs de tv matinale, ont l'obligation de mener leurs progénitures jusqu'à un âge dépassant allègrement la maturité sexuelle, armés de connaissances basiques ou approfondies sur "les choses de la vie".

Nathalie a décidé de nous faire bosser sur l'une d'entre-elles : l'initiation au vin !!

Quel vin faire déguster, dans quelle circonstances, quelle appellation "facile" ou chouchou, quel type de vin, quelle couleur, chez quel vigneron, et comment... ? Quel vin pour un jeune ? Ou quel "vin de jeune" ? 20 d'jeun en 2.0.

Vendredis du Vin #68 : quel vin "de jeune" ?

Un sujet forcément assez épineux me concernant sur un point : je n'ai pas d'espèce assimilée au jeune vivant sous mon toit !!

Zéro, nada, pas un exemplaire à dresser élever avec l'instinct de transmission qui anime tous les parents consciencieux !!

J'ai bien quelques neveux et nièces dont j'ai eu le bon goût d'ignorer les provocations physiques éloignés géographiquement, affectivement aussi, mais rien qui puisse me mener à être déterré pour reconnaitre une paternité lâchement ignorée !!

Pour autant, au vu de ma passion pour la dive bouteille, je me devrais de transmettre un bout de cette activité à un jeune (à défaut d'une cave de buveur d'étiquettes), comme un Jedi à son Padawan Maître-Picolo à son apprenti-buveur ...

source leon.centerblog.net/

source leon.centerblog.net/

Tout d'abord, bien choisir sa victime !!

Bon, reconnaissons que pour trouver un jeune à la pilosité post-pucelage n'est pas chose aisée dans mon cas !!

Aussi, pour corser la difficulté :

  • Ne pas hésiter à choisir un jeune qui s'en fout... mais alors qui s'en tape comme de sa première couche propre !!
  • Lui faire renifler TOUS les verres qui passent dans votre main !! Il va vous faire des tronches dégoûtées qu'il sera incapable de reproduire même avec Photoshop !!
  • Lui demander d'ouvrir toutes vos bouteilles, jusqu'à ce que la tendinite le guette !! S'il va faire ça en s'amusant les 2-3 premières bouteilles, il va fuir la corvée plus rapidement que "mettre la table" !!
Source : aglaerhimbo.eklablog.com/

Source : aglaerhimbo.eklablog.com/

Si le jeune a des cheveux longs, la voix stridente et parle très vite en tripotant son smartphone : il s'agit d'un modèle sans bite d'une fille !!

Là aussi, peu de règles différentes à appliquer par rapport au modèle à bite qui se branle tout le temps à l'acné difficile et à la moustache de puceau !!

  • Lui apprendre rapidement à ouvrir des bouteilles de champagne, pour lui préciser qu'on ne s'arrose pas avec en ondulant du bassin devant une piscine et un rappeur à fourrure... et que si elle en met une goutte à côté... ben elle boit pas !!
  • Décorer sa chambre avec des posters d'éphèbes humant avec passion le nectar (en précisant qu'on ne tient pas son verre comme la lopette ci-dessus !!)
  • Ne pas l'empêcher de prendre sa première biture au Malibu pur... qu'elle se dégoûte seule de la noix de coco.... et plus tard des vins archi-boisés qui reniflent parfois la même chose !!
Source : legeekcestchic.eu

Source : legeekcestchic.eu

Si le vieux picolo (ça marche aussi pour la vieille Simone Signoret qui s'ignore !!) peste souvent contre "les errances du jeune", il ne doit pas oublier qu'il a sûrement été "le jeune sympa qui boit n'importe quoi" avant de devenir "le vieux con qui a la prétention de ne boire que le meilleur" !!

Laissons les jeunes se perdre... comme nous !!

Je suis issu d'une famille qui a dû arrêter de boire vers 622 après JC !!

Aussi, étant le premier "repenti" de cette longue lignée d'abstinence depuis Omar Khayyam, il me semble naturel de proposer plutôt que d'imposer...

Alors j'ai choisi mon filleul !! Il est très jeune (13 ans), se fout royalement du vin, me sait passionné et ne veut pas me "décevoir"...

