Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
EscapadeS

Porto en mangeant...

30 Août 2015, 12:27pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Second et dernier volet des adresses "testées-approuvées en Lusitanie", consacré à Porto.

Si la ville (auréolée d'un classement au patrimoine mondial de l'Unesco) est surtout connue pour ses vins et ses vignobles, elle m'a laissé une impression plus dynamique que son ainée Lisbonne dans le domaine gastronomique.

Trois adresses "testées-validées" (sur les 5 ou 6 fréquentées).

Porto en mangeant...
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...

Une première adresse populaire, sise face au Mercado do Bolhão, assidûment fréquentée par les locaux et les touristes : Confeitaria do Bolhão.

Dans une ambiance d'obédience "Art-déco", un peu froide à mon goût, on peut notamment se bâfrer d'une énorme et goûteuse "costela vitela" (côte de veau), ou se laisser tenter par les fameuses "tripas" (tripes à la mode de Porto) !!

Moins de 19 € le déjeuner pour 2, avec des jus de fruits frais et un café !!

A noter, un petit-déjeuner correct, mais très disputé passé 09h00 !!

Une confeitaria très animée, qui cache une salle de restauration à priori plus calme au sous-sol !!

Confeitaria do Bolhão

Rua Formosa, 339

Porto

Tél : +351 22 339 5220

www.confeitariadobolhao.com
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...

Au détour d'une (très) longue balade jusqu'au bord de mer, notre petit guide de voyage nous signale cette adresse aux aspirations "bistrot-gastro" : Cafeína

Déco soignée, élégante, "cosy" diraient les spécialistes dont je ne suis pas !!

Une formule déjeuner à 20 € (avec un verre de vin moyen) plutôt pas mal, bien au-dessus des standards habituellement croisés.

Jolie purée, cuisson de la pièce de viande respectée, poisson un poil trop gras, par contre on y sert aussi peu de légumes qu'ailleurs !!

Une adresse déjà signalée par Eva lors de son grand "triporto" !!

Quasiment en face, Terra (appartenant au même proprio) se veut plus "guindé" (ce qui sous-entend plus cher), quand Cafeína Wine & tapas se veut plus simple et accessible.

Cafeína

Rua do Padrão 100

Tél : +351 22 610 8059

www.cafeina.pt
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...
Porto en mangeant...

Pour finir, le coup de coeur fourchette de ce séjour chez les "Tripeiros" : Tapabento !!

Planquée sur le côté de la gare de Sao Bentocette discrète enseigne semble être la "cook success" du moment à Porto !!

Découverte par hasard, sans résa, nous obtenons 2 sièges au comptoir.

Jolie salle voutée, 2 niveaux, où 94,36% des clients ont réservé !!

Des entrées plus espagnoles que portugaises, avec notamment cette "tortilha de batata" modèle pour démarrer.

Plat du jour pour La Miss, en l'espèce des "St-Jacques avec une réduction pinardière*" parfaitement saisies, quand j'ai dévoré un "carril de peixe e marisco" (curry de poissons et fruits de mer) relevé avec doigté, aux cuissons là encore maîtrisées !!

Service très aimable, multiliguiste, très "Bennetton", louchant un peu sur "l'esprit Fooding".

La patronne se la joue "copine avec ses clients les plus fidèles", virant poliment les "improvistes" qui veulent une table à tout prix !!

Une vraie "cuisine de marché journalière" aux tarifs plus élevés que la moyenne (de 5 à 17,50 € pour les tapas, comptez 14 à 19 € pour un plat), mais justifiés vu la qualité et les quantités délivrées !!

Résa impérative si vous voulez éviter le comptoir !!

* : je n'ai pas noté l'intitulé exact.

 

Tapabento

Rue Da Madeira, 222

Tél : +351 912 881 272

www.tapabento.com

 

Prochainement... on verra !!

Voir les commentaires

Lisbonne en mangeant...

23 Août 2015, 08:59am

Publié par Docadn

Bonjour,

Comme environ 1 Français sur 2, je suis parti (notamment) au Portugal cet été.

Destination plutôt bon marché, pas très loin, aux charmes nombreux, faisant la quasi unanimité des voyageurs...

Ma seconde préoccupation après le tourisme étant la bouffe, j'ai pu poser ma bedaine dans différentes cantines et restaurants.

Ne connaissant que la roborative "cuisine açorienne", je m'attendais à un certain cousinage culinaire.

