Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Le Savagnin dans tous ses états Acte I !!

20 Mai 2010, 17:07pm

Publié par Docadn

La saison 7 démarre officiellement en cette matinée du 14 mai 2010. Et c'est le terroiriste le plus fidèle des REVEVIN qui a la lourde mission de nous éclater les papilles et le cortex...

Et il a tout prévu le bougre : tel ce grigri en or massif 24 K à la symbolique bacchusienne * (qu'il caresse sans relâche en invoquant les dieux Arbois et Chalon) censé nous convertir pour toujours au divin cépage...


REVEVIN-0727.JPG


Et la complexité du savagnin a poussé notre ambassadeur venu du froid à nous proposer non pas des Ferrero Rochers, ni 10, ni 15 mais 28 flacons de savagnin !!! Autant dire que même la Transjurassienne  à côté de cette dégustation, c'est mémé qu'on promène dans les couloirs de la maison de retraite !!


Et c'est parti :

REVEVIN-0729.JPG


Arbois - Traminer 2006 - Stéphane Tissot : Nez minéral, miellé, silex et notes fumées. Attaque ample, fraîche, nette, épicée aux amers bien marqués. Qu'il est difficile d'ouvrir une dégustation surtout quand on est un savagnin ouillé. Ce dernier s'en tire plus que bien pour mon palais à peine éveillé. ***


Arbois - Traminer 2006 - Stéphane Tissot : Un "boisé-toasté" bien marqué et un poil de réduction. Une matière compacte qui finit par s'étirer sur un joli fruit. Mais il manque une troisième dimension à l'ensemble pour le trouver aussi convaincant que le premier... Alors que c'est exactement le même vin ! **(*)


Seul le bouchon diffère. Le 1er avec un bouchon traditionnel, le second avec un bouchon à vis.


Château Chalon (en cours d'élevage) Macle : Qu'il est rare de pouvoir goûter un Château Chalon en cours d'élevage (c'est 6 ans et 3 mois normalement avant la mise !!). C'est ce qui nous est proposé avec ce nouveau duo, avec pour commencer :

CC en cours 2008 : Nez nature, pomme blette, un poil de réduction et une pointe de pharma. L'attaque est en retrait, un poil austère mais immédiatement relayée par un volume et une fraîcheur des plus toniques. Jolie finale épicée et amers vibrants. ***


CC en cours 2005 : Nez prononcé de noix et d'évolution. L'attaque est verdâtre et la finale pas agréable du tout. *(*)


Petit saut chez nos voisins helvètes :


REVEVIN 0732

REVEVIN 0730Heida 2008 - Valais - Collection Chandra Kurt :

cuvée issue des "vignes les plus hautes d'Europe". Superbe nez évoquant un chardonnay exubérant mêlant fleurs et le caillou chaud. La matière est ramassée et sur la poire intense. Toujours cette fraîcheur laissant la place au final à des amers prégnants. J'aime beaucoup. ***(*)


Paien du Valais 2008 - La Cave à Polyte - Jacques Dierner :

nez boisé, solaire et fine réduction. La bouche confirme le réduit du pif. Amer marqué pour un ensemble long et bien épicé. **


Retour en terre Franc-Comtoise :


REVEVIN-0733.JPGArbois - Octavin 2008 :Nez de sucre, fruits à noyau et d'eau de puits. Attaque minérale qui laisse la place à une matière très fruitée. C'est droit, ample finement poivré aux jolis amers prégnants. **(*)

REVEVIN-0734.JPG


Arbois - Opus Vinum - Comtesse Almaviva 2008 : nez métallique, eau croupie et de caillou humide. L'attaque est neutre mais linéaire. Il déroule tranquillement son cv, mais cela reste un poil mou et ennuyeux... **


NB : il s'agit du même domaine. Le nom a changé afin de ne pas faire de l'ombre à un prestigieux domaine d'outre atlantique...


 

REVEVIN 0735Côtes du Jura - Novellin - La Maison de Rose 2006 : Nez "mellifère", de fumée et des fragrances de barbapapa. Matière un poil astringente aux amers prononcés, mais d'un équilibre agréable et qui donne envie d'y replonger. ***


Côtes du Jura - Domaine Ganevat - Les Chalasses Marnes bleues 2006 : REVEVIN 0736

Nez profond, dense et épicé. Attaque très fruitée libérant une matière dense, ramassée qui explose en bouche pour laisser filer une lame. C'est net, droit avec "le juste gras", que c'est bon. ***(*)







 

REVEVIN-0738-copie-1.JPGDomaine Labet - Fleur de Savagnin 2001 : Attaque fortement épicée au volume démoniaque. Amer prégnant et finale sur le radis rouge intrigant. Mais c'est too much pour ma pomme. **