J'ai commencé, comme beaucoup, à lui "faire sa cave" !!

A coup de "12 bouteilles par an", il devrait, une fois toutes les bitures "Red Bull accolé à tout ce qui fait plus de 40 volts", s'y intéresser un jour...

Il n'est pas dit qu'il aime ça... mais il aura la possibilité de le dire, de se mesurer à des "petits vins" comme à quelques "grands vins"!!

Il fera des erreurs de jugement, mais il trouvera, peut-être, au détour d'une bouteille "la révélation"... celle qui lui fera comprendre pourquoi j'ai gribouillé la toile, rempli ma cave et la sienne sur le sujet... et que sa première bouteille aura sûrement son âge !!!

A la tienne Mathieu !!

Vendredis du Vin #68 : quel vin "de jeune" ?

Voir les commentaires

10 généralités subjectives sur Copenhague et ses habitants

12 Avril 2014, 06:48am

Publié par Docadn

Bonjour,

La série des articles "croisons les clichés et les vérités sur une ville, un pays et/ou ses habitants", continue...

Après la Norvège et le Japon, au tour de la capitale danoise de passer au scanner de mon œil torve et presbyte.

Une vision toujours parcellaire, accentuée par les ridicules 54 heures passées sur place, lors d'une fraîche escapade dans la ville abritant la Petite Sirène.

1/ Si t'as pas de vélo, t'es un zéro !!

Les premiers pas dans la ville vous font prendre conscience que le 2 roues est non pas roi, mais partout !!

"En jeans à 35 à l'heure, avec un laptop tout neuf accroché au guidon", ou "à la cool avec panier à chien fixé sur l'avant", le "köbenhavn boende" (habitant de Copenhague, j'ai pas vérifié 3 fois, mais normalement c'est comme ça qu'on dit) pédale par tout temps !! On peut même observer des bouchons de vélos par endroits !!

Pourtant, malgré cela, un seul vainqueur danois du Tour de France en 110 ans !!

Ou ce peuple n'est pas doué pour la petite Reine, ou la filière du dopage la fédération locale de cyclisme est très mal organisée !!

10 généralités subjectives sur Copenhague et ses habitants

2/ Un köbenhavn boende sur 2 est barbu !!

Ce qui te fait dire que si tu n'aimes pas te raser, que tu es un peu typé, tu es forcément un islamiste en puissance qui fomente des attentats, entre 2 prêches sur internet et une raclée bien méritée contre une de tes 11 femmes...

Par contre, si ton physique a des caractéristiques d'une ligne géographique située (bien) au-dessus de Béziers tu es blond, barbu, que tu habites Copenhague, tu es forcément un hipster (ou gay) local, respectueux de la nature, des femmes, partisan de la paix sur Terre, qui promène ses enfants blonds comme Rahan, (tous casqués) sur son grand vélo, contrairement à tous ses barbus bruns, moches, qui égorgent tout, sauf les cochons (même les bios) !!

3/ Si tu trouves que Paris est une ville propre, alors Copenhague est une ville propre aussi !!

Toi qui pense que les pays nordiques ont inventé l'esprit et le geste écolo, en roulant en vélo, ou en vendant des kits de toilettes sèches, sache que Copenhague est une ville aussi sale que Paris, voire même plus selon les quartiers !!

Assez étonné par le haut niveau de crasse et de déchets jonchant le sol de la cité !! Je ne vous parle même pas de l'état des rues le dimanche matin, après les beuveries du week-end. Des centaines de canettes, bouteilles, verres de bière même pas terminés, traînent sur les trottoirs et autour des poubelles (quasi vides).

Forcément "choqué" par le manque de propreté d'une ville, qui jouit (de loin) d'un statut de ville "verte" !!

Je vous épargne les carcasses de vélos pouvant, pour certaines, être datées au carbone 14 !!

NB : une curieuse coutume locale consiste à parsemer les déjections canines, "oubliées" sur les parvis, de petits drapeaux danois, soit pour ne pas marcher dessus, soit pour "réveiller les consciences citoyennes, normalement vexées de voir le drapeau national sur une merde de chien..."

10 généralités subjectives sur Copenhague et ses habitants

4/ Si t'as pas un café à la main, c'est que t'as pas de mains !!

