Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
EscapadeS

LPV BzH acte X : il me Jura que Savoie était une Altesse sans Chardonnay

26 Janvier 2014, 11:21am

Publié par Docadn

Bonjour,

Retour à des préoccupations plus liquides que solides, avec un nouveau congrès d'alcoolos assumés, dans le QG rennais des "gourous du glouglou", je veux bien évidemment parler des Ligeron et leur "Un Midi Dans les Vignes" (que je propose de rebaptiser "Un 13h00-13h30 dans le bourrier, si on veut", vu l'heure tardive à laquelle ils daignent commencer leur service ces grosses feignasses) !!

Dixième rendez-vous breton, 5ème édition rennaise, orchestrée par "Nanard la Rocaille", amputé de son Martin occupé à descendre des Henri Maire et autres délices, plutôt que partir à la découverte de 2 régions trop souvent oubliées dans la PVF (Paysage Viticole Français).

Grosse appréhension des Padawans de la table sur ces 2 mystères régionaux, bien garnis en rumeurs urbaines et autres clichés savamment tatoués au fil des décennies, par la presse et la foule, souvent en colère, même quand il n'y a pas un seul portique à brûler !!

LPV BzH acte X : il me Jura que Savoie était une Altesse sans Chardonnay

Une grosse épidémie de chiasse gastro a cloué aux chiottes lit quelques prétendants à ce voyage initiatique ou de remise à jour !!

Grand Cru Blanc de Blancs - Extra Brut - VO - Jacques Selosse (dégorgé en ??/12)

Grand Cru Blanc de Blancs - Extra Brut - VO - Jacques Selosse (dégorgé en ??/12)

Mais pour l'heure, nous démarrons en souhaitant la bienvenue à Agathe, qui se repose avec sa mère, quand le père lâche déjà ses responsabilités en festoyant avec nous...

Un nez un poil fermentaire, teinté d'une immédiate élégance, doublée d'une attaque d'une finesse inouïe, à la bulle caressante, au diamètre parfait, dotée d'une sapidité intense, d'un équilibre immense, très très finement oxydative, au crayeux vibrant, à l'amertume de haute couture. ***(*)/****

Merci Agathe (surtout à sa courageuse maman, accessoirement au père) d'être arrivé plus tôt que prévu, pour me faire redécouvrir une cuvée que j'avais estampillée "oxydative et puissante", quand cet exemplaire s'est révélé être un très grand vin (au tarif raccord !!).

Mais place à la thématique du jour, avec un petit gars qui se fait remarquer, avec l'unique rouge de la session (quand on avait précisé, au préalable, des critères très Ku Klu Klan monochromes)

Domaine Rolet -Arbois - Poulsard Vieilles Vignes 2009

Domaine Rolet -Arbois - Poulsard Vieilles Vignes 2009

Robe claire, très "pinot-boisé-tabac" au nez, à l'attaque fraîche, relativement astringente (limite asséchante), très épicée, tonique, mais relativement monolithique. **/**(*)

Domaine André et Mireille Tissot - Crémant du Jura - (estimé 2012)

Domaine André et Mireille Tissot - Crémant du Jura - (estimé 2012)

Nez très marqué de pomme, fermentaire, à la bulle sauvage. L'épaisseur de la bulle se confirme en bouche. C'est brouillon, voire envahissant. Aurait peut-être sûrement mérité un bon carafage pour mieux voir ce que ce crémant cachait derrière ce spa-balnéo. **

Michel Gahier - Arbois - Fauquette 2002

Michel Gahier - Arbois - Fauquette 2002

Un nez "tradi", juvénile, à l'expression attendue (c'est mon apport), qui en a encore sous les orteils, que personne ne voyait aussi "vieux".

Très content du comportement de ce"chardo-pas-oxydatif-délicat-gourmand-à-la-longueur-contemplative", mais surtout de mettre en "lumière" ce vigneron trop discret à la Fauquette toujours épatante. ***(*)

Autrement - Roussette de Savoie - Jacques Maillet - Altesse 2012

Autrement - Roussette de Savoie - Jacques Maillet - Altesse 2012

Une étonnante aromatique de "berlingot-fruits blancs", après ces nez "jurassiens". Un côté "chardo-anisé-sudiste", à l'amertume marquée, un poil mou en l'état pour moi. **

Domaine Ganevat - Grusse en Billat - Côtes du Jura - Chardonnay 2008

Domaine Ganevat - Grusse en Billat - Côtes du Jura - Chardonnay 2008

Nez classique de "jurassien potentiel", à l'attaque riche, très puissante, aux notes pharma marquées, très épicé, finement perlant, à l'acidité relevée, à la longueur notable. ***

Baud père & fils - Côtes du Jura - Cuvée Tradition 2008

Baud père & fils - Côtes du Jura - Cuvée Tradition 2008

Voilà la "fameuse noix" que se coltinent les vins du Jura depuis la paléolithique !! Un nez très "savagnin", accompagné de notes d'alcool à brûler peu sexy.

