Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Florilège de dégustations Part XVI

11 Novembre 2009, 18:36pm

Publié par Docadn

Comme prévu l'inventaire automnal des rouges-rosés torchés dégustés des derniers mois.

Chateau Lafoux - Côteaux Varois En Provençe 2008 : nez d'agrumes et de petits fruits rouges, notes acidulées et de confiserie. Attaque grasse, ronde sur la fraise. C'est fluide à l'amer marqué. Bon petit rosé de soif.** / **(*)



Medoc - Chateau Rollan de By 2001 : boisé intense, végétal et solaire, limite "cliché espagnol". Le vin s'ouvre sur une fine sucrosité qui laisse rapidement place à une acidité et un végétal désagréables. Le vin s'adoucira dans le temps mais le boisé est encore bien prégnant en bouche comme au nez.*(*)


Château de Preignan - Tour St Preignan 2008 - Rosé de Cinsault : Nez peu causant mais typique de rosé de Provence accompagné de fines notes de fleurs blanches, de poire et de résine. L'attaque est très fruitée, dynamique. La matière est sautillante et se termine par un amer correct. Un vrai rosé de soif qui tient son rang. **(*)

Domaine du Moulin (Hervé Villemade) - Les Ardilles 2007 - Cheverny : Nez suave de fraise, finement pinoteur, solaire, profond, épicé. Attaque métallique laissant place à une très jolie fraîcheur. Le tout porté par un bel acidulé et au caractère très épicé. L'amer est soutenu mais reste en équilibre avec une acidité qui me ferait partir vers le Rhône nord (coté Crozes). Finale bordelaise, très finement astringente. Une joli vin tout en douceur, doté d'un joli potentiel... ***

Château d'Agassac - Haut Médoc 2003 : Boisé intense et confiserie chopent les narines d'emblée. Puis place à la mûre et a des notes de menthol et de végétal. L'entrée en matière se fait sur un boisé soutenu marqué par une fine astringence et un coté sucrailleux (pour pas dire surmûrit) qui plombe l'ensemble.
Grains serrés, bien trop mûr à mon goût,une carence de personnalité, et pourtant c'est pas si mal. Le lendemain il se montrera plus alcooleux et marqué par la prune. **/**(*)

Domaine Jacquesson - Bourgogne 2007 : Nez pinoteur, métallique, fruits rouges et cosmétique, solaire et fin boisé. Attaque acidulée, très fruitée. La matière s'avère douce, tout en finesse juste marquée par une très très fine astringence. Une fine sucrosité donne un petit coup de mou à la matière gourmande. La rétro est épicée et l'amer crescendo pour un ensemble "bien rempli". **(*)

Santa Cécilia - Pinot Noir 2008 - Mendoza - Argentine : réductions, acidulé, et végétal marqué ouvrent le bal nasal. Puis des notes mentholées, de fruits rouges et d'épices complètent le  1er tableau.
L'attaque est asséchante au possible. Le fruit s'en extirpe, mais une acidité très élevée et un amer typé "american truck ". C'est d'une puissance évoquant plutôt les grosses syrahs australiennes que le pinot que j'attends... *(*)

Domaine Monier- Vin de pays des collines rhôdaniennes 2007 : nez acidulé, épicé, et marqué par une forte réduction et un soupçon d'olive.
L'attaque est droite (presque rigide), ramassée, dynamique,. C'est vif (sur les fruits rouges acidulés) dans un 1er temps, puis il se fait soyeux au fur et à mesure de la dégustation. Un coté solaire et boisé pour un joli petit vin pas cher... **(*)/***

Domaine Charvin - Côtes du Rhône 2007 : nez discret, sur des murmures d'olive, de rafle et d'épices. C'est féminin et marqué par le genévrier !! L'entrée, un poil sucrailleuse, laisse place à une matière ramassée, suave à la fraîcheur épatante. Finale là encore un poil sucrée pour un ensemble concentré et super gourmand. Ca fait du bien de retrouver ce vin après 2 "défaites consécutives en terme de plaisir" sur le millésime 06. ***(*)