Copenhague est au café ce que le "joint de beuh" est à Amsterdam !!

Cette ville est un extraordinaire parc d'attractions pour amateurs de café !!

Il existe une multitude de torréfacteurs-cafés, permettant à tous les "caféïnomen" d'assouvir leur soif de crus rares, bios, préparés de la manière la plus rigoureuse pour préserver les qualités organoleptiques caractéristiques de ces derniers !!

Aussi, tout le monde en boit, n'hésitant pas à se pavaner avec, dans toute la ville...

10 généralités subjectives sur Copenhague et ses habitants10 généralités subjectives sur Copenhague et ses habitants

5/ Dès que le soleil apparaît, le köbenhavn boende se transforme en tournesol...

Il suffit de voir le soleil se pointer pour observer des hordes de barbus et de blondes (équipés de pare-brises géants en guise de lunettes), sortir des cafés sombres, avec leurs sièges, pour s'exposer aux timides ou généreux rayons de soleil, puis suivre la course de ce dernier.

Aussi, pour les (rares) rues les mieux exposées, on peut voir une effervescence différée d'un côté à l'autre d'une rue, selon son éclairage.

10 généralités subjectives sur Copenhague et ses habitants

6/ Les danois possèdent des poussettes 2 fois plus larges que les trottoirs !!

J'ignore les dimensions standards locales des poussettes, mais force est de reconnaître que ces dernières affichent des largeurs records !!

Aussi, il n'est pas rare de voir des poussettes occuper l'intégralité des trottoirs (et quand c'est un modèle double, il ne manque que le C15 et son gyrophare orange pour annoncer un convoi exceptionnel !!), vous obligeant à jouer à frotti-frotta avec... les vélos !!

Il m'est bien venu à l'esprit que c'était les trottoirs qui n'étaient pas assez larges... que nenni, ces derniers affichent une largeur moyenne double à triple de la majorité des ridicules trottoirs de certains quartiers de la Rive-droite de Paris.

Si on se targue de la fécondité record des françaises, le parc de poussettes de Copenhague est "visiblement" très encourageant pour l'avenir des maternités et, dans une moindre mesure, celui du planning familial...

7/ Quand tu visites Christiania, tu peux légitimement t'interroger sur le concept de village alternatif !!

Attraction touristique de 1er plan lorsque l'on visite Copenhague, Christiania est situé à proximité d'une charmante partie de la ville.

Autoproclamée "ville libre de Christiania", ce quartier "dit alternatif" est en fait un ensemble de cabanes plantées dans un parc aussi crade que le reste de la ville.

Ailleurs, un ex-ministre de l'intérieur (récemment promu) aurait déjà lancé ses compagnies de CRS pour démonter ce gourbi, visiblement géré par des artistes picolos et autres junkies libertaires.

En dehors de la zone de découpe du bois pour chauffer des cabanons dont l'indice d'isolation thermique doit frôler le Z, le reste du "village" ressemble à un camp rom, avec canettes vides dans tous les fourrés et seringues usagées en sus.

Bref, si vous êtes à Copenhague, gagnez du temps, n'y allez pas !!

10 généralités subjectives sur Copenhague et ses habitants
10 généralités subjectives sur Copenhague et ses habitants

8/ Le bon goût règne aussi sur la téloche danoise.

Tout petit soit-il, la Danemark n'échappe pas au trash de la tv réalité !! Au-delà d'une langue assez inbouffable à entendre, il suffit de zapper sur le PAD (Paysage Audiovisuel Danois), pour tomber rapidement sur des beaufs à bouc mal tatoués, aux physiques imposants de beaufs raccords, s'enfilant des bières cul sec sous les vivas d'autres beaufs à bouc et de leurs moitiés au look de bimbo discount coiffées comme des caissières alternatives.

Ca doit ressembler aux émissions de notre TNT consistant à envoyer des Jacky et des Cindy sous le soleil, sauf qu'ici, on les laisse hurler comme des Playmobil punks et gras dans une boîte de nuit locale à moitié vide.

9/ La couronne est une devise chère d'où qu'elle vienne !!

