Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

L'Épicuriste

16 Octobre 2011, 09:10am

Publié par Docadn

Aymeric Kräml & Stéphane Marcuzzi ne sont pas des nouveaux venus dans le PAP (comprendre Paysage des Assiettes Parisiennes).

Après l'expérience "bistrot-bourgeois du quartier latin" avec L'Epigramme, nous retrouvons le duo un peu plus au sud, dans le XVème.

 

Aymeric Kräml a un cv ponctué de quelques poids lourds de la cuisine française. Bardet à Tours, Bocuse à Lyon, Jean-François Piège "époque Crillon",  Coconnas place des Vosges, L'Entredgueu dans le XVIIème à Paris.

Quant à Stéphane Marcuzzi, il baladait sa moustache de directeur du Cap Vernet dans le quartier doré du VIII ème, avant de transformer le salon de thé "La Forêt Noire" en Épigramme.

 

DSCF3967.JPG

L'Épicuriste a ouvert ses portes en novembre 2010. Déco sobre, murs tapissés de bouteilles, salle à la circulation aérée, quand les tables font souvent du coude-à-coude.

Accueil souriant, naturel. Un mardi soir calme sur le boulevard Pasteur.  6 entrées, 10 plats et 6 fromages & desserts au choix dans la formule du soir à 34 €.

 

DSCF3969.JPG

Pressé de volaille, foie gras, sauce césar

 

Entrée fraîche, bien exécutée, volaille goûtue,  foie gras un peu doux, sauce raccord.

 

DSCF3972.JPG

 

Pavé de daurade royale sauvage rôtie (+4 €)

 

DSCF3975.JPG

 

Galettes de légumes

 

Un filet à la chair délicate, aux limites de la cuisson (comme trop souvent pour moi), une garniture très citronnée, cohérente avec l'ensemble. 

 

DSCF3977.JPG

 

Crème brûlée au café

 

Dessert exécuté dans les règles attendues de l'art. Café expressif, crème impeccable.

 

Le service n'est pas en reste, avec cette justesse "so rare" que je ne peux passer sous silence.

 

Côté vins, Stéphane Marcuzzi semble cultiver une certaine passion pour la dive bouteille, que seuls le bon sens et la place semblent pouvoir canaliser.

La carte est, comme au Cornichon, d'une exemplarité ténue. On y croise de mémoire, les vins de Mosse ou encore ceux de J. Delobre (La Ferme des 7 Lunes).  

Ce soir là, c'est   l'Anjou 10 (28 €) de Patrick Baudoin qui nous a tenu bonne compagnie.

 

En conclusion, malgré l'involontaire et relative neutralité apparente de ce billet, une jolie table au service agréable. Une cuisine dans le ton, à la carte des vins salivante...

 

L'Épicuriste

41 Bvd Pasteur

75015 Paris

tél : 01 47 34 15 50

fermé le dimanche et le lundi

Commenter cet article

mixlamalice 17/10/2011 09:34


Encore un resto ou j'irais bien à l'occasion (déjà vrai du temps de l'Epigramme). Avec Priscilla qui bosse à l'Institut du quartier, ça devrait pourtant être jouable, mais ça ne s'est pas encore
fait...

Si tu continues à explorer le Sud parisien avec comme frontières à l'Est, la Rue de Vaugirard, on va pouvoir se le faire, ce guide du 14-15, vu qu'en ce moment je m'arrête rue Lecourbe...


Docadn 17/10/2011 18:37



Depuis le temps que je te le dis, on va se le faire ce XIV-XVème au bout du compte ;-)) Pour L'Epicuriste, tentez, vous me direz...