Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
EscapadeS

Articles avec #portugal

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

6 Septembre 2015, 14:13pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Pour clore cette trilogie lusitanienne, un exercice (décalé) déjà appliqué au Japon et à la Norvège (et leurs habitants respectifs).

Si le Japon a l'avantage d'être assez loin, la Norvège d'être suffisamment riche froide fraîche pour ne pas se voir opposer un droit de réponse au premier de degré, j'avoue être bien emmerdé avec le Tossland Portugal.

Mais tant pis, soyons de mauvaise foi parfois !!

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

1/ Au restaurant, tout ce qui est sur la table est payant !!

Eh oui, un piège que beaucoup de Français n'apprécient que peu, en découvrant le montant des "couverts" (pain, olives, fromages) à l'addition !!

Pratique considérée comme "illégale" par certains, 9 restos sur 10 continuent d'appliquer cette "tradition", se frottant les mains goinfrant au passage sur le dos portefeuille des touristes ignorants et affamés, se jetant sur le pain comme des poules.

Les locaux y touchent rarement, les prix variant de 1,50 à 3,50 € par personne !!

J'avais aussi croisé cette pratique en Sicile l'an dernier, avec tentative de baise d'arnaque qui avait vu le prix des couverts enfler de 2 à 4 € par tête !!

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais
8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

2/ Le risque d'hypoglycémie au Portugal est proche de zéro, quand le risque de carie(s) frise les 400% !!

Le moindre petit patelin portugais abrite toujours une "pastelaria", ou une "confeitaria", sorte de "pâtisserie-snack-salon de thé" servant majoritairement des viennoiseries et autres douceurs capables de tuer une abeille en plein vol !!

La "pastel de nata" ("pastéis de nata" au pluriel, photo ci-dessus), est le gâteau-roi de Lisbonne, même si on en trouve un peu partout au Portugal aujourd'hui !! Le "Pão de Ló" (gâteau éponge) est moins connu, mais n'est pas moins capable d'être classé comme "arme de 1ère catégorie" dans le milieu des diabétiques !!

Sachez aussi que le pain semble être sous la coupe d'une forme de monopole, que vous n'en trouverez pas dans les "pastelarias-confetarias", qu'il vous faudra pousser la porte d'une "panaderia".

Ces boulangeries ne vendent pour le coup que du pain (très) blanc, pas cher et pas terros.

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

3/ Il est interdit de revendiquer vouloir "manger 5 fruits et légumes par jour" au Portugal, tant les lobbies de la patate, du riz et de l'huile de tournesol sont puissants !!

J'avais effleuré l'infinie délicatesse (de lanceuse de marteau qui ne tricote pas) qui anime la cuisine portugaise par l'intermédiaire de sa cousine açorienne.

La cuisine métropolitaine n'a pas démenti cette lubie monomaniaque des féculents et autres sucres lents A CHAQUE REPAS !!

Vous trouverez bien parfois une tranche de tomate, voire une tranche d'ananas avec votre brochette de viande... mais aussi les inévitables patates (bouillies ou frites), accompagnées de 2 ou 3 palettes de riz, qui vous donnent envie de napalmer toutes les rizières du monde, les sacs de Kouchner et lui avec !!

C'est un fait, on ne va pas au Portugal pour compter ses calories, ni y faire des ventrées de carottes râpées !!

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

4/ Les conducteurs de bus et de tramways sont les principaux responsables de la perte du titre de "peuple le plus sympa d'Europe" !!

Force est de constater que même les "conducteurs-branleurs" du réseau Transdev du 9-3 sont des modèles de politesse, de sourire et de savoir-vivre face à l'introversion la froideur d'une bonne partie du personnel roulant des transports en commun lusitaniens !!

Si comme tout étranger, je n'ai pas saisi dans la seconde toutes les subtilités des us et coutumes régissant la bonne marche des transports locaux, je me suis fait insulter quelques fois pour ne pas être monté dans la rame en moins de 2/10 ème de seconde avec mon sac de 15 kg sans écraser femmes et poussettes !!

Sorti de cette caste à la tolérance aussi peu méditerranéenne que celle d'un Kim Jong-un, le reste de la population fait preuve d'efforts permanents à regagner, à mes yeux, le titre de "peuple le plus sympa d'Europe", trophée souvent disputé avec la Belgique et la très grande majorité des ses ressortissants ni pédophiles et ni Flamands !!

