Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Auberge Grand Maison : "le Mûr des délectations..."

5 Juin 2011, 15:01pm

Publié par Docadn

Persuadé que la célébration de mon année supplémentaire s'arrêtait après le déjeuner à L'Azimut, je n'avais pas émis le moindre soupçon sur la portée de cette escapade en terre costarmoricaine.

Après une jolie randonnée sur les rives du lac de Guerlédan, me voilà, à ma plus grande surprise, à l'entrée de l'établissement le plus célèbre de Mûr-de-Bretagne.


Restos-0576-copie-1.JPG


 Déco "bourgeoise & terroir, poutres & pierres". Accueil tout sourire et chaleureux. A peine installés, les menus déboulent.


Excellente formule proposée par Christophe Le Fur, qui devrait faire loi dans tous les établissements, à mon humble avis.

Tous les plats sont disponibles quelques soit le type de menu choisi. Et ce, sans supplément.

Plus vous prenez de plats, plus c'est cher. Logique, simple et cela met fin à presque toutes les frustrations, financières et gustatives, souvent incontournables pour le commun des mortels.


Restos-0586.JPG


Aussi, vous prenez 2, 3, 4 plats ou une version "dégustation 5 plats" (tous les intitulés sont assimilés à des plats, les desserts sont à part).

Vous pouvez aussi les prendre à la carte. Dans les deux cas, vous choisissez même l'ordre de service... Nous partons sur un menu "2 plats avec fromages et dessert(s)" à 48 €.


le ballet commence.


Restos-0584.JPG


Oeuf chantilly-saumon fumé - Mouillette aux algues - Religieuse parmesan-épinards - ??


Ravissantes mises en bouches, assiette épurée pour des bouchées remarquables.

Le saumon est un poil salé, l'ensemble crémeux, délicieux à souhait. J'ai oublié l'intitulé de la bouchée au premier plan (c'est aussi celle qui m'a le moins emballé en même temps).


Restos-0589.JPG


Le Mystère de l'œuf Bio mollet et frit, Crème de Morilles au Comté millésimé


La crème est de consistance idéale, juste crémeuse, à la morille puissante. Bel équilibre avec le Comté. Esprit jurassien, mariage classique, accord sans défaut en dehors, une fois de plus, de "l'assaisonnement généreux".


Restos-0591.JPG


"Un mollet sur le fil !!"


Structure sphérique épatante. Il m'aurait fallu une seconde "mouillette aux algues" pour le coup !!

Le premier vin est proposé. Une réduction, de fruits blancs, un "toucher de palais" que j'assimile à un melon de Bourgogne. Je me lance, bingo !!


Restos-0592.JPG

Corbières 10 - Champ des Soeurs


De vrais tarin et palais de compétition ce soir-là !! En face, La Miss se régalait de :

Restos-0588.JPG

Les langoustines sautées au saté, shitakés caramélisés...


Sublimes langoustines à la cuisson magistrale !! Elles sont du niveau de celles goûtées au Manoir de la Boulaie, l'automne dernier... Très grand plat.


Restos-0594.JPG


Le carré de Veau Cuisiné aux Morilles et Vin Jaune Terrine gourmande de Ris et Asperges


La terrine surfe sur une émulsion au champagne. Encore un plat cinglant, où chaque élément tient son rôle avec force.

Des asperges croquantes, un carré de veau délicieusement fondant, pas sec, à la cuisson irréprochable.

Une terrine (un poil marquée par l'oeuf) moelleuse et des morilles, là encore, puissantes et généreuses (oui, je sais,  j'ai fait une soirée de "terroir olifien"). 


Restos 0595

 

Le Blanc de St Pierre aux Condiments iodés, Citron Caviar et Caviar de France


La belle couleur nacrée du filet, annonce une promesse de cuisson aboutie. Promesse tenue, avec la finesse extrême délivrée  par ce noble poisson, dont le palais se pâme devant la délicatesse et la passion transmises à travers ce petit joyau de la mer... 

Un nouveau vin est venu titiller mon nez et mon palais. Mon obsessionnel "berlingot" resurgit. Je me lance sur un sauvignon bien mûr, genre 2005. En plein dans le mille avec :


Restos-0602.JPG


Clos Bagatelle -Saint-Chinian 


Roussanne, grenache blanc, carignan blanc... Encore en plein dedans !!


