Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
EscapadeS

Articles avec #vannes

Le Tandem - Les Enfants Terribles - Soon Grill

8 Janvier 2016, 19:23pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Queue de comète des tables fréquentées sur la fin de l'année 2015 !!

Pour démarrer, j'avais parlé dans "Miettes liquides et solides" d'une nouvelle adresse vannetaise au "pedigree théoriquement prometteur".

J'y ai depuis traîné ma bedaine, au déjeuner, un jour de pluie, quelques jours après les attentats parisiens de novembre.

Salle quasi déserte, tout en longueur, pierres apparentes, un vrai tandem accroché au mur... et un accueil qu'on imaginait un poil plus souriant !!

Maquereau mariné, pomme de terre, sucrine, pickled et chips de pain - le hareng, croûte de moutarde et tournesol grillé, sarrasin, fondue de poireau sauce nantaise - Le beurre-sucre en kouign amman, croustillant et crémeux, sauce CBS, sorbet lait ribot
Maquereau mariné, pomme de terre, sucrine, pickled et chips de pain - le hareng, croûte de moutarde et tournesol grillé, sarrasin, fondue de poireau sauce nantaise - Le beurre-sucre en kouign amman, croustillant et crémeux, sauce CBS, sorbet lait ribot
Maquereau mariné, pomme de terre, sucrine, pickled et chips de pain - le hareng, croûte de moutarde et tournesol grillé, sarrasin, fondue de poireau sauce nantaise - Le beurre-sucre en kouign amman, croustillant et crémeux, sauce CBS, sorbet lait ribot
Maquereau mariné, pomme de terre, sucrine, pickled et chips de pain - le hareng, croûte de moutarde et tournesol grillé, sarrasin, fondue de poireau sauce nantaise - Le beurre-sucre en kouign amman, croustillant et crémeux, sauce CBS, sorbet lait ribot
Maquereau mariné, pomme de terre, sucrine, pickled et chips de pain - le hareng, croûte de moutarde et tournesol grillé, sarrasin, fondue de poireau sauce nantaise - Le beurre-sucre en kouign amman, croustillant et crémeux, sauce CBS, sorbet lait ribot

Maquereau mariné, pomme de terre, sucrine, pickled et chips de pain - le hareng, croûte de moutarde et tournesol grillé, sarrasin, fondue de poireau sauce nantaise - Le beurre-sucre en kouign amman, croustillant et crémeux, sauce CBS, sorbet lait ribot

Une formule à 18 € pour la séquence entrée-plat-dessert, en plein centre-ville d'une préfecture peu réputée pour la douceur de ses tarifs, on s'engage !!

Le maquereau mariné monte rapidement dans les tours côté plaisir, alors que le hareng pondère brusquement cet enthousiasme !! Mention toute particulière sur toutes les parties génitales végétales des plats, soignées et respectées !!

La montée en régime reprend au moment du dessert, petite pépite de moelleux, de chaleureux, d'un déjeuner qui se termine sur une note quasi "ouatée" !!

Petite carte des vins (fournie principalement par "Au nom du Vin" à St-Avé et l'Ampélographe à Auray) encore balbutiante... et un service vécu comme pas désagréable, mais assez froid frais côté zygomatiques !!

Je n'ai pu m'empêcher de penser à Elise Rollet, de l'Annexe voisine, qui pourrait aisément céder 50% de son sourire à Olivia Jubin, sans impact sur la tenue de son service rayonnant !!

La prestation globale reste d'un rapport qualité/prix fort honorable au déjeuner !!

J'ai aussi testé la version salon de thé, quelques jours plus tard.

Le "chocolat chaud maison" est bon, assez atypique (gavé d'épices) mais assurément maison, les grignotages dan le ton (dont le fameux et délicieux kouign) !!

Le Tandem

13 rue des halles

56 000 Vannes

Tél : 02 97 63 53 37

letandem.bzh

Direction Nantes, pour un bistrot discret, à la "visibilité" d'une Clio grise sur un parking de supermarché !!

J'avais envoyé, 2 ou 3 ans auparavant, La Miss et ses collègues teutonnes en guise de cobayes !! Elles étaient toutes revenues enchantées par l'adresse.