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais
8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

5/ Si tu vas à Sintra, ne va pas à la Pena et contente-toi de la Regaleira...

Classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco, Sintra est située à 45 minutes (en train) de Lisbonne. Symbole de l'architecture romantique européenne, elle est assiégée par des hordes de touristes (dont je ne m'exclue pas) qui errent dans la petite cité avant de trouver le moyen de gagner les hauteurs et de découvrir le "joyau de la cité" : le Palais national de la Pena.

Si le parc (200 ha) vaut le détour, le palais est un véritable sommet du kitsch, sûrement aussi excitant et surpeuplé que celui de Disneyland Paris (que je ne connais pas) !!

Au-delà d'un tarif plutôt prohibitif et d'un accès pas des plus aisés (il faut prendre un bus payant pour parcourir les 6 kms de lacets, ou entreprendre une jolie rando au dénivelé conséquent dont le point de départ n'est pas non plus indiqué est des plus discrets), je vous conseille plutôt de rester "en ville" et de vous diriger à pied vers la Quinta da Regaleira.

Même si, comme moi, vous ne "comprenez rien à l'architecture", vous serez sûrement "touché" par "l'intelligence et l'harmonie des jardins et des terrasses" ainsi que le style "propre" de cette quinta forcément atypique !!

Pour 5€ l'entrée, pas "La Pena" de vous ruiner emmerder là-haut !!

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

6/ Non, ce pays ne "sent pas la morue jusque dans le coeur des frites batatas fritas que des grosses mains (moustachues) invitent..."

Il est quand même bon de rappeler que la fameuse "bacalhau" est née en Norvège (je l'ai déjà écrit ICI), que son nom originel est même "bacalhau de Noruega", qui ne traduit pas un poisson préparé selon la recette d'un ex-trafiquant de drogue, mais bien "morue de Norvège" !!

Sources Le temps/Le Nouvel ObsSources Le temps/Le Nouvel Obs

Sources Le temps/Le Nouvel Obs

7/ Non, ce pays n'est pas peuplé de clones d'Edwy Plenel pour les hommes et de photocopies de Conchita Wurst pour la partie féminine !!

Là encore, un mythe s'effondre !!

Si vous pensiez voir des hôtesses de l'air à la pilosité d'un Demis Roussos vivant, ou des pêcheurs affichant des bacchantes à la António José Conceição Oliveira, vous serez globalement déçus !!

Les filles pratiquent des bains quotidiens de Roundup afin d'exhiber leurs merveilleux tatouages de "cagoles locales", quand les mecs se laissent majoritairement bronzer les zones entourant le philtrum, s'adonnant aussi au tatouage à la sensibilité artistique aussi élevée que la bibliothèque de Franck Ribery !!

Par contre, pour les fringues, même à Lisbonne, nous sommes quand même plus près des "Deschiens en short à Palavas-les-Flots" que des créations de Felipe Oliveira Baptista.

8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais
8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais
8 généralités subjectives sur le Portugal et les Portugais

8/ Il y a un secret que les Portugais vous confieront, à l'unique condition de découvrir leur pays autrement que par la plaie des tuk tuk et les bus Sightseeing, bandes de feignasses !!

Ce secret, j'ai eu la chance de le découvrir, par hasard sans leur aide, dès 2004 !!

La découverte de la "métropole" n'était qu'une (longue) escale pour mon 3ème voyage vers l'archipel INOUÏ des Açores !!

9 îles, 9 pays aurais-je envie de dire !!

Cette année, après 2 voyages et 5 îles, c'était au tour de ce qui est considéré comme la "perle absolue des Açores" : Flores.

Et quand les Portugais en parlent, ils ont souvent des étoiles dans les yeux... je fais désormais partie de cette secte !!

Sa "petite soeur" Corvo nous a échappé... ce n'est que partie remise !!

Comme vous l'avez constaté, rien de bien méchant sur cette vision "subjective" du Portugal et de ses habitants, qui sont globalement adorables, accueillants, plutôt pas grands et pas très poilus en plus !!

Voir les commentaires

Porto en mangeant...

