Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

La Dive bac tou ze routse

2 Février 2010, 20:35pm

Publié par Docadn

Week end très très chargé sur les bords de Loire en terme de vins avec notamment la 6ème édition de Renaissance des Appellations au Grenier St Jean à Angers  qui se voyait opposée au retour de la Dive sur ses terres d'origines à Brézé après quelques éditions en territoire altoséquanais du week end normand.

virgule-0074.JPG
N'ayant pas connu tous les charmes du palais des congrès de Deauville, je n'ai pu que m'extasier devant le cadre "original" de ce grand raout au casting impressionnant.Direction les galeries troglodytiques pour attaquer cette énorme dégustation.

virgule-0056.JPG
Et autant dire tout de suite que les rouges ne furent pas à la fête. La température ambiante flirtant les 4°C, ces derniers étaient en bien mauvaise posture pour délivrer tout leur potentiel.Pour les blancs, c'était "supportable".

Dès l'entrée de la galerie, arrêt immédiat chez Foillard avec comme écrit ci-dessus des rouges peu bavards et la découverte d'un Fleurie 06 élaboré depuis la reprise de vignes sur cette appellation en 2005.

En face c'est chez Descombes que l'on effectue un grand tour du proprio avec une gamme cohérente et un beaujolais 09 remarqué. Mentions pour le Morgon générique 07 et le Chiroubles VV 08 du fiston Coquelet.

Passage rapide au domaine de Souch plutôt décevant pour ma part et aussi peu convaincant chez Plageoles.

virgule-0055.JPG
Puis en descendant toujours dans la galerie, le Père noël au chapeau bleu dans le coin nous accueille pour un panorama du domaine Chaume Arnaud à Vinsobres et un 07 sur cette appellation des plus agréables.

Et premier téléscopage du salon avec les inséparables collègues de goulot que sont Olif et Pipette man. Satisfaction personnelle de voir enfin notre jurassique en tenue quasi alpine. Mais toujours prompt à nous démontrer qu'ici il ne fait pas froid le matin et que Béatrice Dalle n'a qu'à bien se tenir...

virgule-0064.JPG
Notre hibernatus nous entraîne illico vers le tonneau de Béatrice et Hervé Souhaut et je découvre de véritables nectars. De leur viognier/roussanne jusqu'à la Souteronne qui "syrahte" (alors que c'est du gamay), en passant par leur Sainte Epine  07, (et toujours dans des conditions extrêmes) c'est remarquable en tout point.

j'arrive au bout du tunnel et notre insatiable buveur qui venait du froid me cale devant le tonneau de Luca Roagna.

virgule-0069.JPG
Nous sommes dans le Piémont et je vais voyager à travers cette région pendant 1/2 heure avec le discours passionné et passionnant de Luca Roagna.
Dolcetto d'Alba, Barolo, Barbaresco sur des millésimes comme 03,04,05,08 et un final sur un Barolo Chinato inouï... Des vins d'une élégance folle et un vigneron "aux yeux d'enfant dans un Jouéclub" quand il parle de ses vins.

Et hop, encore une rencontre. Je le reconnais, lui non. Et pour cause, il ne m'a jamais vu ! Salut Gildas !! Mince, le temps file, une saucisse de lapin plus tard, Philippe m'indique le tonneau voisin de Luca qui n'est plus qu'à moitié italien.

La ravissante (et mariée) Clémentine me présente son domaine Le Coste situé dans la région du Lazio (au nord de Rôme) et son Litrozzo rouge 09 qui est une petite tuerie sans parler de son Aleatico Passito 07 qui fit partie de mes tops de la journée...
virgule-0071.JPG
Et pour en finir avec Clémentine & Gian Marco, ces derniers ont la bonne idée de cultiver des oliviers entre leurs parcelles de vignes. Et "l'extra vierge pressée à la meule de pierre comme au bon vieux temps" est topissime mais réservée aux palais vraiment pas fragiles...

Petit détour vers le Languedoc avec un stop chez le sympathique tenancier de Zélige Caravent et un tour du Pic Saint loup pour retenir un gourmand Zazous à Zanzibar, une Ellipse 08 top de structure et un Velvet 07 à la fraîcheur réjouissante.
Petit saut rock'n'roll à Collioure chez  Casot de Maillol avec des nez déroutants mais une Poudre d'Escampette pas si mal que cela...

Puis "le choc" de la journée en découvrant un copain de lycée (plus vu depuis ce temps) et qui s'est fait vigneron en Ardèche. Avec Vincent Fargier, Manuel Cunin a créé le domaine Les 2 Terres à Villeneuve de Berg.
Ils présentaient uniquement le millésime 09 avec un viognier un poil mou à mon goût, une cuvée 100% carignan plus que bien, une syrah carbo honnête et un 100% grenache pêchu.