Au prétexte d'un concert la veille (et d'un dîner tard, sur le pouce, au Lieu Unique largement oubliable), je découvre à mon tour "Les Enfants Terribles", sans Cocteau ni Marais !!

Une "institution quasi anonyme", tenue depuis 9 ans par les mêmes proprios !!

Déco "faussement décharnée", élégante, hauts plafonds, limite "vieux café autrichien" assez agréable, limite branchouille quand la clientèle présente semble plus habituée aux décos aseptisées des maisons de retraite...

Pas de résa en ce samedi midi, pour une salle à moitié vide (ou pleine si vous êtes optimiste). Accueil impeccable, une bouteille de Prestige 11 de Cormerais en guise "d'apéro + je mange avec" !!

Signalée bouchonnée, elle est immédiatement changée par la patronne, visiblement passionnée par la dive bouteille vu le casting de la carte des vins !!

Formules à 18 et 22 € pour entrée-plat et entrée-plat dessert !!

Godaille en vinaigrette, tarama et pommes de terre/Croustillant de lapin au verjus - Noix de veau grillée, potimarron bio beurre noix-xejes - Crémeux chocolat, kumquat et pain d'épices
Godaille en vinaigrette, tarama et pommes de terre/Croustillant de lapin au verjus - Noix de veau grillée, potimarron bio beurre noix-xejes - Crémeux chocolat, kumquat et pain d'épices
Godaille en vinaigrette, tarama et pommes de terre/Croustillant de lapin au verjus - Noix de veau grillée, potimarron bio beurre noix-xejes - Crémeux chocolat, kumquat et pain d'épices
Godaille en vinaigrette, tarama et pommes de terre/Croustillant de lapin au verjus - Noix de veau grillée, potimarron bio beurre noix-xejes - Crémeux chocolat, kumquat et pain d'épices
Godaille en vinaigrette, tarama et pommes de terre/Croustillant de lapin au verjus - Noix de veau grillée, potimarron bio beurre noix-xejes - Crémeux chocolat, kumquat et pain d'épices
Godaille en vinaigrette, tarama et pommes de terre/Croustillant de lapin au verjus - Noix de veau grillée, potimarron bio beurre noix-xejes - Crémeux chocolat, kumquat et pain d'épices
Godaille en vinaigrette, tarama et pommes de terre/Croustillant de lapin au verjus - Noix de veau grillée, potimarron bio beurre noix-xejes - Crémeux chocolat, kumquat et pain d'épices

Godaille en vinaigrette, tarama et pommes de terre/Croustillant de lapin au verjus - Noix de veau grillée, potimarron bio beurre noix-xejes - Crémeux chocolat, kumquat et pain d'épices

L'archétype du bistrot que j'affectionne !!

Des produits frais, des plats inspirés, une carte des vins locale et cohérente, un service soigné, pas guindé et souriant... et un rapport qualité-prix-plaisir angélique !!

Sans avoir fait le tour des tables nantaises, tout en rappelant que j'avais plutôt apprécié Baron-Lefèvre il y a prescription fort longtemps dans ce registre, je désigne sans la moindre hésitation "Les Enfants Terribles" bisT(r)OP de la ville !!

Les Enfants Terribles

4 rue Fénelon

44 000 Nantes

Fermé le jeudi soir

Tél : 02 40 47 00 38 (résa conseillée tout de même)

www.les-enfants-terribles.fr

Pour finir, visite surprise à l'ami Arthur (Pétillault, ex-leader de l'Hédoniste), aux manettes de la cave du phénomène "gastro-grill coréen" du Marais : Soon Grill à Paris !!

C'est un certain Sunghak Han qui pilote les pianos d'un établissement à la déco architecturalement sexy et épurée (by Woojin).

105 couverts, une petite vingtaine d'employés, 300 m2 sur 2 niveaux, dont un petit salon traditionnel "Maru", où tu peux te niquer les genoux dîner au ras du sol !!

Autant dire que l'investissement est visible, qu'il semble aussi léger qu'un Tyson à la retraite et qu'il n'est pas question de faire dans la gamelle de cantoche !!