Une matière caractérisée par une fraîcheur plutôt agréable, au profil "classique-tradi-old school" peu excitant pour ce chardo-savagnin 50-50. **

Domaine Ganevat - Les Grandes Teppes Vieilles Vignes - Côtes du Jura - Chardonnay 2009

Domaine Ganevat - Les Grandes Teppes Vieilles Vignes - Côtes du Jura - Chardonnay 2009

Nez réduit, "serpillère oubliée", à la bouche très élégante, alliée à une puissance démoniaque !!

C'est riche, miellé, à la finesse graduelle, à la fraîcheur salvatrice, face à la potentielle exothermie de l'ensemble !! ***(*)

Domaine le Soleyane - Roussette du Bugey - Arbane 2009

Domaine le Soleyane - Roussette du Bugey - Arbane 2009

Le nez me lance immédiatement sur la roussette du début de la série, avec ce "berlingot-fruits blancs" presque identique.

Des notes de compote de poire s'imposent, au nez comme en bouche, découvrant une matière un poil tendre, relativement solaire, au joli potentiel à regoûter sur un millésime plus "frais". **(*)

Arbois - La Mailloche 2010 - Domaine André et Mireille Tissot

Arbois - La Mailloche 2010 - Domaine André et Mireille Tissot

Un pif frais, puissant, quand la matière s'avère monstrueuse, explosant tout sur son passage.

Les notes mentholées de fin de tronche apaisent le "volcan sous cocotte-minute" qui couve dans ce vin, forcément trop jeune en l'état, mais qui va tout péter dans 10 20 23 ans et 4 mois !! ***

Domaine Ganevat - Cuvée Florine - Côtes du Jura - Chardonnay 2009

Domaine Ganevat - Cuvée Florine - Côtes du Jura - Chardonnay 2009

La cire jaune trahit l'origine de ce vin, au nez encore très réduit, à la puissance et au perlant conjugués, aux amers de toute beauté, comme "un boxeur en tutu jouant une partition parfaite de Rachmaninov avec ses gants". ***

Domaine Ganevat - Cuvée Prestige - Côtes du Jura - Savagnin 2009

Domaine Ganevat - Cuvée Prestige - Côtes du Jura - Savagnin 2009

On enchaîne, avec le premier 100% savagnin de la série, au nez de "fruits à coque", mais à la bouche finement liégeuse, délivrant une "fesse de traviole en finale".

La bouteille a un pet pour moi !! NN

Domaine le Soleyane - Roussette du Bugey - La cuvée N°9 - Altesse 2009

Domaine le Soleyane - Roussette du Bugey - La cuvée N°9 - Altesse 2009

Nez de "peu protégé", à la matière fraîche, plutôt monolithique d'une altesse "particulière", qui a passé 3 ans en cuve avant sa mise !! **/**(*)

Gilbert Perrier - Fleur de Roussane - Chignin-Bergeron - Savoie 2012

Gilbert Perrier - Fleur de Roussane - Chignin-Bergeron - Savoie 2012

Nez sudiste, à la matière pommadée, pataude, pas ma came !! *(*)

Domaine Dupasquier - Roussette de Savoie - Marestel - Altesse 2009

Domaine Dupasquier - Roussette de Savoie - Marestel - Altesse 2009

Nez d'allumette, toasté, carton mouillé, "chardo-élevé", au contenu épicé, souple, ample, qui vire au lourd, too much, à l'amertume marquée, aux antipodes des autres Dupasquier croisés jusqu'à ce jour. **

 Rouleau de legumes croquants au sésame - volaille au vin jaune (Paul Renault) - Trilogie de Comté - Crumble mousse & mangue
 Rouleau de legumes croquants au sésame - volaille au vin jaune (Paul Renault) - Trilogie de Comté - Crumble mousse & mangue
 Rouleau de legumes croquants au sésame - volaille au vin jaune (Paul Renault) - Trilogie de Comté - Crumble mousse & mangue
 Rouleau de legumes croquants au sésame - volaille au vin jaune (Paul Renault) - Trilogie de Comté - Crumble mousse & mangue

Rouleau de legumes croquants au sésame - volaille au vin jaune (Paul Renault) - Trilogie de Comté - Crumble mousse & mangue

Le tout accompagné de la toujours délicieuse cuisine de "Maïté Ligeron", à la douce volaille, aux puissants Comté (jusqu'à 48 mois !!), quand j'aurais bouffé les 3 kg de mangues et les 2 litres de mousse du dessert !!

