Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
EscapadeS

Articles avec #puzelat

Miettes liquides et solides

11 Octobre 2015, 14:30pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Une rentrée très calme sur le front de ce foutoir internautique !!

Mon tire-bouchon est quasiment dans le coma, quand mes raids de gastronomie se réduisent à la fréquence d'un jamboree de scouts unijambistes Burkinabés.

Miettes liquides et solides

Côté liquides, la mandale mensuelle m'est tombée sur le râble par l'intermédiaire d'un splendide Riesling 2008 du Château Béla (Sturovo Region, Muzla, Slovaquie), produit la mythique Weingut Egon Müller (et un certain Miroslav Petrech).

La star allemande (Egon Müller IV de son petit nom) a découvert l'incroyable potentiel de ce terroir (ayant appartenu à un Baron Ullmann) situé sur les bords du Danube, au début des années 2000.

1er millésime en 2001, avec pour objectif de venir se mesurer, notamment, aux "références alsaciennes" des grands secs.

Sur ce 08, le nez est à l'archétype d'un riesling. Hydrocarbures puissants, élégance, déjà salivant. Une attaque finement perlante, à l'expression étonnante "d'écorces de citron", au gras très marqué, finement boisé, aux amers extraordinaires vibrants.

Finale miellée, à l'élégance indéniable, avec une infime-ridicule-limite-tu-la-sens-pas pointe de sucre, que l'équilibre exemplaire intègre parfaitement. Pour à peine 18€, une très belle bouteille qui vieillira encore admirablement. ***(*)

Miettes liquides et solides

Revenons sur nos terroirs, avec un joli jeu de mots dreadlockstracté capillotracté que "Le Telquel un poil dur" (Vin de France 2013), produit par le duo Puzelat-Bonhomme, m'a donné à voir.

Une macération carbonique pinot noir-gamay (80/20) sans soufre ajouté (à la vinif comme à la mise) ni filtration, qui renifle le "peu pas protégé mais droit", avec sa réduction qui sent les poches du manteau de fourrure remisé depuis 3 saisons... limite "cab' franc bio" dans l'esprit.

En tronche, c'est extrêmement fruité, souple, à l'acidité de diable, tout en restant gourmand et équilibré. Un truc pour convaincre les anti-natures par nature qui réduisent (parfois à raison) ces cidres vins à des cours de poterie pour zadistes dépressifs !! ***

Autour de 10 € le glouglou, qui semble avoir plus la cote chez nos voisins anglais que par chez nous, tout en se gardant de tarifs débiles de plus en plus fréquents chez certains "ultra-naturistes" !!

Mises en bouche - Escabèche de maquereau - Dos de lieu jaune aux cocos de Paimpol - Dos de cabillaud - Champs de choux à la framboise
Mises en bouche - Escabèche de maquereau - Dos de lieu jaune aux cocos de Paimpol - Dos de cabillaud - Champs de choux à la framboise
Mises en bouche - Escabèche de maquereau - Dos de lieu jaune aux cocos de Paimpol - Dos de cabillaud - Champs de choux à la framboise
Mises en bouche - Escabèche de maquereau - Dos de lieu jaune aux cocos de Paimpol - Dos de cabillaud - Champs de choux à la framboise
Mises en bouche - Escabèche de maquereau - Dos de lieu jaune aux cocos de Paimpol - Dos de cabillaud - Champs de choux à la framboise
Mises en bouche - Escabèche de maquereau - Dos de lieu jaune aux cocos de Paimpol - Dos de cabillaud - Champs de choux à la framboise

Mises en bouche - Escabèche de maquereau - Dos de lieu jaune aux cocos de Paimpol - Dos de cabillaud - Champs de choux à la framboise

Côté solides, un dîner (le 1er) chez le très discret mais néanmoins très recommandable Tire-bouchon à Lorient, que je fréquente irrégulièrement (au déjeuner).

La déco de "vieille pizzeria-auberge" triste et sombre a laissé place à un intérieur plus "damidoesque". Les poutres ont été repeintes en blanc, une nouvelle moquette à bouclettes, des tons gris... et toujours les classiques nappes blanches.