Le Tandem - Les Enfants Terribles - Soon Grill
Le Tandem - Les Enfants Terribles - Soon Grill
Le Tandem - Les Enfants Terribles - Soon Grill
Le Tandem - Les Enfants Terribles - Soon Grill

Me voilà l'hôte particulier d'Arthur, qui ne manquera pas de m'abreuver de pépites liquides sélectionnées !!

L'Odjinhô Pajeun (calamar-ciboulette) est la galette à partager pour démarrer... que je me suis bâfré seul comme un Pacman !!

S'en est suivi le fameux Dolsotbimbimbab (version tartare de boeuf) et son cortège de "condiments", dont un "kimchi maison" assez addictif... mais toujours spécial !!

Côté liquides, une "intégrale à l'aveugle" qui m'a vu briller comme un Ribéry au Trivial Pursuit !!

Pêle-mêle, j'ai vu défiler un pinot gris 14 (Hors Pistes) du Domaine des Pothiers, un beaujolais blanc verrouillé qui sortira de sa léthargie tard... très tard, une épatante malvoisie slovène de chez Korenika & Moškon, ainsi qu'un refosco de la même maison, aux accents roussillonnais !!

L'accord somptueux sur le Dolsotbimbimbab se fera avec le savagnin 12 de chez Macle (je l'ai trouvé celui-là !!), seul puncheur taillé pour défier ce plat !!

Le Tandem - Les Enfants Terribles - Soon Grill
Le Tandem - Les Enfants Terribles - Soon Grill
Le Tandem - Les Enfants Terribles - Soon Grill

Je termine, avec peine, heureux de ce voyage sur place... qui m'aura permis de discuter avec, d'un côté, de sympathiques voisins curieux de voir les verres s'aligner sans que je les termine... quand, de l'autre côté, un certain Stéphane Bern cherchait désespérément une salade "normale" sur la carte !!

L'impeccable Arthur "omettant" de me présenter la facture (statut "invité surprise" qui m'a coupé les pattes, transparence oblige pour cet article), j'avais pour autant déjà réglé le sort de sa boutique pendant l'orgie !!

Soon fait dans la "cuisine supérieure" (la partie "grill" peut partir dans des tarifs stratosphériques si on veut manger de la "barbaque Baumgartnerienne" à 190 balles l'entrecôte japonaise l'Ilbonsan Wagyu), mais qualité des plats, sélection des produits, logistique de feu (barbecues intégrés dans les tables) sont le prix à payer pour ce grill haut de gamme, aux vins curieux et pertinents (ne prenez pas de rouge, les plats ne s'y prêtent guère), pour une cuisine atypique pour beaucoup d'entre-nous !!

PS : toilettes ravissantes !!

Soon Grill

78 rue des Tournelles

75003 Paris

Tél : 01 42 77 13 56

ouvert 7/7

La prochaine fois, nous parlerons vins où "étoilés bretons"... si j'ai envie !!

Voir les commentaires

Miettes liquides et solides

11 Octobre 2015, 14:30pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Une rentrée très calme sur le front de ce foutoir internautique !!

Mon tire-bouchon est quasiment dans le coma, quand mes raids de gastronomie se réduisent à la fréquence d'un jamboree de scouts unijambistes Burkinabés.

Miettes liquides et solides

Côté liquides, la mandale mensuelle m'est tombée sur le râble par l'intermédiaire d'un splendide Riesling 2008 du Château Béla (Sturovo Region, Muzla, Slovaquie), produit la mythique Weingut Egon Müller (et un certain Miroslav Petrech).

La star allemande (Egon Müller IV de son petit nom) a découvert l'incroyable potentiel de ce terroir (ayant appartenu à un Baron Ullmann) situé sur les bords du Danube, au début des années 2000.

1er millésime en 2001, avec pour objectif de venir se mesurer, notamment, aux "références alsaciennes" des grands secs.

Sur ce 08, le nez est à l'archétype d'un riesling. Hydrocarbures puissants, élégance, déjà salivant. Une attaque finement perlante, à l'expression étonnante "d'écorces de citron", au gras très marqué, finement boisé, aux amers extraordinaires vibrants.