Après avoir dépensé m'être fait tondre financièrement en Norvège, j'ai découvert la couronne danoise, qui n'a guère à rougir en terme de valeur.

Vous payez tout au tarif local, ce qui peut signifier de 4 à 7 € pour un (vrai) café, une trentaine d'euros à 2 dans un salon de thé (un peu chic, soit), une vingtaine d'euros par tête pour manger dans un indien "bon marché" (qui est souvent le low cost de référence un peu partout).

Bref, si le billet d'avion n'est pas cher, préparez-vous à cramer cette économie dans la capitale...

10/ La gare ferroviaire de Copenhague est plus petite que celle du Mans, quand l'aéroport est 2 fois plus grand qu'Orly-Sud et Ouest réunis...

Un décalage très conséquent entre l'immensité de l'aéroport de la capitale, aux couloirs quasi infinis, face la gare ferroviaire centrale de Playmobil, située à juste 15 minutes de l'aérogare !!

Copenhague, avec un peu plus de 500 000 habitants, semble avoir tout misé sur l'aérien, donnant le sentiment de délaisser le rail et sa gare en briques aux tagueurs et autres junkies...

10 généralités subjectives sur Copenhague et ses habitants

10bis/ L'ours de Copenhague est le symbole le plus connu de la ville... après cette connasse de Sirène...

Le plantigrade (version polaire) fut le symbole de la conférence de l'ONU sur le réchauffement climatique, dont la 15ème édition eut lieu à Copenhague en 2009. A cette occasion, une manifestation monstre anima les rues de la ville.

Depuis peu, il est possible d'en voir de vrais au zoo...

Mais n'ayant vu ni la connasse le premier symbole, ni le second (très récent) de la cité, je vous livre 2 versions imagées, dont une (très peu polaire) spécialement pour mon "correcteur orthographique", grâce à qui vous avez, normalement, les yeux qui piquent moins dans les 03 heures qui suivent l'édition brute de mes articles...

Crédit photo : Docadn / Michel Hasson
Crédit photo : Docadn / Michel Hasson

Crédit photo : Docadn / Michel Hasson

Conclusion : Copenhague n'est pas une ville super sexy au premier abord. Des bâtisses rappelant tantôt Chimay, tantôt Bergues, tantôt Londres, vous font passer de l'admiration à l'étonnement !!

Quelques jolies places, d'autres coins plus glauques, des jardins sans âmes, quand les canaux et autres quais révèlent un charme certain... surtout quand le soleil s'en mêle !!

A suivre, quelques adresses...

10 généralités subjectives sur Copenhague et ses habitants
10 généralités subjectives sur Copenhague et ses habitants
10 généralités subjectives sur Copenhague et ses habitants

Voir les commentaires

Intermède

10 Février 2014, 21:01pm

Publié par Docadn

Bonsoir,

En attendant de vous faire le laborieux résumé des Greniers St-Jean 2014, qui se sont déroulés il y a peu à Angers (j'ai oublié mon carnet !!), je me la joue grosse Faria feignasse en vous proposant un petit "quizz-chaîne-inutile-un-peu-égocentrique-mais-récréatif", auquel Tom Delanoue m'a convié.

Ce, afin de participer à un incongru Liebster Award !!

Pour être tagué éligible à ce dernier, il faut :

- Écrire 11 choses sur soi.
- Répondre aux 11 questions de la personne qui vous a nominée.
- Taguer 11 blogs qui comptent moins de 200 abonnés et leur poser 11 questions.
- Mettre le lien vers leurs blogs sur l’article.
- Les tenir au courant de leur nomination.
- Informer la personne qui vous a nominée que vous avez rempli votre tâche.

Je vous laisse découvrir les autres détails de cette "opé" directement chez l'auteur de ce tag...

J'en profite pour placer l'addendum que tous les tatillons de la chose avaient observé, à savoir écrire 11 choses sur soi.