Et cette satanée montre qui n'a jamais tourné aussi vite... Vite c'est la fin, direction Le Jura.

virgule-0076.JPG
Bon, vu le génocide derrière le tonneau de Bornard, on n'est pas les premiers !! La Chamade 07 me plaît bien, le trousseau "des graviers" 07 me fait succomber. Son pinot est d'une originalité rare et j'en fais un autre de mes tops du jour...

Puis Ze last but not ze worse, le bouquet final chez Fanfan Ganevat. Estampillés "neveux non officiels de Tonton Olif", on s'incruste autour du maigre tonneau lesté des cuvées du prince de Rotalier.
Et c'est un grand chelem de cuvées au top qui défile dans mon palais. Dès Florine, je décolle pour un pic sur Challasses VV. Le pinot moins original que celui de Bornard est tout de même grand...

16h00, je m'arrête sur ce dernier pinot pour la route, et quitte cette remarquable manifestation où les vignerons n'ont rien à vendre. Un incontournable que j'inscris désormais sur mes tablettes en espérant que la Dive plante définitivement ses racines dans ce cadre unique (avec juste quelques degrés de plus).

Commenter cet article

Chinbourg 04/02/2010 14:16


Pour Vouette et Sorbee, le 3ème Champagne, c'était la cuvée Blanc d'Argile.
Effectivement il n'y a que cette cuvée qui a retenu mon attention... pour le reste les bulles n'étaient pas en place....


J-C 04/02/2010 08:53


Ptain, z'êtes pas ennuyés ?!
En ai pas goûté autant mais faut dire que glagla empêchait un peu glouglou et que Millésime Bio était passé avant.
J'saturais un peu et pis dégusté des rouges dans des conditions pareilles...

Ben moi, tant qu'à choisir, j'préfère le poitrail rayé rose de Grouic-grouic à çui du gars Olif. Plus... nucléaire !


AlainT 03/02/2010 23:00


Ah ben j'ai vraiment hâte de lire la suite, du coup !
Gaffe quand même aux photos, si des fois...
Alain


docadn 03/02/2010 22:00


Eh beh 11 domaines de plus après mon départ, ben mon grouik grouik, tu devais en tenir une féroce à la fin.. Je ne relèverai pas "la balance Get27", mais sache que je souhaitais t'épargner sur le
prochain CR de la soirée précédant la Dive (si tu te souviens de quelque chose !!)mais c'est trop tard, le train de la rancune est en marche...
;-)))


jull 03/02/2010 19:47


petit rebond sur tes notes
Foillard tout est tres bon, j'ai préféré Py à 3.14 en 07, sinon le Fleury semble un peu plus couillu

Descombes, excellent Chiroubles du fiston en effet et palme au morgon VV 06 du papet

Souch, decu en effet, le mieux est le sec, les 2 moelleux ne se livrent pas, faible liqueur et pas de gras d'onctuosité

Plageoles, ya rien dans les vins... plats, courts, ... tres surpris

Chaume Arnaud, inconnu pour moi, et surpris en bien, tout est bon, dans un style assez mur mais cela reste digeste, et jamais trop extrait

Souhaut, ravi de les trouver ici, pas objectif mais j'aime tout, meme le blanc qui n'est pas si mou que ca!! les rouges sont tres fins, avec un naturel evident. TB

Ferme St Martin, me souviens plus trop, mais j'ai bien aimé

Roagna, wahouuu la claque. Excellent. Elegance, rien de surmur, tout en "soyeuseté" et longueur...

Casot des MAillols, 2-3 vins essayés, tres barré... volatile, oxydation...

Chez le pote du Doc (que j'ai senti tres emu, avec des souvenirs de concernant ce dernier vomissant du Get 27 en plein cours... quoi?? j'ai balancé??? non... ;-o)))) alors le viognier pas mon truc,
manque de fraicheur comme Doc, par contre carignan tres bon sans etre tres complexe, mais fin

Bornard, ya du rock n roll ici, mais qq belles cuvées, me souviens plsu lesquelles...

Ganevat. Sans surprise, tout les blancs (chardo, savagnin, jaune) sont excellents, droits purs tendus racés. J'accroche moins sur les rouges

Champagne Vouette et Sorbée, pas enthousiasme du tout sauf la derniere cuvée (laurent le nom??)

Alsace, Bott Geyl, pas eclatant

Fanny Sabre, c'est bien mais rien de transcendant pour des prix qui tapent un peu, le 1er (passe tout grain?) tres bon

Maillet, Savoie, plus trop de souvenirs... mais rien qui m'est tilté

De Moor, Chablis, j'aime vraiment

Guillot en Bourgogne, tout le monde parle, bah correct mais pas transcendant non plus

Navare, St Chinian, pas objectif encore une fois, mais c'est vraiment tres bon, meme Olivier que je trouve en general too much

Casenove, Roussillon, bcp aimé les 2 cuvées de syrah, concentrées mais digstes

Grinand, Bugey, un pinot noir interressant

Cosse maisoneuve, ouach, c'est dur, le froid a pas du aider...

Viret, j'aime toujours ce style concentré, mur mais frais, CdR

....

Et tant de choses que j'aurais aimé gouter...