Finale miellée, à l'élégance indéniable, avec une infime-ridicule-limite-tu-la-sens-pas pointe de sucre, que l'équilibre exemplaire intègre parfaitement. Pour à peine 18€, une très belle bouteille qui vieillira encore admirablement. ***(*)

Miettes liquides et solides

Revenons sur nos terroirs, avec un joli jeu de mots dreadlockstracté capillotracté que "Le Telquel un poil dur" (Vin de France 2013), produit par le duo Puzelat-Bonhomme, m'a donné à voir.

Une macération carbonique pinot noir-gamay (80/20) sans soufre ajouté (à la vinif comme à la mise) ni filtration, qui renifle le "peu pas protégé mais droit", avec sa réduction qui sent les poches du manteau de fourrure remisé depuis 3 saisons... limite "cab' franc bio" dans l'esprit.

En tronche, c'est extrêmement fruité, souple, à l'acidité de diable, tout en restant gourmand et équilibré. Un truc pour convaincre les anti-natures par nature qui réduisent (parfois à raison) ces cidres vins à des cours de poterie pour zadistes dépressifs !! ***

Autour de 10 € le glouglou, qui semble avoir plus la cote chez nos voisins anglais que par chez nous, tout en se gardant de tarifs débiles de plus en plus fréquents chez certains "ultra-naturistes" !!

Mises en bouche - Escabèche de maquereau - Dos de lieu jaune aux cocos de Paimpol - Dos de cabillaud - Champs de choux à la framboise
Mises en bouche - Escabèche de maquereau - Dos de lieu jaune aux cocos de Paimpol - Dos de cabillaud - Champs de choux à la framboise
Mises en bouche - Escabèche de maquereau - Dos de lieu jaune aux cocos de Paimpol - Dos de cabillaud - Champs de choux à la framboise
Mises en bouche - Escabèche de maquereau - Dos de lieu jaune aux cocos de Paimpol - Dos de cabillaud - Champs de choux à la framboise
Mises en bouche - Escabèche de maquereau - Dos de lieu jaune aux cocos de Paimpol - Dos de cabillaud - Champs de choux à la framboise
Mises en bouche - Escabèche de maquereau - Dos de lieu jaune aux cocos de Paimpol - Dos de cabillaud - Champs de choux à la framboise

Mises en bouche - Escabèche de maquereau - Dos de lieu jaune aux cocos de Paimpol - Dos de cabillaud - Champs de choux à la framboise

Côté solides, un dîner (le 1er) chez le très discret mais néanmoins très recommandable Tire-bouchon à Lorient, que je fréquente irrégulièrement (au déjeuner).

La déco de "vieille pizzeria-auberge" triste et sombre a laissé place à un intérieur plus "damidoesque". Les poutres ont été repeintes en blanc, une nouvelle moquette à bouclettes, des tons gris... et toujours les classiques nappes blanches.

Un menu à 19, un autre à 29 €, pour 2 séquences parfaitement maîtrisées, où l'esthétisme des assiettes rimaient avec la fraîcheur et le respect des produits .... bon y'a bien 9,58 secondes de cuisson de trop sur les poissons, mais je ne suis toujours pas une référence "normale" dans ce domaine !!

Estampillé d'un "Bib au Gros Rouge", il ne manque à cette table qu'une carte des vins en phase (oui, oui, je me contredis par rapport à ce que j'écrivais en 2009, mais moi z'aussi j'ai changé) avec l'excellence de ces plats, dans cette catégorie "bistrot très soigné", au rapport qualité-prix indéniable le soir comme au déjeuner.

Le Tire-Bouchon

45 rue Jules Legrand

56100 Lorient

Tél : 02 97 84 71 92
Crédit photo : letandem.bzh

Crédit photo : letandem.bzh

Côté "nouveauté qu'il faudra tester", on m'a annoncé l'ouverture "récente" (le 19/05 dernier quand même, mais on est pas à Paname non plus où il faut avoir donné son avis avant l’ouverture) à Vannes, d'une nouvelle adresse détenue par Olivia et David Jubin, aux cv de 1ers de la classe (Guérard, Rambaud, Bras, Boulud, ducasse) : Le Tandem.

David est pâtissier de formation, quand Olivia officiait côté salé lors de leur rencontre chez les Bras. Après 3 ans chez les Québécois, les voilà en néo-voisins du Roscanvec.

Le lieu se définit comme "restaurant-brunch-salon de thé". La cave devrait s'étoffer rapidement selon les murmures d'un caviste... à suivre !!