Aussi, avant d'attaquer un régime "patates-riz" pour la quinzaine, je tente "la meilleure pizza de la ville", à Lisbonne, pour démarrer ce cycle lusitanien.

Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...

Face à la gare de Santa Apolónia, les pieds dans l'eau, la pizzeria Casanova a pour prestigieux voisins "Bica Do Sopato" et "Deli Delux" (épicerie fine), tout 2 détenus par un certain John Malkovich.

Vous entrez côté cuisine-aquarium, pour découvrir une salle aux hauts plafonds, à la déco assez quelconque.

La clientèle tuerait père, mère, frères et serveurs pour une table sur la terrasse, quand je me contente d'une table à l'intérieur, au coude à coude avec d'autres clients.

"La Primavera" (tomates-mozza-basilic, 11,50€), avec tous ses ingrédients crus est effectivement bonne, la pâte très au-dessus des basiques croisés. "La Siciliana" (9€) est en-dessous, la pâte sauve l'ensemble.

Panna cotta moyenne pour finir. Service speed et impersonnel, salle bruyante, faut que ça tourne.

Tarifs plus français que locaux (sauf pour "l'eau gazeuse maison" à 1€)

Pensez à arriver tôt (genre 19h30), pour éviter la file d'attente dès 20h00, ainsi que la grosse 1/ 2 heure d'attente qui va avec.

Pizzeria Casanova

Avenida Infante D. Henrique 

Cais da Pedra, Armazem B, 

Lisboa

Tél : +351 21 887 7532

​Page FB
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...

Une table croisée lors de mes randos urbaines.

Niché dans le musée de la pharmacie, Pharmacia offre une belle et chaude terrasse, ainsi qu'une très charmante salle à manger.

Tous les accessoires et la déco sont centrés sur le thème du "labo de pharma", mais aucune mixture médicale au menu.

Il fait chaud, nous nous contentons de salades.

Salade au quinoa (8,90€) et aux légumes (9,80€) très bien foutues, dégueulant de fraîcheur, quand nous regrettons juste la taille de l'excellente "crème de pois chiches -curry" offerte servie (en fait tu la raques avec tes couverts) en grignotage.

L'endroit est très plaisant, un poil intimidant quand on est sappé en Quechua-Kalenji touriste, mais vaut le détour quand on veut avaler moins des 7000 calories traditionnellement servies à chaque repas.

Service soigné, pas très souriant, toujours trop lent pour le speed que je suis (même si c'est une constante au Portugal).

Restaurante Pharmacia

Rua Marechal Saldanha 2, 

1249-069 Lisboa

Tél : 351 21 346 2146

​Page FB
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...
Lisbonne en mangeant...

Gros coup de coeur gourmand du séjour lisboète pour ce bistrot atypique.

Planqué dans une jolie halle un poil décatie de la place Santa Clara (où se déroule le célèbre "marché des voleurs"), le Restaurante Santa Clara Dos Cogumelos dédie TOUTE sa carte aux champignons !!

De l'entrée (paté aux champignons) au dessert (crème brûlée aux champignons), le chef délivre une savoureuse cuisine forestière et troglodyte !!

Assaisonnée avec précision (sauf sur les ravioles), relevée avec intelligence (le-la poejo* me fait encore saliver sur le clavier), une très jolie cuisine qui flirte souvent avec une certaine finesse gastronomique !!

Sympathique déco décalée, service aimable, souriant, attentionné. Prix plus élevé que les cantoches voisines.

Comptez 50 € pour 2 pour une séquence entrée-plat-dessert, sans les vins !!

Si vous traînez vos guêtres vers le Panthéon, que vous aimez les campinolius, ne ratez pas cette table !!

*menthe pouliot

Restaurante Santa Clara Dos Cogumelos

Campo de Santa Clara

Mercado de Santa Clara 7

Lisboa

Tél : 21 8870661/ 91 3043302

www.santaclaradoscogumelos.com

J'ai écumé d'autres restos-cantines, mais aucun(e) n'a provoqué un frémissement suffisant pour générer un inutile trouble musculo-squelettique supplémentaire sur mon clavier !!

A suivre... un petit tour à Porto !!

Voir les commentaires

Digression estivale

16 Août 2015, 11:53am

Publié par Docadn

Bonjour,

Reprise des activités, quand la moitié de la France soigne encore intensivement son cancer de la peau sur des plages souvent bondées.

