Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

Greniers St-Jean 2013 à Angers... Part I

4 Février 2013, 17:47pm

Publié par Docadn

Bonjour,

Il va nous falloir quelques années pour nous débarrasser du vocable "Renaissance", pour les désormais "Greniers St-Jean".

Encore 2 à 3 ans à se dire "on se voit à Renaissance", puis on dira : "on t'as pas vu cette année aux Greniers ?!".

 

http://img11.hostingpics.net/pics/749956DSCF5111.jpg

 

Edition 2013, la 3ème pour ma part, avec l'impression de commencer à vivre le syndrome  "un jour sans fin".

Les mêmes tronches (comme moi, en avance) attendant un collègue, un potentiel client pour dealer au cul de la Dacia des "vins débettanisés".

L'occasion de (re)voir tous mes cavistes en moins de 02h00 sur 16,46 mètres, alors qu'ils sont distants, pour certains, de plus de 50 bornes. Tiens, un autre alcoolique qu'on n'a pas revu depuis... l'an dernier en fait !!

Des repères rassurants comme "une soupe à 18h30 dans une maison de retraite", ou des signes avant-coureurs de lassitude ?!

Et pourtant, les bonnes comme les mauvaises surprises, sont toujours légion dans ce "marché couvert".

Tout d'abord mes chiffres : 117 blancs, 63 rouges, (plus un "petit blanc à kir" dégusté au cul d'une Peugeot). Comment voulez-vous que je résume 181 levers de coude et quasiment autant de crachats ?!

 

http://img11.hostingpics.net/pics/689828DSCF5079.jpg


La grosse Faria feignasse qui sommeille en moi, va pour le coup vous donner les moments forts, ainsi que quelques déceptions notables, inattendues...


http://img11.hostingpics.net/pics/471636DSCF5090.jpg

 

Samedi 02 février, 10h00 pétantes !! Me voilà en compagnie de Fifi l'angevin, motard amateur travaillant une calvitie naissante à coups de casque rembourré à la toile émeri, pour attaquer les bulles tant honnies par Alain T, ex-pivot du CSP Limoges.

 

http://img11.hostingpics.net/pics/676594DSCF5085.jpg

 

Franck Pascal, Larmandier-Bernier, Françoise Bedel, Fleury, Marie-Courtin, quatuor de la Champagne pour "se faire le palais".

Une très belle série pour déjà succomber au crémeux de Concordance 10  (Marie-Courtin, 100% pinot noir, extra-bt, non dosé, vinifié sans soufre) au volume extravagant, vineusement éthéré, à la finale fine, savoureuse que même l'JC a trouvé superbe (encore un ennemi de la roteuse) !! 

Un Guillemot 11 fermé, qui m'a laissé les lèvres beurrées et insatisfaites, comme les vins des Vignes du Maynes.

Même impression en demi-teinte, avec le Château de Béru, où seul le Vaucoupin 11 était "juste pas mal"

 

http://img4.hostingpics.net/pics/199369DSCF5113.jpg

 

C'est dans le Jura que notre moral est remonté, grâce à Indigène 10 et son affriolante bulle, malgré un caractère fermentaire.

Mailloche 10 (mise d'une semaine) donnait dans le vernis et les fruits qui pètent, quand Curon 10 ("l'Montrachet du Jura" qui disent ces frimeux de collinards) délivre une élégance absolue et un étonnant "joli crayeux".

 

http://img4.hostingpics.net/pics/942028DSCF5099.jpg

 

Chez les Mélaric, les Billes de Roche 10 sont fines, droites, nettes, quand Clos de la Cerisaie 10 donne dans un registre plus mûr, plus épicé et crayeux...

 

http://img11.hostingpics.net/pics/457757DSCF5100.jpg

 

Chez Fosse Sèche, l'extinction de voix du vigneron n'empêche point l'expression relativement tendue d'une sympathique Arcane 10

Chez Carème, ben c'est Carème justement ce jour-là !! Moins gourmands, plus en dedans, peu bavards, sauf le Pet' Nat 10 !!

 

http://img15.hostingpics.net/pics/773876DSCF5102.jpg

 

Petit crochet chez les Delesvaux. Le couple, "banane et bonne humeur à revendre" propose Feuille d'Or 11, à la fraîcheur, à l'acidulé inouï, un équilibre remarquable avec 15 g de sr. Dix grammes plus haut, Authentique 10 "safrane", "abricote" avec là encore, une acidité modèle... 

Grosse déception au Clos de l'Elu, que je n'ai jamais mal goûté à ce jour, ben c'était le jour !!

Richard Leroy, notre barbu hivernal, proposait des Rouliers 11 volumineux (au regard de la maigreur de certains 11 croisés dans l'heure précédente), que Montbenault 11 surpassait dans la foulée, avec une finesse de rugbyman-violoncelliste !!

 

http://img11.hostingpics.net/pics/254736DSCF5104.jpg

 

Je ne cache pas une certaine méfiance en arrivant sur le stand de Maï Sato & Kenji Hodgson. Faia 11 par sa fraîcheur, sa précision et ses belles épices fera tomber mes préjugés à la con...

 

http://img11.hostingpics.net/pics/922057DSCF5105.jpg

 

Autre méfiance (mais cette fois-ci justifiée par des dégustations antérieures). La Pointe 09 (élevé 2 ans en fûts) détonne par son équilibre sucre/acidulé, quand La Rue aux Loups 11 (8 g de sr), me ravit avec ses fruits acidulés et sa tonicité, malgré quelques amers saillants.

 

http://img4.hostingpics.net/pics/844825DSCF5106.jpg

 

C'est chez Clément Baraut que nous prenons une double, voire une triple, mandale avec les Savennières 11, et 11 sans soufre, à la netteté, à la longueur et aux amers vibrants rares. Le Moelleux 11 est aussi superbe d'équilibre et de force !!