Une naissance qui succède à la fermeture précipitée-soudaine-surprenante du Café de la Mairie à St-Avé en juin dernier. Un énième rideau baissé pour cause de "modèle économique non-viable".

En souhaitant à Nicolas Séjourné de rebondir rapidement après ce trébuchement !!

crédit photo : Laurentleberrigaud.com

crédit photo : Laurentleberrigaud.com

Autre miette solide, sur la côte lorientaise : La Table de Laurent Le Berrigaud à Guidel.

Après avoir transpiré pendant près d'une décennie au Bistrot Saumon à Pont-Scorff dans un anonymat totalement injustifié, Laurent Le Berrigaud s'est rapproché de l'océan au printemps dernier (le 18/04/15 pour les astiqueurs de diptères).

Il en a profité pour "augmenter sa visibilité" en participant à un jeu tv intitulé "le meilleur menu de France", l'été dernier.

Une nouvelle ligne à rajouter à ma liste "nouveauté qu'il faudra tester" !!

Crédit photo : cavepurjus.com... caricature d'Antony tortul alias "le Jésus déclouté" !!

Crédit photo : cavepurjus.com... caricature d'Antony tortul alias "le Jésus déclouté" !!

Dernière miette bretonne, liquide cette fois-ci, avec un "nouveau dealer internautique de jus" basé à Ploemeur (près de Lorient, une adresse signalée par notre correspondant du 8-7, AT) : Pur Jus.

Google m'apprend que c'est un certain Tegwen Naveos qui semble se "cacher" derrière cette enseigne (dont le début des activités date de 2014) axée "vins naturels", avec une boutique en ligne déjà bien achalandée.

Tegwen Navéos est surtout connu dans le milieu de la gastronomie morbihannaise. Il est cuisinier de formation et possédait une très jolie table au milieu des années 2000 à Guidel... qui a fermé... pour rebondir avec 2 autres établissements plus "accessibles" (1 pizzeria et un bistrot de la mer), toujours à Guidel.

J'avais mangé à sa "grande table" (en 2005), puis au "bistrot de la mer" à l'ouverture, mais ne sait pas si les 2 derniers établissements sont toujours d'actualité !!

Voilà, le long flash info "j'ai pas mangé ni bu grand-chose, mais je vous dis ce qu'il en est de l'actu tiède des fourneaux pas encore testés dans le 5-6" est terminé, vous pouvez fermer l'onglet !!

Voir les commentaires

L'Annexe à Vannes

15 Janvier 2015, 22:44pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Heureux de vous retrouver, pour la 8ème année consécutive, au sein de ce foutoir oeno-gastro-pédestre-mais-pas-trop.

Une année 2015 qui commence comme une gueule de bois trop longue... mais foin de larmoyante prose d'un Ghandi discount du clavier, alimentant le cairn mondial des indignations et des formules archi convenues.

Escapades va continuer à vous saturer les pupilles, entre 2 bouteilles bouchonnées et 3 poissons trop cuits, de photos floues, de textes poussifs agrémentés de vaines tentatives d'humour.

L'Annexe à Vannes

Retour en BzH, après 1 année francilienne, pour découvrir la nouveauté de l'automne 2014 à Vannes.

Source le Télégramme

Source le Télégramme

L'Annexe fut (dans le désordre) une pizzeria, un resto marocain, avant d'être repris en octobre dernier par le duo ci-dessus.

A ma droite, Elise Rollet, ex-Roscanvec (Vannes), Ex-Agapa (Perros-Guirrec) au service.

A ma gauche, David Kiburse, ex-Roscanvec (en tant que second, décrochant une étoile en 2014) au piano.

Une "joint-venture" aux aspirations bistrotières prometteuses, vu les parcours, qui a l'honneur d'ouvrir ma saison 2015 à table.

Un mercredi soir de janvier. Il pleut. La salle, à la trentaine de couverts, est vide. La déco dans les tons actuels, plutôt lumineuse, passe-partout.

L'Annexe à Vannes

La Miss a "grouponné" une formule mettant le "Menu Plaisir" à 25 € au lieu de 35 €.