30 Août 2015, 12:27pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Second et dernier volet des adresses "testées-approuvées en Lusitanie", consacré à Porto.

Si la ville (auréolée d'un classement au patrimoine mondial de l'Unesco) est surtout connue pour ses vins et ses vignobles, elle m'a laissé une impression plus dynamique que son ainée Lisbonne dans le domaine gastronomique.

Trois adresses "testées-validées" (sur les 5 ou 6 fréquentées).

Porto en mangeant...
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...

Une première adresse populaire, sise face au Mercado do Bolhão, assidûment fréquentée par les locaux et les touristes : Confeitaria do Bolhão.

Dans une ambiance d'obédience "Art-déco", un peu froide à mon goût, on peut notamment se bâfrer d'une énorme et goûteuse "costela vitela" (côte de veau), ou se laisser tenter par les fameuses "tripas" (tripes à la mode de Porto) !!

Moins de 19 € le déjeuner pour 2, avec des jus de fruits frais et un café !!

A noter, un petit-déjeuner correct, mais très disputé passé 09h00 !!

Une confeitaria très animée, qui cache une salle de restauration à priori plus calme au sous-sol !!

Confeitaria do Bolhão

Rua Formosa, 339

Porto

Tél : +351 22 339 5220

www.confeitariadobolhao.com
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...

Au détour d'une (très) longue balade jusqu'au bord de mer, notre petit guide de voyage nous signale cette adresse aux aspirations "bistrot-gastro" : Cafeína

Déco soignée, élégante, "cosy" diraient les spécialistes dont je ne suis pas !!

Une formule déjeuner à 20 € (avec un verre de vin moyen) plutôt pas mal, bien au-dessus des standards habituellement croisés.

Jolie purée, cuisson de la pièce de viande respectée, poisson un poil trop gras, par contre on y sert aussi peu de légumes qu'ailleurs !!

Une adresse déjà signalée par Eva lors de son grand "triporto" !!

Quasiment en face, Terra (appartenant au même proprio) se veut plus "guindé" (ce qui sous-entend plus cher), quand Cafeína Wine & tapas se veut plus simple et accessible.

Cafeína

Rua do Padrão 100

Tél : +351 22 610 8059

www.cafeina.pt
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...

Pour finir, le coup de coeur fourchette de ce séjour chez les "Tripeiros" : Tapabento !!

Planquée sur le côté de la gare de Sao Bentocette discrète enseigne semble être la "cook success" du moment à Porto !!

Découverte par hasard, sans résa, nous obtenons 2 sièges au comptoir.

Jolie salle voutée, 2 niveaux, où 94,36% des clients ont réservé !!

Des entrées plus espagnoles que portugaises, avec notamment cette "tortilha de batata" modèle pour démarrer.

Plat du jour pour La Miss, en l'espèce des "St-Jacques avec une réduction pinardière*" parfaitement saisies, quand j'ai dévoré un "carril de peixe e marisco" (curry de poissons et fruits de mer) relevé avec doigté, aux cuissons là encore maîtrisées !!

Service très aimable, multiliguiste, très "Bennetton", louchant un peu sur "l'esprit Fooding".

La patronne se la joue "copine avec ses clients les plus fidèles", virant poliment les "improvistes" qui veulent une table à tout prix !!

Une vraie "cuisine de marché journalière" aux tarifs plus élevés que la moyenne (de 5 à 17,50 € pour les tapas, comptez 14 à 19 € pour un plat), mais justifiés vu la qualité et les quantités délivrées !!

Résa impérative si vous voulez éviter le comptoir !!

* : je n'ai pas noté l'intitulé exact.

 

Tapabento

Rue Da Madeira, 222

Tél : +351 912 881 272

www.tapabento.com

 

Prochainement... on verra !!

Voir les commentaires

Lisbonne en mangeant...

23 Août 2015, 08:59am

Publié par Docadn

Bonjour,

Comme environ 1 Français sur 2, je suis parti (notamment) au Portugal cet été.

Destination plutôt bon marché, pas très loin, aux charmes nombreux, faisant la quasi unanimité des voyageurs...

Ma seconde préoccupation après le tourisme étant la bouffe, j'ai pu poser ma bedaine dans différentes cantines et restaurants.

