Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

J'ai mangé et dormi chez Vauban...

30 Août 2009, 19:58pm

Publié par Docadn

Petit clin d'oeil au Cercle de Maigremont et à son scribe Gildas, qui a carrément becté chez Carlos (pas l'ex chanteur ayant depuis troqué sa chemise à fleurs contre une convention obsèques mais le roi des Ibères !!).

Ben de mon coté j'ai passé le week end chez Vauban. Ça en jette moins, mais attendez !! Un site de vente privée bien moins connu que cet architecte militaire proposait un week end dans une de ces réalisations pour une tarif fort alléchant...

Du coup j'ai pris le taxi local :



 Je suis arrivé devant un ensemble dessiné puis bâti selon les plans de Seb.      On a beau dire il ne faisait pas les choses à moitié :


La citadelle Vauban (classée aux monuments historiques depuis 2007) est désormais aux mains du Groupe Savry (Les Hôtels Particuliers) qui a racheté l'ensemble (Citadelle et musée) en 2005 aux époux Larquetoux qui durant 40 ans ont englouti leur fortune à rebâtir ce domaine de 10 hectares.

Ainsi le 1er "hôtel musée" de France a ouvert ses portes au printemps 2007 après 3 ans de travaux avec une trentaine de chambres. La restauration se poursuit, et une cinquantaine de chambres sont désormais disponibles.


C'est dans une caserne (du nom de Bigarré) que j'ai passé 2 nuits dans une chambre dite "Grand Pavois" :


Une très grande chambre à la déco soignée et sobre aux normes de confort et d'équipement différentes de celle que j'occupais lors de mon service national.
Et toujours "le concours de la robinetterie la plus tendance" :


Accueil du niveau "Relais & Châteaux". L'espace du rez de chaussée composé de casemates métamorphosées en petit salons en enfilade est une réussite majeure de l'établissement :



Après avoir profité de" l'espace balnéide" de l'établissement (salle de fitness, sauna, hammam, piscine intérieure et une extérieure sur les hauteurs de la citadelle),



il était temps de découvrir la Table Du Gouverneur ( à gauche ci dessous avec les volets rouges):


C'est Patrice Parois qui est aux commandes de cette table ambitieuse, aux tarifs un poil "élitistes".

Pour déjeuner comptez 25 euros pour une entrée + un plat, et 30 euros en y ajoutant un dessert.Les mets disponibles sur cette formule sont peu attrayants.

A la carte comptez 18 euros pour une entrée, 27 euros pour un plat, 9 euros pour les fromages et enfin 10 euros pour un dessert.

Les menus se nomment Artilleur (44,10 euros à la place de 50 euros merci à la nouvelle TVA), Armurier (40 euros) et L'Intendant (32 euros).
Et dans ces derniers, les intitulés sont bien plus alléchants.

Nous optons pour 2 menus de l'Artilleur que nous dégusterons dans une déco bourgeoise début du 20 ème siècle et avec un service "concourant au 1er macaron" souriant et attentif :



Assiette de légumes tièdes, asperges, petit violet de Bretagne, courgettes fleurs, tomates à l'étuve et flan de poivron à l'huile de noix.

En face il y avait : Terrine de queues de langoustines et lotte à la mère Goutte, laitue de mer et sa fiture de céleri.

Les portions proposées sont conséquentes dans les 2 cas.
Les légumes sont croquants comme je les aime et d'une fraîcheur indiscutable. Mention spéciale pour les courgettes fleurs vraiment délicieuses et les champignons.Le flan est très crémeux.

La terrine est bien équilibrée, les Langoustines n'écrasant pas la délicate chair de la lotte.Là aussi c'est frais et bon.

après une très longue attente et les excuses de la serveuse pour cet imprévu les plats arrivent enfin :


Turbot rôti aux palourdes, asperges et corail d'oursin sur tagliatelles


En face nous avions :


Noix de ris de veau braisés aux langoustines et lentilles vertes du Puy au jus.

J'étais tellement obnubilé par le turbot que j'en ai oublié les accompagnements et me retrouve encore avec des asperges.
Fort heureusement elles sont toujours excellentes.
Le poisson est en demie teinte, le 1er filet est un poil trop cuit, le second l'est à merveille !!

Coté ris le bégaiement là aussi des langoustines, est un ravissement et je me surprends à goûter d'excellentes noix (alors que je suis loin d'être fan) croustillantes avec des lentilles cuites au nanomètre...


Les fraises de Plougastel en fraisier.

Un moment que j'attends toujours et qui me laisse parfois sur ma faim...
Ce fût hélas encore le cas sur ce dessert juste honorable et en dessous du moment passé.
J'ai souvent l'impression que l'on soigne moins les desserts que le reste du repas...
Dans ce ce dernier, tout est frais, c'est juste pas mal mais un peu brouillon.
Une impression de "moins d'exigence et d'application" que sur les assiettes.

L'ambiance est tranquille avec sa triste ritournelle classique "anti sacem".
Et une jolie balade sur les remparts au clair de la ville pour digérer,
avant de regagner sa chambrée pour une douce et confortable nuit...



La Citadelle Vauban
56360 LE PALAIS

reception.vauban@leshotelsparticuliers.com
Tél. 0297318417
Fax 0297318947

www.citadellevauban.com

Commenter cet article

docadn 06/10/2009 22:39


Bonsoir xavier,

je commence à connaître un peu Belle Ile à travers ce 5 ème séjour et son sa (longue) boucle côtière désormais totalement effectuée...
Cordialement


xavier 06/10/2009 19:54


Ton séjour est très alléchant !!! As-tu vu Belle-Île à part ça ? Vas voir sur mon blog, j'ai un sujet qui complète bien le tien !


J-C 09/09/2009 15:46

Ah, les iliens savent recevoir quand ils sont moins touristophobes que leurs voisins hoedico-houatais !
Quoique chez l'habitant, on y mange fort bien.

docadn 05/09/2009 21:10

En pleine forme Gildas !!
Point de bans mais en effet
un bon week end...
ne manquait qu'un coffre espagnol
et j'aurais conquis ce tas d'or...
désolé

Gildas 05/09/2009 11:44

Bientôt la fête Doc puisque vous venez de publier Vauban ?

Tu n'as rien à envier à mon diner avec le roi : ce WE avait l'air plutôt réussi et l'endroit très agréable