Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Déjeuner à L'Azimut

2 Juin 2011, 07:24am

Publié par Docadn

Après avoir perdu 11 563 € en 8 minutes au casino voisin, je retrouve mon lieu d'apprentissage, côté salle. 

 

Restos-0518.JPG


J'y avais dîné le 27 octobre 2005 (un vrai "réflexe de pauvre" que de garder toutes les factures de restos, puis de les coller sur un cahier d'écolier).

A cette époque, le resto était encore étoilé, "l'ère Le Calvez" juste terminée.


C'est en février 2005 que Véronique et Rudy Deniaud ont repris L'Azimut. 

Ex-Lenôtre et Fauchon à Paris, Rudy Deniaud fut aussi un "abonné des Manoirs" avec celui de La Régate à Nantes, puis celui du Ménec à Bannalec.


Je me souvenais juste de la seconde salle, "aux allures de pizzeria des années 80" (toujours d'actualité, hélas, à ce jour) et d'un repas de bonne facture (à 171 € à deux, l'expression est pour le coup adéquate).


La première salle est plus contemporaine, lumineuse. C'est dans cette dernière que je vais déjeuner.


Restos-0520.JPG


En accompagnement d'un Chablis 09 J.Drouhin et d'un Patrimonio 09 du domaine de Santamaria.


Restos-0521.JPG


 Panacotta au foie gras, grué au cacao - Tourteau en cage d'agrumes 


Étonnantes mises en bouche. La panacotta est sucrée, originale, à la texture ferme et fondante à la fois.Le grué donne un ton "café" aux bouchées.

Le tourteau aux agrumes est très rafraîchissant, équilibré, aux antipodes de son voisin d'ardoise.


Restos-0524.JPG


Rôti de lotte contisée à la pancetta dans une panure d'herbe, pomme de terre fumée, marmelade de tomate à l'origan


Un gros plan maladroit, pour occulter le cliché général dévoilant une des quenelles de pomme de terre, déjà entamée par mes soins.

Poisson juste cuit, pomme de terre très bien parfumée, surprenante marmelade sucrée. Le salé-sucré me gène encore, parfois. Là non, c'est cohérent. Un plat juste, pas renversant, mais bien fait.


Restos-0527.JPG


Tartelette à la pistache - Glace chocolat-Cardamome - Mousse au chocolat blanc


En guise de pré-desserts. Glace assez remarquable, tartelette honnête, plus de réserve sur la mousse chocolatée.


Restos-0530.JPG


Mousse de mangue, sorbet litchi, concassée de noisettes, émulsion de cidre, cerise poêlée au balsamique, tranche de figue séchée.


Le dessert le plus "space" de l'année. Et pourtant, là encore, une cohérence que "l'intitulé ésotérique" ne laisse pas transpirer.

L'allergique au litchi que je suis, trouve le sorbet bon, la mousse est pile dans l'expression, le tout sied au palais. Un bon dessert.


Une petite "initiation à la sommellerie" (en l'absence du sommelier, en congés) un peu maladroite m'a été proposée pendant le repas.

C'était ludique. J'ai mis en "Rhône nord 05" (roussanne-marsanne et un poil de viognier), un honnête Crozes-Hermitage du Domaine de Roure 06.

Puis j'ai placé en "Bordeaux 05, cabernet sauvignon & merlot", un austère Pessac-Léognan 06 du Château Couhins-Lurton.


Le chef vient en salle s'enquérir de mon stage et du déjeuner. S'ensuit une longue discussion sur les vins et les quelques 450 références proposées (dont une partie récupérée lors de la reprise,  une autre "en construction" depuis 6 ans).

Il a à coeur de mettre sur la table des vignerons méritants et talentueux.

Il peste quand il découvre certains d'entre-eux chez Métro ou ayant intégré "Bouquet de Loire"... Il dit "investir" en envoyant régulièrement son sommelier "sur le terrain", à la quête de nouveaux talents.


Une adresse sympathique, un chef passionné par les beaux produits de la mer. Des verres aux vins aux tarifs un poil excessifs selon La Miss (j'étais invité). Une cuisine tous azimuts, qui frôle parfois le mac perdu... 