Un menu à 19, un autre à 29 €, pour 2 séquences parfaitement maîtrisées, où l'esthétisme des assiettes rimaient avec la fraîcheur et le respect des produits .... bon y'a bien 9,58 secondes de cuisson de trop sur les poissons, mais je ne suis toujours pas une référence "normale" dans ce domaine !!

Estampillé d'un "Bib au Gros Rouge", il ne manque à cette table qu'une carte des vins en phase (oui, oui, je me contredis par rapport à ce que j'écrivais en 2009, mais moi z'aussi j'ai changé) avec l'excellence de ces plats, dans cette catégorie "bistrot très soigné", au rapport qualité-prix indéniable le soir comme au déjeuner.

Le Tire-Bouchon

45 rue Jules Legrand

56100 Lorient

Tél : 02 97 84 71 92
Crédit photo : letandem.bzh

Crédit photo : letandem.bzh

Côté "nouveauté qu'il faudra tester", on m'a annoncé l'ouverture "récente" (le 19/05 dernier quand même, mais on est pas à Paname non plus où il faut avoir donné son avis avant l’ouverture) à Vannes, d'une nouvelle adresse détenue par Olivia et David Jubin, aux cv de 1ers de la classe (Guérard, Rambaud, Bras, Boulud, ducasse) : Le Tandem.

David est pâtissier de formation, quand Olivia officiait côté salé lors de leur rencontre chez les Bras. Après 3 ans chez les Québécois, les voilà en néo-voisins du Roscanvec.

Le lieu se définit comme "restaurant-brunch-salon de thé". La cave devrait s'étoffer rapidement selon les murmures d'un caviste... à suivre !!

Une naissance qui succède à la fermeture précipitée-soudaine-surprenante du Café de la Mairie à St-Avé en juin dernier. Un énième rideau baissé pour cause de "modèle économique non-viable".

En souhaitant à Nicolas Séjourné de rebondir rapidement après ce trébuchement !!

crédit photo : Laurentleberrigaud.com

crédit photo : Laurentleberrigaud.com

Autre miette solide, sur la côte lorientaise : La Table de Laurent Le Berrigaud à Guidel.

Après avoir transpiré pendant près d'une décennie au Bistrot Saumon à Pont-Scorff dans un anonymat totalement injustifié, Laurent Le Berrigaud s'est rapproché de l'océan au printemps dernier (le 18/04/15 pour les astiqueurs de diptères).

Il en a profité pour "augmenter sa visibilité" en participant à un jeu tv intitulé "le meilleur menu de France", l'été dernier.

Une nouvelle ligne à rajouter à ma liste "nouveauté qu'il faudra tester" !!

Crédit photo : cavepurjus.com... caricature d'Antony tortul alias "le Jésus déclouté" !!

Crédit photo : cavepurjus.com... caricature d'Antony tortul alias "le Jésus déclouté" !!

Dernière miette bretonne, liquide cette fois-ci, avec un "nouveau dealer internautique de jus" basé à Ploemeur (près de Lorient, une adresse signalée par notre correspondant du 8-7, AT) : Pur Jus.

Google m'apprend que c'est un certain Tegwen Naveos qui semble se "cacher" derrière cette enseigne (dont le début des activités date de 2014) axée "vins naturels", avec une boutique en ligne déjà bien achalandée.

Tegwen Navéos est surtout connu dans le milieu de la gastronomie morbihannaise. Il est cuisinier de formation et possédait une très jolie table au milieu des années 2000 à Guidel... qui a fermé... pour rebondir avec 2 autres établissements plus "accessibles" (1 pizzeria et un bistrot de la mer), toujours à Guidel.

J'avais mangé à sa "grande table" (en 2005), puis au "bistrot de la mer" à l'ouverture, mais ne sait pas si les 2 derniers établissements sont toujours d'actualité !!

Voilà, le long flash info "j'ai pas mangé ni bu grand-chose, mais je vous dis ce qu'il en est de l'actu tiède des fourneaux pas encore testés dans le 5-6" est terminé, vous pouvez fermer l'onglet !!

Voir les commentaires