  1. Je suis BEAUCOUP plus âgé que Casimir.
  2. Je suis né dans la Drôme.
  3. Je dors 05 heures par nuit.
  4. Je peux manger 30 chouquettes en moins de 6'30.
  5. Je me brosse les dents tous les midis AU BOULOT.
  6. Je déteste la noix de coco, les navets et les paroles de Jean-Louis Aubert.
  7. Je ne travaille jamais le jour de mon anniversaire (mais c'est pas gagné pour cette année).
  8. J'aime les crèmes brûlées, les aéroports et les montres automatiques.
  9. Je peux rester 01h00 dans les chiottes si ma lecture est passionnante.
  10. Je marche trop vite.
  11. J'aime boire du vin avant ET après manger...

Encore une chaîne, pas forcément interminable, qui se tarira dès que les blogueurs "jeunes de moins de 200 abonnés" auront tous été sollicités !!

Mais au-delà du caractère peu utile de la chose, répondons à l'interview narcissique Alain Delon :

- Quel est ton meilleur souvenir lié au vin ?

Ils sont plusieurs à se disputer cet honneur !! Je dirai qu'un pique-nique printanier au bord du Lez, dans ma natale Drôme provençale, il y a bientôt 2 ans, pour la chaleureuse amitié et la convivialité des vins dégustés, qui me laisseront, pour longtemps, le souvenir indélébile d'un bonheur simple porté par une juste et délicieuse ivresse !!


- Pourquoi ton blog déjà ?

Au départ, juste pour qu'un autre internaute puisse trouver des choses, parfois improbables, que je cherche et trouve moi-même chez d'autres !! Aucune intention d'être le plus lu, le plus prescripteur... ça tombe bien, parce que c'est toujours pas le cas !!


- Fromage ou dessert ?

Dessert sans hésiter !! Même s'ils sont (trop) souvent la conclusion décevante d'un repas de haut vol !!


- Ton blog est top, mais quelle est l’autre passion qui t’anime ?

Heu, t'es gentil Tom, mais c'est pas toujours le cas !! J'aime les patrons de tricots norvégiens d'avant 1982, j'ai une collection de lacets ronds de 65 cm, sans parler de mon herbier composé de poils d'aisselle de roux et rousses de blondes vénitiennes des natifs du second décan du signe du taureau !! Plus sérieusement, courir les restos, les (trop rares) salons des vins, rouler en vtt l'été avec les Momoteurs, marcher le reste de l'année !!


- Si la fin du monde était demain, que ferais-tu ce soir ?

Je dégoupillerais toute ma cave, ne boirais que les choses incrachables, après avoir fait l'amour 11 fois à ma moitié et à toutes les voisines consentantes de moins de 30 ans, c'est à dire déjà mortes !!


- Rolling Stones ou Beatles ?

Beatles sans hésitation !! Apparemment de vraies moules cuites sur scène, mais de vrais compositeurs, eux !!


- La bouteille de tes rêves ?

Franchement, aucune "grande bouteille" ne me fait fantasmer, désolé !! N'étant pas un buveur d'étiquettes né, pas de "nirvana en 75 cl ou en magnum" pour me laisser éveiller une nuit entière !! Mais ce sera pinot noir ou grenache si je dois vraiment choisir !!


- Que rêverais-tu d’apprendre ?

Piloter puis fracasser la Burj Khalifa avec un ULM !! Plus sérieusement, j'aimerais assez apprendre à voler, mais mieux que Mike Brant et quelques roumains !!


- Quel plat me ferais-tu si je venais manger chez toi ?

Un tajine de ce que tu veux dedans, sauf du poussin aveugle et des tripes !!


- Quelle œuvre d’art t’as le plus fait voyager ?

Une mauvaise reproduction d'une peinture aborigène d'Australie, achetée en 1993, lors d'une expo consacrée à cette peinture, au feu Musée des Arts d'Afrique et d'Océanie à Paris.


- Star Wars ou Star Trek ?

L'autre dépressif avec ses oreilles retaillées de boxer m'a toujours fait flipper !! Je préfère encore le Demis Roussos qui beugle à longueur d'épisodes !!

Intermède

Et voilà, mission accomplie !!

A moi donc de désigner 11 autres blogs, pour leur poser des questions existentielles qui risquent de bouleverser leur vie !!

