Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EscapadeS

LPV BzH Acte II - Opus Ouane

1 Novembre 2010, 18:46pm

Publié par Docadn

Derrière ce nom de code intrigant, se cachent quelques passionnés de la dive quille, assez fous pour parcourir plusieurs centaines de kms, et deviser des heures durant sur du jus de raisin fermenté.

Deuxième rencontre, de nouveaux visages et un thème encore plus "tordu" que les vins de pays de la première édition : Les vins en 9.

Ainsi, tous les millésimes se terminant par 9 avaient le droit de siéger afin d'être "sacrifiés sur l'autel de la réserve" et bus à la table du restaurant Les Remparts à Vannes.

 

 

Les Blancs

photos-2010-0004-copie-6.JPG


Champagne Laurent Perrier Brut millésimé 1999 :
nez crayeux et d'agrumes, un poil "en dedans". Le dosage me semble marqué, presque envahissant. Les notes crayeuses surgissent et donnent un peu d'ampleur à l'ensemble. Pas assez à mon goût. Carafé 30'. **

 

photos-2010-0009-copie-3.JPG


Bordeaux Château Turcaud "Cuvée Majeure" 2009 :
Nez très aromatique, sur la pêche & l'abricot. C'est sec, un poil austère. La petite tension laisse rapidement la place à un caractère un poil plus mou. Impression demi-corps et en retrait de l'ensemble **

 

photos-2010-0020-copie-2.JPG


Arbois - Camille Loye "Cuvée Saint Paul" 1979 :
Noix marquée et malt. Ensemble ramassé, sec, plein et d'une finesse rare. Très joli vin à la finale étrangement et agréablement maltée. ***(*)

 

photos-2010-0024-copie-1.JPG


Les Vignes de Mon Père - Côte du Jura 1999 - JF Ganevat :
Fin grillé-toasté et nez en retrait (peut-être un poil froid !!). Étonnant amer jaillissant d'emblée. C'est rectiligne, au gras bien dosé et racé. Jolies notes de berlingot à la longueur remarquable. ***(*)

Les Rouges

photos-2010-0032.JPG
Fixin - Hervelets 1er Cru 1999 - Domaine Bart :
Nez fumé et pinoteur. Fraîcheur remarquable et immédiate sur un fil de finesse, d'acidité et de longueur prégnants.
C'est droit, net et cinglant. ***/***(*)

 

photos-2010-0036.JPG


Côte de la Molière - Vin de Table Français 2009 :
Nez très carbo, un poil de réduction. Attaque pleine, très fruitée, sur la groseille. C'est gros, gourmand à la finale épicée et aux amers très fins. ***/***(*)

 

photos-2010-0037.JPG
Cornas 1999 - A.Clape :
Boisé caricatural laissant échapper des notes de sous-bois, camphre et de noyau d'olive. Attaque sur l'olive, ensemble crémeux, évolué, au fil acide poussif et au boisé envahissant. *

 

photos-2010-0038.JPG
Domaine Gramenon - Les Laurentides - Côtes du Rhône Villages 2009 :
Nez de carbo, simple. Acidité marquée et nette impression végétale. Ensemble austère et finale sur le noyau. *(*)

 

photos-2010-0039-copie-1.JPG

 

Château Rayas - Châteauneuf-du-Pape 1989 :
Nez d'élevage (quasi bordelais) avec notes très marquées de fruits à noyau et de fruits à l'alcool (cerise). C'est assurément sudiste. Ensemble d'une complexité folle et rare. Finesse sublime, fil de rasoir, équilibre et longueur extatiques.
Le seul vin dont je ne connaissais pas le pédigrée. ****

 

photos-2010-0041-copie-1.JPG
Château Pape Clément - Pessac Léognan 1989 :
Sous-bois et nez très féminin (Margaux). Attaque un poil austère, laissant la place à une finesse éblouissante. Là encore, droiture et race sur de fins amers magiques. Aérien et évanescent. ***(*)