N& M Lorgeril - Moulin de Ciffre 2008 - Languedoc (Rosé) : Notes de fruits rouges, pierres sèches et poire intense. L'attaque est amer, c'est sec et sur la pomme intense. D'expression simple, très perlant avec une fine sucrosité. C'est désaltérant et pis c'est tout. **


Domaine Loupia 2005 - Cabardès : boisé et crème de cassis au 1er nez. Sanguin, solaire et épicé à caractère bordelais dans un second temps.L'attaque est suave, un poil sucrée, marquée par une belle acidité et de fines épices. C'est très long, un poil flatteur mais c'est frais, mentholé et il se fera encore meilleur le lendemain avec une expression sur la prune gourmande. Très joli équilibre acide-épice. J'aime beaucoup. ***/***(*)


Château Peybonhomme les Tours - 1eres côtes de Blaye 2005 - Cru Bourgeois : Solaire et végétal plus une pincée de cosmétique et d'épice. Un peu de bois et de prune pour en finir avec cette boite à nez.Attaque d'une fraîcheur surprenante au regard du nez, un peu anguleuse. C'est fruité, de longueur moyenne mais pas très "typé".De buvabilité plus qu'honnête, il tournera (encore) Rhône le lendemain. **(*)

Domaine  de Champ Guichard - Côteaux du Lyonnais 2008
: Réduction et cosmétique puis les fruits rouges et les épices pour ce gamay de coopérative. Une attaque fraîche et très fruitée. Amer marqué et finale très épicée. Un vin doté d'une belle acidité mais juste un poil austère. **

Autrement (Merlot) 2008 - Vin de pays d'Oc :Nez velouté, fin boisé et fruits noirs. Un coté bordelais, solaire et végétal avec quelques fragances de cosmétique. L'attaque un poil sucrée et fruitée laisse place à une expression austère, épicé. C'est mûr, concentré mais à la sucrosité un peu gênante. **/**(*)

Vida Organica 2008 (cabernet sauvignon) - Mendoza - Argentine : Vin bio produit par Zuccardi exprimant une crème de cassis, un coté végétal, solaire et fin boisé. Attaque là encore sucrée à l'acidité aiguë. Mais c'est court à l'amertume marquée pour une finale épicée et c'est un peu lourd en terme de buvabilité. **



Casillero Del Diablo -Réserva Privada 2006-Chili : un boisé que même les bordelais n'oseraient revendiquer !!Notes de paraffine et d'épices. Attaque là encore sucrée, velouté puis à l'acidité relevée. C'est "rond boisé" terrible. Matière pleine, mais boisé outrancier (quoi je l'ai déjà dit 3 fois !!). *(*)

Domaine de la Chevalerie - Bourgueil - Peu Muleau 2007 : Tiens salut Jull ça va toi ?? Petit clin d'oeil sur un domaine qui nous sert de running gag. Réduction et cabernet pas mûr, sous bois et épices. Une attaque acidulée, pleine de fruits rouges, mais la suite se gâte nette. Amer et "boisé" très dérangeants pour une austérité bien marquée. Se fera plus affable le lendemain, allez défoulez vous, infanticide bla bla bla... C'est toujours pas bon  Je n'aime pas des masses. *(*)

Domaine de la Soumade -Côtes du Rhône Villages - Rasteau 2006 : joli nez pinoteur, profond, soupçon de rafle, épicé, sanguin, mentholé et crémeux. Attaque en dentelle, suave, droite comme une lame qui traverse le palais (en vrai ça doit faire mal en vrai, mais là c'est d'une tension rare). Belle amertume, évolue "coté bordelais" le lendemain, c'est d'une fraîcheur, d'une douceur et d'une suavité rare. Mon dernier Roméro était nul de chez nul, là c'est grand.Et la belle acidité laisse transpirer un petit potentiel de garde  ***(*)