Les gagnants sont :

  1. JC from Livr-esque, parce que j'ai oublié de lui répondre, y'a un bail, à une chaîne, qu'il peut enfin se venger pour l'occasion.
  2. Mix le MC du hard, de la bière, des bistrots + gastros et de l'enseignement sup'.
  3. Le duo gourmand de Toutes Les Bonnes Choses ont une Faim.
  4. L'homonyme de la charcut' lyonnaise alias Bobosse.
  5. Gildas le (faux) maigre... mont, juste pour voir le premier article de l'année 2014 sur le blog !!
  6. Mettons un vigneron, tentons de faire jouer Francis Boulard, le roi des bulles d'art.
  7. Histoire de jouer la parité et la diversité géographique, tendons aussi la perche à Véro du Mas Coris
  8. Retour vers un passé pas si lointain, en relisant les textes bien troussés du Rustre, quitte à le réveiller !!
  9. Un peu de féminité, de voyage et du manger, avec Ptipois.
  10. Tentons aussi la Rive droite avec Isabelle et/ou Daniel.
  11. Pour finir, sollicitons un futur macaron du stationnement à l’œil, FGsuperFred !!

Et maintenant le questionnaire de José Proust :

  1. Si internet n'existait pas, tu ferais quoi actuellement, au lieu de répondre à cette question débile ?
  2. Tu as fais combien de fautes au code ?
  3. Est-ce que la vendange entière t'importe, quand tu goûtes un vin qui sent le cul de poney ?
  4. Le pire vin que tu as dû avaler, sans moufter, car le vigneron, son agent, sa femme, son meilleur client, était largement plus costaud que toi ?
  5. tu as eu combien en anglais au bac ?
  6. Quel est le gros blockbuster, avec les voix françaises de Tom Hanks et Robert de Niro, que tu as vu 5 fois en 3D, dont tu ne te vanteras jamais pour lever charmer une bombasse/un intello plus sexy que BHL en "Master de parcours visuel" qui ne jure que par les films de Theo Angelopoulos ?!
  7. quel est le seul plat que tu peux manger même froid ?
  8. T'es plutôt Godspeed you Black Emperor ou Dédé Verchuren ?
  9. un livre un vin, une chanson pour ta dernière journée avant de devenir sourd, aveugle, perdre l'odorat et le goût ?
  10. Viande ou poisson ?
  11. Et sinon, ça va bien ?!!

Alllez Tom, ça c'est fait !! A vous de jouer !!

Voir les commentaires

Les Escapalmes d'Or® 2013

20 Décembre 2013, 09:39am

Publié par Docadn

Bonjour,

Pour la 4ème année consécutive, "L'Académie des sets de table, du verre à pied et du poisson trop cuit" vous présente le palmarès des Escapalmes d'Or® 2013.

Une chronologie respectée, réglée à l'identique des sorties de guides comme les Gros Jaune & Rouge, ou l'anorexique Fooding.

Si c'est le calendrier de l'Avin qui ouvre toujours la saison des "prix litres et verts", la distribution de bisous des Vindic d'or suit de très près l'éphéméride alcoolique...

Place désormais aux Escapalmes d'Or, pour conclure l'année fiscale, entre 2 rots improvisés à table et un pet négligé en la quittant !!

Eh oui, comme chez Pudlo, on recycle les photos, quand c'est pas les textes !!

Eh oui, comme chez Pudlo, on recycle les photos, quand c'est pas les textes !!

Trêve de blabla, fonçons voir tous les résultats de ce nouveau millésime !!

La double Escapalme d'Or® 2013 de "la grosse feignasse blogueuse qui s'est fait voler son clavier et son mot de passe, mais qui arrive à écrire "caca" 2 fois par semaine sur FB, quand l'autre feignasse publie seulement des pochettes "freaks" tous les vendredis sur FB, sans se rappeler que son dernier article date de Noël 2012", est attribuée à David Fourien et Estèbranleur pour leur grève illimitée avec risque de préavis de travail !!

Donc, pas bravo les gars, mais votre littérature de comptoir & piano manque cruellement au paysage !!