Les Sucres

 

photos-2010-0042.JPG


Domaine Berthoumieu - Pacherenc du Vic-Bilh "Symphonie d'Automne" 1999 :
Nez d'abricot et de curry. Ensemble un poil tendre qui se meurt gentiment sans effort dans le gosier. Déçu . **

 

photos-2010-0043-copie-1.JPG


Barsac - Château Coutet 1989 :
Nez sucré, caramélisé, solaire et safrané. Ensemble demi-corps agréablement poivré, mais qui me laisse sur ma faim là encore. **/**(*)

Le Jaune

photos-2010-0047-copie-1.JPG



Château Chalon 1999 - "Granges Bernard" (Chevassu) :
Noix verte et un poil pharma. Attaque un poil végétale, austère et encore sur la noix verte. *(*)

L'ensemble dégusté sur la cuisine de Ludo, avec au programme :

 

photos-2010-0016-copie-3.JPG


Crémeux de courge musquée-Pieds de couteaux à la plancha-Sorbet tomates vertes

 

photos-2010-0023.JPG

 

Saumon fumé/mousse cognac

 

photos-2010-0030.JPG

 

Bonbon cèpe-bœuf-feuille de bette

 

photos-2010-0034-copie-1.JPG

 

Jarret de veau aux pommes

 

photos-2010-0045-copie-1.JPG

 

"Coing Amann"

 

Fin de l'Opus Ouane avec un atypique et néanmoins brillant St Bris 08 de chez De Moor après le café. Une petite pause avant le débriefing chez Ludo...

 

A suivre...

Commenter cet article

jull 03/11/2010 18:34


Bien monsieur.
Dis donc il est passé où l'esprit canaille là??????
Bon bah j'arrete les commentaires moi alors...


docadn 03/11/2010 11:36


Pas QUE de grosses étiquettes, des étiquettes tout court aussi.
Autant de ***(*)? : seulement 3(franches) sur 13 vins.
La qualité était là pour moi, ce ne sont que des notes (larges) de tanche, donc à considérer comme telles(même sur les cab francs du soir).
Je te conseille de lire plutôt les CR et autres remarques des non-tanches sur la toile pour avoir une idée objective du niveau réel présent.
Tous les vins ont été dégustés en mangeant...


jull 01/11/2010 22:32


Pas mal du tout, de grosse etiquettes ... à lire ton palmares etoilé, je suis surpris de voir autant de ***(*)

Et sinon vous avez bu quoi à table???? une bouteille de St Bris à 13??? ;-o)))


olif 01/11/2010 21:33


"parce que le vin (et le domaine) le mérite". Ou "parce que le vin et le domaine le méritent". Bernard Pivot aura rectifié de lui-même.


olif 01/11/2010 21:31


3 vins du Jura au programme, mazette! Saint-Paul 79 en 3ème position au service, c'est bien, c'est la meilleure place pour apprécier LA grande bouteille de la soirée (par son âge, sa finesse et sa
délicatesse). Pour le Ganevat, je vois que Laurent n'a absolument pas suivi mes conseils de service, heureusement que je ne lui en avais pas donné ! :-)

Pas d'avis sur le CC de Chevassus, pas goûté. Mais c'est un domaine qui travaille plutôt bien en général et que Saint-Vernier référence aux Jardins de Saint-Vincent.

2009 a été un millésime très compliqué à vinifier à Gramenon, laissons-lui un peu de temps et le bénéfice du doute, parce que le vin et le domaine le mérite.


Docadn 01/11/2010 21:40



Saint Paul est une bouteille classieuse, super bonne et assurément une des meilleures de la MATINEE !! Le CC était définitivement trop jeune (que c'est long à se livrer ces jaunes pas jeunes !!).


Pour Gramenon, je ne condamne pas et c'était "ma" bouteille gentiment prétée pour remplacer mon pinot bouchonné, mal en point, je reviendrai dessus avec un autre exemplaire je pense...