Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Week-end ligérien : Le concours de la RVF

2 Février 2012, 17:28pm

Publié par Docadn

08h45, nous sommes pile à l'heure pour participer à la manche qualificative du "championnat de France de dégustation RVF 2012".


Vins-2012-0719.JPG


C'est le Château de la Bourdaisière qui accueille les 54 équipes de cette épreuve organisée (avec brio) par les vignerons de Montlouis.

54 équipes décidées, entraînées, motivées pour décrocher une des 5 places qualificatives pour la grande finale et le titre suprême de "champion de France RVF".

Au milieu, un charlot tout juste capable d'enfiler des perruques, de renifler du gamay, parfois du grenache et qui a trop souvent honni le breton (cab'franc).


Vins-2012-0712-copie-1.JPG


Sous l'impulsion du roi de la fiche Canson, j'ai accepté de participer à ce concours. Une première, qui nous a valu quelques bonnes tranches de rire et d'humiliation d'humilité bien placées...

Notre "dévoreur de rillons" (Jull) est en duo avec son pote de lycée. Tous deux "professionnels de la profession" (c'est à dire alcooliques notoires et payés pour l'être), auréolés d'une très belle 6ème place (alias "la place du con") lors de l'édition 2010. Ils ont à cœur de briller à nouveau dans cette nouvelle édition.


Vins-2012-0716.JPG

Jull notant le premier vin en crémant du Jura


Le premier vin est servi. Une bulle dont le premier nez me fait partir sur le chenin poussiéreux de la veille. Mon partenaire, peu porté sur la bulle, encore sous l'effet du kilo d'Oxyboldine matinal, me laisse délirer sagement. Il penche plutôt pour une bulle de Champagne. Je suis catégorique : "C'est trop nul pour un champ' !!" Le carafage à sûrement un peu flingué la matière, mais c'est pas assez complexe et trop rondouillard pour du champagne. C'est du chenin !! Mettons Vouvray, Vincent Carème, sur millésime moyen comme 2007.

Vin n°1 : 

Cépages : pinot noir 55% chardonnay 35 % 10% pinot meunier 
Appellation : Champagne
Producteur (Château ou domaine) : Drappier
Nom de la cuvée : Millésime exception
Millésime : 2004

 

Ça commence sur les chapeaux de roues !!


Vins-2012 0716

Jull écrivant son 1er roman d'amour "Et si c'était vrai...ment du crémant du Jura"...


Le second vin nous laisse dubitatif. Nez hésitant. Nous penchons tous 2 vers un viognier. Un côté "pharma sudiste, berlingot, calcaire et anisé" de l'ensemble me fait aller sur Rhône sud. Mon collègue veut rester au nord : St-Peray. On parlemente, on hésite. Nous concluons par Viognier, Vin de Pays de l'Ardèche 10 de la cave coop de Sarras.

Vin n°2 :

Cépages : rolle 50 % sémillon 50 % 
Appellation :Côtes de Provence
Producteur (château ou domaine) : Château Léoube
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : 
Millésime : 2010

Le club IVV tremble devant notre assurance et notre flair naturel...


Vins-2012 0716

Jull dédicaçant son dernier ouvrage "Mémoires d'un buveur de crémant" aux Editions du Pochtron.


Enfin un troisième vin "évident". Ça pue la pisse de chat !! Un sauvignon variétal, pas complexe pour un rond. Une bouche fruitée, nette, qui salive par ses aspects crayeux. Nous le mettons en Touraine. Notre indécis de service finira par annoncer après l'arrêt de notre décision "ou sinon un Sancerre merdoque..." Nous écrirons "Touraine 10, Le Petiot, Vincent Ricard".

Vin N°3 :

Cépages : sauvignon 
Appellation : Sancerre
Producteur (château ou domaine) : Pascal Jolivet
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : Le Chêne marchand 
Millésime : 2010

On pleure discrètement, mais nous relevons la tête..


Vins-2012 0716

Jull signant les dialogues de l'adaptation cinématographique de son autobiographie "Moi Julien V. 36 ans, drogué, prostitué pour du crémant..."


Le quatrième vin "pétrole" suffisamment pour nous mettre d'accord rapidement. Là, je laisse toute la place au "Guide Bleu d'Alsace" qui me sert de coéquipier, pour géolocaliser ce riesling alsacien. Petite discussion sur le millésime pour aboutir sur "Riesling GC Furstentum Paul Blank 2009".