 

http://img11.hostingpics.net/pics/554284DSCF5108.jpg

 

Les longues escales chez Zusslin & Josmeyer sont probantes, mais peu vibrantes. Ce sont les pinots blancs 11 qui se détacheraient presque pour leurs caractères affirmés.

 

Chez les Oosterlinck (Domaine Juchepie), les nez deviennent "naturellement inquiétants", quand les matières sont heureusement bien plus avenantes !! Accessit pour La Passion 08 au top !!

 

http://img11.hostingpics.net/pics/761612DSCF5121.jpg

 

Retour chez les Delesvaux, pour un trio d'extra-terrestres !! L'acidité du Clos 11 ouvre la porte des Grains Nobles 10 (230 g de sr) à l'exotisme dantesque, quand Anthologie 10 (le plus grand millésime depuis 97 selon Delesvaux mâle) est tout simplement hallucinant de classe avec ses 360 g aériens de sr !!

 

http://img4.hostingpics.net/pics/907147DSCF5141.jpg

 

Le lendemain, nous recommencons notre rando des blancs avec Ostertag et un Pinot Gris 11 remarquable, quand le Muenchberg 11 délivre la pureté, la finesse et la droiture d'une chemise en coton d'Egypte repassée par un militaire de carrière...

Longue étape chez Marc Tempé, où la encore c'est un Pinot Blanc 09 qui s'en sort pas mal du tout !!

 

http://img15.hostingpics.net/pics/121380DSCF5144.jpg

 

Chez Albert Mann, c'est le Pinot Gris 12 qui se démarque, quand le Riesling Schlossberg 11 a la mâche et le salivant de bon aloi.

 

http://img11.hostingpics.net/pics/903063DSCF5145.jpg

 

Chez Zind-Humbrecht, le Zind 10 est d'une banalité rare, quand le Riesling Heimbourg 10 frise la médiocrité face à ses voisins moins prestigieux. Le Clos Winsbuhl 10 est enfin plus vif, opulent, quand le Pinot Gris 10  GC Rangen de Thann Clos-St-Urbain achève cette dégustation laborieuse. 

 

http://img4.hostingpics.net/pics/883252DSCF5147.jpg

 

Excursion outre-Rhénan, avec Florian Busch (Weingut Clements Busch) et son Marienburg Rothenpfad 11 (sur schistes rouges) exceptionnel de finesse. C'est Marienburg 08 qui parachève notre avis très favorable pour ce domaine allemand enthousiasmant... 

 

http://img4.hostingpics.net/pics/726036DSCF51502.jpg

 

Petit tour dans le Muscadet, au Domaine de l'Ecu ou Fred Niger Van Herck fait l'imbécile avec une belle bouteille de Gros Pet 11, au fruité, au gras et au salivant sautillant et bienfaiteur... 

 

http://img4.hostingpics.net/pics/925994DSCF5151.jpg

 

Le "choc" du week-end viendra d'un duo vénéré par de nombreux amoureux de la Dive Quille. Les De Moor prouvent avec ce (difficile) millésime 11, qu'ils ont la "science de l'observation", doublé d'un savoir-faire indéniable.

Les Aligoté 11 vieilles & jeunes vignes et d'Autres Vallées 11 sont sciantes de beauté !! Si on avait perdu les lettres de noblesse de l'aligoté, ne cherchez pas, ce sont les De Moor qui ont toute la typographie !! L'Humeur du temps 11 (Chablis) ne déroge pas à cet inventaire de finesse, de racé et d'équilibre extatique !! 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/426455DSCF5109.jpg

 

La veille, nous avions droit à une dégustation privée de la cuvée Jull-Pull Jull-Gilet d'albanais 12. Son géniteur n'est jamais content, doute, goûte, redoute et regoûte. Résultat, il lui reste juste cette demi-bouteille de Cristalline à commercialiser !!

Bon, c'est un pote, mais il n'empêche que c'est droit, fruité au possible, finement "poire verte", mais très largement moins honteux qu'un Tariquet de n'importe quel millésime  !! 

Allez, ca suffit !! Si vous êtes arrivés jusqu'à ces lignes, c'est que vous n'avez rien de mieux à faire, mais merci quand même !!

Pour les rouges, merci de patienter encore un petit peu...

Commenter cet article

Domaine Chanzy 05/07/2013 12:20

Ahaha vous êtes pas tendre entre vous à ce que je vois!
Je suis bien arrivé jusqu'au bout de ton article et à vrai dire j'ai beaucoup de chose à faire...
Mais c'est tellement bien écrit que lorsque tu es dans le texte, c'est dur d'en sortir.
Merci pour ton article.

JCfromLivrS 06/02/2013 10:14

Hello Gadjo !


No pbmo. Merci pour le Musc 3 !!!

Bon, pour l'tag, c mort, c ça ?! -> http://www.livr-esse.com/article-le-tag-des-cadeaux-a-9-114188683.html

JCfromLivrS 05/02/2013 16:24

Slt trafiquant de cul d'bagnole,

La fête au Pinot Gris pour toi, Renaissance ?!
Euh... tu vas encore zapper mon tag ?

Docadn 05/02/2013 17:41



Salut l'trainant d'Candé !!


Ah non, mais pour des cépages "ignorés" voire "méprisés", ben ils présentaient bien pour le coup, face aux "gros".


Sorry pour le lien (corrigé, mea culpa) mais vous vous appelez tous "l'ivresse des fresques", va falloir "s'ivresser sans reliures" prochainement !!


encore thanks pour les Vieilles Vignes !!