L'accueil est archi souriant... me faisant quasiment passer pour un Droppy sous Prozac (je me défends pas mal en sourire normalement, mais là, je suis battu par K.O).

Mises en bouche / Kasha / St-Jacques-carottes-gingembre-Citronnelle
Mises en bouche / Kasha / St-Jacques-carottes-gingembre-Citronnelle
Mises en bouche / Kasha / St-Jacques-carottes-gingembre-Citronnelle

Mises en bouche / Kasha / St-Jacques-carottes-gingembre-Citronnelle

Agréables mises en bouche sur bases fromagères, dont une sympathique de cervelle de canut.

"La mousse de sarrasin torréfié" ou "kasha" est une surprenante et puissante pré-entrée, très bretonne dans l'esprit.

L'entrée est généreuse, les St-Jacques (un poil chétives) sur le fil en terme de cuisson, impeccablement saisies. Sous l'écume de carottes se cache une purée hyper onctueuse, très "hivernale-je-veux-du-moelleux-qui-tient-chaud-on-est-bien".

St-Pierre-Epinards-Bouillon noisette - Quasi de veau-Racines-Châtaignes
St-Pierre-Epinards-Bouillon noisette - Quasi de veau-Racines-Châtaignes

St-Pierre-Epinards-Bouillon noisette - Quasi de veau-Racines-Châtaignes

J'ai opté... pour le veau !! Si, si, ne vous moquez pas, je n'ai pas pris le poisson... pour une fois !!

Bien m'en a pris, car je n'aurais pu passer sous silence les 4,4 secondes de "sur-cuisson" constatée sur les (rares) bouchées volées à La Miss.

Pour le quasi, c'est un sans-faute !! Rosé comme demandé, moelleux et charnu en même temps, avec du goût... pour ceux qui serinent que le veau n'en a pas !!

Les châtaignes font à nouveau écho au volet "hivernal-je-veux-du-moelleux-qui-tient-chaud-on-est-bien" de l'entrée.

On pourra se plaindre de l'inusable tendance des racines et autres végétaux, souvent exotiques, parsemant les assiettes. David Kiburse n'en abuse pas, heureusement...

Crémeux citron-Meringue-Kalamansi - Baba-Ananas-Granité Mojito
Crémeux citron-Meringue-Kalamansi - Baba-Ananas-Granité Mojito

Crémeux citron-Meringue-Kalamansi - Baba-Ananas-Granité Mojito

Un crémeux à ne pas mettre entre tous les palais, vu l'acidité très élevée. Perso j'adore, mais méfiance si vous sortez d'un détartrage !!

Le baba-Mojito est un concept qui tient plutôt la route, malgré un taux de sucre trop élevé pour ma pomme.

Service dynamique, à la banane permanente... c'est qu'elle finirait par m'énerver à sourire tout le temps celle-là, non mais oh !! Ils sont où nos serveurs tristes qui tirent des tronches à faire pleurer des clowns ?!!

Blague à part, ça fait plutôt vraiment du bien de voir un service aussi "éclairé".

Une carte des vins gentille (alimentée par Au Nom du Vin à St-Avé), qui ne fera pas courir nus dans les rues les alcooliques accrocs à la chose, mais aux tarifs humains.

Côté assiette, aucun doute sur la vigilance et le soin apportés aux produits intelligemment mis en oeuvre par David Kiburse et son équipe.

Au global, une jolie cuisine généreuse, plus proche de la définition (éculée) d'une certaine "bistronomie" que celle revendiquée de bistrot...

Un solide rapport qualité/prix*, que l'on peut mettre en perspective sur la formule déjeuner, qui met la séquence entrée-plat-dessert à 19 € !!

Une Annexe qui peut rivaliser sans risques avec quelques jolis voiliers du coin...

A ce tarif, c'est sûrement un des meilleurs plans actuels de la ville

* Sauf sur le café, au tarif un poil trop corsé à mon goût (4€) !!
L'Annexe

18 rue Emile Burgault
56000 Vannes

Tél : 02 97 42 58 85
Fermé dimanche et lundi




 

Voir les commentaires

Le Bistr'Aurélia à Vannes

16 Août 2014, 14:41pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Retour à Vannes, quelques 29 mois après ma première visite.