Vin N°4 :

Cépages : riesling 
Appellation : Alsace grand cru
Producteur (château ou domaine) : Jean Marie Haag
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : Gd cru Zinnkoepflé
Millésime : 2009

L'honneur est presque sauf !!


Vins-2012 0716

    Jull écrivant une chanson pour Johnny Halliday intitulée "Ah crémant tu jureras"


Un boisé généreux, ambitieux. Là, notre "Amundsen de la polaire" prend la parole, balance "Châteauneuf-du-Pape". Je note grenache blanc. Il nage en pleine amnésie référentielle. Plus aucun domaine n'arrive jusqu'à sa boîte noire. Il crache enfin un Beaurenard 2007. Puis se ravise, après la mise au propre du notre fiche de dégustation, évoquant un Hermitage. Trop tard !!

Vin N°5 :

Cépages : roussanne 
Appellation : St Joseph 
Producteur (domaine) : Yves Cuilleron
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : St Pierre
Millésime : 2010

Papy commence à se contorsionner pour voir s'il peut mordre ses gonades..


Vins-2012 0716

Jull écrivant à L'office de tourisme du Jura


 Le 6ème vin annonce le changement de couleur... Place aux rouges.

Je sursaute. "Ca sent le gamay, j'en suis sûr". Mon vieux dégustateur (pas loin de 3 décennies de foires aux vins de chez Leclerc) me calme immédiatement, en assénant un "non c'est du cab' franc". Pourtant, le côté "carbo" est évident. Le fruit pète, c'est (enfin) bon, gourmand. Papy martèle « cab'franc Chinon 09, Château de Coulaine", je m'incline... à tort

Vin N°6 :

Cépages : gamay 
Appellation : Régnié
producteur : Domaine Jean Michel Dupré
Nom de la cuvée (si nécessaire ): Vignes de 1918
Millésime : 2009

Là, c'est moi qui essaie de neutraliser l'anaconda choper mon système urinaire.


Vins-2012 0716

Jull notant la liste des 10 choses qu'il doit réaliser dans sa vie, dont la première : boire du vrai crémant du Jura...


Le 7ème vin déclame l'olive caractéristique d'une syrah dominante. Une belle acidité, un bois brûlé, de la rafle évoquant une vendange entière. Nous concluons sur "syrah – Crozes Hermitage 10 – Domaine des Lises". Pas loin, bien sûr...

Vin N°7 :

Cépages : syrah 85 % grenache 10% mourvèdre 5% 
Appellation : Costières de Nîmes
Producteur : Domaine de la Patience
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : Sébastien
Millésime : 2009

Maîtrise totale du sujet...


Vins-2012 0716

Jull proposant que le crémant du Jura soit rattaché à l'AOP champagne...


Le 8ème vin annonce enfin le cab' franc, le vrai (du moins on y croit). Archétypique au nez, il développe fourrure, élevage et craie. Des tannins saillants, des épices friandes nous font diagnostiquer  "Bourgueil 08 – Mi-pente - J.Blot".

Vin N°8 :

Cépages : cabernet franc 
Appellation : Bourgueil
Producteur (château ou domaine) : Yannick Amirault
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : Le Grand Clos
Millésime : 2009

Tremble Enrico Bernardo !!


Vins-2012 0716

Jull sommant Drappier de produire du crémant du Jura 


Un rapide coup de narine au-dessus du 9ème vin nous fait dire en cœur "cabernet sauvignon". Un vin suave, équilibré, épicé, "bien élevé" que nous baptisons "Tour Haut-Caussan – Medoc 08". Un verdict d'experts !!

Vin N°9 :

Cépages : merlot 70 % cabernet franc 30 % 
Appellation : St Emilion
Producteur : Château Haut Sarpe
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : 
Millésime : 2007


Vins-2012 0716

Jull ne sachant plus si crémant s'écrit avec un d ou un t


Le dixième nez annonce clairement une syrah dominante. Mais, peuvent-ils nous mettre 2 syrah dans la même série ? Nous doutons. Aussi, nous nous mettons en quête d'un Languedoc au mourvèdre majoritaire. Nous imaginons pour ce vin à l'attaque sucrée, à la matière mûre, bien élevée aussi, un "Pic Saint Loup 08 – Château de Cazeneuve – Roc des Mates".