Ne connaissant que la roborative "cuisine açorienne", je m'attendais à un certain cousinage culinaire.

Aussi, avant d'attaquer un régime "patates-riz" pour la quinzaine, je tente "la meilleure pizza de la ville", à Lisbonne, pour démarrer ce cycle lusitanien.

Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...

Face à la gare de Santa Apolónia, les pieds dans l'eau, la pizzeria Casanova a pour prestigieux voisins "Bica Do Sopato" et "Deli Delux" (épicerie fine), tout 2 détenus par un certain John Malkovich.

Vous entrez côté cuisine-aquarium, pour découvrir une salle aux hauts plafonds, à la déco assez quelconque.

La clientèle tuerait père, mère, frères et serveurs pour une table sur la terrasse, quand je me contente d'une table à l'intérieur, au coude à coude avec d'autres clients.

"La Primavera" (tomates-mozza-basilic, 11,50€), avec tous ses ingrédients crus est effectivement bonne, la pâte très au-dessus des basiques croisés. "La Siciliana" (9€) est en-dessous, la pâte sauve l'ensemble.

Panna cotta moyenne pour finir. Service speed et impersonnel, salle bruyante, faut que ça tourne.

Tarifs plus français que locaux (sauf pour "l'eau gazeuse maison" à 1€)

Pensez à arriver tôt (genre 19h30), pour éviter la file d'attente dès 20h00, ainsi que la grosse 1/ 2 heure d'attente qui va avec.

Pizzeria Casanova

Avenida Infante D. Henrique 

Cais da Pedra, Armazem B, 

Lisboa

Tél : +351 21 887 7532

​Page FB
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...

Une table croisée lors de mes randos urbaines.

Niché dans le musée de la pharmacie, Pharmacia offre une belle et chaude terrasse, ainsi qu'une très charmante salle à manger.

Tous les accessoires et la déco sont centrés sur le thème du "labo de pharma", mais aucune mixture médicale au menu.

Il fait chaud, nous nous contentons de salades.

Salade au quinoa (8,90€) et aux légumes (9,80€) très bien foutues, dégueulant de fraîcheur, quand nous regrettons juste la taille de l'excellente "crème de pois chiches -curry" offerte servie (en fait tu la raques avec tes couverts) en grignotage.

L'endroit est très plaisant, un poil intimidant quand on est sappé en Quechua-Kalenji touriste, mais vaut le détour quand on veut avaler moins des 7000 calories traditionnellement servies à chaque repas.

Service soigné, pas très souriant, toujours trop lent pour le speed que je suis (même si c'est une constante au Portugal).

Restaurante Pharmacia

Rua Marechal Saldanha 2, 

1249-069 Lisboa

Tél : 351 21 346 2146

​Page FB
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...

Gros coup de coeur gourmand du séjour lisboète pour ce bistrot atypique.

Planqué dans une jolie halle un poil décatie de la place Santa Clara (où se déroule le célèbre "marché des voleurs"), le Restaurante Santa Clara Dos Cogumelos dédie TOUTE sa carte aux champignons !!

De l'entrée (paté aux champignons) au dessert (crème brûlée aux champignons), le chef délivre une savoureuse cuisine forestière et troglodyte !!

Assaisonnée avec précision (sauf sur les ravioles), relevée avec intelligence (le-la poejo* me fait encore saliver sur le clavier), une très jolie cuisine qui flirte souvent avec une certaine finesse gastronomique !!

Sympathique déco décalée, service aimable, souriant, attentionné. Prix plus élevé que les cantoches voisines.

Comptez 50 € pour 2 pour une séquence entrée-plat-dessert, sans les vins !!

Si vous traînez vos guêtres vers le Panthéon, que vous aimez les campinolius, ne ratez pas cette table !!

*menthe pouliot

Restaurante Santa Clara Dos Cogumelos

Campo de Santa Clara

Mercado de Santa Clara 7

Lisboa

Tél : 21 8870661/ 91 3043302

www.santaclaradoscogumelos.com

J'ai écumé d'autres restos-cantines, mais aucun(e) n'a provoqué un frémissement suffisant pour générer un inutile trouble musculo-squelettique supplémentaire sur mon clavier !!

A suivre... un petit tour à Porto !!

Voir les commentaires