J'avais, à l'époque, découvert La Gourmandière, nouvelle adresse ouverte par Olivier Samson.

Une très belle découverte qui, depuis, a trouvé une place de choix (méritée) dans le paysage gastronomique morbihannais

Cette fois-ci, nous venons "taster" la version "bistrot" (uniquement au déjeuner) de l'établissement désormais étoilé (pour sa version gastro).

Comme d'habitude, pas de résa en poche, en ce beau vendredi de juin.

La déco intérieure a été totalement revue. Adieu le carrelage de crêperie, bonjour la déco tendance...

Il fait chaud en ce 20 juin. Nous optons pour la "terrasse-tonnelle", calée dans la cour du restaurant.

Le menu "Retour du marché d'Olivier de bouche à oreille (ou Sonotone)"* est annoncé à 22 € pour une séquence entrée-plat ou plat-dessert, 26€ avec le dessert en sus.

Je pars forcément pour "la totale".

Sardine - Espuma de betterave - Crème de chèvre

Sardine - Espuma de betterave - Crème de chèvre

Merlu des petits bâteaux - Bouillon de homard

Merlu des petits bâteaux - Bouillon de homard

Clafoutis aux fruits rouges

Clafoutis aux fruits rouges

Ce déjeuner m'a rappelé au bon souvenir de celui effectué chez Marriottat à Agen, tant le plaisir fut grand !!

Pour le même tarif, vous avez, ici aussi, un déjeuner d'un niveau remarquable !!

  • Une entrée (avec la détestable betterave) qui passe sans forcer, tant le travail sur le maudit légume est soigné !! Une sardine de compet' !!
  • Sur le merlu, je retrouve l'intransigeance naturelle d'Olivier Samson sur les cuissons et les textures. Un splendide pavé (pas chiche, je précise), au délicieux bouillon (juste un poil trop salé pour mon palais).
  • Dessert simple, efficace au joli coulis.

Un service aux antipodes de celui observé il y a 2 ans !!

Une Aurélia Samson très à l'aise, souriante, épaulée par un personnel (plus nombreux) au diapason.

La carte des vins, animée par une certaine Julie (passée notamment par La Rochevilaine et Thorel à La Roche Bernard), compte désormais près de 30 pages !!

En conclusion, un rapport qualité/prix/plaisir/quantité absolument recommandable pour ce bistrot-gastro le midi, gastro uniquement le soir, bien planqué dans les faubourgs de Vannes.

* d'autres plats à la carte, ainsi qu'un menu "Plaisir de saison" à 38 € sont aussi disponibles au déjeuner. 

Le Bistr'Aurélia
(La Gourmandière)
Lieu-dit Poignant (près de l'Echonova)
56000 Vannes
Tél : 02 97 47 16 13
www.la-gourmandiere.fr

Voir les commentaires

Bistro & resto Rozili à Vannes

19 Janvier 2014, 10:25am

Publié par Docadn

Bonjour,

Fin novembre 2013, j'apprenais, avec une pointe de déception, la fermeture du trop peu fréquenté "meilleur-bistrot-bar-à-vins-de-la-ville-à-mon-humble-goût" : L'Astéroïde à Lorient (qui avait déjà "viré sa cuti" en se consacrant aux tapas début 2013).

Pressé par mes questions d'enquêteur en plastique, le Huggy local me fila rapidement de succincts mais solides tuyaux, en PVC, sur la nouvelle adresse de l'ex-chef des pianos de feu L'Astéroïde.

Une googlelisation plus tard, je localisais enfin Mathias Carnot et son nouveau QG : Rozili à Conleau (Vannes).

Désormais à la tête de son propre resto, Mathias Carnot (ex-Le Pressoir période Rambaud, La Taupinière, ou encore "Sur le Pont", le bistrot du Moulin de Rosmadec à Pont-Aven) voit enfin aboutir un vieux projet d'indépendance.

Bistro & resto Rozili à Vannes

Rozili (du nom d'un lieu-dit du Finistère, dans lequel notre cuistot a vécu gamin) a ouvert ses portes fin mai 2013, en lieu et place des Voiles Rouges.

Un emplacement remarquable, au look extérieur assez criard, que les voileux du dimanche (et des autres jours de la semaine) ne manquent pas de repérer dans leurs régates aux abords de ce dernier.

