Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Dégustation dominicale...

18 Juin 2012, 15:45pm

Publié par Docadn

Un dimanche midi d'un printemps capricieux. Notre "petit cercle de collègues de goulot" se réunit une fois de plus, autour d'agapes, pour partager des espoirs de plaisirs liquides... Comme de coutume, toutes les bouteilles sont dégustées à l'aveugle... et mes notes gribouillées quelques heures après l'orgie du déjeuner...

 

Vins-2012-0001-copie-1.JPG

 

Egly-Ouriet - "Les Vignes de Vrigny" - 1er Cru (38 mois de cave, dégorgé en septembre 2011)

 

Magnifique robe vieil or, à la très fine et tranquille bulle. Une expression très vineuse, crayeuse, aux amers relevés, d'un champagne composé exclusivement de vieilles vignes de pinot meunier (sur un terroir argilo-calcaire). Finesse, élégance et bulle aérienne sont un régal de mise en bouche pour les papilles. ***(*)

 

Vins-2012-0002.jpg

 

Bourgogne - Aligoté 10 - Plantation 1902 - De Moor

 

C'est "La Loire qui louche sur la Bourgogne" m'écriai-je. Une matière dense, fruitée, au remarquable équilibre entre tension et mâche. Un aligoté très gourmand, comme savent le faire les De Moor. ***

 

Vins-2012-0003.jpg

 

Les Nourrissons - Vignes centenaires - Anjou 05 - I & S. Bernaudeau

 

une forme de "pureté olfactive" entrouvre le caractère rectiligne et un poil martial de la matière. Les gorgées dévoilent du gras, un "train de sénateur" qui en impose. Un vin profond, posé, à la maîtrise évidente, qui a dérouté "géographiquement" mes collègues. ***(*)

 

Vins-2012-0004.JPG

 

Clos de la Cerisaie - Saumur 08 - Domaine Mélaric

 

Un nez de "Mélaric" !! Densité, mâche et finesse se bousculent dans le palais. On ne présente plus les espoirs, les "grands de demain du vignoble saumurois", aux blancs de grande classe. ***/***(*)

 

Place aux rouges. Je décide de sacrifier le mien pour démarrer. Preuve du peu de confiance que je lui accorde, même après 24h00 de carafage. 

 

Vins-2012-0006.jpg

 

Mas de Daumas Gassac - Vin de Pays de l'Hérault 03

 

Un nez "bordelais très travaillé", aigrelet. Un collègue y décèle même une obédience bourguignonne. Une bouche acide, ténue, pas vibrante pour un sou. A la hauteur de l'attendu, hélas... *

 

Vins-2012-0007.JPG

 

Pommard - Epenots 02 1er Cru - Vaudoisey-Creusefond

 

Un pinot dont la finesse désarmante nous envoie directement en Côte de Nuits. Tout faux !! Une finesse stupéfiante, un équilibre "magique", une buvabilité, une complétude de haut niveau. Je m'écrie alors : "pfff, c'est trop fin pour un Pommard !!". encore une belle occasion manquée de la fermer !! Ludo nous conte rapidement la particularité des vins issus de ce climat, de cette partie exploitée par Vaudoisey-Creusefond qui donne cette incroyable et vibrante finesse (et le bel accord sur "le veau aux légumes de printemps"). ***(*)/****

 

Vins-2012-0008.JPG

 

La Terrasse d'Elise - Le Pradel - Vin de Pays de l'Hérault 09

 

Nos narines et cortex font le grand écart entre Bourgogne et Languedoc. Nous voilà face à un 100% cinsault gouleyant au possible. Une gorgée en appelle une nouvelle. Top gourmand !! ***/***(*)

 

Vins-2012-0009-copie-1.jpg

 

Mas Jullien 09 - IGP Pays d'Hérault

 

Ouvert depuis 24h00, il est un poil pataud. "Gras et riche comme un blanc sudiste !!"... *(*)

 

Pour finir, nous tremperons nos lèvres dans un Rousset-Peyraguet 01, ouvert depuis 24h00 aussi, molasson, aux antipodes des belles impressions laissées lors du Vini Circus 2011

 

Un dimanche météorologiquement agité, largement plus excitant dans les verres et l'assiette...

Commenter cet article

mika 07/05/2013 10:16

Mas Jullien 09
Couleur peu soutenue, brillante.
Un nez sur les fruits blancs (pêche, poire) c'est gourmand et frais.
En bouche c'est très bon, c'est aérien. Ça se boit tout seul.
Aucune sensation d'alcool, quel fraicheur.

mika 07/05/2013 10:13

La Terrasse d'Elise - Le Pradel 2009
Robe : La Robe se pare d’un ton couleur rubis clair lumineux. Il s’accompagne d’un dégradé sur une teinte cerise. Nez sur la cerise qui pourrait le faire prendre pour un Pinot Noir. Frais sans aucune lourdeur. L’aération lui permet de révéler tout son éclat et de laisser entrevoir la force et la race d’un des plus grands terroirs languedociens. Un vin remarquable

mika 07/05/2013 10:12

Mas de Daumas Gassac 2003
Nez profond a défaut d'être follement complexe. Très nettement identifiable. Bonne maturité, fruit frais mûr. Pas de trace d'évolution. En bouche, c'est rond, tanins bien intégrés et légèrement épicé. Jolie matière aussi.

mika 07/05/2013 10:08

Egly-Ouriet - "Les Vignes de Vrigny" - 1er Cru
Tout en fraîcheur acidulée et finement vanillée au nez, c’est un champagne dense et sensuel qui gagne à vieillir un peu

mika 07/05/2013 09:54

Bourgogne - Aligoté 10 - De Moor
Goûté sur trois jours ce vin au nez discret, iodé ... une bouche vive voir tranchante. Une finale marquée par le beurre légèrement rance.