Vin N°10 :

Cépages : syrah 60% grenache 25 % carignan 15 %
Appellation : Languedoc Terrasses du Larzac
Producteur (château ou domaine) : Château Crés ricards
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : Stécia
Millésime : 2009 

Autant de clairvoyance force le respect...


Vins-2012 0716

Jull signant les "accords de Montlouis" entérinant l'interdiction du crémant du Jura dans les dégustations de la RVF


Nous espérions un pinot noir, le voilà enfin. Doté d'une déconcertante simplicité tant par sa souplesse que par son équilibre. Un pinot pas mal qui nous fait pencher vers un "village sérieux avec un peu d'évolution". Le pilote de série Scénic réactive son disque, plus trop dur, pour déglutir sans convictions (mais toujours plus que moi) "Vosne-Romanée 05 de chez Jadot".

Vin N°11 :

Cépages : pinot noir 
Appellation : Pommard
Producteur (château ou domaine): Château de Pommard
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : 
Millésime : 2009

A quatre ans, à quelques kilomètres, à quelques appellations près...


Vins-2012 0716

Jull mettant la touche finale à l'édito de son blog "Crémant crémeux, Jura j'en veux..."


L'humiliation touche à sa fin, avec un tout dernier vin blanc qui m'évoque le Layon, de la volatile, une certaine puissance, mais une structure demi-corps. Notre porcelaine de Limoges a le châssis en miettes. Nous bâclons l'ouvrage en apposant un ultime  "Coteaux du Layon - Bonnes Blanches 05 - Ogereau".

Vin N°12 :

Cépages : petit manseng 
Appellation : Jurançon
Producteur (domaine) : Domaine Cauhapé
Nom de la cuvée (si nécessaire ) :Noblesse du temps
Millésime : 2009

Un exercice amusant et "prenant" à la fois. La gagne n'étant pas le moteur de notre participation (heureusement, vu notre magistral classement), cela nous a permis de tenter des choses improbables. Une fantaisie qui n'a guère de place dans le concours. Notre Jull était en mode "Christophe Lemaitre" (version bowling dans son cas, qui s'agace de ne faire que "spare").

Les rires ponctuant nos verdicts contrastaient avec la solennité des tables voisines (ça rigolait pas derrière nous, ça donnait même dans la confiance !!).

Notre chantre de la banane-ceinture a refait le match avec de légitimes regrets.

Un casting des vins qualitativement discutables, une organisation qui ne souffre aucunement la critique, avec des présents toujours appréciables (6 verres C&S et 2 bouteilles de vin de Loire).

Je resigne quand tu veux vieux pour essayer de faire mieux !!

Commenter cet article

JCfromLivr-esse.com 04/02/2012 18:33

MdR

Merci pour cette bonne tranche... qui m'a rapidement remémoré mes nombreux errements (que de r, rrrrrrrrrroar !).

bionaute 04/02/2012 10:52

Bonjour Alaint et Docadn
et sur haut sarpe au lieu de haut caussan vous aviez à moitié bon