Domaine Charvin - Côtes du Rhône 2005 : Solaire, épices et clou de girofle. Un nez mûr et concentré avec de fines touches de syrah, sanguin et lardé. Attaque là encore avec un pointe sucrée puis acidulée pour une amertume marquée. C'est fruité mais l'amer reste pesant sur l'ensemble. S'ouvre progressivement et reste dynamique. **(*)

Domaine Jean Georges - Fleurie 2006 : Nez "doux", profond, métallique et notes de torréfaction.Attaque très légèrement sucrée, dynamique et super fruitée.C'est suave et aérien pour une finale sur de fines épices. Un très bel acidulé et une évolution olfactive sur l'olive, impression de syrah que j'avais aussi eu avec son MAV 2005 !! ***

Coteaux du Tricastin-Entre chien et loup 2007 (Rosé) : nez de confiserie, pierres sèches et violette. Attaque grasse sur l'amande amère, un poil pommadée, longueur moyenne,peu complexe et finale sur la pamplemousse. **




Domaine Mas Conscience - Le Cas 2007 - Vin de pays de l'Hérault : Nez de Carignan auquel s'ajoute un coté solaire et giboyeux. Un poil de réduction, d'écurie, de sueur, et de soufre très expressif... Bref ça schlingue à donf !!!
L'attaque est très dense, avec une acidité bondissante qui tend à rendre la matière plus aérienne. Du poivre, de la prune et toujours cette énorme matière pour une finale très épicée... **(*)/***

STOP !!!

Allez ça suffit pour cette fois, ci (même si j'ai pas fini,les quilles restantes enrichiront le bilan "pré noël") en me relisant, j'ai l'impression d'avoir bu des rouges plein de sucre, solaires, végétaux et amers et d'avoir fait 10 fois le même compte rendu pour 10 vins différents...Ahh la (grande) difficulté des CRs...

Commenter cet article

docadn 16/11/2009 20:36


Salut les 2 cabernistes,
les guillemets du terme boisé ne vont auront pas échappé j'espère !! ;-))
Non c'est juste pour souligner le manque d'intérêt flagrant de cette cuvée... Pourquoi faire ?? Si c'est juste faire une entrée de gamme pour en faire une, cela ne donne pas envie d'aller voir les
autres cuvées !!
C'est comme faire une affiche de film en ne montrant que Jean Reno alors que Christoph Waltz joue dedans !! Ah le Casting !!!!


Laurent L 16/11/2009 11:20


Comme le dit Jull, Peu Muleau ne voit pas le bois et le millésime est très tendu sans grosse matière, donc il est possible que cette cuve ne soit pas top...
Donc Maitre Docadn, nous plaindrons une erreur de casting. ;-))))

Belle sensibilité pour les vins issus des l'agriculture Bio.

Laurent


jull 14/11/2009 21:21


la bave du jeune breton n'atteint pas la robe du jeune tourangeau... dommage pour ce Bourgueil de la Chevalerie, ceci dit peu Muleau est le 1ere cuvée? Et je ne suis meme pas sur que cette cuvée
voit le bois! Je pense en fait que tu as un gros probleme avec le cabernet, tu consultes?? ;-o)) sinon une adresse, un psy pas mal pour soigner ce genre de chose, Doc. Lolo...
bon moi qui voulait amener Rougeard, tant pis, j'avais trouvé un millésime classé en Vin de Pays du Saumurois...
sinon il me tarde de toucher les 07 de Charvin, j'ai bon espoir sur le 06 dans le temps, pas un CR du domaine ne m'a encore decu!
sinon, je note la palme (et ca devrait faire plaisir à mon compere et à JM/bebertis) aux vins bio en general!
à la semaine proch
jull


AlainT 14/11/2009 19:44


Julien et Laurent, je compatis, car j'ai eu mon lot d'attaques "indignes" avec un domaine roussillonnais !!
Bon, comme pour les blancs, j'en ai pas bu beaucoup dans le lot, même si j'en ai quelques unes en cave, dont une (Rollan de By 01)qui risque d'y séjourner encore un bout de temps !
Note à tous les participants du 21 : si vous avez l'idée d'amener un cabernet franc, choisissez bien, et prenez-en un mûr !
Alain