Les Escapalmes d'Or® 2013Les Escapalmes d'Or® 2013

L'Escapalme d'Or® de plomb et d'arsenic 2013 d'honneur pour "le service le plus pourri de la Voie Lactée, assuré par 2 truffes que même un chien aurait honte de déterrer, dont on ne voudrait même pas sur le marché de Saint-Paul-Trois-Châteaux" est attribuée au... personnel du K5 à Lorient pour ce moment unique de professionnalisme et de savoir-vivre !! Encore merci !!

Les Escapalmes d'Or® 2013

L'Escapalme d'Or® 2013 de la "meilleure carte des vins du 4-9 qui ne t'allume pas comme un Zip avec des coefficients de grandes marées sur le prix des cartouches" est attribuée Aux P'tits Oignons à Angers, pour sa remarquable sélection au juste prix à faire bander, prompte à exciter les buveurs d'étiquettes victimes de déni dans ce domaine.

Les Escapalmes d'Or® 2013

L'Escapalme d'Or® Paillettes 2013 du "resto-bistrot parisien éclairé par un briquet en fin de vie, avec des serveurs anorexiques et duveteux qui te laissent respirer à peine 4 secondes entre l'entrée et le plat, mais ça doit être un concept que seul le Fooding peut comprendre, vu que c'est Ze bistrot de l'année" est attribuée au Restaurant Richer, avec mention complémentaire pour le foutage de gueule assumé du "concept" de la carte des vins où, je cite, "on a des vins jeunes, c'est normal, il faut aller dans les étoilés pour trouver des vins à maturité..."

Les Escapalmes d'Or® 2013

L'Escapalme d'Or® 2013 de "l'adresse de retraité en camping-car, qui entre les yeux fermés dans les Logis de France, parce que c'est toujours bon et pas trop cher, que le Saumur-Champigny il est bon aussi et y va bien avec tout, parce que j'aime aussi ces adresses silencieuses, qui ne brilleront jamais, mais qui sont solides" est attribuée à La Cotriade à Ploumanach, car si demain le "label fait maison" vit survit tient mieux que les autres tentatives, il n'y a guère que cette dernière dans le bourg pour vous nourrir "sainement à prix humain".

Les Escapalmes d'Or® 2013

L'Escapalme d'Or® 2013 de "l'adresse surprise que tu n'attends pas plus, au service le plus sympathiquement austère de la ville, qui avec sa formule à 18 € déchire toutes les tables rondes, carrées, ovales de n'importe quel chevalier casqué, en renvoyant dans leurs frigos tous les imposteurs avec leur radis-beurre à 10 boules" est attribuée au Restaurant Le Parvis à Orange, pour la belle équation prouvant qu'on peut faire de la très bonne cuisine à midi comme à 20h00, sans pour autant être obligé de contracter un emprunt toxique pour se sustenter...

Les Escapalmes d'Or® 2013

La double Escapalme d'Or® 2013 du "meilleur accueil vigneron, avec d'un côté, des êtres humains d'une trop rare sincérité et gentillesse dans un milieu peuplé aussi d'enf... de conn... de pas très gentils, aux vins harrypotteriens magiques, puis de l'autre, un couple animé par les miracles de la nature, qui te montre des plantes que tu ne verras jamais dans Silence ça pousse, tout en élevant des vins d'une rare justesse" est attribuée à Catherine et Philippe Delesvaux, ainsi qu'à Aymeric Hillaire et Mélanie Cunin.

Les Escapalmes d'Or® 2013Les Escapalmes d'Or® 2013

L'Escapalme d'Or® 2013 du " meilleur parcours VTT, où tu dors, tu manges, tu grimpes, tu redors, tu remanges, tu regrimpes, tu re-redors, tu re-remanges, tu re-regrimpes, le tout pendant 6 jours, en gardant la banane et en te laissant un peu pousser le bide, ne te lassant jamais des paysages, des chemins, des dénivelés, du Comté, des fritures, des galettes de Michon, que si t'avais le temps (et la forme), tu le ferais en aller-retour tellement c'est bien", est attribuée à la Grande Traversé du Jura en VTT... car elle existe aussi à pied, en bourricot, en deltaplane et en tondeuse autoportée...