Restos-0600.JPG

 

Le plateau de fromages affinés par Jean-Yves Bordier


Remarquable sélection "locale" (sachant que je place, sûrement à tort, la Bretagne comme "terre de grands fromages" au même niveau que le Soudan pour les macarons à l'huile d'olive).

Très belle découverte avec le vitréen  fromage du Mézard.


Pour le vin suivant, j'ai tout mis dans mon pronostic. Du cabernet sauvignon, du merlot, du bois, 2006 pour finir...


Restos-0603.JPG


Montravel - Château Laulerie - Comtesse de Ségur 05


Restos-0604.JPG


Pré-desserts


Restos-0619.JPG

 

L'éclair Choco/Passion/Ananas à ma façon Mousse chocolat, Ananas frais, glace Passion


Dessert côté Miss. Classique, très bien fait (mention pour le chou d'une fraîcheur divine). Un travail remarquable sur l'acidulé...


Restos-0610.JPG

 

La Précieuse Sphère Framboise/chocolat en fusion Sauce chocolat et gelée de citronnelle


C'est la maîtresse de maison qui met la sphère "en fusion" avec une saucière remplie de chocolat chaud.

Une fois fondue, la sphère dévoile une gelée de citronnelle sensationnelle, qui se marie divinement avec l'excellent chocolat.

Là encore, comme pour le dessert de La Miss, un travail de forçat évident sur l'équilibre des saveurs restituées...


La "bonne communication" (et mon talent absolu à l'aveugle) avec les sommeliers, nous permet de bénéficier d'un verre supplémentaire offert. Un toujours plaisant Banyuls "Âme de Pierre" de Christine Cazalès (Abbaye Sainte-Eugénie).


Restos-0622.JPG


Post-desserts


Fromage blanc et coulis de mangue extra-frais (encore un bel acidulé qui tonifie les papilles !!). Financier-Smarties, crêpe fourrée. N'en jetez plus, le bide est plein !!


Un très bon moment, une maison précieuse, rare.

Christophe Le Fur rêvait, après sa carrière parisienne, d'une maison face à la mer... Elle est face à la terre.

Il y puise certainement une inspiration moins évidente qu'au bord de la mer, mais sûrement plus originale et inventive.

Ses plats sont des hymnes aux sensations, aux pulsations, au cinglant. le palais travaille dans tous les sens. La palette est complète. Le resto aussi, très souvent. 


Auberge Grand Maison

1 rue Léon Le Cerf

22530 Mûr-de-Bretagne

Tél : 02-96-28-51-10

www.auberge-grand-maison.com

Commenter cet article

AlainT 14/06/2011 18:16


Eh ben, on aura tout lu : voilà que les tourtereaux se vouvoient maintenant !


Docadn 14/06/2011 19:23



Et tout ça dans mon dos, la lâche !! J'ai cru qu'Yves était revenu pendant l'espace de 2 secondes !!



md 14/06/2011 11:51


Bonjour,

Je suis d'accord, un excellent restaurant. Ce fut parfait de A à Z : accueil très chaleureux, service très sympathique, cuisine au top. Addition très raisonnable pour ce niveau de cuisine.
Courrez- y !
Moi c'est sûr, j'ai hâte d'y retourner l'an prochain ;o))De tester pourquoi pas les cours de cuisine...


Docadn 14/06/2011 18:00



Nous sommes enfin d'accord, à la bonne heure, vous qui aimez les "one shot gastronomique", je suis étonné par votre soudaine passion pour la Bretagne du Milieu et sa cuisine en effet inspirée
pour cette belle maison... Et quand on est polie, on ne réclame pas !! 



AlainT 08/06/2011 23:24


Bien tentant tout ça; allez hop, un coup de stabilo pour le faire ressortir de ma liste, qui s'allonge dangereusement, rien qu'en Bretagne !


Docadn 09/06/2011 20:06



T'as intérêt de pédaler sec et jusqu'ici pour te faire les côtes du coin (et il y en a des sérieuses !!) et manger ensuite...