L'Azimut

1 rue du Men Du

56470 La-Trinité-sur-Mer

tél : 02 97 55 71 88

www.lazimut-latrinite.com

Commenter cet article

md 14/06/2011 11:42


Bonjour,

Mr Docadn, vous ne serez plus invité dans ce restaurant qui m'a déçue.
Je n'ai pas aimé l'alliance sucrée salée des mises en bouche. On ne sentait même plus le foie gras.
J'ai aimé les pré-desserts.
Je n'ai pas compris le dessert : une association originale mais pas très chanceuse je trouve. Ce n'est ni bon ni mauvais.
Les mignardises, je ne sais pas, le jeune stagiaire très très gauche- trop occupé à essayer en vain de retenir les appellations des plats - a oublié de nous les amener !! Ensuite, trop tard pour
les réclamer !
Enfin, payer 9 euros un verre de Chablis ou de Patrimonio faut pas pousser...
Bonne journée Mr Docadn

PS : J'aime bien le grand bleu-revu la semaine dernière... Et climats aussi d'ailleurs !


Docadn 14/06/2011 17:58



Melle md,


je serai moins catégorique que vous, pour une fois, j'ai trouvé les risques pris courageux et à souligner. Après, pour le tarif des verres, je ne pouvais me prononcer, étant invité... Je conçois,
à la lueur de cette information, que le tarif est en effet poussif dans ce domaine...


Bonne journée Melle md



JCfromLivr-esse.com 04/06/2011 07:49


Tu as été tagué et c'est par ici qu'ça s'passe :
http://www.livr-esse.com/article-le-tag-des-sept-kreativ-blogger-75201121.html !

@++


AlainT 03/06/2011 09:06


Ah ouais quand même, "Grand Bleu" version longue, là, je dis chapeau, parce que pour ma part, j'ai déjà trouvé la version normale interminable !
Pour les autres que tu cites, ils ne peuvent être "honteux", puisque personne ne connaît leurs auteurs...ne joue pas à l'andouille !


AlainT 03/06/2011 08:40


Mais non, t'es pas un grand malade, juste un cinéphile passionné. J'ose quand même espérer que tu gardes aussi les tickets des films "honteux" que tu es allé voir !


Docadn 03/06/2011 08:59



Absolument tous, comme pour les vins j'assume tout... Du "Grand bleu version longue" en passant par les X-men jusqu'à "Climats" de Nuri Bilge Ceylan ou encore les films de Hal Hartley...
Lequels sont honteux ? vaste débat... 



AlainT 02/06/2011 12:36


Grâce à toi, j'ai appris que j'étais pauvre, puisque je garde également toutes les traces des restos fréquentés depuis plus de 25 ans. Je dois même être très pauvre, dans la mesure où je fais
pareil avec les factures de vignerons et autres cavistes !
N'empêche que le 24/07/08 (!), nous avons fait à l'Azimut un très beau repas (grand menu à 60 €) qui valait allègrement une étoile au Michelin : très beaux produits (bar, homard, lotte), cuissons
parfaites, associations de saveurs osées mais harmonieuses. Le Montlouis sec 05 des Loges de la Folie avait parfaitement rempli son office sur tout le repas. Seuls légers bémols : un pain blanc
d'une grande banalité, et un service un peu lent (mais la salle était pleine).


Docadn 03/06/2011 08:11



Tu auras remarqué que j'ai mis pauvre entre guillemets !! Les riches ne gardent pas de vulgaires notes de restaurants. Au pire un menu à 300€ dédicacé par le chef (obligatoirement 3 macarons) et
une photo en sa compagnie... Quant aux factures de pifs, là c'est du "fétichisme économique pour se faire mal à l'inflation" sur certains vignerons ou cavistes ! Oui L'Azimut fait bon, le
pain était disponible en 3 variétés.


PS : Je garde tous mes tickets de cinéma depuis 1984, ça c'est un vrai truc de pauvre sans guillemets ;-) !!