Domaine Labet - Savagnin 2001 : Nez "toasté-boisé", pointe de réduction et de REVEVIN 0739fruits blettes. Attaque grasse qui se décline en matière "calme" et longue. Fin végétal et pirouette épicée au final. **(*)


 

 

REVEVIN-0741.JPG


Arbois Pupillin 2003 - Maison Pierre Overnoy :

Nez "boisé-grillé". Attaque réduite, fine, droite et qui danse sympathiquement sur la langue... Dommage pour le côté un poil court de l'ensemble. **(*)


Côte du Jura - Domaine Ganevat - Savagnin 99 :

Poire jaillissante et dense. Longueur et sapidité pour une REVEVIN-0742.JPGexpression tout en largeur. Un vin lumineux et antidépresseur. ***(*)


 

 

REVEVIN-0744.JPGCôte du Jura - Clos des Grives 2007 : Joli nez endémique et soupçon de noix. Attaque typique des juglandacées, mais pas très expressive (en retrait). Les amers sont trop appuyés au final. **


 

 

Arbois - Savagnin - Soliste 2004 : Nez intense de caramel au lait et de noix. Là encore l'attaque me semble austère et la finale calquée au REVEVIN-0745.JPGprécédent. **




A peine 16 quilles découvertes... Olif annonce alors les jaunes, avant les sucres et la bulle....


Et le gourou, ben il se marre bien....


REVEVIN-0726_1.JPG


* Bon la vérité, c'est juste pour montrer que le symbole bacchusien en fait, c'est Flipper le dauphin... Je sais pas s'il y a beaucoup de dauphins dans le Jura, mais ça interpelle terrible !!!


A SUIVRE.....

Commenter cet article

anglais gratuit 07/07/2010 11:00


Wow, sympathique site, je vous remercie pour votre aide et je partage moi aussi pleinement cette positon... Permettez-moi d\'insister, votre travail est sincèrement bien bon, je viens de twitter
votre article (en espérant que ça vous aide)... NB : Habituellement je ne commente pas du tout les blogs,et ce même si leur contenu est de bonne qualité, mais là vous méritiez pleinement mes éloges
!


J-C 31/05/2010 07:43


Le côté dauphin d'Olif m'avait échappé... alors que son côté givré du Savagnin, pas du tout !
Rrrrrrrrrah, y'avait encore du lourd à ce Rêvevin, fait chier d'avoir été bloqué à deux pas.
Ganevat semble sortir du lot, étonnant non ?! Par contre, Overnoy... ?


Laurent Vins-Confédérés 21/05/2010 08:35


Le Heida de chez Provins (la coopérative viticole du canton du Valais, 1200 ha, 10 % de la production viticole helvète), j'avais été scié par la qualité de ce vin voici trois mois maintenant et
suis particulièrement heureux de découvrir qu'il ait plu à ce point lors de cette dégustation.

Bonjour,

Concernant le 2e pirate valaisan. Le producteur s'appelle Jacques Disner. Concernant la note boisée perçue, c'est un mystère. Le vin a été élevé en cuve inox.

Merci pour ce beau commentaire (général).

laurent


Docadn 21/05/2010 19:04



Salut Alain,


si tu arrives en effet à le placer dans l'année, j'offre une bouteille de Saurigny à Laurent (et il trouvera ça bon, s'il est de bonne foi ).


Bonjour Laurent,


 J'ai été moi aussi épaté par le "niveau viticole de coopérative"de votre joli pays... Si on avait plus de coopé comme les votres ici...



AlainT 21/05/2010 07:19


Bravo pour la qualité du compte-rendu et merci de m'avoir appris le mot "juglandacées", qui n'est même pas dans mon Petit Larousse 2010 !
A partir d'aujourd'hui, mon but ultime sera de le placer dans une conversation...
Alain


olif 20/05/2010 22:51


C'est un reliquat de ma période Grand bleu, Doc. Désolé... Mais j'assume toujours!

Opus one, c'est pas plutôt californien,des fois? (et l'Opus Vinum, c'est le 2006, au fait)

Sur le Vieux ouillé 2003 d'Overnoy-Houillon, je pense qu'il y a un problème de bouchon, qui a un peu fait souffrir l'aromatique (sans véritable note liégeuse, toutefois) et surtout la structure du
vin (peut-être à l'origine du déficit de longueur?).

Joli compte-rendu, ma foi. Tu es le Lucky Luke des Revevineurs!


Docadn 20/05/2010 23:14



Salut Olif,


je pensais à Almaviva, pas à Opus... Si c'est ce dernier mot qui a obligé le domaine à changer de nom, je corrige tout de suite...


Pour Overnoy, c'est dommage, car il doit envoyer du gros pâté en forme...


Et pour finir avec Oum, la pensée m'est venue d'une carte postale reçue (il y a un bout) avec un dauphin hilare dans les gorges du Tarn... D'où la réflexion de la présence de dauphins dans le
Jura !!!