Un foutoir internautique qui promène sa bedaine depuis maintenant 9 saisons, tout en se posant l'éternelle question du "renouvellement-lassitude-habitudes-à-la-con".

Je vous épargne le couplet du"je-sais-pas-si-je-vais-arrêter-dans-l'espoir-de-provoquer-une-mobilisation-de-mes-3-lecteurs-et-feindre-le-caprice-de-diva-discount-sans-talents-qu'on-supplie-de-continuer", car je suis aussi (et avant tout) un lecteur de blogs !!

Digression estivale

Mais combien de blogs sont soit morts-nés, soit aussi actifs que Vincent Lambert, comatant dans une permanente procrastination éditoriale ?!

Pour les "encore vivants", combien de blogs à la même rhétorique grammaticale, visuelle, provocatrice aussi passionnante qu'une cérémonie des César ?!!

Ce foutoir n'échappe pas non plus à ce constat et ces travers !!

Si le vin a occupé grandement les débuts calamiteux de ce carnet (à l'orthographe qui peut encore rendre aveugle), la gastronomie s'est faite majoritaire au fil de l'eau... et depuis ronronne !!

Les limites "littéraires" personnelles, les "carcans descriptifs" des sujets abordés, pour ne pas se couper de son petit auditoire... quand certains n'écrivent plus que pour leur petit ego, cultivant au quotidien la frustration d'être un écrivain raté de n'avoir jamais percé dans le milieu de l'édition !!

Cela reste assurément une question de talentS !!

Digression estivale

Alors oui, nous pouvons user et abuser de toutes les astuces grossièretés éditoriales pour "attirer le chaland".

Comme si ces artifices devaient combler, à marche forcée, le vide éditorial et créatif de ces supports potentiellement très excitants !!

Mais non, la "Closer-isation" des blogs poussifs va bon train !!

Voyez vous-mêmes : deux zobs en porcelaine, une poitrine en pvc, un chaton aux yeux d'aryen et c'est la quasi garantie d'une course au clic !!

Digression estivale

Rajoutez un cliiffhanger une accroche suffisamment travaillée pour vous assurer un nombre de like, retweet conséquent... puis monétisez le tout, quitte à ne pas faire ça que pour la gloire, merde !!

Je sais de nombreux blogueurs viscéralement braqués sur leurs "stats" !!

Certains pour mieux vendre leur "pouvoir de prescription" auprès des marques, d'autres pour toiser leurs semblables et/ou masturber caresser langoureusement leur ego !!

Fin de la digression "crachons-sur-les-blogs-à-entraîneuses-pas-de-ça-chez-moi-je-suis-au-dessus-de-cette-vulgarité", pour parler "liquide", même si la question du "renouvellement éditorial" reste ouverte et en suspens !!

Brut Viard-Lanier - 45% pinot meunier, 45% pinot noir, 10% chardonnay

Brut Viard-Lanier - 45% pinot meunier, 45% pinot noir, 10% chardonnay

Poursuivons dans le "décalé bacchique", qui à force de se démarquer finit par ressembler à du "normcore vinique" !!

Au détour d'un séjour forcé aux confins de l'Aisne, j'ai découvert une boutique excitante : La Triperie de Luzoir qui, comme son nom l'indique, vend des produits tripiers à Luzoir !!

Après avoir rempli mon panier d'une bonne dizaine de conserves, mon regard a été happé par cette étiquette !!

La patronne m'en fit un article dithyrambique, normal elle vend pas de la merde !!

5 semaines plus tard, je scalpe ladite bouteille lors d'un apéritif au soleil !!

Et je retrouve dans mon verre l'exact contenu décrit par notre tripière picarde !!

Un vrai bon petit champagne, au dosage un poil appuyé pour mon palais fan du "zéro dosage", mais à l'esprit de circonstance !!

Une acidité de bon aloi, une amertume "intégrée", à l'expression maîtrisée, bref un vrai champ' de consensualité apéritive !!

Si on fouille sur le site de la maison Viard-Lanier, on voit que ce petit domaine ne foule pas ses raisins avec des Birkenstocks traitées "à la 500", qu'il travaille en "raisonné", comme la très grande majorité des domaines champenois !!

Ah, une dernière chose, ça coûte 17 € en boutique, soit le prix d'un crémant "haut de gamme"... et c'est plutôt bien foutu, à mon humble goût, pour du brut !!

Allez, bonne fin de congés payés... pour ceux qui en ont !!!

Voir les commentaires