Une dégustation d'un bon niveau général, aux Ganevat nombreux, aux chardonnay majoritaires, aux Roussette bien représentées, qui a permis de flinguer, pour bon nombre de dégustateurs présents, toutes leurs peurs des vins de Jura et de Savoie !!

Les "puristes" crieront "au scandale" devant le manque flagrant de savagnin, vins jaunes et autres douceurs de paille !!

Mollo les gars, on ne commence jamais le ski par des pistes noires et du hors-piste !! Laissons à tous le temps de faire son éducation vinoco-alpestre avant d'explorer les "chemins de traverse" !!

Voir les commentaires

Bistro & resto Rozili à Vannes

19 Janvier 2014, 10:25am

Publié par Docadn

Bonjour,

Fin novembre 2013, j'apprenais, avec une pointe de déception, la fermeture du trop peu fréquenté "meilleur-bistrot-bar-à-vins-de-la-ville-à-mon-humble-goût" : L'Astéroïde à Lorient (qui avait déjà "viré sa cuti" en se consacrant aux tapas début 2013).

Pressé par mes questions d'enquêteur en plastique, le Huggy local me fila rapidement de succincts mais solides tuyaux, en PVC, sur la nouvelle adresse de l'ex-chef des pianos de feu L'Astéroïde.

Une googlelisation plus tard, je localisais enfin Mathias Carnot et son nouveau QG : Rozili à Conleau (Vannes).

Désormais à la tête de son propre resto, Mathias Carnot (ex-Le Pressoir période Rambaud, La Taupinière, ou encore "Sur le Pont", le bistrot du Moulin de Rosmadec à Pont-Aven) voit enfin aboutir un vieux projet d'indépendance.

Bistro & resto Rozili à Vannes

Rozili (du nom d'un lieu-dit du Finistère, dans lequel notre cuistot a vécu gamin) a ouvert ses portes fin mai 2013, en lieu et place des Voiles Rouges.

Un emplacement remarquable, au look extérieur assez criard, que les voileux du dimanche (et des autres jours de la semaine) ne manquent pas de repérer dans leurs régates aux abords de ce dernier.

Une prudente réservation, en ce vendredi midi de décembre, nous laisse découvrir une petite salle tout en longueur, à la décoration intérieure relativement sobre, à l'esprit "bistrot" plus sage que la devanture "rouge sang de taureau fraîchement égorgé par un Desnoyer à béret".

L'accueil est chaleureux, assuré ce midi-là par un certain Alexis et un très grand Nicolas, que tout le monde doit désormais saouler de part sa relative ressemblance avec le longiligne chanteur belge Stromae !!

Un kir pour La Miss, un gewurz' allemand (moyen) pour ma pomme, avant de statuer sur nos choix du jour.

Une ardoise, qui mériterait une petite simplification, comprenant 4 formules de 17 à 25 €.

Une formule entrée-plat à 17€ pour Cindy (ben quoi, elle s'appelle bien Priscilla celle de Mix !!), quand j'opte pour le "menu I" comprenant la séquence entrée-plat-dessert pour 19 €.

Velouté de je ne sais plus quoi !!

Velouté de je ne sais plus quoi !!

Burger de St-Jacques

Burger de St-Jacques

Côte(s) d'agneau, haricots cocos, jus réduit

Côte(s) d'agneau, haricots cocos, jus réduit

Cabillaud, mousseline de pommes de terre, sauce cresson

Cabillaud, mousseline de pommes de terre, sauce cresson

Onctueux à la mangue

Onctueux à la mangue

Le tout servi en 01h15, avec un sympathique service "bistrot-brasserie" en phase avec les assiettes (le pauvre Nicolas-Stromae doit souvent se plier en 19 pour passer sous le plafond du comptoir).