Une prudente réservation, en ce vendredi midi de décembre, nous laisse découvrir une petite salle tout en longueur, à la décoration intérieure relativement sobre, à l'esprit "bistrot" plus sage que la devanture "rouge sang de taureau fraîchement égorgé par un Desnoyer à béret".

L'accueil est chaleureux, assuré ce midi-là par un certain Alexis et un très grand Nicolas, que tout le monde doit désormais saouler de part sa relative ressemblance avec le longiligne chanteur belge Stromae !!

Un kir pour La Miss, un gewurz' allemand (moyen) pour ma pomme, avant de statuer sur nos choix du jour.

Une ardoise, qui mériterait une petite simplification, comprenant 4 formules de 17 à 25 €.

Une formule entrée-plat à 17€ pour Cindy (ben quoi, elle s'appelle bien Priscilla celle de Mix !!), quand j'opte pour le "menu I" comprenant la séquence entrée-plat-dessert pour 19 €.

Velouté de je ne sais plus quoi !!

Velouté de je ne sais plus quoi !!

Burger de St-Jacques

Burger de St-Jacques

Côte(s) d'agneau, haricots cocos, jus réduit

Côte(s) d'agneau, haricots cocos, jus réduit

Cabillaud, mousseline de pommes de terre, sauce cresson

Cabillaud, mousseline de pommes de terre, sauce cresson

Onctueux à la mangue

Onctueux à la mangue

Le tout servi en 01h15, avec un sympathique service "bistrot-brasserie" en phase avec les assiettes (le pauvre Nicolas-Stromae doit souvent se plier en 19 pour passer sous le plafond du comptoir).

  • Le burger de St-Jacques est une bonne idée !! Les noix sont superbement saisies, souffrant juste d'un trop grand nombre de saveurs juxtaposées, voire déséquilibrées (le beurre à l'ail sur les pains est notamment trop puissant). A refaire avec une ou 2 saveurs en moins !!
  • Les côtes d'agneau sont généreuses, au "goût de broutard" attendu. Les cocos sont extras, le jus réduit un poil trop riche gras (souvent trop salé pour moi, mais je ne suis pas un référentiel dans ce domaine).
  • Le cabillaud de La Miss est pile dans le "nacré-juste-cuit", la mousseline de pommes de terre purée délicieusement riche de beurre, la sauce cresson un poil trop grasse.
  • Pour finir, l'onctueux à la mangue est d'une relative "justesse roborative", quand la boule de glace est presque dispensable.
Bistro & resto Rozili à Vannes

Carte des vins très correcte (achalandée notamment par "Au nom du Vin" à St-Avé), plutôt maline par sa tarification étagée (les bouteilles à moins de 20 €, à moins de 30, etc..), avec un coefficient au verre parfois agaçant (8 € le verre de Crozes-Hermitage du Domaine Courbis, de mémoire, quand la quille en vaut moins de 20 dans le commerce !!).

Comme à L'Auberg'ine, vous avez la possibilité d'acheter la bouteille à emporter, à "prix caviste".

Derrière cette copie qu'une lecture sans nuances pourra considérer comme "globalement moyenne", je recommande tout de même cette table, sachant que Mathias Carnot sera capable de sortir rapidement de très jolies assiettes comme du temps de L'Astéroïde (dont les débuts furent aussi un poil poussifs).

On peut deviner une énergie bouillonnante, un côté "je veux en faire beaucoup, mais je ne vois pas toujours que j'en fais parfois trop" (Cf le burger de St-Jacques), qu'il reste à canaliser par un juste et plus sobre traitement des jolis produits mis en oeuvre.

Pétrus le chat (enfin) le plus heureux du monde, trouvé dans la cave par les nouveaux proprios !!

Pétrus le chat (enfin) le plus heureux du monde, trouvé dans la cave par les nouveaux proprios !!

PS : demandez la table 11 (2 couverts), jouissant de la plus jolie vue sur la presqu'île de Conleau.

Rozili bistro & resto

178 avenue du Général Juin

(route de Conleau)

56000 Vannes

Tél : 09 81 18 16 09

fermé le lundi et mardi

Rozili.fr

Voir les commentaires