Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Le Coquillage ou une histoire (presque) sans paroles...

7 Juin 2009, 14:31pm

Publié par Docadn

Toujours en marge du 20ème festival international du livre & du film de
St Malo (C'est plus long qu'Etonnants Voyageurs mais c'est l'intitulé que l'on retrouve sur le ticket d'entrée), je me suis retrouvé à St Méloir Des Ondes pour un dîner d'anniversaire surprise.
C'est désormais la seule table ouverte du "corsaire de Cancale". Toujours estampillé Relais & Châteaux, cet hôtel restaurant jouit d'une situation géographique unique et sublime. Des jardins et un château superbes pour un intérieur bourgeois et un poil rétro.
Après un passage par le salon et un St Véran dont j'ai oublié le nom, place aux images :


Des grignotages pas terros en apéro...



Puis on attaque le menu "un grignotage des bords de mer"


Et dans le détail nous observions avant passage entre nos mâchoires

 Une émulsion légère de "fenouillette des falaises"

"Saint Jacques"

"Saumon Bio d'élevage"

"Rillettes de maquereau"

"Poisson froid."

"Poisson chaud !!"

"Bigorneaux taille XL"

"Les huîtres de la baie"

"Une pause s'impose" après cette première salve. Batterie pendant laquelle notre excellent St-Joseph 2007 de chez Gripa évolua pour trouver toute sa place dans ces grignotages...
Les 2 salles affichent complet et nous sommes nombreux à déguster ce menu... La seconde salve arrive :


Et dans le détail :

Quelques encornets frits

"Crabes et coquillages..."

Solettes et "quenelle" de purée de pommes de terre

"Saint Pierre & Chou" (de mémoire de poisson rouge !!)

Puis ce fut l'interminable attente du chariot des desserts... Qui arriva fort dépourvu mais qui me permit de déguster :

J'avais une énorme envie de fraise !!

Un menu pratique pour goûter le travail "bistronomique" d'Olivier Roellinger, mais assez inégal au niveau gustatif. Cela va du "bof" (les encornets) au très bon (les solettes et le Saint Pierre).
La grande majorité des plats sont d'une simplicité déconcertante alliant fraîcheur et goût. Les épices y sont discrets et savamment dosés.Les sauces accompagnant les poissons sont divines.
Le service est lui aussi relativement inégal. "La" maître d'hôtel (au demeurant très sympa) souffrant du "laxisme" relatif de certains serveurs et serveuses. La notre était parfaite.Un sommelier aussi insaisissable que Casper.
La formule du chariot sympa comme tout, a ses limites. Quand la moitié des tables terminent en même temps de manger, le pâtissier (devant faire l'article de la quinzaine de desserts disponibles pour chaque table et "recharger" les desserts manquants jusqu'à épuisement) doit "piloter" entre ces dernières. Ce qui réclame adresse et patience dans les 2 salles à la configuration peu pensée pour la circulation de ce dernier (le chariot des fromages ayant la même problématique).
J'imagine une certaine déception des clients pensant goûter à "l'identique" l'ex cuisine étoilée et qui doivent tomber de haut. Même si le "grand menu" reprend quelques grands classiques, le Coquillage n'a pas (encore !!) la prétention de remplacer l'ex bateau amiral de Cancale.
La carte des vins est classique (trop, à mon humble avis) ou Mosse et Le Moing (et Boulard de mémoire)font figure d'extra terrestres...
C'est uniquement à la fin du repas qu'une tablée (arrivée tardivement) a "explosé" le niveau sonore jusqu'ici tranquille du lieu.
Un voix plus forte que les autres et que je qualifierais de "marseillais de terrasse" (mes excuses aux marseillais de terrasse discrets) a troublé sensiblement l'ambiance tranquille qui prévalait jusqu'ici.
Et c'est en quittant les lieux que je découvris que le stentor du moment n'était autre qu'Olivier Roellinger himself, expliquant à très haute voix les épices des plats à "ses invités".
Cela reste malgré tout un lieu unique avec une cuisine simple et inspirée... La nuit est tombée et je suis rentré...


Château Richeux
Restaurant Le Coquillage
D155, route du Mont Saint Michel
35350 Saint-Méloir-des-Ondes
02 99 89 64 76

http://maisons-de-bricourt.com/

Commenter cet article

jull 08/06/2009 23:01

je n'avais pas vu... desolé
cela semble correct eut egard aux produits et à la quantité de plats proposés

docadn 08/06/2009 22:52

Salut Alain,
je me souviens bien de l'article (bien plus enthousiaste)d'Eric, mais les faits sont têtus, c'était très inégal...La formule est malgré tout sympa...
Salut Julien,
Coté prix on le distingue sur la toute première photo (en haut à gauche)...
Alors après les étiquettes de vin on veut se faire de l'étiquette d'assiette !!;o))

jull 08/06/2009 18:57

Salut, toujours un plaisir de lire tes Escapades Gourmandes Jean Luc... ;-o)))
Vrai que ce menu de la Mer semble bien tentant dans son ensemble, tu y etais dimanche??? (bon ok j'arrete de poisson mes blagues à sous..)
Donc, plus serieusement, niveau prix ca donne quoi ce menu? et les vins?, car cela m'a souvent tenté d'y faire un tour pour le prestige du nom.
A bientot
Jull

AlainT 07/06/2009 22:50

Dommage que ce soit si inégal, car les différentes salves sont à priori plus que tentantes. J'ai le souvenir d'un article nettement plus enthousiaste sur le blog d'Eric, il y a quelques années il est vrai.
Cette formule nous a plusieurs fois fait de l'oeil, mais nous ne l'avons jamais tentée. Quant à notre unique expérience de la maison mère, on avait également oscillé entre le "bon sans plus" et le "sublime". Comme quoi il y a une certaine continuité...
Alain