  • Le burger de St-Jacques est une bonne idée !! Les noix sont superbement saisies, souffrant juste d'un trop grand nombre de saveurs juxtaposées, voire déséquilibrées (le beurre à l'ail sur les pains est notamment trop puissant). A refaire avec une ou 2 saveurs en moins !!
  • Les côtes d'agneau sont généreuses, au "goût de broutard" attendu. Les cocos sont extras, le jus réduit un poil trop riche gras (souvent trop salé pour moi, mais je ne suis pas un référentiel dans ce domaine).
  • Le cabillaud de La Miss est pile dans le "nacré-juste-cuit", la mousseline de pommes de terre purée délicieusement riche de beurre, la sauce cresson un poil trop grasse.
  • Pour finir, l'onctueux à la mangue est d'une relative "justesse roborative", quand la boule de glace est presque dispensable.
Bistro & resto Rozili à Vannes

Carte des vins très correcte (achalandée notamment par "Au nom du Vin" à St-Avé), plutôt maline par sa tarification étagée (les bouteilles à moins de 20 €, à moins de 30, etc..), avec un coefficient au verre parfois agaçant (8 € le verre de Crozes-Hermitage du Domaine Courbis, de mémoire, quand la quille en vaut moins de 20 dans le commerce !!).

Comme à L'Auberg'ine, vous avez la possibilité d'acheter la bouteille à emporter, à "prix caviste".

Derrière cette copie qu'une lecture sans nuances pourra considérer comme "globalement moyenne", je recommande tout de même cette table, sachant que Mathias Carnot sera capable de sortir rapidement de très jolies assiettes comme du temps de L'Astéroïde (dont les débuts furent aussi un poil poussifs).

On peut deviner une énergie bouillonnante, un côté "je veux en faire beaucoup, mais je ne vois pas toujours que j'en fais parfois trop" (Cf le burger de St-Jacques), qu'il reste à canaliser par un juste et plus sobre traitement des jolis produits mis en oeuvre.

Pétrus le chat (enfin) le plus heureux du monde, trouvé dans la cave par les nouveaux proprios !!

Pétrus le chat (enfin) le plus heureux du monde, trouvé dans la cave par les nouveaux proprios !!

PS : demandez la table 11 (2 couverts), jouissant de la plus jolie vue sur la presqu'île de Conleau.

Rozili bistro & resto

178 avenue du Général Juin

(route de Conleau)

56000 Vannes

Tél : 09 81 18 16 09

fermé le lundi et mardi

Rozili.fr

Voir les commentaires

Restaurant Les Climats à Paris

11 Janvier 2014, 19:07pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Sortie d'hibernation pour ce foutoir, peu notoire, avec pour démarrer l'année, une adresse qui doit son salut à nos jambes et nos estomacs fourbus, ainsi qu'un pouvoir d'achat post-fêtes aussi ridicule que les comptes de l'UMP avant la quête nationale !!

En ce samedi midi de début janvier à Paris, le défi de trouver une table ouverte est aussi improbable que de me voir étudier les possibilités théoriques de bien manger dans le quartier sans me planter !!

Alors que notre estomac crie plus fort qu'une Lara Fabian aphone, notre situation géographique s'avère désespérée pour qui veut se nourrir à prix décent sans trouver porte close.

Le rapide coup d'oeil (de curiosité) sur la carte de l'Atelier de Joël Robuchon, nous donne de légitimes regrets sur le mauvais timing avec son homologue tokyoïte, largement plus abordable financièrement !!

Aussi, sans but précis, nous errons, jusqu'à ce que nos pas lassés nous mènent devant cette singulière façade, au sobriquet qui fait seulement briller les yeux des amateurs un tantinet cultivés alcoolos...

Restaurant Les Climats à Paris
Restaurant Les Climats à Paris

La formule déjeuner est à notre portée, nous entrons !! Accueil "grande maison", splendide cadre Art nouveau, banquettes et fauteuils confortables, rouges, bordés de motifs léopard directement inspirés des fringues du peu regretté Mobutu !!

Une esthétique cave à vins trône dans l'imposante salle à manger (cette dernière ouvrant sur un sympathique patio-jardin).

Nous optons rapidement pour la formule entrée-plat-café du déjeuner, à 36 €.

Gougères cheddar-cumin

Gougères cheddar-cumin

Gravlax de saumon bio, crème de céleri rave au raifort, navets de Pardailhan et pomme granny Smith (entrée)

Gravlax de saumon bio, crème de céleri rave au raifort, navets de Pardailhan et pomme granny Smith (entrée)

Cromesquis d’escargots façon les climats, champignons sauvages et coulis de cresson (entrée)

Cromesquis d’escargots façon les climats, champignons sauvages et coulis de cresson (entrée)

Volaille fermière de Challans rôtie, marmelade ananas/endives/pamplemousse, purée onctueuse de légumes d’hiver et jus émulsionné au foie gras (plat)

Volaille fermière de Challans rôtie, marmelade ananas/endives/pamplemousse, purée onctueuse de légumes d’hiver et jus émulsionné au foie gras (plat)

Cabillaud poché à four doux, chorizo, champignons de Paris, petits croûtons et ciboulette, crème de chou-fleur à la bonite (plat)

Cabillaud poché à four doux, chorizo, champignons de Paris, petits croûtons et ciboulette, crème de chou-fleur à la bonite (plat)

Si nous étions entrés aux Climats sans convictions, nous en sommes ressortis avec un paquet de certitudes !!

