Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Calendrier de l'Avin : Ich bin eine deustche Banana mit eiskalte Finger !!

18 Décembre 2010, 05:30am

Publié par Docadn

 

Restos-0314.JPG

 

Youpi, nous sommes enfin le 18 décembre !! Un mois pile que le beaujolais primeur coulait à flots dans tous les rades du monde, sauf chez moi (c'est pas un rade non plus, quoique, y'a des soirs !!).

 

Comme tous les ans, je déguste ce dernier aux environs de Noël.  

Mon dealer (au patronyme douteusement germanique) m'a livré le gamay de l'année. Une (petite) infidélité à la Molière, pour découvrir le buzz blouguesque de cette fin d'année.

 

Restos-0309.JPG

 

Ceci n'est pas une banane - Beaujolais-Villages 2010

 

Franchement vous auriez envie de boire un vin élaboré par un ex-gogo dancer picard (doublure locale et travesti asiatique du danseur cinématographique Djon Tra-Vo-Lta)??

 

J'ai hésité longtemps, très longtemps. Quand j'ai appris au détour de son dossier des RG, trouvé sur un disque dur dérobé chez Rue 89, que ce dernier occupait un poste d'informaticien,  j'ai failli renoncer définitivement.

 

On ne peut s'empêcher de penser à un "trader du clavier", fatigué de l'argent facile, rongé par la culpabilité d'avoir banané des milliers d'utilisateurs de logiciels à la robustesse et à la régularité d'une cuvée "De Battre Mon coeur s'est Arrêté 2008"...

 

Restos-0308.JPG

 

Château des Bachelards

 

Encore un urbain nostalgique qui pleurait des larmes de Temesta, au souvenir du regard poignant de cette vache croisée pendant ses vacances d'été 2002, 2004, 2005 et 2006 (en 2003, le séjour avait été annulé suite au décès de Popeye, le vieux caniche abricot) au camping de la Cascade de Blangy.

Cette dernière lui a susurré, inlassablement, après chaque rail de coke rural  :

" Tu vas changer de vie, partir à la campagne, au plus près de la nature, manger de l'herbe, boire de l'eau de source et ne pas oublier ton ultra-levure, car ton corps ne va pas aimer et ton calbut non plus..."

Et là, Lilian peut dire merci à la drogue (mais surtout à la vache), puisqu'il a lâché son job, son costume de crooner de boule à facettes du Millénium, pour se lancer dans la grande aventure à Fleurie.

 

Depuis ce dernier fait du vin et en parle. Il conte, avec un  talent certain, ses galères et des anecdotes, souvent drôlatiques, qui ponctuent  cette nouvelle vie.

De ses visiteurs Allemands aux phalanges des vignes version Picard (les magasins, pas les alcoolos-rougeauds-pervers & exhibitionnistes), il nous régale le cortex et les zygomatiques.

 

Un plaisir de lecture, trop rare. Aussi, en recevant son beaujo version 10.0, j'avais le vague espoir de pouvoir briser cette stupide addiction de lecture.

Je me léchais les doigts, bien au chaud  eux, à la perspective de tancer un énième et vulgaire gamay fabriqué par un ex-bobo ayant investi ses indemnités de départ dans un domaine certainement voué à l'arrachage, ou à un pigeon de passage...

 

On démarre dans un sous-bois tapissé de fraises et de groseilles. Un rayon de soleil, une touche de fourrure, de rafle, une goutte de sang, une pointe de métal.

Une attaque acidulée, ponctuée là encore, de petites touches métalliques. Un ensemble déjà onctueux, finement épicé avec cette petite touche sucrée au final. Et alors, me direz-vous ?

Cette banane possède LA CHOSE qui m'a fait revenir vers le gamay en général et le beaujolais en particulier. Il y a cette touche de rusticité, cette "juste rugosité", de plus en plus rare, dans la longue liste lisse des gamays patineurs...

C'est cette rusticité qui donne de l'ampleur, de la mâche et du caractère à ce faux climactérique des vignes.

Et merde, en plus c'est bon !!

 

Une banane allemande aux doigts gelés. Un titre pondu juste pour savoir si Iris parle encore un peu le Goethe et si je n'ai pas commis de faute (j'ai fait espagnol en deuxième langue et beef renforcé en 4ème !!).

 

En attendant d'en boire, délectez-vous du blog de Lilian Bauchet :

http://bachelards.blogspot.com/

Le site :

www.bachelards.com


Famille Bauchet
Les Bachelards
69820 Fleurie - France  

Téléphone : 04 74 69 83 34
Portable : 06 08 49 75 88
Email : lbauchet@bachelards.com

Commenter cet article

lilian 18/12/2010 11:30


Merci Docadn ! Toute la famille est derrière l'écran pour te faire la ola, sauf mon chien qui fait la gueule, y savait pas qu'y en avait eu un avant lui.
ps: pour la pointe de métal, t'as vérifié ton tire-bouchon ? pour la goute de sang, t'as essayé les sticks à lèvres Neutrogena ? pour la touche de fourrure, t'as fait quoi avant de boire ma
bouteille ?
En tout cas, bien content que ça t'aies plu et bravo pour tes billets qui nous explosent les lèvres en ces périodes de grand froid


Docadn 18/12/2010 13:26



Il doit être énorme cet écran pour que tout le monde puisse tenir derrière, merci pour la ola en moufles !! Ta question m'a replongé sur une enquète délicate et sur le tire-bouchon incriminé. La
conclusion est tombée : j'ai utilisé par mégarde mon "tire-bouchon de sérial killer" avec lequel je nettoie le quartier des chats de tous mes voisins que j'aime pas car ils ont des chats, et là
tout y est : le métal, le sang, la fourrure... Et j'ai plus de Neutrogena !!



Christian Bétourné 18/12/2010 11:26


Docte texte derrière les apparences humoristiques.Pour une fois qu'un "coup" de marketing promeut un vrai nouveau. Comme quoi! Me suis régalé aussi...


Docadn 18/12/2010 13:16



Merci Christian, j'avais aussi peur de la "mercatique gratuite & maline" et comme toi, ouf !! il y avait du monde et de la matière derrière...



Iris 18/12/2010 09:12


Bon, j'allais me taire, mais comme tu m'interpelle: il n'y a que 4 entraves contre les règles de la langue de Goethe (et Schiller, et plein d'autre, by the way...) dans ton titre:-) - cela donne
cette petite touche de rugosité à la phrase à la lecture, qui accroche au passage, sans complètement nuire à la compréhension;-).


Docadn 18/12/2010 09:49



merci Iris pour ton éclairage linguistique, cela donne den effet la "franche touche" et la rugosité nécessaires... J'ai dis Goethe pour l'expression désuette, j'aurai pu en effet citer Alzheimer,
Einstein, Brecht, les Boney M (ils sont Jamaïcains mais la production allemande), Nina Hagen et le père Noël absolu qui a bercé mon enfance : Yvan Rebroff !!


je sors



olif 18/12/2010 07:01


La banane de Lilian, elle n'a que la peau. Ça glisse tout seul!

P.S.: quelle drôle d'idée que d'enfiler un préservatif vert caca d'oie sur cette banane qui n'en est pas une.


Docadn 18/12/2010 08:37



Cette fine rugosité donne la prégnance qui fait que ça dure longtemps dans le bec et pas dans la quille !!


PS : C'est une chaussette de ski des années 90 assortie à la Twingo que je n'ai jamais possédé, couleur que je crois t'avoir déjà vu arborer à St Jean  ;-))