Les Escapalmes d'Or® 2013

L'Escapalme d'Or® 2013 de "la meilleure table de banlieue rennaise, qui même en oubliant ta résa ne te pourrit pas le reste de la soirée, se mettant en 8 pour t'offrir un long métrage culinaire unique en 3D, qui fait passer toutes les émissions bouffe de M6 pour un Netto aveugle sans labrador" est attribuée à toute l'équipe de l'Auberge du Pont d'Acigné à Noyal-sur-Vilaine.

Les Escapalmes d'Or® 2013

L'Escapalme d'Or® 2013 du "meilleur canon surprise, qui appelle les gorgées les unes après les autres, sans te soucier du tarif parce que c'est donné, que t'as pas besoin de te branler la tête pendant 03h00 sur le milieu de bouche ou la finale, que même le voltage est transparent, pourtant ça vient du sud, donc ça cogne normalement, mais là je dis sus aux clichés et bois un coup" est attribuée à la cuvée Horizon 08 en St-Chinian, du Domaine des Pins.

Les Escapalmes d'Or® 2013

L'Escapalme d'Or® 2013 de "la meilleure dégustation de chenin organisée par un hypocondriaque limousin-nain et son haltère et gros bonnet 110B, qui te fait dire au bout du compte, que tu aurais vraiment eu les boules d'avoir un rhume ou dentiste ce soir-là, tellement c'était grandiose malgré les bouchonnées de circonstance" est attribuée au quatuor Alain-Patricia-Julien-Sonia, pour leur dévouement continu lors de la soirée diabète comme ses pieds de vignes !!

Les Escapalmes d'Or® 2013

L'Escapalme d'Or® 2013 du "chocolat qui fait un peu vaciller la suprématie de Gillotte sur les Escapalmes d'Or® 2011 et 2012, arrivant même à te laisser la tronche en biais de plaisir, provoquant à l'occasion des réactions outragées, mais lentes, chez les victimes d'AVC très susceptibles" est attribuée à Christophe Roussel pour le splendide équilibre de la majorité de ses créations.

Les Escapalmes d'Or® 2013

L'Escapalme d'Or® 2013 du "caviste découvert tardivement, mais c'est tant mieux pour mon banquier, chez qui t'as souvent envie de crever le ridicule plafond de ton découvert, car ce con malin a toujours un truc dont t'as entendu parler, mais que t'as pas vu la fois d'avant, que t'as pas encore goûté, donc il faut bien éclaircir le mystère littéraire, qui ose en plus vendre du Grignan-Les-Adhémar" est attribuée à :

François Le Henanff, caviste à "Le goût de la vigne" à Pluvigner.

Source www.legoutdelavigne.fr

Source www.legoutdelavigne.fr

L'Escapalme d'Or® 2013 de "la pseudo caution littéraire de hall de gare routière, tellement délicieuse à lire, que tu jalouses en secret toutes les expressions croisées dans cet essai hautement caustique d'anthropologie australienne, sorti il y a déjà 8 ans, mais je suis toujours à la bourre, lisez-le, c'est très drôle et très instructif" est attribuée à Bill Bryson, pour ses chroniques australiennes intitulées "Nos voisins du dessous".

Source Payot & Rivages

Source Payot & Rivages

La tradition voulant que la dernière Escapalme d'Or® soit forcément musicale, nous concluons ainsi ce palmarès 2013 avec :

L'Escapalme d'Or® 2013 du "meilleur album, à mes oreilles, écouté parmi plein d'autres, mais qui fait la nique à tous par le nombre de fois où il a été diffusé chez moi, dans ma Dacia nippone, dans le TGV, dans le RER B, sur la RN 165" est attribuée pour la seconde année consécutive à Bill Ryder Jones, pour son dernier album "A Bad Wind Blows in My Heart", qui après If laisse enfin entendre sa (petite) voix, dont le timbre n'est pas sans rappeler, par moments, celle de Mark Oliver Everett, alias Mr.E (Eels).

Domino Recording Co

Domino Recording Co

Ainsi s'achève cette 4ème cérémonie des Escapalmes d'Or aux "intitulés les plus longs du monde, mais avec moins on comprend pas tout".

Bravo à tous les récipiendaires, ainsi qu'aux nominés jamais nommés !!

Rendez-vous l'an prochain !!

Voir les commentaires

1 2 3 > >>