AlainT 04/02/2012 09:16

C'est vrai qu'on n'a pas été brillants, mais quand je lis les crs de certaines "pointures" sur le forum RVF, je me sens un peu moins seul. Et pour relativiser jusqu'au bout, je dirais d'une part
que malgré notre classement médiocre, il y a pas mal d'équipes derrière nous (qui plus est des habitués du Top 20, voire du Top 10), et d'autre part qu'avec un poil de réussite dans nos arbitrages,
on aurait sans doute pu botter le cul du garnement spécialiste du Crémant du Jura ! Dommage que l'on n'ait pas eu le décompte des points, ainsi que les écarts entre les équipes, car j'ai dans
l'idée qu'entre la 20ème et la 40ème place, ça doit être relativement "serré".
Sinon, sans rentrer exagérément dans les détails, j'ai quand même quelques regrets : sur les n°1 et n°6, dommage que l'on n'ait pas su imposer à l'autre nos convictions respectives, plus ou moins
fortes il est vrai. Comme tu le dis, je suis une brêle en bulles, mais souviens-toi qu'à l'aération assez longue, le nez a pris des accents briochés. Remarque, on aurait sans doute proposé
chardonnay en cépage majoritaire, donc 1/2 regrets !
Sur le n°6, qui m'a par ailleurs beaucoup plu, je maintiens que certains Chinon 09 goûtés au printemps dernier avec Jull (entre autres) avaient ce côté gourmand, une aromatique proche, et des
tanins ronds comme ceux de ce gamay "hors norme". Je pense à la cuvée de base du Château de Coulaine et aux Chinon 09 de Nicolas Grosbois, par exemple. Je note que d'autres ont également évoqué le
cabernet franc, voire la syrah...
Sur le n°2, tu oublies de dire qu'on a aussi pensé au grenache blanc, à la clairette et au bourboulenc, cépages du Sud en général très aromatiques et parfois mous, mais comme des cons jamais au
rolle, qui était déjà sorti plusieurs fois lors de précédentes épreuves. Dire que la veille, Jull nous en a servi un à l'aveugle, au profil très différent certes, mais qui nous a bien baladés
aussi!
Pour le St Jo, quelques regrets aussi, mais pas tant que ça. C'est la puissance en alcool, l'élevage massif et la mollesse relative de la bouche qui m'ont fait penser à Châteauneuf. Dommage que
l'on n'ait pas mis Hermitage 09 comme je l'ai évoqué à la fin. Cela dit, je ne suis pas certain que je t'aurais proposé de mettre roussanne en cépage majoritaire. Sur ce coup-là, on aurait grapillé
quelques points, mais pas beaucoup !
Sur le sauvignon, par contre, pas bien malin d'avoir proposé le Petiot de Vincent Ricard, qui est en général bien meilleur que cette cuvée "indigne" d'un Sancerre, même d'entrée de gamme. J'aurais
dû insister pour jouer Sancerre, et là, on chopait des points.
Le riesling n'était pas évident à trouver (pas mal l'ont mis en pinot gris), car les notes terpéniques étaient légères, et même quasiment absentes après aération longue dans le verre. J'ai pensé au
Zinnkoepflé d'Eric Rominger, qui a souvent ce profil très riche, mais bon, là, on n'a pas été mauvais.
Petite précision au sujet du St Emilion. Tu dis qu'on a immédiatement pensé au cabernet-sauvignon. Vrai, en partie. Dans ma pauvre tronche, c'était plutôt "assemblage médocain avec les 2 cabernets
en dominante". Choix stupide de Tour Haut Caussan (50% cabernet-sauvignon, 50% merlot), que je connais pourtant assez bien !
Sur le Amirault 09, pas été brillant non plus : j'ai dû le goûter 3 ou 4 fois, et ne l'ai pas reconnu. Je relativise quand même en me disant qu'on a été assez logiques dans notre choix : Bourgueil,
élevage, donc Blot. Pas trop mal, sauf pour le millésime (je n'ai pas trouvé qu'il se goûtait comme un 09).
Pour le Pommard, que dire ? Ben qu'on a bon sur le cépage ! On a évoqué Volnay et Pommard, avant de les écarter assez vite. Pour nous, on était bien sur CDN. Là encore, pas trouvé qu'il se goûtait
comme les 09 que j'ai croisés !
Pour le dernier vin, on n'était plus dans le coup. J'ai été surpris d'entendre d'autres équipes avoir immédiatement songé à Jurançon, avec cette acidité saillante, qui ne m'a pas frappé. Ce que
j'avais dans mon verre était puissant, lourd, dominé par un élevage massif. Je pense que le Bonnes Blanches 05 d'Ogereau vaut bien mieux que ça. Choix stupide encore une fois...
Au final, ok avec toi : ce fut une belle expérience, qu'il me plairait de renouveler. Si l'occasion se présente l'année prochaine, je suis partant. Au pire, dans 2 ans, une autre étape sera
proposée en Loire...

Docadn 04/02/2012 09:31



On se vengera, c'est clair, le cul du composteur peut trembler !!



bionaute 03/02/2012 16:50

méfiez vous si vous continuez à m'agresser pour des futilités, je vous organise un stage chez Laurentg, ferez moins le malin!!

Docadn 03/02/2012 16:58



C'est pas sympa de taper sur une ambulance Bionaute !! Le pauvre Laurent G à même terminé loin derrière nous, c'est dire... Mais il était tout seul, donc toujours d'accord avec lui-même !!


 



bionaute 03/02/2012 13:15

je RIGOLAIS! comprendo?

Docadn 03/02/2012 13:27



Euh, moi aussi, capito !!