  • Ce Gravlax de saumon bio (de Bretagne) fut une démonstration du très haut niveau de la précision culinaire présente en cuisine !! Un morceau d'un fondant, d'une justesse gustative épatants !! J'ai mangé quelques gravlax, mais ce dernier les renvoie tous à de sombres tentatives ratées de faux carpaccio trop épais, trop salé, trop sucré, trop gras... Un exceptionnel filet, traité avec précision et grand respect !!
  • Le cromesquis était d'un aérien renversant !! Conjuguant, sur un fil ténu, la force végétale du cresson et la puissance terrienne/terreuse des champignons.
  • J'avais, pour une fois, fait l'impasse sur le poisson, jetant mes sens affamés sur la volaille. Là encore, une impressionnante technique dévoilée à travers cette Challans fondante, moelleuse, pas sèche, à la finesse apaisante !! Le mélange ananas/endives/pamplemousse, peu aguichant sur le papier, fonctionne assez bien. Le jus émulsionné est dispensable.
  • Sur le cabillaud, beaucoup de non-amateurs auraient renvoyé le morceau pour cause de cuisson insuffisante. Il n'en était rien !! Un splendide nacré apparaît dès le premier coup de fourchette sur le filet. La crème de chou-fleur (servie à part) paraît vivante, grâce au flux thermique permanent sur ce qui semble être de très fines feuilles de feuilleté.
Source lesclimats.fr

Source lesclimats.fr

Quant à la carte des vins, elle est juste capable de remplacer le Viagra pour tout buveur d'étiquettes souffrant de problèmes d'érection dans ce domaine.

Franck-Emmanuel Mondésir, le sommelier, nous a annoncé pas moins de 400 références, quand les patrons (Carole Colin et Denis Jamet dont Mr Lung résume le parcours jusqu'au Climats) en clament pas moins du double, pour 8500 bouteilles au total !!

Lire Etudier l'intégralité des 150 pages de la carte des vins UNIQUEMENT dédiée à la Bourgogne, vous demandera sûrement d'arriver en même temps que les employés !!

Une volonté farouche des proprios d'être la vitrine la plus complète de la Bourgogne à Paris.

Tous les grands noms (et les petits) sont au casting très prestigieux de cet inventaire des fameux climats de Bourgogne.

Le tout, à des coefficients de l'ordre de 2,5 (selon la police).

Si l'idée vous prend de ne pas vouloir boire "du bourgogne", on vous présentera "la carte de la cave de l'enfer".

Une dizaine de références vendues à un coefficient volontairement outrageant (4,5), pour bien vous faire comprendre que le staff ne veut pas les vendre !!

Pour finir, sans oublier que l'on va au resto D'ABORD pour manger, quelques mots sur le chef Julien Boscus.

Arrivé fin septembre 2013 (après un démarrage mitigé raté avec le précédent chef Chi Tam Phan) quasi directement de Séoul, cet ex-second de Gagnaire (passé aussi par Alléno) a atterri aux manettes des Climats après un projet (en commun avec son ex-chef) avorté.

Ce technicien, vraisemblablement hors-pair, nous a délivré une cuisine élaborée, visuellement salivante, gustativement juste, sobrement classique, teintée de fines touches d'extravagances.

Je me suis rapidement enflammé (sur FB) sur le talent indéniable de ce dernier, au vu des fulgurances délivrées.

Je maintiens mon engouement et l'engagement pris. C'est seulement la seconde fois dans l'histoire du blog que je prends ce pari.

Le 1er concernait La Gourmandière à Vannes... j'ai très rapidement gagné ce pari unique !!

Aussi, à l'instar de Chirac qui promettait, en 77, de piquer une tête dans la Seine, je prends l'engagement de prendre un bain de pieds dans la Seine, si Julien Boscus n'obtient pas un macaron (largement mérité, au vu de la prestation de ce déjeuner) dans l'édition 2015 du Gros Rouge (puisque celle de 2014 doit sûrement être déjà "sous presse"), pour sa cuisine dans ce restaurant.

Les Climats

41 rue de Lille

75007 Paris

Tél : 01 58 62 10 08

De 12h00-14h30

De 19h00-22h30

Fermé le dimanche

​lesclimats.fr

Voir les commentaires